Sign in to follow this  
martial figenwald

Dumbell à la TOA130 et D810A, filtre duo-narrowband H et O3

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

L'image est vraiment superbe Martial, mais il y a un souci avec la couleur :)

Pas assez de OIII comparativement au Ha ;)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

 bravo martial !

 de très belles extensions sur cette nébuleuses! :)

 polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vraiment très beau avec ce rendu diaphane, bravo Martial :) ...

 

La deuxième version bien sûr ;) ...

Edited by baroche

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faire mieux ..????  9_9

Pour moi il est sublime ce trognon, se sera la version 2 pour moi 

Les couleurs sont plus naturelles je trouve ;)

 

Olive

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello @martial figenwald !

 

Ton image m'intéresse prodigieusement passqu'on a le même boîtier… En fait, je comprends pas… Tu as fait M 27 au CDF, pourquoi utiliser un filtre ?

Perso, comme mes petits camarades, je préfère la version un poil plus "nature", et j'eusse préféré une version sans filtre.

 

Du coup, question, tu me suggères quoi, avec le D810 A, pour faire des images en très proche banlieue parisienne, sous un ciel hyper pollué ?

 

S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Alain, Polo, Baroche, Breizhatao, fljb67 et Superfulgur d'être passé et d'avoir laissé un commentaire ;););)

>Merci Alain, le vert pomme pour un trognon lui va plustôt bien, n'est il pas ??? Bonne aprèm ;) 

>Merci Polo, les extensions sont discrètes mais bien présentes. Un peu plus de poses auraient permis de mieux les faire ressortir.

>Merci Baroche,  la seconde est plus classique mais j'aime bien aussi la 1ère qui me semble plus "juste".

>Merci Breizhatao, c'est tjrs perfectible ;) surtout après un 1er jet dans une nouvelle config.

>Merci Fljb67, content que l'image te plaise ;)

>Coucou Serge, voui, D810A power ;) j'adore ton "eusse préféré" ;)  J'y retourne ce soir, ça me taquine maintenant de la faire sans filtre pour voir ;)

Pourquoi utiliser un filtre au CDF ??? Ben, il sort à peine de sa boite, encore tout chaud, fallait essayer pour voir !   ;) En fait, ce n'est que ma seconde image avec ce filtre, et la 1ère sous un ciel correct de moyenne montagne. J'avais fait un essai sous le ciel de Mulhouse il y a qq jours sur ngc6888 et j'avais hâte de l'essayer là haut dans les Vosges.

 

Comme tu le sais, le filtre permet de faire des poses unitaires plus longues sans avoir de monter de fond ciel et ainsi de débusquer les faibles extensions.

Ce filtre est une nouveauté puisque qu'il est centré sur 2longueurs d'ondes le Ha et O3 avec une bande passante de 10nm et donc particulièrement adapté pour les capteurs couleurs de nos APN et les nébuleuses. Mais il faut poser plus longtemps pour en tirer le bénéfice….. Sinon, tu as tous les filtres CLS (city suppressing light) avec des bandes passantes bien plus larges et qui te permettent également de taquiner les galaxies.

Bon ciel à tous, Martial

 

Edited by martial figenwald
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellente image, bien détaillée et avec du signal - on distingue bien les extensions👍

Comme @ALAING, je trouvé que l'OIII est resté supprimé par rapport au H-alpha...

 

Bonne journée,

 

Jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, @martial figenwald, Thank You, mais est ce que le filtre est compatible avec des optiques ? Je peux mettre mon 300 dessus au foyer ?

 

Sinan, je me demande si tu devrais pas faire un misque O III H alpha avec des poses sans filtre, ça devrait donner, ça...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jacques, merci pour ton passage. L'O3 est au contraire omniprésent … Il supplante même le Ha. Tout le vert est de l'O3 sur la 1ère version en Ha-O3, seul le cœur en X est dominé par le Ha et encore, la teinte n'est pas le rouge franc traditionnel du Ha comme le rouge du croissant de ngc 6888 ;)

Serge, oui il est compatible avec les objectifs photos. Faut simplement prendre la version clip Nikon FF du filtre pour l'intégrer au boitier comme j'ai fait, pas la version en bague 48mm montée. Seul bémol, le filtre te vignette un peu les bords du 24x36mm, il faudra recadrer un chouilla. Les flats n'arrivent pas à corriger l'obstruction supplémentaire dûe au cadre du filtre, enfin moi je n'y arrive pas pour l'instant ;) 

Martial

Edited by martial figenwald
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Discret68
      Salut les astrams
       
      Je continue mes publications avec IC1318, la nébuleuse du papillon. Bon, honnêtement, je pense que c'est un psy qui a dû la baptiser ainsi 😜
       
      Les images ont été prises à la lulu TS APO de 80/480 (focuser et correcteur 3") et l'A7s montés sur la GM2000HPS. Aucun autoguidage durant la séance.
      160 images de 30s à 3200ISO. 25 flats et 100 pour darks et bias.
      Le prétraitement et l'essentiel du traitement ont été effectués à l'aide d'AstroPixel Processor. Quelques reprises avec PIx, on verra sur les images suivantes.
       
      L'image initiale résultant de l'empilement sous APP :
       

       
      Et puis, comme pour la plupart des nébuleuses que je traite, je trouve que les étoiles dominent les nébulosités. Quoi qu'un peu moins sur IC1318 que sur mes précédents traitements (IC1848,  ....).
       
      J'ai décidé de faire une réduction d'étoiles (sur la taille et sur le nombre) avec Pix cette fois-ci. Pour "faciliter" le traitement, J'ai séparé les nébulosités et les étoiles en 2 images distinctes avec le process StarNett.
      J'ai laissé les nébulosités en l'état. Sur l'image des étoiles, j'ai réalisé une déconvolution pour réduire la taille des étoiles puis un réglage des niveaux pour en éliminer une partie.
       
      Les 2 images ont été ré-assemblées avec PixelMath à raison de 100% pour chaque image.
       
      Le résultat (je pense que j'ai été un peu trop fort sur la déconvolution/réduction des étoiles) :
       

       
      J'ai poursuivi le traitement en clonant l'image des nébulosités, avec réduction du bleu et du vert et passage d'un HDRMT avec un layer de 4.
       
      Reprise de l'image des étoiles, mais avec une déconvolution plus légère et pas de réduction du nombre par les courbes de niveaux.
       
      Ré-assemblage des 3 images de base (30% des nébulosités d'origine, 70% des nébulosités "rehaussées" et 70% des étoiles) :
       

       
      Jean-Pierre
    • By Discret68
      Bonjour à tous
      Pour poursuivre mes précédentes présentations, voici 2 images de la nébuleuse IC1848, gentiment nommée "Nébuleuse de l’âme".
       
      La première image est la version "standard", réalisée avec un pré-traitement et un traitement "standards". Elle est le résultat de l'empilement de  63 images prisent avec l'A7S et la lulu TS APO de 80/480 (correcteur et focuser 3") sur une 10Micron GM2000HPS. Les images ont été prises à 3200 ISO et une durée unitaire de 30s. 101 darks, 101 bias et 20 flats ont été utilisés pour le pré-traitement qui  a été réalisé avec Astro Pixel Processor. Le traitement a été effectué avec Pixinsight et  Photoshop.
       
      Voici le résultat :
       

       
      Ce qui me perturbait un peu sur cette image, c'est la profusion d'étoiles, qui ont tendance (selon mes gouts) à masquer cette zone de nébulosités. Mais bon, la réalité est ainsi faite.
       
      Alors je me suis dit, pourquoi ne pas essayer d'épurée un peu la zone de ses étoiles pour faire mieux ressortir les nébulosités, même si effectivement, on sort de la vision naturelle.
       
      J'ai tenté la réduction d'étoiles en utilisant des masques sous Pix pour préserver les nébulosités, mais le résultat ne me satisfaisait guère. J'ai donc pris une autre voie pour rehausser les nébulosités.
       
      De l'image d'origine, j'en ai extrait une image 100% débarrassée de ses étoiles :
       

       
      La suppression des étoiles, fort nombreuses dans la zone, à tendance à laisser des petits trous dans les zones nébuleuses.
       
      J'ai retravaillé l'image sous Photoshop pour lisser un peu les zones et également pour augmenter la saturation :
       

       
      Au final, j'ai mixé les 2 images avec Photoshop en ajoutant 50% de l'image "starless" à l'image d'origine. Les étoiles sont toujours présentes mais leur présence est moins dominante. Les nébulosités sont à mon sens mieux misent en valeur, et finalement, ce résultat me plait bien :
       

       
      En bas et à droite de l'image, on peut noter la présence de l'amas ouvert NGC1027.
       
      Jean-Pierre
       
    • By maxip
      Salut a tous et meilleurs de voeux pour cette nouvelle année !
       
      Il y avait un petit moment que je n'avais rien a me mettre sous la dent.
      Le 13 janvier était la première fenêtre "potable"  avec enfin un ciel clair mais turbulent et une lune a 84% , mais bon ... allez hop direction la bulle et M52.
      Le but était de valider les modifications du nouveau séquenceur de NINA ainsi que des nouveaux processus de  workflow PI "nébuleuse"
      L'image présentée a été prise avec une FSQ106 et une ASI2600MC, elle a été recadrée  autour de la nébuleuse de la bulle et de l'amas Sel et Poivre de de Cassiopée.
      J'ai utilisé un filtre Optolong Extreme sur toute l'acquisition (27X 300 sec). 
      Astrobin : https://www.astrobin.com/4kk7um/
      Maxime


       
       

    • By Superfulgur
      Hello !
      En novembre dernier, ne sachant pas trop quoi faire durant une nuit turbulente, j'ai fait du RVB sur NGC 1514...
      La semaine dernière, au Premier Quartier, avec de nouveau bcp de turbulence, à tout hasard, je lui ai mis 4 heures de luminance pour la calmer...
       
      Donc télescope de 1 mètre Omicron C2PU, à F/3.3, caméra QHY600, L RVB.
      Prétraitement Siril.
      Le gag, c'est que quand j'ai vu les brutes d'empilement, j'ai repéré un "reflet" moche au dessus de la nébuleuse... Intrigued, j'ai verified, en fait c'est de l'IFN...
       
      @jeffbax à partir de données vraiment pas géniales (FWHM de 3 à 4 sec d'arc), FDC avec gradient, Lune, bref, Jeff a sorti cette image, que je trouve miraculeuse, pour le coup...

      Ca m'a donné envie de refaire cette belle boule de cristal dans de bonnes conditions...
       
       

  • Upcoming Events