CPI-Z

Images planétaires HD : traitement par ondelettes ou par déconvolution, choix possible ?

Recommended Posts

Post-traitement par ondelettes ou par déconvolution ?

 

Le post-traitement par ondelettes a fait ses preuves et est très employé par les astro-amateurs. Mais il existe aussi le traitement par déconvolution moins connu. Alors en exemple j’ai fait un test comparatif.


Matériels :
Un vieux Mak 180-1800 avec barlow x2, une caméra QHY 5L-II couleur (un premier prix et pas le top pour le planétaire) et je ne dispose pas d’ADC (de correcteur de dispersion atmosphérique).
Le télescope comporte aussi une vraie particularité : le primaire a un gros éclat qui immanquablement impacte l’image, mais il reste utilisable.

 5d571d047f894_clatsurmiroir180.png.a47cc28649d1a8d8ec0c5e51b32c5d9c.png  z180.png.93b0b059e49530dd91dc8d7467541ab0.png

 

Objet :
Jupiter du 16 juillet dernier vers 22h TU. Elle était qu’à environ 22° de l’horizon et les turbulences étaient là (voir extrait vidéo) :

Juju.gif.d12fd6ad421c89bff99b616a3b4d53f6.gif
Le bruit est là aussi.

 

Le traitement initial avec soft dédié nécessite un grand nombre d’images avec des temps de pose courts, puis on sélectionne les meilleures images pour les additionner ou les compiler après recentrage. Mais si au final le nombre d’images est trop restreint, le rapport signal/bruit reste insuffisant et le bruit encore présent limite la résolution. Dans l’exemple 10 000 images de 7.5ms, 5405 retenues.

Résultante :

Jupiter-AS.png.c88d4f87c87ea9ebf4dfa4f3cc2e3f01.png

version 16bits : Jupiter-AS.tif

 

A partir de cette image source le post traitement est réalisable, le traitement par ondelettes, ici avec AstroSurface, permet de faire ressortir des détails.

Toujours à partir de cette même image source, le traitement par déconvolution nécessite en plus une PSF, image point ponctuel, une étoile. Pour la petite histoire j’avais choisi une étoile proche de Jupiter mais après exploitation c’était une étoile double dont la secondaire très proche polluait la PSF principale, cette seconde était non visible sur l’écran lors de la capture. Bref heureusement j’avais une seconde série faite le même soir sur une étoile proche de Saturne (là aussi de 10 000 images). Donc une étoile décalée mais environ à la même hauteur.
La capture de l’étoile (normalement voisine de l’objet) nécessite de conserver les mêmes paramètres (focale, caméra, orientation …) mais attention, il ne faut pas que les images soient saturées sinon le pic central est tronçonné. C’est relativement délicat avec l’histogramme de FireCapture car les tavelures font varier particulièrement l’intensité.

Etoile.gif.709ee42eaceddafe4aacdc6a1dab2e44.gif  Et.PNG.d885de63298ea5f8d716a6ae03023bc0.PNG 

5d5716929a2c0_toile.PNG.e350ad9b257d2bc9c156d9f32ea24bf1.PNG

version 16 bits :

et-1.tif

et-2.tif

et-3.tif
On constate que l’atmosphère joue bien le rôle d’un prisme qui décompose les couleurs, ici principalement dans le sens vertical, plus dans le bleu que dans le rouge à cause des longueurs d’onde. Inversement dans le sens horizontal, la largeur dans le rouge est plus grande que dans le bleu, ce qui est normal puisque la résolution théorique est aussi fonction de la longueur d’onde. Un ADC aurait donc été bien utile.

 

Comparaison :

Jupiter-AS.png.c88d4f87c87ea9ebf4dfa4f3cc2e3f01.png  Jupiter-ondelettes.png.c55efecc458e177e589f25d1fe9c52fa.png  5d57170ee9e69_Jupiter-dconv.png.b0ff3db918bffe8d90a55c5d7eeff8fd.png

 

A gauche : la source

Au centre : résultat du traitement par ondelettes, ici avec l’outil "Wavelets" d’AstroSurface. Cet version est très efficace Merci Lucien ;).

A droite : celui du traitement par déconvolution sur PSF, ici avec l’outil "Parallel Spectral Deconvolution 2D" d’ImageJ.

 

Il est vrai que ces 2 traitements sont un peu « poussés », ils n’ont pas « l’esthétique habituelle » des photos d’astro-amateurs, le but étant d’approcher les limites pour une comparaison et atteindre le faible signal jusqu’au bruit.

 

Le premier constat dans les vues d’ensemble est la différence de couleurs. Cependant je vous garantie ne pas avoir toucher aux couleurs. Couleurs à comparer avec l’image source.

L’amplification du contraste par ondelette rend le disque plus « plat ». Le traitement par déconvolution conserve mieux le coté sphérique de la planète.


Voici une image de la NASA. On observe dans cette vue de référence les couleurs « vraies » et bien sûr beaucoup de détails malgré des contrastes relativement faibles (structure gazeuse oblige). A vous de la comparer avec ces 2 méthodes différentes de traitement pour juger.

Nasa.png.efad741f3e4d7bcfc5148500d870ca7d.png Full version Full Jupiter NASA.tif

 

En bordure du disque par ondelette, coté droit, on observe une bande sombre artefact classique avec ce type de traitement. On l’observe encore plus dans les basses intensités. A comparer dans les mêmes conditions l'image par déconvolution.

Jupiter-ondelettes-1.png.9d2242329356e87f6246ae48d378cbdc.png  5d57182ccbefc_Jupiter-dconv-1.png.f1a35a0d3075a0b9982e32cbc89ca473.png

 

Concernant les fins détails, les 2 images sont parfaitement comparables à quelques détails près à la limite du bruit, pour moi avec un léger plus fin pour la déconvolution. Encore une fois à vous de juger.

Anim.gif.73e09bf8b6cdb96cb81bd0649e062c4c.gif

PS: le Gif animé compresse les images donc perte.

 

Perspectives

Même avec du matériel pas top et dans des conditions plutôt difficiles des résultats sont possibles.

Le choix entre le post-traitement par ondelettes ou par déconvolution sur PSF existe bien.

On peut aussi les cumuler avec d'autres filtres bien sûr ...

 

Sur Astrosurf à ma connaissance la seconde méthode est très peu ou jamais utilisée. De plus on est pas habitué à voir des images planétaires traitées de cette manière, donc différentes de celles du traitement classique par ondelettes et cela peut surprendre par manque de comparaison sur un grand nombre.

 

J’invite ceux qui disposent de meilleurs matériels et dans de meilleures conditions atmosphériques, par exemple avec des diamètres supérieurs à 250mm, à tester cette méthode pour comparer et voir s’il y a effectivement du plus sensible. Des détails par exemple dans les bandes de Saturne seraient peut-être alors visibles alors que jusqu’à présent c’est extrêmement rare ?

 

Il existe un soft de déconvolution astro appelé AIDA
lien https://github.com/erikhom/aida
Cette version date de 2007. Depuis il en existe peut-être une version plus ressente ?
De mon coté malheureusement je n’est pas réussi à l’installer et donc à la tester malgré le post ci-dessous dans lequel je n’ai rien compris. (mes faibles compétences en informatique obligent)

Pourriez-vous S.V.P. m’aider ?

 

 

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Salut CPI,

Comparaisons intéressantes, pour ma part j'ai toujours préféré les ondelettes pour les planètes au Vancittert qui est un type de deconvolution il me semble, réservé lui plutôt à la lune et au soleil.

 La différence des contrastes de détail y est certainement pour quelque chose.

Or, j'ai néanmoins trouvé intéressant un mix ondelettes/Vancittert pour Jupiter dans quelques uns de mes résultats.

Le Vancittert apportait en gros la finesse, l'ondelette le contraste.

J'ai essayé un tout p'tit peu pour le moment le soft de Lucien et effectivement l'évolution semble intéressante sur la deconvolution.

J'ai eu l'impression visuelle d'un mix entre les deux comme je l'ai fait avec les ondelettes et le Vancittert d'Iris pour Jupiter !

Je ne sais pas de quel type de deconvolution Lucien est parti, il faudrait qu'il nous en dise un peu plus là dessus.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu parles de l'outil de déconvolution dans "Wavelets" de Lucien (AstroSurface)

Capture.PNG.6453c59ae8bcb31d260aa3aa77ddf3ef.PNG

Pour moi ce serait du RLucy (Richardson–Lucy algorithm)

Mais on reste là dans du traitement ondelettes (principal) avec un petit plus de déconvolution RL.

On n'est pas dans la déconvolution par PSF en principal, puis pourquoi pas un léger traitement ondelette pour augmenter le contraste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah OK J'avais pas tilté, mais il y a aussi du masque flou dans ce menu (sharpen ) ?

En fait Lucien nous a pondu carrément l'algorithme multipass !

Y'a quand même des sacrés têtes dans ce forum ! ;)

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Hélas non, je ne puis t'aider :(

Mais je trouve cette manip et ce comparatif super intéressants :)

Et effectivement, la déconvolution apporte un gros plus dans le traitement d'images planétaires ;)

Bonne journée,

AG

Et un ENHAURRRRRRRME merci à notre ami Lucien ;):)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Merci Valère.Je suis confus.

Bonjour Alain !

 

Tes essais sont vraiment importants si l'on cherche à obtenir le maximum de ses images :

 

UN POINT IMPORTANT dans AstroSurface-Wavelets :

- utiliser EN PRIORITE ! le Noise Prefilter,

puis EVENTUELLEMENT l'autre réduction de bruit en bas.

 

Je reviendrais plus tard.

Car il y a beaucoup à dire et à faire sur ce sujet.

 

Lucien

  • Like 1
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour CPI-Z,

 

Je reviens sur quelques points qui me semblent imports à préciser :

 

Il y a 14 heures, CPI-Z a dit :

En bordure du disque par ondelette, coté droit, on observe une bande sombre artefact classique avec ce type de traitement. On l’observe encore plus dans les basses intensités. A comparer dans les mêmes conditions l'image par déconvolution.

 

Oui pour l'artefact sur les bords : j'avoue que je ne l'ai pas corrigé et je le sais !

On pourra le corriger par la suite mais ce n'est pas une priorité dans AstroSurface : merci de me le rappeler !

 

PROBLÈME QUAND MÊME :

*********************

Il y a un truc pas normal avec la déconvolution ici  ( toujours les 2 images forcées )  : il n'y a plus de fond de ciel !

Mais ça ce n'est pas la déconvolution qui l'a fait disparaitre.

Si tu n'a pas fait de réglage de niveaux, ça veut dire que l'algorithme employé a fait un réglage de niveaux.

Ce serait dommage que ce soit automatique car on perd de l'information

 

 

 

 

 

Il y a 14 heures, CPI-Z a dit :

L’amplification du contraste par ondelette rend le disque plus « plat ». Le traitement par déconvolution conserve mieux le coté sphérique de la planète.

 

Difficile à dire cependant le côté sphérique se retrouve après les Ondelettes par d'autres réglages si on le souhaite.

On remarque un manque de détails assez sensible en bord de champ avec la Déconvolution que tu as utilisée.

 

 

 

 

Il y a 14 heures, CPI-Z a dit :

J’invite ceux qui disposent de meilleurs matériels et dans de meilleures conditions atmosphériques, par exemple avec des diamètres supérieurs à 250mm, à tester cette méthode pour comparer et voir s’il y a effectivement du plus sensible.

 

Oui, on peut bien sûr faire des essais. Cependant quand on parle de Déconvolutions, il y a en 15 sortes et variantes différentes si ce n'est plus.

De même les Ondelettes ne sont pas toujours les mêmes suivant leur implémentation.

 

 

 

 

 

Il y a 12 heures, ValereL a dit :

Ah OK J'avais pas tilté, mais il y a aussi du masque flou dans ce menu (sharpen ) ?

En fait Lucien nous a pondu carrément l'algorithme multipass !

Valère je précise ci-dessous ta remarque judicieuse. :)

 

 

Que peut faire AstroSurface C (CHARON) dans  les domaines qui nous occupent ici.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Deux outil de pure déconvolution ;

1)  Wiener NON ITÉRATIF : menu Filters : Deconvolution Wiener

2)  Richardson-Lucy ITÉRATIF : menu Filters : Deconvolution RichardSon-Lucy

 

Ces deux méthodes acceptent comme noyau (PSF) ;

- un noyau généré dans  la méthode elle-même,

- un noyau pris à la souris sur l'image à traiter ( on sélectionne à la souris la zone de l'images qui sera la PSF )

- un noyau venant d'une image autre : fichier image.

 

Il y a deux outils qui permettent de générer des PSF :

- circulaire : menu Filters ; Kernel PSF Generate

- linéaire : menu Filters : Kernel Line Generate

- l'outil de Dessin : menu Edit ; Drawiing qui avec d'autres méthodes permet de fabriquer la PSF que l'on veut

Avec ça on fait face à pratiquement tous les cas de figure en termes de déconvolution : flou de bougé compris.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il y a aussi la méthode Sharpen : une Ondelettes Simplifiée : menu Filters : Sharpen

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Et pour finir cette Wavelets-Déconvolution :

Ses particularités sont ;

- un préfiltre anti-bruit quasiment à utiliser à tous les coups,

- une vraie Déconvolution Richardson-Lucy itérative  dont les amplitudes de réglage sont VOLONTAIREMENT limitées, car :

- les Ondelettes sont là pour compléter derrière. ( algorithme personnel  )

  ( Les Ondelettes façon AstroSurface ne sont donc pas  les mêmes que celle d'IRIS ou de R6. )

 

La déconvolution adaptée ici est qui est optionnelle, NE PRÉTEND PAS REMPLACER une déconvolution dans tous le cas. (Voir ci-dessus )

Par exemple s'il s'agit de corriger un flou de bougé...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Sinon pour finir, Déconvolution et Ondelettes ne sont pas vraiment opposables mais plutôt complémentaire dans le principe..

 

Pour ce qui est de faire des comparaisons entre méthodes, c'est souvent délicat lorsqu'il y a des réglages.

Qui sait si un autre utilisateur n'aurait pas fait autrement. Et puis parfois il y a les gouts de chacun...

 

 

Merci pour ton comparatif CPI-Z qui pourra aider certains ici ou ailleurs.

 

Lucien

 

Untitled-1.gif

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour dire que si c'est pour avoir du détail en bord de planète, il vaut mieux un effet plat.

Si c'est pour flatter les papilles il vaut mieux un bord évasif et flou : aspect gazeux et de volume.

Personnellement si cet effet est un peu fort, j'aime pas. o.O

 

Lucien

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 21 heures, CPI-Z a dit :

le traitement par déconvolution moins connu

 

Hello CPI-Z:)

 

Je pense que ce fil et les liens qu'il contient devraient t'intéresser :

 

 

Et tu peux aussi  voir ce site : http://deconvolve.net/

 

Il me semble avoir publié  quelques essais avec ce logiciel dans le fil  de JLD cité plus haut.

A l'époque, j'avais  aussi  essaye de tester AIDA.

Edited by Nebulium

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir CPI,

 

Interessante cette comparaison. Il me semble que le test que tu as realisé est un peu un cas particulier car la combinaison miroir abimé + pas d'ADC fait que la PSF n'est pas symétrique. Si tu réalises une déconvolution "non aveugle", c.a.d. en connaissant la PSF, alors tu donnes au problème une information qu'un traitement "aveugle" (c.a.d. sans connaissance à priori de la PSF) n'a pas. Dans cette configuration, il ne me semble pas complètement surprenant que la déconvolution se débrouille bien. Quant au traitement par ondelette, si je ne me trompe pas, c'est un peu comme une décomposition de Fourier, mais avec une base de fonctions différentes, et on boost alors les coefs de certaines des fonctions pour la restitution de l'image finale. On n'a donc pas d'information de PSF. Je pense que si tu fais le test avec un instrument te donnant une PSF symétrique (type gaussienne de turbulence) l'avantage de la deconvolution disparait....

 

A+

 

Arnaud

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 5 heures, Lucien a dit :

Oui, on peut bien sûr faire des essais. Cependant quand on parle de Déconvolutions, il y a en 15 sortes et variantes différentes si ce n'est plus.

De même les Ondelettes ne sont pas toujours les mêmes suivant leur implémentation.

 

Lucien je suis pas certain d'avoir été compris entre commencer le post-traitement par un traitement ondelette ou par la déconvolution.

- soit traitement ondelette + après déconvolution ou autre filtres pour gagner un peu par rapport à la sortie brute ondelette

- soit faire la déconvolution + dans un second temps d'autres filtres comme le traitement ondelette, là aussi pour gagner un peu par rapport à la 1ère sortie brute, ici par déconvolution

 

La déconvolution c'est l'inverse de la convolution. Si tu prends une image parfaite (au pixels près) et que tu la convolues par une PSF tu obtiens une images floue par la fonction d’étalement du point. C'est ce qui se passe avec toute optique.

La myriade d'outils de déconvolution auxquels tu fais allusion dans la très grande majorité des cas ne fonctionne pas puisqu'ils partent du principe d'une PSF connue (théoriques ou autres prédéfinie voir crée manuellement). Serte ils apportent un petit plus lorsque l'image est presque parfait et dans des cas précis.

Tu peux essayer toutes ces déconvolutions sur la Résultante,  l'image source Jupiter-AS.tif  tu verras cela n'apportera rien ou peu.

 

Il n'y a que 2 vraies déconvolutions :

- la fonction inverse de la convolution, la déconvolution sur la PSF vraie et là on retrouve l'image parfaite

- la déconvolution aveugle dans la mesure où cette dernière retrouve la PSF vraie (ou une PSF relativement proche de la PSF vraie).

 

Si la PSF est un trait, une croix ou une croix déformée ou encore une virgule ... le traitement ondelette sera très vite limité, il n'apportera pas de détails, au final l'image restera floue.

Essayes S.T.P avec cette image : a-traiter.fit

Ton résultat sera très instructif pour tous.

 

Le traitement ondelette fonctionne bien si le sommet de la PSF est une calotte circulaire. Ce qui devrait être le cas avec un bon télescope.

Mais comme toute optique est imparfaite, la déconvolution sur PSF vraie donne forcement de détails et des détails vrais. Hors en astro on cherche de l'information vraie ...

 

Je ne dis pas que l'image de l'étoile dans l'exemple est la PSF vraie. Mais elle s'en rapproche. La bleu est bien allongée et avec le premier anneau bien déformé. La déconvolution en bleu même relativement médiocre en certainement plus vraie que celle par ondelette.

 

Attention Lucien, soyons d'accord, cela n'enlève rien à la qualité et la convivialité d'AstroSurface.

 

Je reste persuadé que la déconvolution sur PSF étoile de l'image source, puis après ondelettes et autres outils pour gagner, doit apporter un plus en planétaire sur des télescopes moyens ou imparfaits, mais aussi sur les télescopes excellents.

 

Il y a 7 heures, Lucien a dit :

PROBLÈME QUAND MÊME :

*********************

Il y a un truc pas normal avec la déconvolution ici  ( toujours les 2 images forcées )  : il n'y a plus de fond de ciel !

Mais ça ce n'est pas la déconvolution qui l'a fait disparaitre.

Si tu n'a pas fait de réglage de niveaux, ça veut dire que l'algorithme employé a fait un réglage de niveaux.

Ce serait dommage que ce soit automatique car on perd de l'information

Là tu as raison, il y a Pb. J'ai vérifié avec ton outil Deconvolution Wiener sur fichier PSF le fond faible reste (mais sans l'artefact ondelette)

 

Concernant le "plat" c'est comme tu dis une affaire de goût, mais aussi d'image vraie.

Pour le "plat" il y a aussi  la projection de Mercator par exemple xD

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pas toujours facile le traitement d'images. Pour le moment, je n'en suis qu'au one shot.

Edited by MCJC
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour CPI-Z,

 

En fait, mon intervention était surtout pour apporter des précisions sur certaines fonctions d'AstroSurface que tu utilise dans ce sujet.

Et surtout la méthode Wavelets.

 

Ce que j'indiquais moi-même on le savait déjà ::D

Il y a 18 heures, Lucien a dit :

Sinon pour finir, Déconvolution et Ondelettes ne sont pas vraiment opposables mais plutôt complémentaire dans le principe..

 

 

Il y a 10 heures, CPI-Z a dit :

Je reste persuadé que la déconvolution sur PSF étoile de l'image source, puis après ondelettes et autres outils pour gagner, doit apporter un plus en planétaire sur des télescopes moyens ou imparfaits, mais aussi sur les télescopes excellents.

On enfonce des portes ouverts et toi aussi ! :D

 

 

P

 

 

Si je peux t'apporter des précisions supplémentaires pas de problème.

 

 

Lucien

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mince j'ai tapé sur 'return' par inattention :

 

Il y a 11 heures, CPI-Z a dit :

Je reste persuadé que la déconvolution sur PSF étoile de l'image source, puis après ondelettes et autres outils pour gagner, doit apporter un plus en planétaire sur des télescopes moyens ou imparfaits, mais aussi sur les télescopes excellents.

 

La mise en œuvre pratique ça va être coton pour un amateur. C'est tout le problème.>:(

 

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lucien depuis le début j'ai bien ressentis que tu freinais des quatre fers sur la méthode. Mais delà à écrire des contres vérités >:(:

Il y a 10 heures, Lucien a dit :

La mise en œuvre pratique ça va être coton pour un amateur. C'est tout le problème.>:(

 

Je suis un simple amateur, et

en quoi pour un amateur c'est coton de faire une acquisition vidéo d'une planète

en quoi c'est coton de faire dans la foulée un vidéo d'une étoile proche

si la vidéo dure 2 mn il faut 2mn de plus pour l'acquisition de l'étoile

puis en quoi c'est coton de compiler des vidéos classiquement avec les softs habituels IRIS, AS2, AS3, Registax ... et pour certains AstroSurface.

Sur Astrosurf il y a de milliers d'amateurs qui font du planétaire et maîtrisent déjà cela.

 

Après si les acquisitions sont en couleur (à défaut de pouvoir travailler en monochromatique) il suffit de la séparée en 3 images R V B, idem pour l'étoile ce qui donne la PSF(R) la PSF(V) et la PSF(B)

 

Pour la déconvolution j'utilise un pluging d'ImageJ gratuit plusieurs fois déjà évoqué sur Astrosurf, mais toi dans Astrosurface dire que c'est coton alors que tu as créer l'outil "Deconvolution Wiener sur fichier image"

z1_pipp.gif.07b9399108c7ab61b153d6c6178ea93a.gif

Cet outil de déconvolution Wiener sur fichier est peut-être à améliorer, mais néanmoins il existe déjà dans AstroSurface ;)

Alors Lucien en quoi la mise en œuvre pratique va être coton pour un amateur ?

 

Après sur l'image déconvolutionnée  tous les traitements d'amélioration utilisés par les amateurs peuvent être mis en œuvre (ondelettes, filtres, autres déconvolution ...)

 

Je n'ai pas vu ton résultat de traitements sur l'image à traiter a-traiter.fit

Permets-moi de te le redemander explicitement et en plus d'être sympa de ta part ce serait constructif ...

Si d'autres amateurs avec leur soft préféré veulent s'y coller, ils sont la bienvenue :), merci d'avance pour vos résultats.

 

Pour info, en microscopie il y a la déconvolution 3D sur PSF capturée (ou théorique). Plusieurs softs gratuits traitent déjà cela bien comme les softs pro de laboratoires. ils sont même vendus par les marques qui produisent des microscopes. Le principe est de faire un empilage d'images avec défocalisation connues et, avec la longueur d'onde et à partir de la PSF 3D théorique (ou capturée) il calcul la PSF 3D vraie.

Pourtant les objectifs de microscopes professionnels et de granges marques sont déjà quasiment parfaits optiquement. Et bien les images déconvoluées avec cette méthode sont bien meilleures. C'est juste plus long.

C'est une question de nombre d'équations et du nombre d'inconnues. En 2D ce n'est pas solvable, mais en 3D si.

Donc la méthode serait transposable en astronomie planétaire. Et plus il y a d'images, meilleur est le rapport signal bruit au final. Par contre là la mise en œuvre pratique est coton xD et je ne parle pas du nombre de série vidéo à faire ... une pour chaque image.

En astro-amat on en est toujours à exploiter une série pour obtenir une image résultat (+ les turbuls athmosphériques).

a-traiter.fit

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 19 heures, CPI-Z a dit :

a-traiter.fit

 

Hello :)

 

Est-ce une sortie  "brute" d'empilement, sans prétraitement particulier dans "l'empileur"?

Version affichable ici (PNG) :

 

a-traiter.png.81f7f9163a059137c30acc70ab49197d.png

 

Tiens, je vais  un peu jouer avec, il me faudrait le diamètre du scope, la focale de travail et le pas pixel du capteur, merci :)

 

Edited by Nebulium

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 17/08/2019 à 23:59, MCJC a dit :

Pour le moment, je n'en suis qu'au one shot.

 

Hello Julie :)

 

Tu as bien raison et tu devrais y rester un bon moment, ta consœur  Anne (a.k.a. Penn Kalet) a fait l'APOD avec une one shot :

 

lune-jupiter4_riou.jpg

 

 

A noter sur la 100% la visibilité simultanée de notre Lune et de celles (4) de Jupiter. ;)

Ça, c'est coton à réaliser sans trucage (explications sur le site APOD) et cette image est vraiment pur bio, comme dirait l'ami Valère :)

Edited by Nebulium
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, Nebulium a dit :

Est-ce une sortie  "brute" d'empilement, sans prétraitement particulier dans "l'empileur"?

 

Hum, ton affaire n'est pas très nette, si je peux m'exprimer ainsi !

Une rapide évaluation dans FitsWork me suggère qu'il s'agit d'une HST trafiquée pour les besoins de la cause :

 

Presse-papier02.png.122f4b568114c779d5e632de55fad507.png

 

Confirmation par la fft2D :

 

Presse-papier03.png.066a04b8b57df47f72dda3373e938663.png

 

 

En tous cas, les satellites ont morflé  vilain dans ton floutage !

 

 

Edited by Nebulium

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, CPI-Z a dit :

Lucien depuis le début j'ai bien ressentis que tu freinais des quatre fers sur la méthode. Mais delà à écrire des contres vérités

 

 

Oui,

tout le monde sait faire une acquisition d'une vidéo stellaire ou presque pour l'usage que tu décris.

Quand je dis que c'est difficile de le faire c'est sous-entendu si l'on souhaite que la méthode apporte un plus en termes de résolution de détails.

DANS LE DOMAINE AMATEUR TOUT-CECI !

Et de ça je n'en suis pas convaincu sauf si l'instrument est peu performant optiquement ou très mal réglé... et qu'une déconvolution avec la réponse instrumentale puisse 'corriger un peu de son état.

Ce que le traitement par ondelettes ne pourra pas faire.

 

Décrivons le scénario :

- il s'agit d'obtenir une répons instrumentale

- à partit d'une étoile située à environ 20 degrés au-dessus de l'horizon,

- il faut la trouver et pas trop loin de Jupiter car l'ADC est monté sur le télescope ( à régler donc ),

- il faut des conditions de turbulence qui permettent une mise au point assez précise ( surtout pour une PSF )

- la couleur de l'étoile on s'en fiche ? Alors que l'on capte avec un capteur couleur ?

- si l"étoile est bleue, l'optique risque fort de baver dans ces longueurs d'onde, ( PSF plus étalée )

- bon : on pourra toujours éliminer la couche bleue et convertir l’image en monochrome sans elle,

- ou alors ne garder que la couche Rouge ?

- Pour l'exposition, comme tu l'indiques il ne faudra surtout pas saturer : et ça ce n'est pas toujours évident sur une image souvent turbulente

- Je reviens à l'ADC : il faut savoir qu'à cette hauteur son réglage sera ample. Et cela va dévier le faisceau image assez sensiblement.

- Autrement dit si l'étoile est au centre du champ caméra, elle n'est plus au centre optique de l'instrument, ( Ou inversement )

- et donc à moins de posséder un instrument à champ parfaitement corrigé, il va y avoir des aberrations,

- qui seront compensées à conditions de mettre la planète au moins endroit du capteur que l’étoile : tant pis parfois pour les satellites !

( Je jongle avec tout ça avec mes Mewlons afin que l’utilisation de l'ADC ne me fasse (trop) perdre en collimation.

...passons...

ensuite une fois la vidéo obtenue,

- il faut la traiter et régler l'image de la PSF,

- On fait quoi si le fond est assez clair ?

- On laisse ou bien on fait un Black ? (Je connais la réponse)

- On accentue ou pas ?...

 

Vient le moment de son utilisation :

Il faut choisir un logiciel lequel ?

Et il y aura des réglages, force ou itérations, anti-bruit notamment :

( Ok si l'on ne passe pas ensuite par d'autres méthodes ou logiciels ensuite sinon c'est vite fastidieux )

Si l'image à corriger est en couleurs, appliquer une déconvolution peut changer assez sensiblement les couleurs.

Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet... J’esquive ce sujet.

 

Toute cette procédure peut être appliquée par un expérimentateur méticuleux

mais j’estime que le mener à bien ce peut être très délicat.

 

Et parfois les comparaisons elles-mêmes sont délicates :

Quand tu dis, que tu as corrigé ci-dessus l'image de Jupiter qui résultait d'un empilement,

- si tu as empilé avec AS3 par exemple et avec la case "Sharpen" cochée,

ça veut dire que l'image résultante à corriger n'est déjà pas si brute qu'on le pense.

Comme souvent le diable peut se cacher dans le détail.

 

L''on se rend compte de la relative complexité d'un processus, si l'on tente d'écrire un mode opératoire précis.

C'est bien connu : les experts vous disent que telle ou telle étape n'est pas décrite car elle est évidente ( pour eux).

 

Tout ceci n'est pas un plaidoyer anti-déconvolution, sinon je n'aurais pas implémenté deux ou trois de ces méthodes dans AstroSurface.

 

 

Le 17/08/2019 à 22:28, CPI-Z a dit :

Si la PSF est un trait, une croix ou une croix déformée ou encore une virgule ... le traitement ondelette sera très vite limité, il n'apportera pas de détails, au final l'image restera floue.

Essayes S.T.P avec cette image : a-traiter.fit

Ton résultat sera très instructif pour tous.

 

Pardon mais ça ne va rien m'apprendre.

 

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

Il y a 3 heures, Nebulium a dit :

A noter sur la 100% la visibilité simultanée de notre Lune et de celles (4) de Jupiter. ;)

Merci Nebulium pour cette belle vue et ce moment de détente.

 

Il y a 1 heure, Nebulium a dit :

Hum, ton affaire n'est pas très nette, si je peux m'exprimer ainsi !

Une rapide évaluation dans FitsWork me suggère qu'il s'agit d'une HST trafiquée pour les besoins de la cause :

Voir ci-dessous "pour les besoins de la cause"

Mais surtout merci pour ton essai de traitement par déconvolution.

 

Il y a 1 heure, Lucien a dit :

Pardon mais ça ne va rien m'apprendre.

Et oui surtout si on ne fait pas ...

 

Donc je m'y colle

Voici ce que donne un exemple de traitement par ondelettes avec AstroSurface

AstroSurface.png.56ee2e7a13a6ff98e85ae305924c90ad.png

Pour moi on est voisin, un peu moins bon que ton résultat Nebulium.

Pourquoi ? parce que ces outils parte de dirait "d'une révolution circulaire"

Si on observe le disque de Jupiter on peut croire que l'image est bonne "Gazeux" implique formes "nuageuses", mais sur les 2 satellites et leurs ombres là on distingue bien les artéfacts générés par les outils, et là ça ne passe pas.

 

Voici ce que donne le déconvolution par PSF

- avec AstroSurface

5d5af6f8070f0_AS-DeconvWienersurfichier.gif.16e87abb9743f3de43162f41c8046f69.gif

 

ou avec ImageJ

ImageJ.PNG.8ca14cf47699fec2b1ce0d4886064cba.PNG

 

Donc utiliser la bonne PSF c'est donc sans comparaison.

 

Il y a 2 heures, Nebulium a dit :

Hum, ton affaire n'est pas très nette, si je peux m'exprimer ainsi !

a-traiter.fit est une image de la Nasa convoluée par une PSF, et cette PSF n'est pas un trait, une croix ou une virgule ... c'est tout simplement la PSF mesurée sur un télescope par un analyseur de front-d'onde. Et ce n'est pas un mauvais télescope puisqu'il a un PTV légèrement inférieur à Lampda/4 , un RMS de Lampda/29 et un rapport de strehl de 0.9 ; il rentre bien le Critère de Rayleigh diffraction limited.

 

C'est donc une PSF "normale" non parfaite et qui correspond à une réalité mesurée d'instrument astro-amateur.

a-traiter est donc l'image qu'obtiendrait ce télescope sans atmosphère et sans bruit.

psf-70x70.png.2cf6f42fa71c810b58a94bf512d5b3f3.png  psf.fit

 

Tricher? Oui/Non c'est simplement pour démontrer l'impact d'une déconvolution sur PSF vraie par rapport à tout autre traitement classiquement et couramment utilisés dans les softs astro et qui ne trouvent pas la bonne solution.

Reste la déconvolution aveugle mais maintenant c'est un autre sujet (à ne surtout pas aborder avec Lucien ;)).

 

En résumé, travailler au départ avec une PSF proche du vraie pour prise en compte d'un minimum de défauts intrinsèques à l'instrument doit donc apporter du plus par rapport au traitement ondelette direct d'entrée.

 

Il y a 2 heures, Lucien a dit :

Décrivons le scénario :

Si tu fait çà pour une simple acquisition vidéo de planète, chapeau.

 

Pour moi je fait beaucoup plus simple et pour l'étoile (PSF) je fais tout pareil que pour la planète,  mise au point comprise bien évidemment, donc sans rien toucher hors mis le pointage sur le ciel :)

CQFD oblige, si tu modifies des paramètres la PSF n'est plus celle de l'image planétaire.

Le 16/08/2019 à 22:32, CPI-Z a dit :

La capture de l’étoile (normalement voisine de l’objet) nécessite de conserver les mêmes paramètres (focale, caméra, orientation …)

 

Après ceux qui veulent tester la méthode je serai très intéressé par leurs résultats, et je reste à leurs disposition ...

Pour les autres, chacun est libre.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, CPI-Z a dit :

a-traiter.fit est une image de la Nasa convoluée par une PSF, et cette PSF n'est pas un trait, une croix ou une virgule ... c'est tout simplement la PSF mesurée sur un télescope par un analyseur de front-d'onde. Et ce n'est pas un mauvais télescope puisqu'il a un PTV légèrement inférieur à Lampda/4 , un RMS de Lampda/29 et un rapport de strehl de 0.9 ; il rentre bien le Critère de Rayleigh diffraction limited.

 

C'est donc une PSF "normale" non parfaite et qui correspond à une réalité mesurée d'instrument astro-amateur.

a-traiter est donc l'image qu'obtiendrait ce télescope sans atmosphère et sans bruit.

 

<<<<<       a-traiter.fit est une image de la Nasa convoluée par une PSF, et cette PSF        >>>>>

 

 

a-traiter.fit résulte d'un calcul ou pas ?

 

 

Lucien

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si l'image   a-traiter.fit   résulte d'une CONVOLUTION  calculée grâce une PSF

et qu'ensuite

on fait une DECONVOLUTION par la même PSF

on retrouve une image Originale qui une l'image 'parfaite' : que l'on possédait déjà !

 

Cette façon de faire ne présente pas d’intérêt pratique mais uniquement pédagogique.

9 = 10 - 1   et  donc   10 = 9 + 1

 

Cette façon de procéder fait retrouver une image 'parfaite' quel que soit la PSF choisie.

 

J’espère que    a-traiter.fit    ne résulte pas d'un calcul !

 

Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, CPI-Z a dit :

un peu moins bon que ton résultat Nebulium.

 

Merci, CPI. :)

C'"était un essai rapide au pif, je ne sais pas du tout comment FW déconvolutionne, mais  en planétaire, sa PSF synthétique  surtout affublée d'une jupette arrive souvent à donner  interactivement et rapidement des résultats intéressants.

 

Mais avec ta psf, évidemment, c'est encore mieux :

 

Presse-papier05.png.ba202786060f278b237d4e6892092392.png

 

Et si tu veux tâter de la déconvolution aveugle (ou myope) tu peux voir ici.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now