Sign in to follow this  
jm lecleire

Eclipse totale du 2 juillet au Chili

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)

Sault J M

 

Magnifique image J Marc.

C'est grandiose.

Pedro

 

 

Edited by PierreB
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

sublime l'ami !!!!!

bien content de voir ton travail, on n'en doutait pas. C’est très délicat comme rendu, détaillé mais délicat.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien joué! Alignement a la main, whaou! Chapeau!

Ça te fait combien de temps de pose cumulé? J'ai pas de gros gradient comme toi au niveau du limbe, ça vient du rehaussement de la lumière cendrée ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grandiose spectacle , bravo et merci .:x

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fabuleuse image de cette éclipse :)

C'est très détaillé tout en étant très doux sans surtraitement excessif ;)

Bonne journée,

AG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 bravo ! c'est magnifique jean-marc ! :)

 polo

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pfiouuuu la version finale !!  O.o Je n'étais pas 100% conquis par certaines version intermédiaires, mais là, rien à redire, c'est somptueux. 
J'aime beaucoup. Le rendu est presque visuel. 
Bravo, il n'y a rien de plus difficile à traiter je pense. 
Je me pose une question en passant. La dominante bleue de la Lune par rapport au ciel c'est réel ou bien c'est un biais de traitement ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà la définition de la perfection !

:x:x:x

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup à tous pour vos appréciations :D

 

 

Serge : j'ai essayé de reproduire l'impression visuelle de l'éclipse à travers des jumelles. Avec les détails dans les plumes polaires, les étoiles, etc. J'avais emporté des 8x32, l'image était à tomber !

 

Spoutnicko : j'ai utilisé deux traitements HDR différents pour arriver à cette image. J'utilise les outils proposés par Photomatix Pro 6 : l'image principale a été traitée à l'aide de la méthode Fusion/ Naturel qui donne, à mon goût, la vision la plus naturelle de l'image. En revanche, la basse couronne était trop brillante et on devinait à peine les protubérances. 

J'ai donc utilisé un second traitement (méthode "optimisation du contraste") qui développait moins les détails de la couronne mais qui était davantage en valeur les protubérances.

J'ai superposé les deux images HDR obtenues avec ces deux méthodes en ne gardant que la partie centrale de la seconde. La jonction entre les deux images est absolument invisible car j'ai utilisé un contour progressif de 250 pixels pour délimiter la frontière entre les deux images, avec Photoshop.

 

Je ne sais pas si on peut parler de temps de pose cumulé en photo HDR. Disons que les images ont été posées 1/2s, 1/4s, 1/8s, 1/15s, 1/30s, 1/60s, 1/125s, 1/250s et 1/500s à 400 ISO, et j'ai 31 lots comme ça cumulés sur la photo finale. Oui, je sais, j'ai utilisé des ISO élevés, au détriment du grain, mais je n'avais pas le choix pour réduire les vibrations de l'instrument au moment du déclenchement (le Z7 a beau être un magnifique boîtier, il vibre un tout petit peu lorsque le rideau de l'obturateur se relève).

 

Le liseré brillant sur le limbe est dû à la superposition des deux images HDR. Pas au rehaussement de la lumière cendrée.

La lumière cendrée a été alignée à part et j'ai généré une autre image HDR à partir des trois temps de pose les plus longs (1/2s, 1/4s et 1/8s). Ensuite j'ai fait un copier / coller sur l'image de l'éclipse en ajustant les niveaux visuellement.

 

 

 

Jean-Luc : La couleur bleue de la lumière  cendrée est bien sur les photos originales. Je l'ai désaturée avant de la "coller" sur l'image HDR de l'éclipse parce que le contraste de couleur était presque choquant !

En fait, le post traitement appliqué sous Photoshop à l'image HDR pour faire ressortir les détails dans la couronne  a désaturé l'image originale. 

Sinon je mets ci-après une image de la lumière cendrée où on voit bien la coloration bleutée. Brute de démoulage avec  Photomatix

 

 

cendree.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'en profite pour poster une version plus dure de la même photo. 

J'ai modifié certains paramètres du traitement de renforcement du contraste dans Photoshop.

Elle est plus détaillée quand on la regarde en petit format, mais elle ne supporte malheureusement pas l'agrandissement, parce que le traitement fait apparaître le bruit du capteur, qui laisse des traînées dans les parties sombres de la photo.

La mise en station n'était pas parfaite et l'image du soleil a bougé au cours des deux minutes d'éclipse, et c'est ce décalage qui a généré ces "traces".

eclipse_31x9hdr_dur.jpg

  • Like 2
  • Love 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK de mon coté, j'étais en "silent mode" pour éviter les vibrations. meme en cas de vibration, tu aurais eu intérêt je pense à rester à l'iso de base, car en montant les iso, tu ne fais que perdre la partie brillante de l'image qui a le meilleur RSB.

 

oui de mon coté aussi la lune était bien bleue. c'est à la fois le mélange du bleu du fond de ciel et du bleu de la lumière cendrée. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et puis tant qu'on y est , voici des photos du paysage avec le matériel sur le terrain. Vous remarquerez que j'étais installé dans une pente, juste au-dessus d'un grand cactus... 

 

Deux manips :

- une longue-vue Swarovski + Nikon Z7 sur monture EQ3-2 motorisée

- un téléobjectif de 200 mm avec une caméra ZWO ASI-1600 monochrome, sur trépied photo. Peu le moment je ne suis pas très satisfait des résultats obtenus en HDR avec le télé de 200. Les images sont pourtant très nettes, mais la composition HDR dessine une structure en peau d'oignon dans la couronne solaire, et c'est très moche. Encore du travail en vue avant de sortir une photo correcte...

IMG_20190702_152905.jpg

IMG_20190702_160648.jpg

IMG_20190702_160710.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Spoutniko : rhâââ ! j'ai pas trouve le "silent mode" sur le Z7. Je l'ai eu en prêt une semaine avant l'éclipse. J'étais déjà content de le faire marcher avec l'intervallomètre sans avoir à utiliser de déclencheur filaire.

ça sera pour la prochaine fois :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

 

perso, je préfère un rendu similaire à ta seconde image,

en effet plus éloignée d'une vision oculaire, mais mettant mieux en évidence les plus fines structures, dont celles extrêmement ténues des effets turbulents des jets, à mon avis les informations les plus spectaculaires de ce type d'évènement et rarement dévoilés par la majorité des images publiées - car probablement très dur à obtenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

magnifique Jean-Marc, quelle finesse dans la couronne ! et merci pour les beau paysage chilien :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo l'ami c'est du très haut vol...B| 

Tu n'es vraiment plus qu'à un poil de la référence en la matière, M. Druckmüller...

Quel impressionnant boulot! Quelles structures fines, c'est grandiose.

J'aime bien les deux versions, la douceur de la première et l'acuité de la seconde, plus dure.

Une version intermédiaire, avec la lune plus sombre et le ciel intermédiaire pourrait être parfaite. C'est ti possible Grand Chef?¬¬

Simon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbes photos à mettre dans son album des "Meilleures" ...:x:x

Il y a 1 heure, tosi philippe a dit :

Ha oui c'est vraiment beau .

Tout est dit...:)

Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Toutiet
      ...sur le Soleil, c'est le calme plat 

    • By Michel Deconinck

       
      Bonjour à tous
       
      Le 11 novembre 2019 aura lieu le passage de Mercure devant le Soleil.   Bon, ok, ça tous les éphémérides en parlent, mais ce qui sera plus original c'est l’exercice que nous vous proposons de réaliser.
       
      En Europe, nous sommes en mesure de voir les premiers contacts et depuis l’Amérique Ouest, le "Far West", juste les derniers.
      C'est du Québec que les observateurs seront les mieux placés en ayant la possibilité d'observer l'ensemble du passage.
       
      Un de mes amis: Jean Bourgeois, nous demande d'essayer de déterminer la profondeur de la chromosphère solaire, chromosphère signifie la sphère de couleur. Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais nous ne connaissons pas encore avec précision la taille de cette chromosphère.
      Le prochain passage de Mercure devrait permettre aux observateurs de chronométrer le début et / ou la fin de cet événement dans deux longueurs d'onde différentes: en lumière blanche qui correspond à la photosphère, au rayon plus petit, et en Halpha, correspondant à la chromosphère qui entoure la photosphère. La différence entre ces deux temps donnerait une estimation de l'épaisseur de cette chromosphère aux latitudes solaires concernées. Nous ne prenons pas en compte les  "spikes" qui surplombent la chromosphère, mais uniquement la couche chromosphérique, ce qui correspond en fait à la différence du rayon du soleil dans ces deux longueurs d'onde.
       
      Ce type d'observation est rarement organisé. La littérature ne mentionne que trois observations, l’une de Russ Sampson en 1994 (Sky & Telescope, novembre 1994), l’autre de Jean Bourgeois lui-même en 1996 (IOTA / ES, symposium de 1997) et la dernière du mois d’avril 2003 via IOTA et l’association des observateurs solaires, également par Jean Bourgeois. Malheureusement, presque tous les efforts pour chronométrer les événements en H-alpha ont échoués, en raison de nuages, d'images de faible précision ou de problèmes techniques.
      Aujourd'hui nous avons à disposition un bon logiciel pour réduire les futures observations, ceci a été fait par un autre de nos bons amis: Jean Meeus.
       
      Donc, si vous voulez faire partie de ce nouveau défi, n'hésitez pas à me contacter directement via ce mail.
       
      En pièce jointe vous trouverez le document élaboré par Jean Bourgeois en 2003, il y a plus d'explications à propos de ce phénomène ainsi que la manière d'organiser l'observation. 
       
       
      NB : Toujours pour plus d’information à propos de ce type d’observation, n’hésitez pas à retourner lire l’excellent article toujours de Jean Bourgeois, dans le déjà très ancien n° 8 de votre AstroSurf Magazine.
      J'espère que vous serez nombreux à relever ce nouveau défi et en attendant le 11 novembre, je vous souhaite un beau ciel !
      Transit de Mercure.pdf
    • By stéphane
      suite de mon message :
       
       
      bonjour à tous,
      j'ai enfin fini de traiter toutes mes images prises le 11 novembre dernier, toujours à la fs60 muni de son sm40 double stack, glasspath x1.25, BF10 et zwo178mm
       
      j'étais au taquet pour 13h35m35s, heure prévue du premier contact .... sauf que j'avais oublié un petit détail : le 1er contact est calculé pour la photosphère (lumière blanche) et non pas pour la chromosphère (halpha) !
      Et donc, en déclenchant mon premier film à 13h35m06s, ben, mercure était déjà rentré dans la chromosphère
       
      en résumé:
      1er contact externe chromosphère : non
      1er contact interne chromosphère : oui
      1er contact externe photosphère : oui
      1er contact internet photosphère : euh ... peut-être, mais pas sur (je pense que j'ai arrêté le film un chouia trop tôt)
       

       
      version xvid ( 6 Mo ... moins gros que le gif ci-dessus en fait ) :
      http://www.astrosurf.com/ls35dx/transit2019/S20191111-12h35UT-12h37UT-sm40DS-fs60-gpx1.25-bf10-asi178mm-crop.avi
       
      j'ai fait ensuite des films en jonglant entre les passages nuageux (comme tout le monde) ce qui donne un chapelet de Mercure sur le soleil, tout sauf régulier
      j'ai pris le soleil de 14h45 HL comme référence pour le fond
       

       
      animation du transit version youtube :
       
       
      mais en moins compressé ici en xvid (50% - 70Mo) :
      http://www.astrosurf.com/ls35dx/transit2019/S20191111-sm40DS-fs60-gpx1.25-bf10-asi178mm-12h36UT-16h13UT-r50.avi
       
      A noter que pour celle de 17h13 HL c'était vraiment proche de l'horizon, le soleil se couchant à 17h33 HL.
       
      Une petite dernière à 14h45 HL avec les protubérances, cette fois ci :
       

       
      Et pour les images faites au 1100D muni du samyang 500mm f/6.3 et astrosolar ?
      Et bien rien, ou pas grand chose : je me suis complètement planté dans la mise au point (très sensible au samyang, surtout quand il n'y a pas de tache pour aider) que j'ai du (mal) refaire vers 13h après le passage d'une averse et la mise à l'abri de l'engin (j'avais pas encore tiré le store) et, bête comme je suis, je n'ai pas pensé à la refaire sur mercure!
       
      j'ai bien celle de 11h29 HL mais son intérêt est très limité!
       

       
      ou celle de 17h26 HL (où j'avais refait la MAP sur l'arbre ) sans astrosolar :
       

       
      Mais bon, mon but principal était d'avoir ce transit en halpha, et là, je suis plutôt content de moi
       
      a+
      stéphane
       
       
    • By SLO
      Bonjour,
       
      Ce n'est pas très original mais voici ma participation à l’événement du jour depuis le nord de l'Oise. Après les pluies du matin on a pu bénéficier de quelques éclaircies dans l'après midi et cerise sur le gâteau, le soleil montrait quelques belles protubérances.
      Voici une image prise à 16 h 04 mn à la Lunt 60 mm une barlow et un APN Fuji X-E3.  20 images stakées et traitées avec Capture One, Astrosurface et Photoshop. DSCF6467_pipp.ser
       
       
           
       
       
      Une autre image prise à 14 h 24 mn  en lumière visible au Mak 127 mm, réducteur de focale  x0,7 et Fuji X-E3 en mode vidéo 4K. 450 images stakées et traitées avec Astrosurface et Photoshop.
       



      Stéphane
       
    • By Daniel B
      Bonjour tout le monde,
       
      Sous ce titre délibérément trompeur, je ne résiste pas au plaisir de vous montrer l'animation que j'ai faite d'un des rares moments où j'ai pu voir Mercure... à travers les nuages :-)
      Au moins je l'ai vue! Juste avant de devoir partir pour le travail...
       
      Lunette Lunt H-alpha 60 mm, caméra Point Grey Grasshopper 3. Ça s'est passé exactement à 14h17 TU (9h17 heure du Québec) ce matin-là. 

      Daniel
       

  • Images