BlackMaple

1ère observation, 1er dessin, sans a priori..

Recommended Posts

Aujourd'hui je vous propose M8. Avec une particularité qui m'a intéressé :  c'est que c'était ma première observation de l'objet, sans m'être renseigné avant, sans connaissance précise de l'objet ni même visuellement. Bref, un dessin sans influences extérieures aucune. En mode expérience quoi  !

 

Le dessin à été réalisé dans des conditions assez difficiles et j'espère pouvoir ré-observer cette nébuleuse dans de meilleures conditions pour en refaire un dessin peut Etre plus fin. 

Basse sur l'horizon, sujette à la pollution d'un lampadaire gênant et proche, le fond de ciel était assez clair. Par dessus ça, son positionnement entre le dit lampadaire et les arbres un peu plus loin, m'a offert un battement d'une demi-heure environ. Sur la fin du dessin les branches envahissaient le champ de vision! C'est dire! Il a fallu finir vite...

 

Voilà, à travers le dessin, ce que j'ai pu en observer à l'aide de mon télescope de 200mm. Elle présente deux sections, une première a la gauche du dessin, plus franche. Une seconde très ténue, discrète mais présente tout de même.  Elle semble noyée dans un amas ouvert pour une vision d'ensemble du plus bel effet! Je ne me suis ni renseigné, ni regardé de photos avant mon observation comme je vous le disais. Mon dessin est donc sans aucune influences extérieures et peut être un peu naïf.. a moins qu'il ne soit réaliste...?  A vous de me dire !

 

Dessin en négatif, inversion de couleur numérique, sans retouches.

 

 

M8 BK.jpg

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

J'ai eu la même chose hier, dimanche 25 août, quelques nébulosités, plus prononcées avec un filtre OIII. Télescope Vixen 150/750, oculaire Baader orthoscopique 15 mm, filtre Lumicon OIII.

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

et ben ça le fait : j'ai bien reconnu le champ stellaire et dans les conditions d'observations que tu décris, c'est ça.

Cet objet est une tuerie, il mérite qu'on lui consacre un peu des vacances d'été, dès lors qu'on évite un lampadaire, qu'on part un peu vers le sud et la faire grimper d'autant dans le ciel. Un filtre aide bien à en sortir plus d'évidence.

Mais j'apprécie le fait de cette observation "en jaune", sans étude préalable ou documents à l'appui, c’est sympa et c’est une très belle première approche qui sans nul doute invitera à y retourner avec un œil plus inquisiteur. J’en ai pas mal de ces dessins bruts d'oculaire, qui me servent de pré-études d'un objet qui méritera d'y revenir, avec carte, fond pré-étoilé (ici une aide certaine) et images judicieusement choisies, et pourquoi pas infos astrophysiques, comme le font Yann, Fab et bien d'autres.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci! Donc c’est un dessin réaliste! Ça me conforte dans ma qualité d'observateur ^^

 

Pour l'ajout d'infos tout ça, fatalement oui, je vais m’intéresser à l'objet derrière, le ré-observer et je le fais sur mon petit site. Je ne me suis pas encore arrêté sur un .. "format" disons, si je met précisément telles ou telles informations, je pense que ça se garnira encore mais c'est déjà un début. Une belle archive et un super moyen (avant tout) de partager avec mes proches : 

https://marty62100.wixsite.com/monsite

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour ce dessin. Pour une première c'est très réussi. J'ai immédiatement reconnu M8 avant même de lire le texte du message ;).

Au T200 et sans filtre OIII, c'est exactement ça. J'ai justement observé la Lagune hier soir à l'oculaire du T200 Skywatcher que je viens d'offrir à mon fiston pour ces 14 ans ;). Donc le souvenir est encore tout récent.

Pour la prochaine fois, l'ajout d'un filtre OIII permettra de percevoir plus de détails dans la nébuleuse, même s'il atténue l’éclat des étoiles.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'imagine!  Achat d'un 25mm d'abord,  puis les filtres ensuite. 

Il faudra que je me renseigne bien sur les filtres anti-pollution tout ca, voir ce qui est bien ou accessoire. 

Edited by BlackMaple

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu as une voiture, pour fuir tous ces lampadaires et retenter M8 sous un ciel où tu vois la Voie Lactée, ça sera le meilleur filtre anti-pollution.

 

Elle en sera transfigurée, et l'amas sera plus fourni, surtout si tu peux rester un peu de temps dessus sans obstacles à l'horizon abrégeant ton observation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Totalement ! Sortie prévue en septembre avec un amis qui va s'acheter lui aussi un dob. Et sortie club également. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bah écoute, ca va être soit Repères, soit Sud Artois Astro en fait. J'ai un amis qui est d'Abbeville et on doit discuter ensemble, savoir comment s'organiser. Qui va chez qui etc ..  et les nuit noires du pas de Calais du gaac. 

 

 

Edited by BlackMaple

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avoue avoir eu la chance de toujours la voir mieux que cela, mais forcément, les conditions étaient toujours meilleures, donc impossible pour moi de juger le réalisme de son aspect avec ces paramètres !

 

Cependant, j'observe que ta technique de dessin est au point, car le rendu est très bon : doux comme il faut, avec des étoiles qui ne font pas penser à un atlas ! Donc j'ai hâte de voir ce que tu vas réussir à sortir sous un meilleur ciel, sur des cibles de choix comme celle-ci. Serge a parfaitement résumé ce qu'il en est !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt


  • Similar Content

    • By Pulsar59
      hello,
       
      c'est ma dernière image estivale sur matos léger (à peine 20 kgs total) : T150, AZEQ5 et Atik One.
      C'est une tambouille perso obtenue par mixage d'une version SHO et d'une autre HOO jusqu'à ce que les couleurs me conviennent 🤣
      Un peu moins de 12 heures de pose, beau ciel aveyronnais.
       

       
      Full : https://www.astrobin.com/full/kg0zx5/C/?real=&mod=
    • By Alexandre EGON
      Faute de grives on mange des merles.. c'est ce qu'on dit non? 
      Je viens de me remettre sur une photo que j'ai faite cet été, IC 59 et 63 en Ha et OIII. J'avais assigné le bleu à l'hydrogène et le jaune à l'oxygène pour un rendu qui était correct, et comme en ce moment il ne fait pas beau, je me console en retraitant d'anciennes prises avec d'autres couleurs..
      C'est pas génial génial, je perds beaucoup de détails en Ha, j'ai essayé de faire ressortir le signal OIII en évitant de trop tirer sur l'histogramme mais l'OIII est bien bruitée et pas très forte en signal.
      C'est vraiment pour le fun, histoire d'avoir quelque chose à se mettre sous la dent en cette période de vache maigre 
       
      7 heures en Ha par poses de 30 minutes
      9 heures en OIII par poses de 20 minutes
      Lunette TSA 120
      Monture EM 200 Temma 2Z
      Caméra ST 2000 XM
      Acquisition et prétraitement Prism v10, traitement CS6

    • By alstro
      Bonsoir ,
       
      Comme annoncé dans un post précédent sur NGC7822  imagé avec mon Newton 254 F/4" :  j'y reviendrai avec ma lulu de 352 ultérieurement ".
      pour mémo :

      Voilà c'est fait depuis le 10 Octobre. Je présente un champ plus élargi, sachant également que.... j'ai reculé au fond du jardin
      Approche bicolore H, O  de cette nébuleuse.
      J'aime moyen le résultat obtenu mais bon en ce moment , on va pas faire les difficiles. je n'ai pas retrouvé facilement les mêmes tons et le relief que précédemment .  je continue pour le coup mon apprentissage avec Photoshop.
      je n'ai pas encore essayé le dithering avec PHD2 , ça va venir.
      L'équipe  :
      Lunette TSAP081Q _81/352 _  AZEQ6GT_  camera ASI183MM _ filtres Astronomik _Ha  _OIII_roue EFW 8 _ guidage DO ZWO  avec miniASI290MM et focuser 1.25"
      Le détail avec SharpCap
      Ha : 30x300s  _ gain 120 _ offset  5
      OIII : 21x300s _ gain 120 _ offset  5
      -15°C
      (D,O, F)
      Prétraitement _assemblage SIRIL _ type  L(H)_HOO
      Finition PS
      A une prochaine
       
      Alain
       

       
      @penn kalet Pour le (mon) plaisir, un crop de la version Newton que modestement j'adore 🙄

    • By fljb67
       
      Bonjour ou bonsoir.
       
      Premier test avec mon nouveau matos. ^^
       
      ( Oui, je suis passé du côté obscur du système Maksutov  ).
       
       

       
      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      Caractéristiques du matériel / prises de vues :
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur "8 x 50 ".
       
       
       
      I°) Date : 26/10/2019.
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 40 s ; T° :  - 10°C ; Rouge 52 ; Bleu 95 ( valeurs par défaut ) ; Saturation : valeur par défaut
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8
       
       
       
      Quelques versions plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 40s ) :
       

       
      Le phénomène d'ampglow est assez visible en haut à droite.
       
       
       
      2°) Empilement de 20 images de 40 s chacune ( 800 s en tout, donc  13 min 20 s au total )  ... avec 36 darks ( pas de flats ni d'offsets ) :
       

       
       
      - Version un peu moins verte + "réduction d'étoiles" :
       

       
      ... et avec plus de bleu  en ayant diminué un peu la clarté centrale :
       

       
       
       
      Conclusion : je suis satisfait de la qualité optique de ce Mak SW 127/1500.
       
       
    • By xavierc
       Dans le virage du fond du parking.
       Nuit du 7 au 8 août 2019
       Dobson 508/1920
       
       7 dessins : 8942 à 8948.
       
       La nuit précédente fut la seule couverte, mais les prévisions météo alarmistes concernant des orages violents et des fortes pluies pour ce jeudi ne se sont pas réalisées.
       
       Ca a néanmoins impacté la fréquentation du parking, de nombreux astronomes sont partis.
       Je suis seul dans le virage, aucun instrument en vue aux alentours, les autres sont vers l'entrée du parking, dont Jean-Bernard C. et son télescope de 635, qui me survivront lors de ces rencontres.
       
       Je montre quelques objets phare aux rouennais Patrick K. et Alice qui partent demain, après moultes rebondissements avec les assurances suite à la fracture que s'est faite l'autre Patrick qui les avait amenés.
       
       Des voiles sont éclairés par la Lune à un jour du premier quartier.
       Du coup entre la gêne de la Lune et celle des voiles, je pars à l'opposé pointer des amas ouverts de Cassiopée.
       Ils passent bien malgré l'éclat de Séléné.
       
       De toutes façons cette dernière passe vite dans les hauts arbres du terre-plein central, car j'avais prévu le coup en décalant mon télescope pour qu'il soit vite à l'ombre, et en bonus ça me dégage davantage l'horizon Est.
       Elle se couchera vraiment vers 0h40.
       
       Observation 8942 : M103.
       85x, 201x. Il est très riche et brillant, joli avec son étoile orangée vers le centre.
       
       
       Observation 8943 : NGC659.
       85x, 201x. Cet amas bien détaché rayonne en branches assez faibles à faibles. Il s'enrichit d'étoiles avec le coucher de la Lune.
       
       
       Observation 8944 : Tr1.
       En version longue, Trumpler 1. Trois amas ouverts d'affilé, trois catalogues différents!
       85x, 201x. Petit à 85x, il est évident et condensé, je ne me suis pas trumplé en l'observant.
       
       
       A 1h10 je remarque les éclairs d'orages lointains. Aurons-nous un scénario similaire à la dernière nuit d'observation?
       
       Fatigué, je dors 20 minutes dans l'auto.
       
       Puis j'immortalise sur le papier quelques galaxies de Pégase.
       
       Observation 8945 : NGC7357.
       85x, 201x. Repérée à 85x, elle est faible à côté de l'étincelante êta Pégasi (Matar) qu'il faut sortir du champ pour mieux voir.
       Elle reste faible et diffuse à 201x.
       
       
       Des voiles s'annoncent à l'ouest tandis que les Pléiades se lèvent à l'opposé à 1h40.
       
       Observation 8946 : NGC7286.
       85x, 201x, 276x. Elle est vue facilement à 85x. Je remarque sa forme effilée d'un éclat considérablement faible à 201x.
       En poussant le grossissement à 276x, des nodosités sont perceptibles VI4 à 5.
       
       
       Observation 8947 : NGC7292.
       85x, 201x. Faible et diffuse à 85x, elle montre des détails à 201x, dont une étoile contre le noyau, lequel est considérablement faible à faible.
       
       
       Des voix résonnent à l'ouest, Jean-Bernard doit pointer quelques objets pour d'autres astronomes.
       
       Je croque un groupe de galaxies dans Andromède jusqu'à 4h10.
       La buée est devenue gênante, annonciatrice des nuages.
       
       Observation 8948 : groupe de NGC80.
       85x, 201x. Ce groupe est fourni. Les 12 galaxies que j'ai vues sont :
       la plutôt faible à considérablement faible NGC83,
       les considérablement faibles NGC80, 93, 86,
       la considérablement faible à faible NGC85,
       les faibles NGC94 et 96,
       les très faibles NGC90 et IC1546,
       celle vue en VI1 NGC81,
       celle vue en VI2 PGC1669768,
       celle vue en VI3 PGC1670567.
       
       
       Les voiles ténus de plus en plus fréquents lors du dessin sont remplacés par une couche dense de voiles, je stoppe les observations après ce dessin.
       Jean-Bernard est passé faire coucou avant d'aller dormir.
       
       Le papier est humide et l'humidité s'est déposée sur les affaires.
       
       Fatigué, je dors une demi-heure dans l'auto.
       Comme le ciel reste très voilé, et qu'en plus l'aube est imminente, je plie à 5h.
  • Images