Michel Deconinck

Troisième éruption pour une nova dans le Sagittaire.

Recommended Posts

 

5d67dcd03dd91_bandeaualerte.jpg.821392fc8925f6d49874f6554194f766.jpg

 

La nova Sge 1962 également connue sous la dénomination V3890 Sgr est une nova récurrente (NR) à longue période.  Sa magnitude habituelle est comprise entre +16 et +17.

Un amateur portugais Alfredo Pereira, a observé cette étoile toutes les nuits où le ciel le lui permettait, depuis plus d’un an.

Dans la nuit du 27 au 28 août 2019 il a détecté la troisième éruption connue de cette étoile, atteignant une magnitude de +6.7, soit plus de 5000 fois plus lumineuse que la veille !

Les deux autres éruptions observées l’ont été le 2 juin 1962 et le 27 avril 1990. 

V3890Sgr-st_ll.jpg.4c8b75269c0511b7c82395f4eb99298b.jpg

Petit cadeau pour les imageurs:

Pour une fois, cette étoile mérite une image, en effet elle se situe au sein d’un quadrilatère formé par les amas globulaires M22, M28, NGC 6638 et NGC 6642.  Les quatre amas globulaires ainsi que notre étoile se trouvent dans une zone de moins de 3° d’arc.  Si vous de votre site vous pouvez voir Saturne, cette étoile devrait vous être accessible.

Mon estimation visuelle réalisée le soir du 28 août vers 22h30 TL ne donnait déjà plus que +8.3, mais il semble que la décroissance ralentit.

aavso20190829.jpg.574c3fa4b5a5ea6a012d357199f0b48e.jpg

Nous sommes déjà 22 observateurs à la suivre, alors pourquoi pas vous ?

 

La carte de l'AAVSO:

X24734XJ.png.34feefb6666156d7fe3ceabba5577d0a.png

 

Bonnes observations à tous

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Un petit passage hier soir vers 23h00 par là, et je l'estimais  vers la mag 9.

Sympa le champ avec la nova d'un coté et M22 de l'autre mais créneau très restreint pour moi à cette hauteur ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pointé dans cette direction mais je vois rien qui ressemble..

j'ai peut-être visé une autre zone..

ici deux zones:

une brute de 2mn

IMG_0370.thumb.JPG.c1eff151821ff511693df7fd5e8ea177.JPG

 

ou là:

5X5mn

5d6a1e5156751_novasgt.thumb.jpg.e7762ae3e15e1ac83887165fe243aec1.jpg

Merci den b:)

5d6a94cb241b7_novasgt25mnnote.thumb.jpg.09f0104a946134e9e06ea049e1cabd5b.jpg

Edited by Saci-

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exact Denis,

 

Saci1.jpg.bc5e1ffb51dc92b06e783da2c2a9247f.jpg

 

Sur l'image de Saci(?) elle est un peu rougeâtre alors que d'après les infos issues de la spectro elle semble très chaude.

Sa lumière a voyagé durant 17000 ans, l'étoile est plus loin que M22, en venant du centre de notre Galaxie ça lui fait des aventures à ses photons.

La magnitude en fin de nuit hier était de +9,5, tout juste Denis !

 

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec toutes ces étoiles faut-il un logiciel pour détecter "une nouvelle venue" dans le coin..?

Sinon chapeau aux découvreurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ça continue de baisser doucement, ce dimanche  02/09, mag estimée vers 9,75, mais je manquais d'étoiles de référence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Michel Deconinck
      Croquis réalisé ce matin:
       

       
      Découverte à la magnitude de +15; avant son maximum, je l'ai estimée entre +12.6 et +13.0 en utilisant les valeurs d'étoiles de comparaison dans de Gaïa
      Elle pourrait atteindre la magnitude de +11.9.
      Bien à vous tous
      Michel 
    • By petitprost
      Article paru hier soir
       
      L’étoile géante Bételgeuse pâlit, elle pourrait exploser sous nos yeux
      L’étoile géante Bételgeuse, l’une des plus brillantes de notre ciel, a un coup de mou. Sa luminosité a chuté depuis quelques semaines. L’événement met les astronomes en effervescence : il pourrait annoncer son explosion en supernova, phénomène rarissime dans notre galaxie. Si c’est le cas, le spectacle sera extraordinaire.
       
      Située dans la constellation d’Orion, Bételgeuse est une « super géante rouge » presque mille fois plus grosse que le Soleil. Elle brille intensément dans le ciel d’hiver, où elle est visible à l’œil nu grâce à sa couleur orange. L’étoile figurait parmi les 10 les plus brillantes de la galaxie, mais depuis la mi-novembre, « sa luminosité a chuté de manière drastique, de l’ordre de 70 % », explique Pierre Kervalla, de l’Observatoire de Paris-PSL.
      Alertés par des observateurs amateurs, des astronomes ont déclenché en décembre une vaste campagne d’observation, mobilisant les plus grands télescopes de la planète, dont le Very large télescope au Chili. « C’est l’ébullition ! Nous avons monté un groupe de recherche à travers le monde pour utiliser tous les instruments capables d’imager la surface de Bételgeuse », témoigne Eric Lagadec, du laboratoire Lagrange de l’observatoire de la Côte d'Azur.
       

       
      Et des centaines d’astronomes amateurs sont mis à contribution, et « passent leurs nuits dans leurs jardins ou leurs sites d’observation favoris » afin d’apporter des mesures complémentaires, raconte ce chercheur CNRS. Plusieurs hypothèses sont avancées : il pourrait s’agir d’une éjection de gaz formant de la poussière et cachant le rayonnement ou… de la mort de Bételgeuse.
      Ce dernier scénario se solderait par une explosion en supernova. S’il semble peu probable dans un avenir proche, il fait rêver les astronomes : l’astre en fin de vie n’ayant plus de « carburant » (issu de la fusion nucléaire), son cœur s’effondrerait sur lui-même et formerait une étoile à neutrons, un objet très compact qui crée une onde de choc disloquant complètement l’étoile, le tout en quelques heures seulement.
      « Un spectacle inoubliable pour l’humanité »
      Depuis la Terre, on observerait alors à l’oeil nu un point aussi brillant que la Lune dans la voûte céleste diurne et nocturne. À cela s’ajouterait un joli spectacle, « celui d’un écho de lumière se propageant autour, comme des ronds dans l’eau », précise Pierre Kervalla. Au bout de plusieurs semaines, ce point disparaîtrait et formerait une nébuleuse, visible dans le ciel pendant des milliers d’années, à l’instar de celle du Crabe, résidu de la supernova survenue en 1054 (qui fut rapportée par des astronomes chinois).
      Bételgeuse se trouve dans la constellation d’Orion.
      « Ce serait un spectacle inoubliable pour l’humanité entière. J’espère pouvoir voir une supernova de mon vivant », confie Eric Lagadec. Car ce phénomène n’arrive qu’une fois par siècle dans la Voie lactée, et la dernière formation de supernova observée remonte à 1604.
      L’explosion de Bételgeuse est attendue puisque l’astre, âgé de « seulement » 10 millions d’années, est bel et bien en fin de vie. Mais il est difficile de prédire précisément quand elle mourra, car il n’existe aucune signe annonciateur : « c’est un peu comme un séisme ; la veille de l’explosion, l’étoile sera pareille », souligne Pierre Kervalla. Cela pourrait donc arriver dans les semaines qui viennent comme… dans 100 000 ans. « Nous n’avons aucun moyen de le savoir », reconnaît Andrea Chivassia.
      Quoi qu’il en soit, cela serait sans danger pour notre planète, dont Bételgeuse est distante de 600 années-lumière. « Si on la voit exploser d’ici, cela signifiera que l’explosion a eu lieu physiquement il y a 600 ans », rappelle Pierre Kervalla.
      Sur le plan scientifique, l’évènement permettrait aux astronomes de suivre directement, et pour la première fois de l’histoire, les différentes phases de l’explosion, une précieuse jauge pour mesurer l’expansion de l’Univers. « On comprendrait aussi ce qui va arriver à la future génération d’étoiles », selon Andrea Chivassia.
    • By Michel Deconinck
       

       
      Bonjour à tous,
       
      Découverte le 12 janvier à 17h20 TU par Koichi Itagaki, une supernova de type "Ia" est visible dans la galaxie NGC 4636.  Cette galaxie est située à 46 millions d'années-lumière d'ici.
       
      Sa dénomination SN 2020ue
      et sa position: RA: 12:42:46.780 / déclinaison : +02:39:34.20
       
      Il est probable que l'étoile sera visible durant quelques temps autour de la magnitude visuelle de +12.0, (plus ou moins car fonction de l'absorption lumineuse par des poussières de la galaxie hôte).
       
      Bonnes observations et bon ciel à vous tous !
      Michel
    • By LANTHA
      Bonjour tous, je viens de passer une partie de la journée à refaire des essais sur la Moravian G4-16803 que nous avons en prêt depuis un moment.
       
      Le souci, c'est que c'est impossible de faire des images avec. J'ai essayé sur différents PC, avec différents logiciels, et rien n'y fait.
      Quand je fais des images, au bout de 10s de pose, le capteur quasiment entièrement saturé. Que ce soit avec un télescope ou non. Et que ce soit dans le noir ou pas. Que ce soit avec le bouchon ou pas.
       
      J'ai fait un test avec le soft SIPS de Moravian, ça fait la même chose, refroidissement actif ou non. Quand je fait un dark (que je sélectionne l'option dans le soft), j'ai une image qui apparait non saturée. Je viens de tester 300s de dark et j'ai un gradient pas régulier avec un niveau à 8000ADU au plus haut. Quelque soit l'orientation de la caméra, le gradient est toujours le même. Je suppose qu'il peut y avoir une entrée de lumière, mais je ne vois pas où. Auriez vous une idée? Est ce un autre souci? Y a t'il une option a cocher quelque part, un essai autre à faire?
       
      Je vous remercie pour vos réponses
       
      Michaël
    • By FranckiM06
      Bonjour à tous et Bonne Année à tous.
      Je post ici car hier mon vieux PC portable HP (que j'avais encore en Windows 7) est mort. Il m'a laché  
      Donc, je me tourne vers les Pros de l'informatique pour savoir quel PC portable je pourrais prendre en sachant que je ne m'intéresse aucunement aux jeux. Je trouve malgré le nombre de marques existantes que HP s'en sort bien et qu'il ne m'a jamais fait défaut depuis de nombreuses années. Donc, pour pouvoir utiliser les nouvelles caméras planétaires CMOS en usb3 pour le planétaire et aussi pour le ciel profond, quel PC devrais-je prendre ?
      Franck   
  • Images