BlackMaple

Dela couleur dans nos ciels de graphite !

Recommended Posts

Salut les astrams !

 

Hier soir, dans la fenêtre de tir avant que la lune ne se pointe et que l'humidité ne vienne jouer les trouble (c'est le cas de le dire) -fête, je me suis attaqué à "Omicron1 Cygni" ou "31 Cygni" dans le cygne. 

Histoire d'apprécier une peu de couleur. Je ne suis pas un grand spécialiste du DAAO, mais on tente, et je suis content du rendu. 

 

La méthode :

-Dessin négatif (noir sur papier blanc), inversion numérique

-Ajout de couleur en numérique

 

Le matériel :

-Crayons graphite Staedtler Mars Lumograph

-Estompe

- Oculaire Planetary HR 4mm.

-T203

 

Sur ma galerie web : 

https://marty62100.wixsite.com/monsite/post/les-autres-couleurs-du-cygne

 

Oi Cygni Color.jpg

  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Salut Guillaume,

 

merci pour cette idée de cible, une 'Albireo bis' en somme !

Dessin très soigné.

 

Fred.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, j'adoucirais les bords des deux étoiles colorées, pour qu'elles paraissent moins sous forme de disque uniforme mais plutôt de taches. Après tout, les disques d'Airy me semble donner une simili-gaussienne à l'éclat des étoiles à l'observation, non ? Mais c'est un joli champ.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

yo !

belle cible,

même avis que Yann : les étoiles ne sont pas des disques bien nets,

il est préférable d'utiliser l'outil "pinceau" dont les bords sont dégradés,

idem pour la couleur, si on regarde bien l'image d'une étoile grossie à l’oculaire, le centre est plus clair que les bords. Pour ce faire, yaka ajouter une tâche plus petite au centre de l'étoile, avec une couleur beaucoup plus claire

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui totalement d'accord. C'est ce qui me chagrine aussi, j'ai dis de prendre le temps d'apprendre a  gérer GIMP. La ca sonne "faux" si je puis dire.. mais bon je n'ai jamais trop touché a ce logiciel il faut que j'apprenne. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs j'ai essayé entre temps mais j'ai fait de la daube mdrr 😆 par contre oui le centre plus clair je l'ai fait sur ma version en cours. Je repost une fois prêt. La j'ai refait M10 au 9mm hier ! Je l'avais promis sur un autre post. 😁

Edited by BlackMaple

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli travail et cible intéressante, c'est toujours sympa de trouver une double colorée avec un contraste un peu marqué !

 

Comme les autres : un centre plus lumineux/blanc sur les étoiles, et un bord plus doux, et ce sera impec' !

Share this post


Link to post
Share on other sites

@BlackMapleIl faut ajouter au moins un flou gaussien à ta tache blanche de manière à avoir un dégradé vers la circonférence. C'est ce que je fais, c'est ce que l'on voit à l'oculaire.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

juste une proposition concrète vite fait, et c’est sujet à caution, bien évidemment :

- les étoiles sont plus petites (facile ici au regard de la dimension de ton image), avec des variations en gris,

- les plus brillantes sont accompagnées d'un halo

- celles en couleur sont vraiment éclaircies sur la majeures partie du disque, seul l’extrême bord à le degré maxi de saturation. Nota : ce n’est pas uniquement une couleur plus claire, c’est aussi une teinte qui varie (jaune d'or/jaune citron). Leur halo est coloré avec une teinte plus saturée, les aigrettes sont aussi colorées, mais bien moins saturées

- les aigrettes sont irrégulières. et tant qu'a faire, inclinées, car il y a de grandes chances que ce fut le cas. Je trouve que ça ajoute au réalisme.

 

5d5af731507f6_OiCygniColor.jpg.434eea63b2e2785203fbf2a8f9e55453.thumb.jpg.a72cdc06a27e563993b01764f819860a.jpg

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, C’est beaucoup mieux!  Si on cherche un réalisme pur, c’est beaucoup mieux! Voila qui m'ouvre les possibilités numériques. Merci pour ça.  Par contre, un peu plus grosses, j’étais au 4mm (x300). 

 

 Mais à le voir comme ça finalement, si on veux garder un coté dessin, une certaine "naïveté", un coté brut, on s'en éloigne.. Je ne sait pas si c’est ce que je cherche au fond. Des lors, pourquoi ne pas le réaliser directement comme ça, sans passer par le coup de crayon.. ? Et le faire (ou refaire) directement numériquement pour en arriver la.. Je me pose la question.. Une autre discipline, un autre plaisir.

 

Par exemple le cartouche du coup, non pas une écriture main mais du coup informatique, la ca choque. Pour coller au coté plus épuré? Non?  Je crois qu'en fait, je préfère un dessin FULL numérique ou FULL main, mais pas le mélange des deux. C'est peut-être ça qui me gêne... 

 

  Les aigrettes par exemple, qui perdent complètement le coté main, bien plus délicat à réaliser (quoi que! vu le branque que je suis sur GIMP :DxD) et surtout plaisant à faire avec une gomme de précision, c'est surtout ça. (Dixit ce dessin de Véga par exemple)

 

  Un choix a faire, un volonté sur le rendu final en somme. Peut être bien afficher les deux versions sur mon site..

Je vais déjà prendre le temps de bien gérer les logiciels de dessins pour le faire moi même et voir. 

 

 

Véga BKmod.jpg

Edited by BlackMaple

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Merope
      Bonjour à tous
       
      Je vous présente ce dessin inachevé du résidu de SN observable dans la constellation des Voiles,  et réalisé à la Réunion
       
      Il s'agit d'une nébuleuse qui s'étend sur plusieurs degrés et dont l'étoile génitrice aurait explosé il y a 12 000 ans.
      Une portion de ce résidu porte un numéro NGC, il s'agit de NGC 2736, aussi appelée la nébuleuse du crayon (flèche bleue sur l'image)
       
       
       
       
      J'ai réalisé cette observation sur plusieurs nuits au T400 muni du panoptic 24mm, filtre UHC.
      Malgré un champ apparent d'un peu plus d'un degré dans le panoptic, je manquais de champ pour délimiter les portions les moins contrastées. Le filtre UHC m'a semblé plus efficace que le filtre OIII
       Ce dessin est inachevé car il manque la partie sud (en haut de l'image qui est inversée). Je n'ai pas vu ces filaments depuis mon jardin, il faudra migrer vers des cieux plus sombres, ce qui me semble bien compromis pour cette année
       
      Voici donc le dessin
      Le croquis a été fait sur deux champs pré-étoilés au format A3, c'est donc une mosaïque de 2 dessins;
       
               
       
      J'en profite aussi pour vous remettre un dessin de la neb du crayon que j'avais réalisé en 2018
       

       
    • By Lensed Star
      Vendredi soir je décide de sortir le Maksutov pour un peu de visuel et dessin.  Il faut encore assez jour mais les ombres sont bien marquées et je décide de m’arrêter sur Clavius. 
      je l’ai étudié avant l’observation donc j’ai en tête les formes et petits cratères. Je m’amuse à faire jouer le grossissement pour débusquer les détails que j’ai en tête.
      Je passe de 100 à 150 fois puis Barlow, etc
       
      Toujours un plaisir de procéder de la sorte et de réaliser un croquis que je reprends ensuite au propre. 

    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      La phase lunaire n'est plus très propice à l'observation du ciel profond. Néanmoins, je suis retombé avec surprise sur trois anciens comptes-rendus d'observation que je n'avais pas remis au propre ! Et quand je dis ancien... je parle de 2007
       
      C'est donc parti pour les deux premiers d'entre-eux, à savoir une double observation de NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat. La première observation a eu lieu chez mes parents. La seconde s'est déroulée onze jours plus tard, à l'observatoire Sirene. Les instruments utilisés sont presque identiques car il s'agit du Meade Lx90 dans le premier cas et du Celestron C8 dans le second.
       
      Cette observation a été doublée car je me sentais fortement limité par le grossissement de 200× utilisé la première fois. Comme de fait, passer à 400× a apporté de très nombreux détails supplémentaires !
       
      Ces deux observations permettent donc de comparer la vue de cet objet à 77×, 200× et 400×.
       
      ### Première observation
       
      Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
      Type : NP
      Constellation : Dragon
       
      AD : 17h 58' 33"
      Déc. : +66° 37' 59"
       
      - Date, heure, durée : 10/05/2007, 23:10 TU, 5'
      - Lieu, altitude : La Roque d'Anthéron (13), 175 m
       
      - Vent nul, 16 °C
      - T1 (mvlonUMi 6,17), P1, S2/200×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          77× (champ de 38'), H = 55°. Petite et brillante NP circulaire de couleur verte vue V1, graduellement brillante vers le centre.
          
          200× (champ de 15'). NP ovale vue V1, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 25". Une zone centrale contrastée uniformément lumineuse et de couleur verdâtre est entourée d'un petit halo.
          
      Remarques :
          L'étoile centrale de mV 11,3 n'a pas été vue.
          
          Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, du centre de la nébuleuse.
          
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/070511/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-200x
       
      ### Seconde observation
       
      Objet : NGC 6543, la nébuleuse de l'œil de chat
      Type : NP
      Constellation : Dragon
       
      AD : 17h 58' 33"
      Déc. : +66° 37' 59"
       
      - Date, heure, durée : 21/05/2007, 22:15 TU, 15'
      - Lieu, altitude : Observatoire Sirene (84), 1 100 m
       
      - Vent 1, 15 °C
      - T3, P3, S2/400×
       
      - Instrument : C8, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          400×, H = 55°. Brillante NP vue V1, incolore.
          
          Une étoile centrale vue VI2 est entourée par une petite cavité sombre au cœur d'une nébuleuse ovale aux bords nets vue VI3, orientée NE aux dimensions estimées à 40" × 20". Deux renforcements lumineux en forme d'arc de cercle vus VI3 sont observés en bordure de nébuleuse, au NE et au NO. Le renforcement NE apparaît sur une plus grande section. L'ensemble baigne dans un halo presque circulaire aux limites floues vu VI1.
          
          L'usage d'un filtre [OIII] renforce le contraste des détails internes mais assombrit le halo externe et l'étoile centrale.
          
      Remarque :
          Deux étoiles de mV 9,7 et 13,0 sont visibles à proximité, situées respectivement à 2,7', PA 291, et 2,1', PA 323, de l'étoile centrale.
          
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/070522/ngc-6543-nebuleuse-oeil-chat-t203-400x
       
      Les deux dessins ont été mis à la même échelle afin de pouvoir les comparer plus facilement. Évidemment, la vue à 200× était bien plus petite que celle à 400×.
       

       

    • By xavierc
       Dobson Strock 254/1200
       Seine et Marne à l'entrée de la ferme.
       
       5 dessins : 9079 à 9083.
       
       Je suis arrivé à 21h45.
       Ma séance d'observation a commencé sur l'autoroute, où pendant que je roulais vers l'est un bolide de magnitude -4 vert durant 7 à 8 secondes est tombé verticalement vers l'horizon devant moi.
       Il traîne encore de l'humidité ici au sol, les derniers jours ont été humides.
       
       Je pointe en priorité un amas ouvert des Gémeaux.
       
       Observation 9079 : Bo1 ou encore Bochum 1.
       Il est incertain à 75x mais résolu à 150x. Il reste pauvre, peuplé de rares étoiles considérablement faibles à perceptibles.
       
       
      Les vaches font du bruit en mangeant dans l'étable.
      Je rends visite à une nébuleuse planétaire des Gémeaux bien moins connue que le Clown.
       
      Observation 9080 : PK194+2.1.
       Vue à 75x, elle répond très bien au filtre Oxygène 3 et brille faiblement.
       Je la note un peu floue à ce grossissement. Il n'y a plus de doutes sur sa nature à 343x. Elle est considérablement faible et contrastée à ce dernier grossissement, et en vision indirecte elle me semble plus lumineuse au centre.
       
       
      Les mains sans gants souffrent, j'abrège leurs souffrances en mettant ces derniers.
       Un hélicoptère survole le site, c'est rare ici.
       
      Je m'éloigne angulairement et dans l'espace vers des galaxies du Cancer.
       
      Observation 9081 : NGC2619.
       Assez facile à 75x, elle est faible à très faible à 109x. Son centre plus lumineux se détache bien. Elle est allongée en vision indirecte.
       
       
       Observation 9082 : NGC2608.
       Elle me semble ronde à 75x. A 150x elle est diffuse, je note quelques glimpses de portions éparses aux alentours.
       
       
      La buée apparaît, gênante, à minuit et ça empire. C'est un signe de l'arrivée prochaine des nuages.
       
      Observation 9083 : NGC2604.
       Je ne la vois pas tout de suite à 109x. Elle est très faible à VI1, d'un aspect diffus.
       
       
      Des nuages arrivent du nord-ouest à 0h25, j'ai juste le temps de terminer mon dessin, c'était de toutes façons l'heure de remballer, après quelques photos souvenir au smartphone.
       
       
    • By Loup Lunaire
      Bonjour les astro-dessinateurs,
       
      Profitant de conditions anticyclonique,  j'ai la lune avec moi et continuant dans ma lancée de dessin lunaire, après Mee au sud voici son  opposé  Herschel avec Horrebow, situé à l'extrême nord lunaire au-dessus de sinus iridum. Il y a même un morceau de Anaximander.
      Ce n'est pas mon type de formation dans ce contexte, car en bordure du globe cela donne un effet écrasé aux cratères. Je suis plus frontal.
      Et puis j'ai vraiment la flemme de présenter mes images dans la section astrophoto, je fais l'impasse pour aujourd'hui et va boire une petite bière.
       
      LE MATOS:
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 9mm + barlowx2 TAKAHASHI
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
       
       

       
      Bon dessin lunaire
  • Images