Groubert

Deux nébuleuses avec Stellina

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

C’est pas mal du tout...

Il est possible d'ajuster le fond de ciel etc ou est-ce une image brute "Stellina" ?

Frank

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Groubert,

Les images sont sympathiques malgré des étoiles un peu carrées mais . . .

ce serait sympa de nous en dire un peu ( beaucoup ;) ) plus pour se faire une idée :)

D'autant plus que tu dois être un des premiers sinon le premier à poster des images réalisées avec un Stellina ;)

Bonne soirée,

AG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

He bien pour venir présenter tes images sans aucun ; bonjour à tous et aucune présentation, tu ne vas pas te faire une bonne réputation si tu viens comme tu le fais en postant 2 images et en plus sans aucune idée sur ton setup, la caméra utilisée et ni temps de poses. Bref, c'est à nous de deviner si j'ai bien compris -_-

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que je ne voudrais pas passer pour bassement matérialiste, mais vu le prix de cet instrument ( 3999 € ), il serait bon d' avoir quelques précisions sur les conditions de prise de vue pour se faire une idée de l' intérêt de l' acquérir éventuellement ...  :)
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Great gig in the sky a dit :

C'est vrai que je ne voudrais pas passer pour bassement matérialiste, mais vu le prix de cet instrument ( 3999 € ), il serait bon d' avoir quelques précisions sur les conditions de prise de vue pour se faire une idée de l' intérêt de l' acquérir éventuellement ...

 

Ben justement c'est par ce qu'il ne voulait pas s'embeter avec toute la technicité de l'astrophoto qu'il a payé ce prix je pense  ;) 

C'est un peu comme vouloir connaitre les paramètres d'ouverture, de temps de pause et de vitesse d'une photo prise avec un smartphone ...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben si justement, parce que s 'il faut 3 minutes pour obtenir ce genre d'images  ou 45, ce n'est pas vraiment la même chose.

Donc le savoir est un minimum d' information à donner pour comprendre l' intérêt de cet instrument.

Après , la raison pour laquelle certains l' achètent , ce n' est pas mes oignons. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, après avoir vu ce qu'était ce télescope Stellina je suis surpris de voir qu'ils ont osé sortir des instruments pareils et qu'ils arrivent à le vendre surtout quand on voit le résultat qu'on obtient avec. Finalement, c'est un télescope dédié uniquement pour les personnes qui ne connaissent pas le ciel et qui sont curieux de voir quelques objets depuis leurs mobiles et tout ça pris dans le salon depuis leur canapé. Franchement, je ne vois aucun intérêt et aucun plaisir à acquérir une télescope Stellina si on est vraiment passionné d'astronomie surtout quand on voit le résultat final des images transmises avec des étoiles en forme de cube. 

Bref, s'il y a des heureux avec et bien tant mieux pour eux.

Une petite 80 Skywatcher coute 475 euros + une petite NEQ5 à 340 euros + éventuellement une caméra ASI = environs 1000 euros et c'est 3 à 4 x moins chère :D.

  

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

En fait, au club, nous avons acheté ce Stellina (2500€ car en avant première, on n'a pas les moyens :D).

Le but était triple :

1) que monsieur tout le monde puisse se faire plaisir à faire des photos. Cela peut paraître complètement inutile mais bcp de personnes ont envie de se faire une image souvenir, même si elle n'est pas top et surtout sans prise de tête.

2) que monsieur tout le monde puisse observer du CP de façon plus  aisée (certes, c'est différent que du visuel) mais, et vous le savez bien, tout le monde n'a pas la même sensibilité sur la façon d'observer

3) que les personnes en fauteuil roulant puisse se faire plaisir à observer et également prendre des photos de façon autonome (via l'appli).  On a testé avec de strépieds déportés ou d'autres bricolages, pas toujours simple. Là, dans ce cas, on donne une tablette ou la personne télécharge l'appli sur son téléphone et se débrouille seul. 

 

Peut-être que l'on a eu tort mais on fera un bilan lorsque nous l'aurons reçu et testé, que je vous partagerai B|

Frank

  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Prises de vues sympas :) ... même si le fond du ciel me semble trop noir et le suivi pas super top ( surtout en visualisant les fulls ).

 

Autrement, il aurait été cool de présenter le matériel ... car j'avoue avoir du chercher sur le net pour savoir de quoi il retourne concernant "Stellina". ( équipé d'un "capteur Sony CMOS de 6,4 Mpx" d'après ce que j'ai pu lire )

 

Pour finir ( oui, il m'arrive d'être ca..e coui..es :ph34r:) , il manque le setup "prise de vues" :  sensibilité ISO, temps de pose unitaire, temps de pose total, tout ça ... car cela permettrait à d'autres de progresser. ;)

 

Edited by fljb67
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour ,

Ces images ne sont pas si mal et c'est bien de nous les présenter.

Pour l'aspect technique astrophoto on repassera car le sujet ne l'intéresse absolument pas .

Il l'a dit et on peut respecter sa position.

La démarche Stellina est néanmoins intéressante et on doit pouvoir faire mieux pour moins cher .

Le live stacking de Sharp Cap fait la même chose .

Laurent 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

A priori, le capteur sony est celui de l'ASI 178 mc non refroidi au vu des specs.

j'ai du googoler pour trouver stellina.

Il y a, sur l'image clairement un problème de suivi. si c'est des poses de 1 seconde, c'est pas fameux. si c'est des poses de 5 minutes, c'est autre chose.

Je suis prêt à parier (le site stellina est peu bavard) que l'engin n'est pas conçu pour les astam amateurs: on pose et on ouvre l'appli avec 100 objets proposés et on fait le tour. Pas de réglage iso, temps de pose....

Quant à customiser la chose, je ne pense pas que cela soit souhaitable pour un engin à 4.000€

Edited by chinois02

Share this post


Link to post
Share on other sites

????

Je ne comprend pas:

L'image de m27 fait 4500pixels sur 3.000 pixels...et celle de M17 fait 2953 pixels sur 1983.

Or....

"Le capteur Sony IMX 178 du télescope Stellina a été choisi pour qu’il puisse afficher des images sur des écrans d’Ipad, et même d’Ipad Pro sans perdre de détails ! Doté d’une résolution de 6.4 Mega pixels, soit 3056 x 2076 pixels, il capturera des images de galaxies, nébuleuses et de la lune vous garantissant une visualisation optimisée pour la plupart de vos écrans, de la tablette jusqu’au téléviseur."

il y a de l'interpolation????pour M27 ou l'image provient-elle d'un autre capteur que le IMX 178? :o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et merci pour tous ces commentaires, je ferai mieux la prochaine fois, pour les données.
Cependant peut on faire de l'astronomie en dilettante ? On se le demande.
En postant ces images sans trop de précisions (je ne le referai plus) c'est surtout pour exprimer mon étonnement d'avoir pu photographier ces objets que le commun des mortels ne voit plus dans le ciel nocturne. Et cela sans jamais m'être préoccupé de la technique de prise de vue nocturne. C'est pour la poésie pas pour la technique. Les spécifications de stellina sont toutes connues sur le site de Vaonis.
Technique, il y a pourtant. Le logiciel classe et conseille les choses à voir le jour de l'observation et donne quelques renseignements dessus. L'appareil se positionne par GPS, s'initialise et se cale par reconnaissance du champ d'étoiles puis il fait sa mise au point, tout cela dure environ 10mn (sans parler de la mise en température). Ensuite il est prêt et à dispo avec son dispositif anti buée et un filtre antipollution lumineuse. On lui indique l'objet sur l'ipad  (la liste s'allonge à mesure du travail incessant et pertinent de Vaonis, et pourrait même bientôt devenir ouverte). On peut emmener Stellina où on veut (chez des amis), on le pose et 1/4 heures plus tard on leur montre les photos qui se construisent. Magique!
Il commence ainsi ses prises de vues par 10s de pose avec suivi puis repositionnement (dérotation,...) et ainsi de suite jusqu'à ce qu'on change d'objet (Vaonis préconise une durée totale d'exposition pour chaque objet, mais on a la main).
En temps réel on assiste à l'empilement des photos sur ipad. A ce moment là on peut en effet s'assoir dans son canapé et potasser les caractéristiques de l'objet sur internet ou ailleurs. Je préfère souvent observer avec mon Dobson T10, et je fais même des photos avec (planètes). Mais je débute, alors ne faite pas peur aux nouveaux, mais vos conseils sont toujours interessants.
- M27 a été prise le 24/08 vers 23h soit 377 poses pour 26mn totale.
- M17 a été prise le 29/08 de 21h40 à 23h soit 1h17 pour 283 photos, 24° et 49% d'humidité. (sauf erreur de ma part).
C'est vrai aussi que j'ai un peu re-cadré et développer la photo finale.
Stellina délivre aussi sur clé UBS autant de fichiers .fits que de .jpeg, celles-ci montrant la progression des empilements.
J'ai acheté Stellina en complément du dobson, je n'ai que peu de temps à consacrer à l'astronomie pratique, je l'ai commandé 1 an et 4 mois avant de le recevoir et à un prix de préprécommande tout à fait abordable (prix d'un reflex de moyenne gamme), il fallait y croire car il n'existait pas ! Je ne regrette pas.
Mais mon Stellina doit avoir un léger problème de suivi, je vous l'accorde, c'est sa signature : étoiles carrées. Je passerai peut être à d'autres outils plus performants par la suite ...
50000 photos ont à ce jour été prises avec Stellina selon Vaonis. C'est le début d'un nouveau système intégré qui n'existait pas avant, l'acheter c'était aussi soutenir une entreprise innovante française, j'ai senti qu'il y avait une bonne idée. Je parie sur le fait qu'il va marché et progresser à la fois le logiciel et le matériel pour les futurs acheteurs.
Pourquoi pas aussi des choses comme une mise en réseau de tous les Stellina pour avoir plus de définition et d'autres explorations ?
J'espère avoir répondu à beaucoup d'interrogations.
Place à l'émotion et bon ciel !

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces précisions qui permettront  au moins de se faire une petite  idée des performances de cet appareil par rapport à d' autres techniques ( et de tous les paramètres qui vont avec ). 

Qu' appelles-tu " développer la photo finale" ?

Pourrais- tu mettre les photos " basiques " ?  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Je trouve M27 décevant, un mauvais suivi,  les étoiles ne sont pas ponctuelles et l'image est très bruitée. C'est sur qu'à  ce prix on peut faire mieux avec un autre matériel.

Je me pose la question d'avoir ce genre d'instrument, à méditer.

Bonne journée.

Alain.L

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Roch
      Bonjour à tous,
       
      Dans l'idée d'exploiter au maximum la sensibilité impressionnante de la QHY462 au rayonnement IR proche, je me suis procuré un star analyzer afin d'essayer de voir ce qu'on pouvait trouver d'intéressant dans ces longueur d'onde.

      Je suis complètement débutant en spectro, donc pour ce qui est du traitement des spectres et tout ça on verra plus tard pour le moment, mon idée était simplement de viser quelques nébuleuses suffisamment brillantes pendant un certain temps, et de voir si on voyait "quelque chose" dans l'infrarouge... dans l'idée d'éventuellement acheter plus tard un filtre adéquat.
      Le star analyzer est très pratique mais n'est pas vraiment adapté pour une utilisation proche IR puisque les spectres du premier ordre dans ces longueurs d'onde se superposent avec les spectres du deuxième ordre dans le visible. Il faut donc adjoindre un filtre afin de couper les petites longueurs d'ondes pour bien isoler l'IR.
      Pour ce faire, j'ai donc choisi un R610 Baader : il permet de bien isoler les longueurs d'onde jusqu'à 1200nm environ, et laisse quand même passer la rais H-alpha ce qui est pratique pour avoir une référence.
       
      Sur chaque cible j'ai posé environ 1h en poses de 4s ; quelques darks soustraits, empilement par somme et zou. Je n'ai pas débayerisé le capteur ; j'ai hésité à le faire mais étant donné que la zone spectrale qui m'intéressait est située après 800nm et que la débayerisation est inutile dans cette zone pour l'imx462, je me suis dit que cétait assez inutile. ( Et visiblement cela n'a pas posé de problèmes à l'alignement )

      Donc on commence par M57 :


       
      On peut voir tout à droite l'image réelle, puis plus à gauche l'image H-alpha. En continuant vers la gauche, on voit qu'il y a d'abord une zone qui semble être de spectre continu ( mais ne l'est pobablement pas... je n'ai juste pas assez de précision ), puis un "trou", puis très faiblement une autre raie dont j'estime la longueur d'onde à 900nm ( mesuré à la louche avec l'outil "coupe" d'IRIS, pas trop d'autre solution ici )

      Après avoir fouiné à droite à gauche sur le net pour trouver des informations, je pense que cette image pourrait être attribuée à la raie d'émission SIII, assez intense parfois et située aux alentours de 906nm. Ceci étant, si quelqu'un a d'autres idées, je suis tout ouï... difficile de trouver des infos en ce sens sur le net.

      Ensuite, deuxième essai sur NGC7635, la bulle. Il y a une zone très lumineuse assez proche de l'étoile brillante qui se prète bien à ce petit jeu, ceci dit la zone est beaucoup plus riche en étoiles ce qui rend la lecture plus délicate :



      Ici, pas de doute... on observe encore une fois, de droite à gauche, l'image "réelle", puis l'image H-alpha, puis beaucoup plus faiblement, une autre image située vers 900nm encore une fois.

      Enfin, afin d'essayer d'avoir quelque chose d'un peu plus précis et fourni à montrer, j'ai visé la nébuleuse de l'oeil de chat NGC6543, extrèmement lumineuse ce qui aide bien




      Ici encore, de droite à gauche, on observe d'abord l'image réelle, puis le H-alpha, puis semble-t-il plusieurs raies intéressantes entre 650et 850nm mais à détailler davantage, et toujours la même raie située à 900nm, bien visible.

      Toutefois, si on continue encore plus loin dans le spectre, on observe une image très faible située aux alentours de 1080nm d'après la mesure que j'ai réalisée.
      Je pensais que ça pouvait être dû à une fuite dans le filtre qui laisserait passer quelque chose au niveau de l'ordre 2, mais ça ne colle pas ; la longueur d'onde ne correspondrait à rien de connu, et on ne voit rien sur la première partie du spectre du premier ordre ( entre 0 et 610nm ) mis à part l'OIII que l'on devine à peine mais qui ne correspond pas.
      Donc je détecte bien "queluqe chose" autour de 1080nm.

      Après quelques recherches, je pense qu'il pourrait s'agir de la raie HeII, très intense ( beaucoup plus que les autres raies hélium dans le visible ) et située "parfaitement" à 1083nm.
      J'avoue que je ne m'attendais pas à détecter quelque chose aussi loin bon la sensibilité de la caméra n'est vraiment plus très importante arrivé à ce point, donc pas vraiment d'application envisageable, mais je trouve ça très rigolo quand même

      Par contre, l'idée d'acheter un filtre narrowband 906nm me titille également... je pense qu'il doit y avoir des choses intéressantes à faire dans ce coin là. J'ai déjà un filtre très proche, c'est mon filtre méthane ZWO, malheureusement il est plutôt centré sur 885nm et malgré ses 30nm de bande passante, c'est insuffisant pour aller chercher cette raie d'émission ; la transmission n'y est déjà plus que de 5%

      Voilà ! Bon pour ma part, pause jusqu'en septembre, mais je pense que je retenterai l'expérience en rajoutant du tirage afin de mieux séparer les raies d'émission ; de toute manière je ne perdrai pas en sensibilité puisque ce ne sont pas ( à priori ) des spectres continus.

      Bonne journée

      Romain
    • By lyl
      Un joli ciel hier soir, j'ai testé sur un achromat long 80/1000.
      Avec un réducteur maison et la caméra ASI071MC refroidie. Focale résultante de 800 environ
      Andromède (le cœur seulement) avec des poses de 1mm et 2mn.
      Les Pléïades avec des poses de 30s et 1mn (temps raccourcis car le suivi n'est pas assez précis sans autoguidage)

       

      ------------------------------
      En refaisant le total de temps : ~30mn pour Andromède et ~25mn sur les Pléïades.
      Le post-traitement est sur deepsky stacker, le bleu de la nébulosité vient écraser la couleur des étoiles quand on pousse un peu la courbe de rendu
       
    • By G2D2ON
       
       
      L’association des Amis de la Cité de l’espace, en partenariat avec la Cité de l’espace et la revue Ciel & Espace, organise un concours de photographie et de vidéo intitulé « Ciel, espace et astronomie ». Le concours s’adresse aux photographes et vidéastes non professionnels, amateurs d’espace et d’astronomie.
      Cinq catégories sont proposées :
      Astronomie : photographies du ciel nocturne, d’observatoires ou de situations d’observation. Ciel, nuages et phénomènes météorologiques. Objets artificiels vus de la Terre : fusées, avions, satellites et constellations, station spatiale internationale, etc., y compris des objets d’exposition comme ceux présentés à la Cité de l’espace. Portraits et métiers : acteurs du spatial et de l’astronomie, amateurs ou professionnels, en activité. Vidéos sur l’espace ou l’astronomie.  
      Le jury récompensera deux œuvres dans chaque catégorie. Les lauréats recevront des bons d’achat d’un montant de 120 et 60 euros. Pour les catégories astronomie, objets artificiels et vidéo, ils recevront également un abonnement d’un an à la revue Ciel et Espace. Il y aura aussi des surprises et un prix du public.
      Les critères de jugement porteront notamment sur la qualité technique, la valeur artistique l’originalité, l’adéquation avec la catégorie, le texte de présentation, etc.
      Les meilleures photos seront publiées sur Internet et dans la revue Ciel et Espace. La remise des prix aura lieu le 7 décembre 2020 à la Cité de l’espace.
       
      Conditions de participation et calendrier :
      Participation libre et gratuite, selon les conditions décrites dans le règlement du concours. Les photos et vidéos doivent être récentes et ne pas avoir été primées dans un autre concours. Inscription obligatoire avant le 15 septembre 2020 par messagerie à l’adresse suivante : concours-2020@amis-cite-espace.org Important : les modalités et conditions de participation sont détaillées dans le règlement complet (Concours de photos 2020 - Réglement - V2 - 15-08-2020.pdf). Les éventuelles mises à jour seront publiées sur le site des Amis de la Cité de l'espace : https://www.amis-cite-espace.org/articles/57852-ciel-espace-et-astronomie-concours-photographie-et-video-2020.  

    • By T450
      Bonjour à tous,
      J'avais imagé M17 dans la nuit du 19 au 20 juin (ici), puis M16 dans la nuit du 20 au 21 juin. Sinon, c'est pas drôle, les nuits sont trop longues Cette dernière a attendu d'autres projets pour être traitée mais la voilà! Elle est encore de saison
      Il y a donc 1h40 par couche S, H et O, par 10mn, avec le newton 245/964(asa 0.73x) et l'altair183.
      Montage H-SHO, traitement iris et ps.
      Nathanaël
       
      clic gauche pour la full

       
    • By Mick02
      Bonjour,
       
      La nuit du 7 au 8 août j'ai testé le mode Binning 2x2 de la ZWO 533 MC Pro (+ 16.4°C) au foyer du C11 à 1764 mm de focale. Je n'avais pas refroidi la caméra ce soir-là.
      Donc voici M27 en seulement 30 poses de 5 secondes (sans autoguidage), gain à 506, pas de darks.
      30 images empilées sous Siril et retouchées sous Gimp. Ça me semble prometteur.
      Bonne journée.
      Mick

  • Upcoming Events