MCJC

Vie sur la Lune

Recommended Posts

à l’instant, hamilton a dit :

Quant à la pensée réflexive....

 

Oh! juste un épiphénomène. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Posted (edited)
il y a 16 minutes, hamilton a dit :

Tout est question d'échelle!

 

Ce sont bien des organismes unicellulaires qui ont été à l'origine du plus grand bouleversement écologique que notre planète ait connu, la Grande oxygénation. L' Homme est encore un cran derrière.

Et si, in fine, la vie a eu tendance à agrandir son domaine et sa diversité, l'Homme a lui une propension à les réduire, sauf à s'évader dans l'infini... naturellement.

Edited by Huitzilopochtli
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'est-ce que vous parlez bien :)

Je suis toujours sidéré par tant de culture chez certains bipèdes ;)

Bonne journée,

AG

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ALAING a dit :

Qu'est-ce que vous parlez bien :)

Je suis toujours sidéré par tant de culture chez certains bipèdes

 

Pour ma part, j'ai juste un peu de vocabulaire.

J'aligne les mots les uns après les autres et, après, j'essaie de comprendre ce que cela peut bien vouloir dire. :)

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Huitzilopochtli a dit :

Oh! juste un épiphénomène. :)

C'est un point de vue respectable , quand un autre a plutôt parlé de" phénomène humain", un autre point de vue.;)

 

Il y a 13 heures, Huitzilopochtli a dit :

l'Homme a lui une propension à les réduire

C'est un pan de son impact , la dimension nuisible.

 N'est-ce pas réducteur pour définir l'émergence , le pas de la conscience, et les réalisations humaines ?

Quand bien-même la révolution majeure fut l'oxygénation de la planète par des unicellulaires, et le reste , un simple point de détail.....et non pas une singularité incroyable dans l'Univers.

C'est vrai que pour se poser toutes ces questions , en écrivant correctement le français si possible :P , il faut être un Homme.

 

Quel poison cette conscience ! >:(

 

 

Amitiés

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, hamilton a dit :

C'est un pan de son impact , la dimension nuisible.

 N'est-ce pas réducteur pour définir l'émergence , le pas de la conscience, et les réalisations humaines ?

Quand bien-même la révolution majeure fut l'oxygénation de la planète par des unicellulaires, et le reste , un simple point de détail.....et non pas une singularité incroyable dans l'Univers.

C'est vrai que pour se poser toutes ces questions , en écrivant correctement le français si possible :P , il faut être un Homme.

 

Quel poison cette conscience ! >:(

 

C'est vrai.

En ce moment, je vis une période de profond pessimisme.

Quand nous réalisons dans quel état nous laissons la Terre, je m'interroge sur l'importance de cette conscience, ou peut être finalement de son absence.

Nous sommes désormais gouvernés par nos créations.

La finitude de nos existences, la brièveté de nos rêves, les conséquences de notre vanité nous plongent dans une impasse.

Notre raison est insuffisante et, si parmi les étoiles d'autres intelligences font preuvent d'une plus grande clairvoyance, que seront-elles dans un milliard d'années...

Nous laisserons l'Univers intacte mais c'est une piètre consolation.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

 

il y a 35 minutes, Huitzilopochtli a dit :

La finitude de nos existences,

Ça, c'est notre statut initial ,certains diront le piment de nos existences. 

La mettre en dénominateur commun :

il y a 35 minutes, Huitzilopochtli a dit :

brièveté de nos rêves, les conséquences de notre vanité nous plongent dans une impasse.

cela revient à dire que la vie est une impasse. 

Tu es effectivement en pleine crise existentielle ! :(

 

C'est toujours moins nuisible que les chimères transhumanistes pour transcender l'homme incarné, putrescible donc , même si cela peut créer de l'inconfort.

 Donner un sens à sa vie n'a jamais tué personne au sens strict ou alors lui aura conféré l'éternité de la Postérité par son "sacrifice " pour ce sens , une cause. 

Je ne sais pas clairement d'où vient la vie , hormis les conditions "cliniques" évoquées par nos amis scientifiques, pas plus que je ne sais , sans douter chaque jour, où elle va.

Les petites petzouilles déshydratées disséminées sur la Lune servent sûrement la science autant qu'elles pointent notre angoissante sensation de solitude dans un univers infini qui nargue en silence notre finitude.

 

C'est ce que je crois;)

 

 

Amitiés 

 

Edited by hamilton
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hamil',

 

Si tu fractionnes mon propos, tu pourras toujours y objecter quelque chose.

Dans sa globalité, je lui trouvais une cohérence qui se fait discrète si on décortique chaque phrase.

Je conçois parfaitement que l'on ne soit pas d'accord avec ce que j'écris, mais les points que tu as relevé ne me semblaient pas centraux dans ce que j'exposais, dans ce que je voulais faire passer.

A te lire, je me suis probablement mal exprimé, et de façon inattendue tu m'as convaincu que le sérieux ne me sied guère.

Je retourne à mes bouffonneries, "facéties" et gaudrioles avec un nouvel entrain. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les patriarches "âgés" du site, voici quelques références datées pour mieux se comprendre :)
Comme aurait pu le dire Pierre Desproges et l'illustrer Gotlib :
Pouf pouf... prenons un diptère bien connu de tous nos généticiens : Drosophila melanogaster.
Isolons la droite intersection des deux plans de symétrie : le sagittal et le dorso-ventral.
Recherchons notre aiguille insuline dans la botte de foin et guidons-la sur cette droite dans le sens caudo-apical.
Il en résultera un réaction d'onanisme purement neuronal avec décharge explosive d'endorphines dans le noyau accumbens.
Cette expérience réalisée revenons à la vie sur la Lune, notre proche banlieue accessible. Ici point de panspermie hypothétique, de LUCA ni de FUCA, que des résidus inertes d'un passé biologique antédiluvien, récent ou futurs, arrivés soit par le hasard d'un chaos originel, soit par le génie humain.
Enfin ne coupons pas les cheveux en quatre, c'est discriminant pour ceux, nombreux sur ce site, qui les perdent ou les ont perdu.
Et surtout n'oublions pas d'ajouter un peu de beurre en tartinant notre confiture. Cela passe mieux pour nos cerveaux scientifiques en phase de ré-oxygénation, et qui n'ont pas été nourris qu'aux biberons de wikipédia.
En bon amoureux des choses de la vie et de la nature, qui confinent à la zoophilie platonique, terminons par cette anadiplose :  ne prenons pas la mouche et retournons aux bistrots... sous les étoiles.
Amen
PS. Et dieu dans tout ça ? mon esprit chancelle

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, marco polo a dit :

Comme aurait pu le dire Pierre Desproges et l'illustrer Gotlib :
Pouf pouf... prenons un diptère bien connu de tous nos généticiens : Drosophila melanogaster.

 

Avant d'envoyer des drosophiles sur la Lune, faudra envoyer des tabourets, puisque la définition d'un insecte c'est quand même avant tout "un animal si petit qu'il peut (à l'aise) passer sous un tabouret sans ramper, alors que le python, si".  On peut aussi se demander si dans l'espace les mouches ont besoin de leurs ventouses pour se coller aux ptères.

(copyright Desproges)

 

PS. Le taulier nous a fait une belle version qui permet de facilement écrire en italique, alors ne nous en privons pas et écrivons les noms d’espèce en italique : Drosophila melanogaster !

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Bah ! Mais quel gâchis d'avoir jeté tous ces déchets sur la lune, peut-être que ces bestioles peuvent tenir 2000ans prisonnière des glaces terrestre.

Mais elles ne tiendront pas 1 million d'années à mon avis dans un état cryogénisé lunaire.

A 'l'échelle de l'espace 2000 années, n'est qu'un battement de cil.

L'homme essaye de se prouver à lui-même que la vie est possible sur Sélène, mais non car nous sommes trop primitif pour comprendre que l'enjeu est sur notre terre.

 

Bon ciel lunaire

Edited by Loup Lunaire
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Loup Lunaire a dit :

A 'l'échelle de l'espace 2000 années, n'est qu'un battement de cil

Bien dit Loup lunaire ! 

Il est temps de recentrer le fond du sujet sur des notions simples et de bon sens -_-

Avant d'ensemencer celle des autres,  l'homme ferait mieux de donner à manger à tout le monde sur sa planète.

 

A l'échelle du temps qui nous reste pour redresser la barre ces 300000 km qui nous séparent de la Lune (rien que pour l'aller !) sont une éternité de perte d'énergie et de moyens.

 

Halte aux considérations vasouillardes sur le sens de la vie, alors que tout le monde sait déjà que ces bestioles en mal de rehydration nous préparent une splendide désolation par rapport à nos attentes o.O

 

Nb. Qu'est-ce qui plus petit que le cul d'une mouche ? ?.B|

 

 

Amitiés 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant ce fil, je ne connaissais pas cette anecdote de tardigrades déportés en Sibérie, enfin sur la Lune sans même l'ombre légère d'un début de consentement de leur part...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/09/2019 à 08:18, Pascal C03 a dit :

tardigrades déportés en Sibérie, enfin sur la Lune sans même l'ombre légère d'un début de consentement de leur part...

En observant par hasard une goutte d'eau d'un de mes pots de fleurs au microscope, j'ai rencontré l'an passé un tardigrade sous l'oculaire. C'est une bestiole absolument complaisante et je lui demande humblement pardon de l'avoir fixé entre deux lames de verre. Quant à en envoyer une colonie sur la lune, qui donc a pu avoir cette idée saugrenue, et dans quel but, biologique, métaphysique, religieux ?  S'il y a une conscience cosmique, celui là en aura tôt ou tard(i) pour son grade !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'existe pas encore de site de rencontre spécialisé pour les tardigrades, mais on peut partager son domicile avec un ou une ou plusieurs à son insue. Bigre ! Ca fait froid dans le dos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/09/2019 à 01:22, hamilton a dit :

Nb. Qu'est-ce qui plus petit que le cul d'une mouche ? ?.B|

 

 un nain culte ? Grincheux ou Simplet ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now