Pive

1ere M31 sur nouveau setup

Recommended Posts

ENFIN!! xD

Nouveau setup fonctionnel! pas mal de souci de suivi mais enfin, je pense avoir trouver la solution!

Mise en station très rapide, test de suivi sur  1 étoile et je me lance.

Petit test sur M31

150/750 SW

Neq5 motorisé double axe

Canon 1000D non défiltré avec APT

19 poses de 120s à 1600 ISO (38mn de poses totale)

traitement par DSS

5d6edc0334ab8_andromede150-75038m1600ISO.jpg.8cb8c08efe5c0255d1cb9b2ccee9a874.jpg

 

Biensur faut recadrer tout ça.

Une question me taraude...Je trouve qu'elle prend énormément de place sur le champ. est ce normal?

Je remercie encore les membres du forum qui m'ont aidé quand c'était la galère!

 

Bonne nuit à tous! :D

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour

 

Pas trop mal mais effectivement bien faire attention au cadrage lors de la prise de vue.

C'est normal qu'elle prenne de la place, mais si tu cadres bien tu peux la rentrer en diagonale (cf ma photo avec le même materiel

 

Pour le traitement je te conseille siril, très simple et vraiment efficace et rapide.

 

Bon ciel,

Ilias

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Pive :)

 

bien joué ;)

 

Oui m31 prend tous le capteur a cette focal généralement il essaye de la cadré de  biais :)

 

1600 c'est un peu trop pour elle puis elle est difficile car elle demande des poses plus courte pour le coeur

 

 

Bon ciel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Pive. Si tu voyais la mienne en courtes poses:D:Dje ne la publie pas car elle est méconnaissable. Continues, cadres bien, et tu vas y arriver sans problème.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des flats aideraient à supprimer le vignettage important, le fait que ce soit clair au centre et sombre dans les bords.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sûr qu'elle prend toute la place à cette focale mais c'est un bon début :)

L'idéal effectivement est de bien la cadrer en diagonale pour l'avoir à peu près entière.

Et ne pas oublier de faire des flats ;)

Bonne journée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Etacentauri
      Bonjour,
      Au dessus du toit , Castor, Pollux et le cocher.
      Ce qui m’a fait très plaisir au traitement c’est que l’on voyait que Capella était une étoile double!
      Vous me direz, un rien me fait plaisir dans cette curieuse période d’isolement! 
      Alors voilà, je partage avec vous, une seule photo Nikon D7000, Tamron 17-50 à F2,8 et filtre NISI.
      Bon ciel à tous!
      Marie

    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      ISS en plein milieu des Pléiades, même si Vénus n'est pas encore au plus proche, c'est une occasion qui ne se manque pas
       
      Au programme, une vision grand champ au 50 mm sur Star Adventurer et une vision rapprochée au Rubinar 300 mm en parallèle du télescope.
       
      J'avais prévu mon coup, organisé le matériel, chargé les batteries, sorti les objectifs dehors pour la mise en température, mis le télescope en station afin de monter le boîtier en parallèle. Le vrai pro, quoi. Et, quoi, 10 minutes avant le passage de l'ISS, je me rends compte que des $%!§#@& de flexions ou je ne sais quoi d'autre m'allongent fortement les étoiles. J'essaie de comprendre... et je comprends pas ; pas le temps. Oh p*... J'attrape le pied photo et mets à niveau la Star Adventurer. Pointage de la polaire, réglage du cercle gradué, mise en station. Plus que 5 minutes. Installation du boîtier avec le Rubinar, équilibrage. J'active le suivi et teste une pose de 30 secondes... Ça passe !!! Hé meeeeerde, j'ai le noisetier en plein milieu du champ. Plus que 3 minutes. Je chope le trépied, je me décale de 10 mètres, je remets à niveau, je repointe la polaire, plus que 2 minutes, je refais la mise en station, je vérifie la mise au point... dans les choux. Plus que 30 secondes, l'ISS est déjà visible dans le ciel et se déplace vers les Pléiades. Je suis en maxi stress, je cadre à l'arrache, je lance le Live View, je fais la mise au point comme je peux, ISS est là, j'attrape le déclencheur souple, je retiens ma respiration et je presse le bouton.............. Boum-boum boum-boum boum-boum...
       
      Qu'est-ce que j'ai foiré ? J'ai laissé en 12 800 ISO ? Le réglage est en JPEG ? Pas de carte SD ? J'ai déclenché trop tard ? J'ai oublié de désactiver le verrouillage du miroir ?... Merde merde merde, j'étais pas prêt !
       
      On termine d'admirer le passage de l'ISS dans le ciel, puis je jette un œil à la photo...
       
      YEEEEEEEAAAAAAAAAAH, JE L'AIIII !!!! Ouuuuuuuuuf. Bon, y aura pas de vue grand champ au 50 mm, mais tant pis. Je lance d'autres photos pour compositer un peu, et je respire à nouveau
       
      C'est pas cadré parfait, j'ai un beau halo, Vénus crache sa mère, mais j'ai ma photo !
       
      Sujet : M 45, Vénus et ISS
       
      Date : 02 avril 2020
      Appareil : Canon EOS 760D
      Instrument : Rubinar 300 mm f/4,5
      Lieu : Juliénas (69)
      Vitesse d'obturation : 16 × 30 sec.
      Sensibilité : 400 ISO
      Qualité : RAW
       
      Traitement sous Siril, Darktable et Gimp.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/imagerie/200402/m-45-venus-iss
       

    • By biver
      Le ciel s'est ouverte hier soir vers 21h50 peu avant que Vénus et M45 se cachent derrière l'immeuble...
      Pour le setup (avec l'A7s au foyer), voir ici:
      Et en combinant des poses de 1/1500e à 1/3 secondes, voilà ce que j'ai... pour le fond de ciel, difficile de retirer le gradient proprement, qui était aussi en partie du à l'obstruction partielle de l'ouverture par le cadre de la fenêtre / mur qui envoyait aussi de la lumière parasite
      C'était limite... j'ai failli du démonter le cadre de la fenêtre...
       
      Nicolas

    • By Laurent51
      Bonjour à tous,
       
      Ce soir, nous vous proposons un retour avec Janus Sud,  et la célèbre galaxie de la Roue de Chariot (ESO 350-40). C'est une galaxie lenticulaire à anneau située à environ 500 millions d'années-lumière du Soleil dans la constellation du Sculpteur.
      Bon, tout le monde connait cette galaxie, on la retrouve dans toutes les revues du monde entier. On a tous rêvé par exemple devant l'image de Hubble.
       
      La forme actuelle de la galaxie de la Roue de chariot serait issue d'une collision avec une petite galaxie il y a environ 200 millions d'années. Probablement d'une forme en spirale semblable à celle de la Voie lactée, la galaxie de la Roue de chariot aurait été entièrement traversée par la petite galaxie, ce qui a créé une énorme onde de choc qui a provoqué une perturbation gravitationnelle à travers la galaxie cible. L'onde de choc s'est propagée a une vitesse d'environ 320 000 km/h (soit environ 90 km/s) en balayant la poussière et le gaz interstellaire, amorçant du même coup des régions à sursaut de formation d'étoiles. L'apparition des bras spiraux ou de faibles rayons entre le noyau de la galaxie et l'anneau extérieur de celle-ci laisse croire que la structure en spirale de la galaxie commence à réapparaître.
      Maintenant, il y a une autre hypothèse qui explique la structure peu orthodoxe de la galaxie à l'aide d'un modèle basé sur l'instabilité gravitationnelle. Ce dernier montre que les perturbations gravitationnelles axisymétriques (radiales) et non axisymétriques (spirales) de faible amplitude permettent une association entre les amas de matières grandissants et les vagues axisymétriques et non axisymétriques gravitationnellement instables qui prennent l'apparence d'un anneau avec des rayons.
      Bon, personnellement, je n'ai pas compris grand chose à la deuxième hypothèse:-).
       
      Voici le coté technique:
      Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili.
      Temps de pose: Couche L en10h50mn. Couche R, V et B en 1h50mn par couche. 
      Poses élémentaires de 5min.
      Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.4 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.4 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 2.1 sec d'arc.
      Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5.
      Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel.
      Camera ZWO 1600MM Cool.
      Filtres LRVB ZWO avec la roue à filtres de la même marque.
      Motorisation Directdrive Alcor System.
      Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Fabrication de la monture TELESCOPECAST.
      Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6.
       
      Voici l'image de l'ensemble du champ, biensur à regarder en pleine trame:

       
       
      Le crop sur la galaxie:

       
       
      Et comme toujours, bonne astro à tous!!!!
       
       
      La JANUS Team
      Michel Meunier et Laurent Bernasconi
      http://team-janus.astrosurf.com/
      https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/

    • By pfil
      Bonjour à tous,
       
      L'image date un peu... en l'occurrence du 24 février 2020. En cette période de confinement je prends tout mon temps pour vider mon disque.

      Il s'agit de Arp 96. Il est formé de deux galaxies en interaction la spirale NGC 3227 et l'elliptique NGC 3226. L'ensemble est situé dans la constellation du Lion à 49 millions d'années-lumière. L'interaction a donné lieu à des extensions de gaz très tenues, qui semble s'échapper de NGC 3227 pour envelopper sa voisine. On observe aussi sur NGC 3227 une structure en forme de barre avec plusieurs régions HII.
       

       
      L'image en pleine résolution est ici : http://pfilliatre.free.fr/images/images_astronomie/ngc3227_20200224_v1_adobe.jpg
       
      Conditions : C14 de la Société Astronomique de la Montagne de Lure, ST10. 120 minutes en luminance, 240 minutes en chrominance. Le seeing était bon, avec une fwhm résultante de 1.5''.
       
      A bientôt,
      Philippe
       
  • Images