Recommended Posts

Bonjour,

J'ai depuis peu un SW Flextube 254/1200, acheté d'occasion. C'est mon premier Newton.

Au niveau de la collimation, je pense avoir fait mon max et ça semble être bon (collimation au laser, ce laser n'est pas désaxé. vérifié à la boite de pellicule percée. Je prends mon temps, je vérifie que ca tient la route à différentes courses du porte-oculaires, ...)

Mais je n'arrive pas à voir une figure d'Airy en observant les étoiles. Même sur Vega. J'ai l'impression que j'ai une turbulence monstrueuse: je vois un amas de "petites patates très serrées et mouvantes", pas d'anneau (testé avec différents oculaires, allant du Meade 1.25 12mm "de base", au ES 28mm 2" en passant par un TMB 5mm (1.25")). Je me demande si ça vient réellement du ciel ou de mon instrument...

 

Je n'ai malheureusement pas encore pu tester avec un autre instrument "fiable", pour comparer (j'ai des focales équivalentes, mais de plus petit diamètre).

 

Je dispose de 15-20m dans l'obscurité, donc -si j'ai bien compris- une étoile artificielle faite à l'aide d'un trou d'aiguille dans une feuille d'alu ne sera pas suffisamment ponctuelle.

Par contre, j'ai une fibre optique 9/125 SC SC. Je me demandais si je ne pourrais pas l'utiliser comme étoile artificielle. Mon souci: la coupler correctement avec un éclairage. Je n'ai jamais eu d'étoile artificielle "à fibre" à disposition. Si je place une LED devant la fibre, c'est très faible à la sortie (comme une étoile de magnitude 3-4). Evidemment, puisqu'elle n'intercepte qu'un petit angle solide de l'éclairage. Auriez-vous des recommandations pour faire mieux? (2 lentilles, l'une pour converger et l'autre pour paralléliser le faisceau? ) Des exemples? des ordres de grandeur de luminosité?
 

Merci... (je sais que ca part dans tous les sens, mais vos conseils, avis, idées, ...  sont les bienvenus ;) )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Pour voir la figure d'airy, il faut beaucoup grossir, genre 1,5xD en mm, au minimum. Et il faut aussi un ciel très peu turbulent. Avec le TMB 5mm, ça me semble tout juste.

En plus, les newtons montrent plus  difficilement cette figure de diffraction, contrairement aux lunettes et schmidt cassegrain...

On peut s'entrainer en plein jour, sur un reflet métallique sur un poteau électrique, antenne, ou support de parabole sur maison éloignée. En plus, ça bouge pas!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jijil,

Même un oculaire de 5 mm est insuffisant. Avec lui, tu n'atteinds qu'un grossissement de l'ordre de 250, ce qui correspond au diamètre D de ton instrument (en mm). Pour voir la figure d'Airy, il te faut, au minimum, un grossissement de 2 x D, voire 3 ou 4 D. Mais il faudra de bonne conditions météo pour aller avec !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Sébastien Lebouc a dit :

On peut s'entrainer en plein jour, sur un reflet métallique sur un poteau électrique, antenne, ou support de parabole sur maison éloignée.

La méthode de John Dobson pour vérifier la parabolisation de ses miroirs. Foucault c'est pour la précision.

Share this post


Link to post
Share on other sites

à 1XD on commence à voir la tache d'airy mais elle est petite

on commence à voir un anneau autour même si çà tremble beaucoup

en cas d'énorme turbulence c'est noyé

essaie plutôt vers 5h du matin; il commence à faire plus frais

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses, explications et conseils :)

En dessous du 5mm, je n'ai qu'un (mauvais) 4mm ou un (mauvais) TC 3x à 2 lentilles qui dégrade sacrément l'image...

Si je compare avec mon expérience, j'ai l'impression que je perçois tout de même ce qui devrait être une tâche de diffraction, mais monstrueusement agitée. Je voudrais m'assurer si c'est inhérent à l'instrument (défaut optique), à sa plus grande sensibilité à la turbulence (qu'une lunette 77/1200 par exemple) ou simplement à une turbulence + forte chez moi ces jours-ci...

En plein jour, j'ai déjà testé, c'est aussi catastrophique... et comme c'est à l'horizon, j'ai encore plus de "chances" que ce soit lié à la turbulence...

Je réessaierai en fin de nuit, c'est une bonne idée :)

 

Concernant mon idée d'étoile artificielle, c'est à creuser ou perte de temps/énergie?

Le but ultime est de pousser cet instrument à son optimum (et potentiellement d'autres).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Viser haut pour limiter la turbulence, mais pas forcément d'étoiles très brillantes.

Sur mon 250 elle se voit aisément à 300x quand la turbulence le permet et encore mieux à 500 x. 

J'avais posté quelques vidéos de double à 500x avec turbulence modérée dans ce topic  : http://www.astrosurf.com/topic/128552-tentative-dédoublement-antares-sans-adc-lunette-lzos-150-à-0185p/?do=findComment&comment=1694790

Ca peut te permettre une comparaison.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Jijil a dit :

Concernant mon idée d'étoile artificielle, c'est à creuser ou perte de temps/énergie?

Le but ultime est de pousser cet instrument à son optimum (et potentiellement d'autres).

 

Il existe des étoiles artificielles pour quelques dizaines d'euros.

Ici au choix, 9 ou 50 µm.

 

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/etoiles-artificielles9-ou-50-microns_detail

 

La mienne me sert à des expériences en intérieur.

On peut bien sûr l'utiliser pour collimater son instrument, c'est d'ailleurs son but initial.

 

Si on évite quelques pièges :

- on collimate dans une position du tube souvent à l'horizontale : qu'en sera-t-il de sa collimation lorsqu'on le bascule vers le haut ?

- il faut disposer d'une distance suffisante : elle est indiquée dans le mode d'emploi,

- et donc souvent pour faire la mise au point à cette courte distance il faut introduire des bagues-allonges (seront-elles bien centrées ? )

- de plus pour de nombreuses formules optiques à si courte distance, le disque d'AIRY sera devenu plutôt une crêpe d'AIRY, :D

( Les instruments astronomiques sont optimisés pour une mise au point disons infinie et pas à 25 mètres)

- si tu utilises un correcteur de dispersion atmosphérique, il va modifier l'orientation du faisceau optique : le centre de l'image n'est plus sur l'axe optique,

- etc.

 

Rien d'insurmontable mais délicat à utiliser en pratique.

 

Lucien

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Généralement pour voir la figure d'Airy au C14, j'ai une barlow et un oculaire de 12mm. Sinon barlow+tirage+caméra, ça le fait très bien ! Il faut dire aussi que l'on ne l'a voit pas souvent !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si c'est juste pour collimater, il suffit de défocaliser un peu la mise au point. Evidemment, plus le grossissement est fort, mieux ça marche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello et merci pour vos réponses! :)

 

J'ai vu un vieux post de notre apprécié Pierro sur la fabrication d'étoiles artificielles... Ce n'est pas hors de portée, loin de là, mais effectivement, la difficulté est d'optimiser le flux de lumière entrant dans la fibre. Je comprends parfaitement que des conditions "labo" ne sont pas forcément tranposables telles quelles au terrain, oui.

 

Non, ce n'est pas juste pour collimater... C'est pour vérifier que le barillet n'est pas trop serré, que ca ne bouge pas trop entre 2 positions, etc. Bref, tester l'instrument... Quand je vois que le P-O (un nouveau, meilleur que ce lui d'origine) a été meulé pour mettre des vis de fixations pour tenir à une plaquette d'interfaçage maison (et non l'inverse... moi j'aurais adapté la plaquette, voire acheté une adaptée au besoin...)... Bref, c'est pour faire un bilan aussi complet que possible de l'instrument... et réaliser les ajustements nécessaires pour l'optimiser...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/08/2019 à 17:34, Lucien a dit :

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/etoiles-artificielles9-ou-50-microns_detail

 

La mienne me sert à des expériences en intérieur.

On peut bien sûr l'utiliser pour collimater son instrument, c'est d'ailleurs son but initial.

 

Si on évite quelques pièges :

- on collimate dans une position du tube souvent à l'horizontale : qu'en sera-t-il de sa collimation lorsqu'on le bascule vers le haut ?

- il faut disposer d'une distance suffisante : elle est indiquée dans le mode d'emploi,

 

Hello,

J'ai une 9 µ ,   sur un C11 , le monde d'emploi  indique

Capture.JPG.cc2d29c5627a6321ee851f01d35adbcf.JPG

 

Si quelqu’un arrive à collimater un C11 à 4 mètres avec une 9µ ........."je mange un rat"   :-))

j'ai un jardin où je peux aller jusqu'à 25m et c'est même pas assez

 

Bernard_Bayle

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idem pour un 200 à 3m :)

Je vérifie ma collim de temps en temps avec une étoile artificielle et je la pose sur une petite étagère en haut d'un poteau situé à peu près à 60m.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,
étoile artificielle gratuite, à l'ancienne :
une bille de roulement à bille collée sur un baton (récup casses auto)
au soleil ça fait un point brillant, à placer à au moins 50 m du T.
JLuc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème de l'étoile artificielle c'est que si la collimation ne tient pas bien, lorsque que le tube va être orienté dans une direction opposée le réglage risque de ne pas tenir... Enfin je parle de mon propre cas qui ne doit pas être unique !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now