gklm

si vous deviez conseiller un instrument uniquement dédié aux planètes...

Recommended Posts

...et sans tomber dans les prix mirobolants, que choisiriez-vous pour moins de 1000 € ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui :) un MAK avec une grande focale ;)

Sinon il y a le Mewlon sur balcon mais ça dépasse ton budget ;)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pareil que Xavier et Alain : il faut un instrument très bon xD, une collimation à priori déjà faite et super bonne, une grande focale, un prix raisonnable ? : le Mak. Les petits frères du 180, le 127 et 150 sont déjà des bêtes redoutables.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les avis convergents vers le Mak confirment un peu ma première approche.

Pour précision, je ne vise que du visuel et la simplicité d'utilisation, donc je ne suis pas chaud pour des instruments qu'il faut sans cesse recollimater : est-ce le cas des Mak ?.

En monture, j'ai une SW AZ Gti mais je ne sais pas si cela peut supporter un Mak 180 ou 150...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autre chose, certaines formules optiques sont-elles moins sensibles que d'autres à la pollution lumineuse (car j'en souffre chez moi) ?

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces instruments sont très compacts mais lourds, je ne connais pas ta monture, elle supportait quoi avant ?

Oui, à priori ces instruments sont simples d'utilisation et très efficaces, le 127 est très à l'aise avec des conditions moyennes par exemple, mais bon c'est normal en même temps. xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

La focale étant plus grande que la moyenne, ton grossissement sera globalement plus important pour un même oculaire. Le contraste sera plus grand pour une image certe moins lumineuse qu'avec un autre instrument, et du coup tu discerneras mieux certaines subtilités. L'observation d'un amas globulaire moins lumineux que M13, je pense particulièrement à M15 pour les subtilités sur le fond stellaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te suggère d'ailleurs d'acquérir au moins un oculaire grand champ avec le Mak.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les planètes, la pollution lumineuse on s'en fout!!!!

La plupart des plus belles images de cette saison sur saturne et jupiter ont été faites en centre de Paris.

On peut même les pointer en plein jour, c'est même recommandé pour Venus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai certes un budget fixé, mais je ne veux pas prendre le problème à l'envers en déterminant l'instrument en fonction de la monture : une monture, cela se revend, et par ailleurs, je suis favorable à l'achat d'occasion. Je crois qu'on voit passer pas mal de Mak dans les PO.

J'imagine que la "pollution lumineuse on s'en fout", c'est parce que les planètes sont plus lumineuses, pas parce que la formule optique du Mak y est moins sensible ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, gklm a dit :

Pour précision, je ne vise que du visuel

Alors dans ce cas,

pas un mak rikiki, aussi parfait soit-il !!!!!!!!

En visu pour COMMENCER à être  peinard, 250mm me semble le minimum syndical. Déjà c'est une obligation d'avoir de la lumière, du flux lumineux, et ensuite d'avoir une résolution qui permet d'ausculter finement les surfaces planétaires.

En visu planétaire, je remarque que les plus fines observations le sont généralement avec des 400.... je ne parle pas "d'esthétisme" où là les sirènes de lunettes se mettront à chanter dans d'infinis débats, mais bien d'observation  détaillée.

De cela, exit les Mak tant (trop ????) plébiscités dans le cas du visuel.

 

Alors oui, colim, gestion de la turbulence et tout ça, mais c'est le prix à payer pour la discipline.

et à 1000€, on trouve d'excellents newtons de 250mm

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Sébastien Lebouc a dit :

Par contre, des C8 mal collimatés....

parce que la collimation bouge semble t'il assez souvent....Mak en priorité.

Mais Serge a raison si tu veux ne faire que du visuel.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout dépend d'où tu observes. Si c'est d'une grande ville turbulente, les maks font souvent mieux que les newtons. Inversement, si tu sais collimater un newton et que ça bouge pas trop dans ton coin, c'est Serge qui a raison : un bon newton 250, c'est excellent. J'en parle en connaissance de cause, j'ai les deux, j'habite Paris et j'ai souvent pu faire la comparaison. Et j'avoue aussi goûter l'entraînement d'une monture avec le mak, c'est bien confortable pour traquer les petit détails...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La pollution lumineuse est mon grand problème : j'habite tout près d'une centrale nucléaire, à Flamanville (2 tranches conventionnelles + 1 EPR) et sous prétexte de sécurité, on illumine à gogo, surtout vers le ciel ! De plus, j'ai envie d'un instrument à la collimation la plus stable possible.

Décidément, le Mak semble le meilleur compromis...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quels sont les avantages/inconvénients respectifs entre Mak et Cassegrain dans le cas qui me concerne (visuel planétaire) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien perso, je intéresserais à ce cassegrain classique TS/GSO.

Pour moins de 1000, il y a un 203mm F2436mm.

Mirroirs en quartz, déja une très belle presta sur le 154mm qui donne du contraste malgré 33%CO.

voir si intéressé:

https://www.cloudynights.com/topic/661236-new-ts-cassegrain-154f12/

Pas de lame de fermeture, 2 composants optiques seulement et un bel alignement sur le tube reçu.

Il y a aussi un 250mm sur la série.

Ayant eu ces celestrons et meade, ces tubes CC supportent très largement la comparaison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, gklm a dit :

est-ce le cas des Mak ?.

non et c'est justement là son point fort.

car une bonne collimation ne demande pas des compétences extraordinaires mais surtout d'un temps parfait pour le faire

 

Il y a 1 heure, gklm a dit :

avantages/inconvénients respectifs entre Mak

points négatifs :

une mise en température plus importante car le tube est fermé

un poids plus important a cause du menisque

le shifting

 

points positif :

fait pour le planétaire par ces longues focales

le cout faible

sa collimation qui ne bouge pas

son tube court

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à toutes et tous,

Je n'arrive pas à trouver un lien qui parle du 250 mm Cassegrain classique TS/GSO.

Merci à vous et à "rvuti9" si vous pouviez mettre un lien pour tous afin d'avoir des données concrètes sur ce tube qui est, je pense, très intéressant pour du visuel planétaire avec un coût maîtrisé à l'achat.

Bien cordialement,

Serge Tinland

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By grelots
      Bonjour
      Après pas mal d'années d'absence sur ce forum...
      Je reviens parmi vous, ça doit être le double effet de l'éclipse...
      Je n'ai jamais vraiment lâché l'astronomie mais plus trop en pratique...
      Me suis même remis a observer le soleil ce Week-end. J'ai ressorti mon vieux PST qui fait encore le job et mon petit 127 avec un filtre pour un chouette spectacle
      J'ai toujours mon vieux Orion XX14i qui sèche dans une pièce en bas et je me pose la question de m'en séparer, je n'ai plus le courage de le charger dans la voiture le monter et le démonter... Trop lourd
      Je songe sérieusement a m'en séparer, je suis sur qu'entre de bonnes mains il ferait encore des miracles...
      J'aimerai me diriger vers de grosses jumelles, et en farfouillant sur le net j'ai vu que la famille des bino s'était pas mal agrandi avec de nouveau venu sur le marché... Explore scientific...
      Une petite idée du diamètre, 120mm me parait un bon compromis car 150mm est inaccessible pour moi...
      Quid de la qualité? Les APM 120mm APO, qui sont, à priori ce qui se fait de mieux dans la gamme, sont aussi hors budget, même en vendant le dob plus tout les gros cailloux qui vont avec...
      Alors une 120mm semi Apo?!
      Y a t_il eu des test comparatifs sur les APM semi APO et leur cousine chez Explore Scientific?
      J'ai lu qu'il fallait les régler pour améliorer leur qualité?!
      Certains d'entre vous ont ils pu comparer ces modèles? Faire des essai?
      Voilà impatient de découvrir vos retour...
      Amitiés
       
    • By indra
      Bonjour à tous
       
      Retraité, j'ai décidé de me faire plaisir! J'hésite entre un Celestron C11 et un C14. Je vis à la campagne et l'instrument restera plus ou moins au même endroit. Auparavant, j'ai utilisé un Newton 160mm monture azimutale, fait maison de A à Z façon Texereau. Tout manuel, très inconfortable, mais mes premières observations de la lune, en 1975, me restent encore en mémoire. Je me demande si un C14 ne va pas être "too much" pour moi, mais si je prends un C11, je ne vais pas le regretter assez vite. Merci pour vos avis.
    • By Andromedae93
      Bonjour tout le monde,
       
      Désireux de réduire les embêtements en nomade en terme d’installation de matériel, réglage optique etc …. Je pense revendre mon Newton 200/800 Carbone pour passer sur une lunette quadruplet ou quintuplet. 
       
      Habitant en appartement, je dois constamment démonter / remonter le matériel. 
      Un réglage du tilt sur le Newton qui n’est pas évident, une collimation à refaire à chaque sortie aux petits oignons, un tube plus volumineux qu’une lunette etc etc …
      Je reprendrais peut être un Newton le jour où je pourrais espérer d’un poste fixe. 
       
      Je sais que je vais perdre en rapport F/D, donc en temps d’acquisition, mais je suis prêt à prendre ce risque pour gagner en facilité d’utilisation et d’installation. 
       
      Cibles envisagées : nébuleuses LRGB et SHO dans un premier temps puis galaxie dans un second 
       
      Matériel acquisition : zwo 1600 mono refroidie 
      monture : SW AZ EQ6
       
      J’ai pu voir dans les PA une askar 107 PHQ avec son réducteur qui me semble pas mal. 
      Quelle(s) lunette(s) me conseillez vous dans un budget de 3000€ max pour avoir une lunette de belle qualité, un champ bien corrigé, un piquet agréable etc …
       
      Merci !!
    • By bricodob300
      Bonsoir 
      Je suis actuellement en train de polir un DK de 250 à F12 (un plagiat du Mewlon de même puissance) 
      Et je me disais qu'avant de le faire aluminer je pouvais l'utiliser un peu tel quel pour mater notre étoile.
      N'ayant aucune expérience de cette utilisation je préfère demander à ceux qui savent... 
      J'imagine que je ne dois faire traiter aucun des 2 miroirs ? 
      Quel type de filtre utiliser (pour du visuel) ? 
      Je compte utiliser le RC Baader miroir argenté 2"
      Bref ce qu'il faut savoir pour ne pas perdre un œil 
      Merci beaucoup 
      Jp 
    • By guy03
      Bonsoir
      Quelle est la marque SVP de cette bino en 31.75. Je viens d'observer avec sur ma lunette de 80/480 la full moon. Le pied .... car je n'ai pas besoin de barlow pour avoir la netteté comme avec la mienne, une TS grand champ. Du coup la lune est plus petite et c'est hyper agréable!!! Avec la TS, la lune est plus grosse et prend presque tout le champ des oculaires de 20mm par exemple. Avec cette petite bino je me suis vraiment éclaté en observant la lune. J'avais 2 oculaires de 20mm Masuyama. J'obtiens la netteté avec des oculaires de 20mm ou plus comme des 25. Avec des 15mm ce n'est pas possible mais pas grave.Merci et bon ciel surtout!


  • Upcoming Events