gklm

si vous deviez conseiller un instrument uniquement dédié aux planètes...

Recommended Posts

C'est fini pour Intes (tous), j'ai informé Gagarine et je vous remets ce qui a fait pêter un plomb à Markus à mon sujet et à ce qu'il a mis dans ce post

 

https://www.cloudynights.com/topic/623980-maksutov-telescopes-future/

 

Mais voilà le futur, car Markus est un fan de cette/ces formules...

Citation

We have a skilled optician in europe who does us custom made Maksutov Cassegrain Telescopes.

we will set up in eastern europe a new factory for special telescopes, astrographs, Maks, RC, etc....but it will still take till 2019, until we start operation.

Matthias Wirth, my friend and partner, will continue to build Mak Tubes for Optics we supply.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 45 minutes, lyl a dit :

j'ai informé Gagarine

c'est bien que tu l'ais fait avant moi >:(....j'ai écris à TE pour en avoir le cœur net sur les Intes. C'est bien que Markus se lance dans le créneau. Il va peut-être dégoter de l'optique Russe/Ukraine sans nous le dire officiellement...

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour lyl, 

Merci pour ces précisions. J'avais lu quelque part sur le net de l'utilité du "si tal" à partir d'un certain diamètre.Mon MN86 est la version "deluxe". C'est seulement un 200, mais je tiens à dire que je ne ressens pas le besoin de mettre en marche le ventilateur en été pour mettre le miroir rapidement en température. Le petit Intes 603 et le Mak Ylena (pirex et sital) se mettent assez rapidement en température. C'est seulement 150 mm de diamètre ! Celui qui me pose le plus de souci pour une mise en température c'est bien le Skywatcher 180.

Edited by city99
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Elie Rousset 2 a dit :

d'ailleurs si tu m'entends Jérôme tu as le bonjour d'un ancien de la webcam ;o) 

Et de moi également :)

J'ai toujours ce superbe atlas lunaire fait avec ton Meade :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le sital est en option, ça doit être marqué sur ton bulletin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bien merci et tant qu'on y est d'où viennent ou venaient les RUBINAR 300, 500, 1000 ?...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, JPP 78 a dit :

Très bien merci et tant qu'on y est d'où viennent ou venaient les RUBINAR 300, 500, 1000 ?...

encore et toujours LZOS:

Rubinar (Russian: Рубинар) is a Soviet lens design series developed and produced by JSC Lytkarino Plant of Optical Glass (LZOS). It is compact despite its long focal lengths.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parfait merci. Je laisse l'initiateur de ces échanges arrêter son choix...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tous ces échanges sont fort instructifs ! On va maîtriser la généalogie de tous les instruments russes...

 

Pour ma part, je ne suis ni encore fixé, ni dans l'urgence...

Tant pis si je rate l'occasion du M615, mais je continue à guetter les PA un peu partout...

Comme je l'écrivais plus haut, je dispose de 1000€ ; j'aurais aussi besoin d'oculaires (même si les oculaires ortho comme les BCO souvent recommandés ne sont pas hors de prix) mais si je dois aussi changer de monture, ça change la perspective...

Me conseilleriez-vous quand même de tester sur mon AZ gti ? Ne risque-elle pas d'être un peu malmenée avec un 150mm, voire faussée ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, city99 a dit :

on peux aussi se faire plaisir en dénichant en occasion une belle takahashi fs 102 qui sera un instrument très polyvalent. On perd en définition, mais l'image sera toujours esthétique et il n'y aura pratiquement aucun reglage à faire. 

je suis d'accord avec cette option ;-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, jm-fluo a dit :

je suis d'accord avec cette option ;-)

on aurait été étonné du contraire xD mais dans le fond tu as raison. Pour celui dont les connaissances en optique astronomique sont  pour trop légères, il est bien de commencer modeste....en diamètre, avec un réfracteur pourquoi pas , mais de bonne qualité. Cela ne peut que l'encourager à aller plus loin, et si les finances sont là par la suite, à conserver ce premier achat, qui peut servir sur un autre lieu de vie. On ne va pas toujours par monts et par vaux avec un instrument d'optique. C'est ce que les gens qui ont de l’expérience ont du mal à comprendre....on pousse à des achats inconsidérés....sans rapport avec l'expérience de l'utilisateur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Jean-Pierre Le Sellin a dit :

Ces MTO ont été fabriqués par LZOS ( Lytkarino ) - Je ne sais pas si la fabrication continue mais ils sont bien en stock à Lorient.

je pense que c'est encore en production. Ici une enchère. Attention, c'est du M39...

https://encheres.catawiki.eu/kavels/29269951-lzos-mto-8-500-for-shooting-astrological-object

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/09/2019 à 09:33, gagarine a dit :

Il ne reste aucun stock. C'est de la fabrication sur commande, c'est ce qui explique le prix.

Si vous aviez besoin d'une confirmation supplémentaire. N'achetez rien sur les sites offrant de l'iNTES, du STF, ou autres maksutov russes avant d'avoir vérifié que le produit existe effectivement en stock.

 

"

Hello Mr. Schumacher,

 

thanks for your E-Mail.

Yes, APM is right, unfortunately there are no new productions available - only few stocked parts are still available until they are sold out.

Effectively we only have one AlterM606 still on stock - all other models are gone, I´m very sorry. They will have to be deleted from our online shop.

 

Best regards

 


Michael Paur

Teleskop-Service Ransburg GmbH
Von-Myra-Straße 8
85599 Parsdorf

www.teleskop-express.de

Tel.: +49-(0)89-9922875-0

Fax: +49-(0)89-9922875-99

Edited by STF8LZOS6
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement j'ai trouvé toute la "famille" des Rubinar en occasion entre Ici, à côté, Ebay et Le bon coin.

A savoir : 300/4,5, 500/8, 500/5,6 et 1000/10 + le MTO idem. Actuellement le 300 mm F/ 4,5 devient rare et plutôt cher : autour de 700,00 €.

Et quant à mon Mak MK 67, marqué Intes, je l'avais acheté à un certain Stanislas dans les Yvelines....

 

 

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est mieux que l'intes 715 car l'obstruction est de seulement 20%.On se rapproche d'une apo pour le contraste de l'image (moins sensible à la turbulence par rapport à des tubes plus obstrués?)  Sinon on perd un peu en confort d'observation car l'observateur ne se trouvant pas assis derrière le tube. 

Comme ces tubes sont assez lourds c'est assez difficile de trouver le bon équilibrage avec les accessoires sur une monture équatoriale. 

C'était assez prise de tête avec le mien sur ma monture équatoriale Taka em200 (Intes MN86 pour 20kg). Je le pose dorénavant sur ma table équatoriale, ce qui me permet d'observer confortablement assis (comme il y a quelques années avec mon dobson Orion Optics 250 /1200mm . Je peux l'utiliser aussi sur ma monture Alt-azimuth DM6 avec l'aide au pointage Argonavis.Mes prochaines cibles seront Uranus et Neptune. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour info le poids du MN71 est de 10.2kg avec anneaux, poignée et queue d'aronde Losmandy.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et il y aurait encore des réticences à faire le choix de ton MN71. Incroyable.....

Cependant, il y a une difficulté à lever: Lyl s'en est bien sortie avec la collimation du sien. Qu'en est-il pour le tien qui est plus gros. C'est une gageure à faire avec ce tout petit miroir secondaire ou est-ce relativement facile? Et une fois faite, doit-on y revenir?

180mm en qualité APO like à 1050€......cela ne doit pas rester longtemps ici....

Edited by STF8LZOS6
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By FranckiM06
      Bonjour à tous 
      Bon après avoir vu le trio de 100 les plus chères moi je vous présente la moins chère de la terre 
      https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-bresser-ac-102-1000-messier-hexafoc-ota/p,14192
    • By Achaim

       

      Enfin....(premières impressions)
      après ma demande de conseils qui avait tourné au vinaigre sur le forum  entre les protaka et moi pas protaka meme si c est le top ....j' en était arrivé a la EDF 125  et aussi sur les conseils de pierro A    .....
      Après quelques économies j ai pu acter 
      Premiere impression au déballage 
      La lulu est très bien confinée dans son carton avec la mousse qui va bien et pourrait tout a fait remplir une caisse en bois fabrication maison ,mais  j ai pris une valoche ne sachant pas( lulu chère , surtout pas bobo ☺️) , mais du cp puisque ds le bois sa n aurait pas été nécessaire..
      La bête par elle même impressionne avec son po maxi ....c est du lourd , je vais pouvoir mettre mes apn enchaîné dessus .....le support de chercheur est présent ainsi que le test optique 
      Pour moi num  0036 a 0.96,5...
      Étonnant ....ce doit être plutôt le numéro d une série je pense 
      Malgres l annonce a 8 kg ...comme mon tube , je la trouve plus lourde , impression sûrement due a la charge repartie sur un plus petit volume ...
      Ma lulu ts 80  me fait la gueule à côté 
      Pas pu jeter un oeil dedans encore 
      On laisse mijoter le désir , mais vu que c est plus pour l observation que la photo , et bien je vous ferai part de la suite en photos justement , voir ce qui se cache derrière la bete , et son comportement ....
      Voilà donc la finalisation pour moi du débat houleux d il y a quelques mois ....
      Reste plus qu a ....
       
       
       
    • By Stfcap
      Bonjour,
       
      J’attends l’arrivée d’une Asi183MC Pro. J’ai cru comprendre qu’elle n’est pas idéale pour ma lunette APM/LZOS 130/780. Mais cette cam était une trop bonne affaire pour la laisser passer...
       
      Apparement, avec ses pixels de 2,4 μm le capteur est dédié aux poses longues et optimisé pour les focales courtes. Mais je ne compte pas acheter un réducteur Riccardi x0.75. Je préfère l’aplanisseur x1 pour conserver un peu de polyvalence : visuel/photo planétaire + CP.
       
      Alors voilà... Avant de pouvoir effectuer les premiers essais, je cherche à comprendre quelques lois de base de l’astrophoto. Et je pars de loin...
       
      Les caractéristiques annoncées pour cette lunette sont :
      - Pouvoir séparateur : 1,06 (source astroshop.de)
      - Résolution : 0,88" (source Pierro-Astro)
      Mais en fait, on parle si je ne m’abuse de la même chose... Dites moi si je me trompe quelque part :
       
      La résolution max de l’instrument dépend de son diamètre pour une longueur d’onde donnée. En l’occurrence, qui peut le plus peut le moins donc on calcule avec celle du bleu à savoir 450 nm. Et on obtient avec la formule adaptée : 0,252x450/130 = 0,88"
       
      Le pouvoir séparateur annoncé par Astroshop correspondrait quant à lui à la résolution moyenne ? C’est à dire, en calculant avec la longueur d’onde du vert à savoir 550 nm ? On obtient en effet : 0,252x550/130 = 1,07"
       
      Bref, passons à une étape supérieure (ne vous moquez pas svp) :
      Échantillonnage de mon setup : 206x2,4/780 = 0,63"
       
      D’après le théorème de Nyquist-Shannon, l’échantillonnage idéal = résolution moyenne /2. Et il faut faire attention à ce que l’échantillonnage effectif ne soit pas supérieur à l’échantillonnage idéal. Mais en l’occurrence pour un seeing de 1 seconde d’arc : 0,63 > 0,5... Donc, que faut-il en déduire ?
       
      Apparement le plus important serait la règle suivante :
      Résolution limite = résolution du setup 
      Mais si le seeing > résolution du setup... Alors le seeing = résolution max. Jusque là c’est logique.
       
      Toujours selon la règle de Nyquist-Shannon : l’échantillonnage doit correspondre à 1/3 du seeing. Certains disent que ça marche bien jusqu’à 1/2 du seeing...
      Donc quand le seeing se situe entre 2 et 3", je dois appliquer un échantillonnage de 1 seconde d’arc par pixel. Soit, avec ma focale, imager avec un capteur doté de pixels de : 780/206=3,79 µm... En l’occurrence ce n’est pas le cas.
       
      Donc logiquement, avec un capteur doté de pixels de 2,4", je devrais pouvoir sortir des résultats corrects quand le seeing se situe entre 0,63x3=1,89" et 0,63x2=1,26". En dessous je serai en sur-échantillonnage ? Je me trompe ?
       
      Cela voudrait dire que je n’ai pas un setup adapté pour un seeing < à 1,26" ? La seule conséquence serait un temps de pose plus long que nécessaire ?
       
      Et comment dois-je imager alors quand le seeing est supérieur à 1,89" ? Dans ce cas, j’ai cru comprendre que la seule solution possible pour ne pas être en sous-échantillonnage, serait finalement d’imager en Binning 2x2. Et donc de ne pas profiter du plein potentiel du capteur...
       
      En effet, 206x2,4x2/780 = 1,27"... Dans ces conditions en théorie mon setup devrait sortir des résultats corrects quand le seeing se situe entre 1,27x3 = 3,8" et 1,27x2 = 2,54" ?
       
      Et quid alors d’un seeing situé entre 2,54 et 1,89" ? Binning1 ou binning2 ?
      Je crois plutôt que j’ai fait une erreur de raisonnement quelque part...
       
      Quoi qu’il en soit, je me dis que jusque là ça peut quand même marcher plutôt régulièrement, même en région parisienne où le seeing tourne souvent entre 2 et 3. Mais il est alors impératif de soigner la mise en station afin que l’erreur soit inférieure à l’échantillonnage (ah oui quand même ! Pas facile !). Sinon, j’aurai des étoiles en patates. Difficile à obtenir, mais heureusement, l’asiair pro est très intuitif et facilite grandement les choses. Cela ne me semble donc pas impossible à réaliser avec l’azeq6 et l’asi290mini en guidage.
       
      Bref, ce raisonnement est-il dans le bon ordre ?
      Je peux peut-être combiner des shoots en binning1 avec d’autres en binning2 ?
      Éventuellement ajouter l’a7s dans l’équation pour profiter de ses gros pixels et ainsi réduire les temps de pause ?
       
      Merci de vos éclaircissements !
      Stéphane
    • By Meade45
      Bonjour!
       J'ai entre les mains une petite APO TS 80/560 dont la destinée est d'être posée en // de mon tube.
      Elle fera ainsi du guidage mais aussi de l'imagerie grand champ.
      Mais avant cela, comment faire pour l'aligner au poil sur l'axe du tube dessous , ne possédant que les simples colliers livrés avec ?
      Faut-il jouer au pifomètre sur les fixations?
      Merci pour le retour de vos expériences.
      Guy
       
    • By ndesprez
      Bonsoir,
      La question est simple : c'est fait comment dedans ?
  • Upcoming Events