GuillaumeGZ

C9.25 et capteur Plein format

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Savez vous s'il est possible de trouver un correcteur / reducteur de focale pour un SCT Celestron C9.25 compatible avec la taille d'un APN FF (Sony A7s) ?

Il y a le Starizona SCT Corrector LF - Large Format Reducer/Coma Corrector mais que pour le C11 et C14...

 

Quelqu'un l'a déjà essayé sur un C9.25 avec capteur FF ? Connaissez vous d'autres solutions techniques ?

 

Merci d'avance

 

Guillaume

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour

 

J'ai longtemps utilisé un C9 et je doute fort qu'il puisse fournir un champ corrigé de grande taille à l'exemple de ton capteur, même avec une correction.

Pour cela il serait préférable de partir sur une série Edge qui permet d'exploiter un format important.

 

Mais d'autres pourront t'apporter leur avis.

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Christian, c'est aussi ce que je pense mais on ne sait jamais.

 

On va attendre d'autres avis.

Bon week end !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
avec un C9 classique j'ai jamais vu de solution de plus de 12 à 16 mm de diamètre corrigé, donc pour le plein format c'est mort
au mieux il y a ça https://www.astronome.fr/produit-sta-sct-owl-correcteur-reducteur-starizona-night-owl-0-4x-sct-Prix-399-euro-id-2749.html

mais 16 mm maxi

on doit être à 13 mm de diagonal avec le réducteur Celestron classique à 6,3

Arnaud

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord avec les collègues.

Déjà avoir un champ bien corrigé sur un APS-C est plus que compliqué. ET un APS-C ne fait que 27mm. Un 24x36 fait 43mm. 

Le C9.25 a une particularité par rapport au autres SCT : le primaire est légèrement moins ouvert à 2.4 contre 2 sur les autres, ce qui donne un champ corrigé un peu plus large, mais pas de miracle à attendre non plus.

Sur les SCT classiques, le max raisonnable à mon avis est plutôt 23mm (capteur 4/3) si c'est très bien réglé, mais un capteur un peu plus petit est plus raisonnable.

Bref au mieux la moitié d'un 24x36 en diagonale, et  c'est déjà loin d'être simple à régler.

Et pour aller au dessus il y a non seulement le problème du correcteur, mais aussi et surtout l’alignement des optiques qui devient très critique, mais en plus il y a la taille du secondaire et du baffle central qui est insuffisante de toutes les façons.

 

Bref si tu veux utiliser un 24x36, il faut aller vers la serie edgeHD, c'est prévu pour en optique et aussi et surtoût en mécanique, ça t'évitera de nombreuses galères et dépenses inutiles.

 

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Possesseur d'un C9.25 EDGE depuis peu, j'ai cru bon de me procurer le réducteur de focale dédié pour mon A7S...

et bien déception : gros vignetage ! 

Du coup je ne m'en sers plus à moins que la cause soit plus 'mécanique' qu'optique (longueur raccord ?)

De toutes façon le C9 tel quel est très bien avec le A7 à condition de 'pousser' la sensibilité et de faire beaucoup de poses de 30s 

Bref si j'avais su...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, PLUTON42 a dit :

bien déception : gros vignetage

oui tu dois avoir un peu moins de  50% dans les coins.

Et pourtant il ont augmenté la sortie de 2" à 3.25" entre C9.25 classique et edge. Mais avec le réducteur x0,7 et un 24x36 ca demande un champ énorme en entrée. 43/0,7 = 61mm. Il faudrait un énorme secondaire...

 

Pour le montage, tu ne peux pas te tromper, car si ce n'est pas la bonne distance, la correction n'est pas bonne du tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca marche,

Je vois que ça risque d'être compliqué pour faire du full frame avec un C9 classique. Il faut donc s'orienter vers un capteur + petit.

 

Merci beaucoup pour vos avis !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Anton et Mila
      Pour completer les images de Polo, je mets une image en ligne faite cet après-midi avec la Mila 150mm et une caméra ASI 290mm. J'ai utilisé un filtre baader continuum et un filtre astrodolar astrosolar visuel.
      25% de images sur 2060 stackée avec AS!3 et ondelrttes R6.
      Il s'agit de ma première images solaire. J'ai probablement trop forcé sur les ondelettes de R6.

    • By Redwolf
      Bonjour,
       
      Question stupide, quelle est la différence entre
      celui ci https://www.astroshop.de/fr/aplansseurs-correcteurs-et-reducteurs-de-focale/skywatcher-correcteur-de-coma-2-pour-les-telescopes-de-type-newton/p,18852#tab_bar_1_select
      et celui là https://www.astroshop.de/fr/aplansseurs-correcteurs-et-reducteurs-de-focale/skywatcher-correcteur-de-coma-f-4-aplanique-2-/p,33567#tab_bar_1_select
       
      Merci bien!
       
      Redwolf
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Eh oui c'est encore moi le loup du lunaire, en voyant tous le monde en mode bleu ici c'est le bleu de la vision à la canis lupus qui domine entre les nuages, jamais réalisé une image aussi rapidement en fait l'horodatage n'est pas bon de l'appareil , elle a été faites à 19h40.
      Une lune bleu achromate....
       

       
       
       
      Bon ciel lunaire

    • By Thierry Legault
      Ça faisait longtemps que je voulais quantifier la différence de résolution entre un capteur monochrome et un capteur couleur (on ne parle pas ici de sensibilité ou rendement quantique).
       
      Et c’est l’occasion d’avoir les deux versions d’un même capteur µ4/3 qui me l’a permis : une ASI 1600MM (avec roue à filtres RVB) d’un côté, un Panasonic GX-80 (sans filtre passe-bas) de l’autre. Devant les deux, le Sigma Art 40mm f1.4, un des meilleurs objectifs existants (y compris son chromatisme très bas). Gain et iso mini bien sûr, map manuelle.
       
      Après plusieurs essais de mire (les mires avec des ensembles de traits plus ou moins serrés génèrent du moiré qui complique beaucoup l’interprétation, de plus ça n’est pas très réaliste), j’ai confectionné la mienne.
       
      D’abord la comparaison entre l’image couleur du GX-80 et la composition RVB de l’ASI. La différence est évidente, l’image du GX-80 est moins piquée (séparation, lisibilité et « propreté » des chiffres, visibilité et séparation des traits et points). Et il y a des effets de bavures colorées dues aux interpolations couleur lors du développement (fait avec Camera Raw, en accentuation 0).
       


       
      Quand on décompose l’image du capteur couleur dans ses 3 couches, on voit bien que la R et la B sont moins résolues que la V, ce qui est logique vu qu’on part de deux fois moins de photosites.

       
      On peut se dire qu’en resserrant l‘échantillonnage sur le capteur couleur, on va finir par rattraper la résolution du monochrome. Alors j’ai pris une série d’images en rapprochant l’appareil de la mire, par pas de 10% (la dernière est à 50% : distance divisée par 2 donc échantillonnage aussi). Puis pour faciliter les comparaisons j’ai redimensionné les images à la taille originale en bicubique sous PS, et j’ai ajouté une légère accentuation sur toutes les images.
       


       


       


       


       


       


       


       
      Je pense que ce qui se rapproche le plus, c’est celle à -30% pour le vert et celle à -50% pour le rouge et le bleu. Ce qui me semble assez logique, si on considère que ¼ des photosites sont bleus ou rouges (donc en linéaire la racine carrée = ½) et que pour les verts il y en a 1 sur 2 (en racine carrée : 0,71 soit environ -30%).
      L’idée est de déduire des choses sur l’échantillonnage optimal en planétaire/lunaire/solaire, selon le type de capteur. Le cas extrême étant Mars qui a surtout ses détails fins en rouge, cela conduirait à utiliser un échantillonnage 2 fois plus fin avec un capteur couleur (donc focale double), l’inconvénient étant un temps de pose 4 fois plus long (à gain égal) ou la nécessité de stacker 4 fois plus de brutes (à temps de pose égal).
       

    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Et voilà simplement Sélène seul parce que en imagerie avec vénus bien trop turbulente ! Mais en global la situation atmosphérique c'est dégradé (au cours de la soirée quelques passages nuageux mais rien de bien méchants.
      J'ai réalisé un dessin mais qui sera présenté dans la section dédié. Traitement Astrosurface comme toujours.
       
      Bon ciel lunaire
       
       
       

  • Images