gklm

si vous deviez conseiller un instrument uniquement dédié aux planètes...

Recommended Posts

Ah ! parce qu'on lit aussi parfois le témoignage inverse d'un 300 ou 400 avec à côté une apo de 130 où tout le monde s'extasie dans la 130 ...

Peut-être un souci de collim ou autres conditions préjudiciables aux gros.

Ah mince je viens de voir qu'il y a un sujet C11 vs lunette 155 !

 

Quand à l'aspect subjectif des CROA, OK mais si on n'est pas un cador de l'optique avec moult bancs de tests on fait quoi ? On garde ce qu'on voit pour nous ...Les canaux de Mars c'était quand même à une autre époque, aujourd'hui avec le recoupement des infos on arrive à faire converger à peu près les détails vus

 

Pour la pourriture de l'automne, c'est aussi le cas plus bas qu'en Normandie ... Je ne trouve plus les mots pour décrire la continuité de vents, nuages, pluie et brouillard qu'on a dans le Lyonnais ...

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

https://www.telescope-optics.net/seeing_and_aperture.htm

image.png.5db85c5709d78a2d44237d7bd546c4e5.png

 

FIGURE 77: Illustration of a point source (stellar) image degradation caused by atmospheric turbulence (linear pattern size, identical f-ratio). Left column shows best possible average seeing error in 2 arc seconds seeing (r0~70mm @ 550nm) for four aperture sizes. The errors are generated from Eq. 53-54, with 2" aperture having only the roughness component (Eq. 54), and larger apertures having tilt component added at a rate of 20% for every next level of the aperture size, as a rough approximation of its increasing contribution to the total visual error (the way it is handled by the human eye is pretty much uncharted territory). Columns to the right show the possible range of error fluctuation, between half and double the average error. Best possible average RMS error is approximately 0.05, 0.1, 0.2 and 0.4 wave, from top to bottom (the effect would be identical if the aperture was kept constant, and r0 reduced). The 2" aperture is little affected most of the time;  4" is already mainly below "diffraction-limited", while 8" has very little chance of ever reaching it, even for briefly. The 16" is, evidently, affected the most; D/ro ratio for its x2 error level is over 10, resulting in clearly developed speckle structure (magnification shown is over 1000x per inch of aperture, or roughly 10 to 50 times over the practical limits for 2"-16" aperture range, respectively. Also, since the angular blur size is inverse to the aperture size, the x2 blur in the 16" and 2" aperture are roughly of similar size angularly).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, STF8LZOS6 a dit :

image.png.5db85c5709d78a2d44237d7bd546c4e5.png

 

Cette illustration donne -faussement- l'impression que l'image stellaire est plus étalée angulairement dans un 16'' que dans un 2'' !!

Si toutes les lignes étaient à la même échelle angulaire, ce serait mieux.

Car en l'état, gros danger de contre-sens.

En tout cas, telle qu'elle est là, elle va faire plaisir à ceux qui préfèrent se persuader que les petits diamètres font mieux que les gros en résolution :)

 

Fred.

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé hé on se rapproche indéniablement de la lunette de 40mm ;)

Il avait été largement démontré dans des posts précédents que c'était le top en astronomie ;)

Sinon Galilée s'en serait fabriqué une plus grosse ;)

AG

  • Like 1
  • Love 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, le texte n'était pas tout à fait clair sur la fin, et ta précision explique mieux le contexte @fred-burgeot. Donc, la taille angulaire de la tache dans le 16" en X2 est la même que celle du 2" en X2., et ce n'est pas la même chose. Ici, ils disent quasiment identique. Donc, ils ont grossit la taille de la tache du 16" en 2X par rapport au 2" en 2X pour montrer la forme de la tache.

Si ils ont conservés le même rapport de grossissement de la tache pour le 0.5X et le 1X, alors effectivement, la tache est beaucoup plus petite en 16" malgré le seing. OK. Pour moi, l'affaire est close.

 

Ajout:

Mais j'en rajoute quand même une petite couche. Si en 16" 2X la tache à cette forme par rapport au 2" en 2X, alors je suis au même niveau de PS qu'un 2" avec le 16". Par contre si le seing s'améliore, 1X ou 0.5X alors je grimpe en PS avec le 16" pour devenir équivalent au 4" dans un premier temps puis au 8" dans un deuxième temps. ce n'est que lorsque je suis à 0.25X que j'explose le 8" pour être proche du 16" théorique. OK avec cela?

 

Non ce n'est pas aussi simple que cela, ou aussi radical, mais ...

 

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, STF8LZOS6 a dit :

Mais j'en rajoute quand même une petite couche. Si en 16" 2X la tache à cette forme par rapport au 2" en 2X, alors je suis au même niveau de PS qu'un 2" avec le 16".

 

Voilà les deux images remises à la même échelle angulaire, avec à gauche un 2'' et à droite un 16'', sous un r0 de 35mm (noté 2X, par rapport au r0 de 70mm). C'est déjà un seeing particulièrement pourri.

im.jpg.3607b7b47843f0a2aad786de832feb97.jpg

 

Est-ce qu'on a vraiment la même résolution dans les deux cas ? Et les mêmes détails sur les planètes ?

Fred.

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, fred-burgeot a dit :

Est-ce qu'on a vraiment la même résolution dans les deux cas ? Et les mêmes détails sur les planètes ?

Fred.

non c'est clair, on doit être proche d'un PS de 4"/5". En faisant simple, je décale d'une ligne alors, à la louche:

1X, 8" et 16" même PS

0.5X: 12" et 16"même PS

0.25X: 16" théorique....

 

et le premier anneau avec les optiques fortement obstruées....

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout ça en supposant que les simulations de l'illustration soient bien faites, à partir d'un modèle mathématique correct de la turbulence !

 

Fred.

Edited by fred-burgeot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir: Si personne t'as suggéré en occasion  où tu peux économisé pas mal d'argent. Mais il faut aller voire le matériel avant d'acheter. En général les amateurs prennent soin de leur matériel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, fred-burgeot a dit :

Tout ça en supposant que les simulations de l'illustration soient bien faites, à partir d'un modèle mathématique correct de la turbulence !

 

En tout, pour l'instant, c'est ce que j'ai vu de plus représentatif.

 

PS: je ne sais pas si quelqu'un aurait déjà modélisé (ou vue dans un article) une binaire vue en limite de résolution dans un 2 pouces, et puis la même dans plus gros (4, 6, 8, 12, 16, 20 et 40 par exemple), avec une échelle X, et Y de 5" d'arc, qui pourrait avoir la taille d'une feuille A4, avec 4 niveaux de turbulence, 1 par feuille, et par exemple le 2X, 1X, 0.5X et 0.25X, histoire de bien se représenter comment les choses évoluent.

Edited by STF8LZOS6
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, STF8LZOS6 a dit :

PS: je ne sais pas si quelqu'un à déjà modélisé (ou vue dans un article) une binaire vue en limite de résolution dans un 2 pouces, et puis la même dans plus gros (4, 6, 8, 12, 16, 20 et 40 par exemple)

 

Dans le même ordre d'idée, j'utilise une série de diaphragmes calibrée afin d'identifier D/r0, selon l'échelle de Pickering, puis d'évaluer r0 et mesurer le seeing en arcsec, cela à chaque session d'observation.

C'est très intéressant pour évaluer la qualité des images que constituent les conditions locales et choisir des sites en adéquation avec l'observation haute résolution sur une base statistique factuelle.

 

La problématique de conseiller un instrument uniquement dédié aux planètes, passe à mon sens, par celle du choix du site d'observation, autorisant l'emploi d'un diamètre élevé.

 

 

  • Like 1
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Jean-Noel a dit :

La problématique de conseiller un instrument uniquement dédié aux planètes, passe à mon sens, par celle du choix du site d'observation,

Voilà ce que l'on pouvait lire dans les livres d'astronomie pour amateurs dans les années 80.

1- Ville : lunette ou TN 115 mm

2- Campagne T150 à 200 mm

3- Montagne T250 à 350 mm 

De mémoire ;-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, jm-fluo a dit :

1- ville : lunette ou TN 115 mm

Je ne suis pas d'accord jm.....on a beaucoup de "bonnes" surprises avec les villes pour la qualité du seing.....je crois que ta liste vaut pour le CP, pas pour le HR

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, STF8LZOS6 a dit :

je crois que ta liste vaut pour le CP,

Oui la liste tient compte aussi des observations du CP ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

A partir du moment où l'instrument serait bien conçu, le diamètre primerait sur tous les tableaux alors, mais j'ai des zones d'ombre sur la turbulence et ses effets néfastes en fonction du diamètre en ViSUEL. En photo c'est plié depuis longtemps. En visuel, ce n'est pas claire pour moi.

 

PS: Je peux avoir accès à un Meade SC 16 du club, si je me décide à bouger mon c_l de la maison.....j'en aurai le cœur net.

 

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, STF8LZOS6 a dit :

on a beaucoup de "bonnes" surprises avec les villes pour la qualité du seing....

Tu as tout à fait raison et c'est une info peu connue !!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fait un HS

 

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jm-fluo a dit :

Voilà ce que l'on pouvait lire dans les livres d'astronomie pour amateurs dans les années 80.

1- Ville : lunette ou TN 115 mm

2- Campagne T150 à 200 mm

3- Montagne T250 à 350 mm 

De mémoire ;-)

Dans quel livre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, Jean-Noel a dit :

Dans quel livre ?

Guide-Astro, celui avec la couverture cartonnée rouge-bordeaux :-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, jm-fluo a dit :
il y a une heure, Jean-Noel a dit :

Dans quel livre ?

Guide-Astro, celui avec la couverture cartonnée rouge-bordeaux :-)

Il y en a beaucoup des "guides astro". Peut-être un auteur et des références ? 9_9

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est surtout une copie du texte pour voir si l'auteur parle bien d'observations planétaires à haute résolution bien sûr... :)

Edited by Jean-Noel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Jean-Noel a dit :

l'auteur parle bien d'observations planétaires à haute résolution bien sûr... :)

C'était plutôt des conseils d'achat ! 

Après l'auteur du post n'a pas précisé qu'il voulait faire de l'observation planétaire HR ! Son budget est de 1000 euros. 

 

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, jm-fluo a dit :

C'était plutôt des conseils d'achat ! 

Ah je me disais aussi ! C'est un peu comme la pub. On reprend :

 

Il y a 5 heures, jm-fluo a dit :

Voilà ce que l'on pouvait lire dans les livres d'astronomie pour amateurs dans les années 80.

 

Il y a 4 heures, jm-fluo a dit :

1- Ville : lunette ou TN 115 mm

 

- Pouvoir séparateur =14,1/D (voir chapitre1.pdf  page 5) : cela sous entend que l'on ne pourrait pas séparer des détails sous tendant moins de 1,2 arcsec en ville).

 

- observations factuelles à G de 500x à 640x , en ville justement : 

Clavius : deux piqûres de 0,4" (pouvoir séparateur d'un T300) :

detailslune06.jpg.f1328a9260414ce8e63ed436edfc78dd.jpg

 

Rima Aristarchus IV sous-tendant 0,32" :

detailslune10.jpg.e65d9cf49b49454804cadb3b716ae036.jpg

On est très loin des performances d'une 115mm ! 

 

 

Il y a 4 heures, jm-fluo a dit :

2- Campagne T150 à 200 mm

 

Je réside en campagne justement : Au T510 "les principales crevasses situées dans l'arène Fracastorius et sous tendant 0.25" avaient été facilement observées , dans les trous de turbulence, juste avant le levé du jour à 661x (Zeiss Abbe 4mm)"

 

J'étais très loin des performances d'une 150 à 200mm !

 

 

Il y a 4 heures, jm-fluo a dit :

3- Montagne T250 à 350 mm 

 

Je ne sais pas, il faut demander à tonton David :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Jean-Noel a dit :

Dans le même ordre d'idée, j'utilise une série de diaphragmes calibrée afin d'identifier D/r0, selon l'échelle de Pickering, puis d'évaluer r0 et mesurer le seeing en arcsec, cela à chaque session d'observation.

Je me contente d'évaluer le ciel avec la petite lunette le temps que le télescope soit à température, si pas bon, je remballe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, lyl a dit :

Je me contente d'évaluer le ciel avec la petite lunette le temps que le télescope soit à température, si pas bon, je remballe

Je ne procède pas ainsi, surtout après 3 heures d'installation, car je trouve dommage de ne pas prendre en compte l'évolution nocturne du seeing, parfois positive.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      Je ne viens pas souvent dans cette rubrique et pour cause : je n’observe qu’assez rarement en visuel. J’y admire néanmoins quelquefois vos beaux dessins et reste admiratif de cette discipline même si je ne la pratique pas moi-même.
      Je viens aujourd’hui demander aux observateurs assidus que ça intéresserait de faire une petite expérience très simple. Il s’agit de faire un trou dans un carton, à placer devant votre télescope favori, pour étudier visuellement l’impact sur le piqué des images. Il faudrait en gros faire passer votre télescope de f/d 3 à 5 a f/d 10 à 15 en diaphragmant. Pour ceux qui sont au delà de f/d5 de base je ne pense pas que ça soit significatif.
      Pour fixer les idées un 600 a f3.3 passerait à f10 avec un trou de 200mm. Le mieux est d’excentrer le trou pour éviter le secondaire.
      Après, l’expérience consiste à observer avec le carton puis sans carton le même objet au même moment et voir s’il y a une différence de piqué. Il ne faut évidemment pas choisir un objet trop faible, très brillant je ne sais pas (double lune etc...) je vous laisse voir.
      L'hypothèse que je fais c’est qu’en cas de turbulence sensible, il y aura une amélioration du piqué. Il y a un long post sur astro pratique sur ce sujet (Fwhm et rapport f/d) mais plus orienté photo.
      Si certains d’entre vous veulent tenter l’expérience, ils peuvent me faire un retour en mp ou sur le post dans astro pratique pour ne pas polluer inutilement ce forum.
      Une autre expérience un peu  plus compliquée consisterait à mettre une barlow x3 et observer au même grossissement (ce qui implique différents oculaires) mais comme il y a de la manip’ c’est sûrement plus difficile de se faire une idée.
      Merci par avance,
      Nathanaël
       
    • By skuenlin
      Bonjour à tous,
       
      Début des l'année, j'ai fait l'acquisition du RC-400mm en solde chez OU. Après quelques retouche mécanique et la fabrication d'un platine pour adapter mon ESSATO 3" j'ai enfin pu faire les premiers test hier soir.
       
      Les images ci-dessous ont été faites avec le matériel suivant:
       
      - GM2000HPS
      - ASI2600MM en BIN 2 (échantillonnage de 0.48")
      - RC-400mm @ F8 (3200mm)
       
      Toutes les images ont été réalisé sans guidage (une bombe cette GM2000HPS même avec 50kg sur le dos et les 3200mm de focal)
       
      Voilà les images:
       
      M27 en Ha - 300secondes de pose

       
      M51 en L - 60secondes de pose

       
      M57 en L - 30secondes de pose

       
      Cordialement
       
      Sébastien Kuenlin
    • By guillaume45
      Bonjour à tous,
       
      je recherche une petite information toute simple : connaissez-vous les températures et valeurs d'humidité relative pour le stockage du matériel astro. Je possède une az-eq6 + lunette TS 102/714 CF APo avec correcteur + ASI2600MC-Pro + lunette guide avec ASI290MM-Mini.
       
      J'ai trouvé les informations pour les caméras : -10 à 60°C et 0 à 80%. Pas pour le reste. 
       
      Merci à vous !
    • By christian viladrich
      Salut à tous,
      J'ai honteusement détourné un Sol'Ex de son usage premier qui est de faire des images, pour m'en servir pour la mesure des profils de transmission des filtres Ca K que j'avais sous la main.
      Mon objectif premier était de mesurer la bande passante à 50% du pic de transmission (FWHM), la longueur d'onde centrale (CWL), et en bonus la bande passante à 10% du pic de transmission. C'est en effet cette dernière valeur qui fixe le contraste du filtre (et pas la FWHM) et qui permet également de savoir si on est en présence d'un filtre simple, double ou triple cavité (équivalent du simple, double, triple stack).
      Après une phase d'apprentissage permettant de trouver une procédure qui marche pas trop mal, je me suis arrivé à des résultats assez bien reproductibles (à 0.1 A) sur la FWHM, la bande à 10% et la CWL.
       
      Voici les résultats actuels, avec d'abord le filtre Ca K Barr qui est un double cavité :

       
      Le filtre Alluxa est un triple cavité (le profil a des ailes de transmission plus pentues). Les mesures sont assez proches de celles fournies par Alluxa en terme de CWL, FWHM, bande à 10% :

       
      L'os suivant à ronger sera d'obtenir un profil de transmission bien reproductible, ce qui est nettement moins évident.
      Je suis un peu embêté par un manque d'uniformité de la résolution du spectre en Y (dans le sens des raies), il faut que je vérifie que le bon montage des optiques dans leurs tubes. Il y a aussi la mise au point du collimateur à affiner en Ca K. Je me pose aussi la question de la linéarité de l'ASI290, notamment quand on utilise le gain.
       
      Dans cette configuration, on devrait pouvoir mesurer sans trop de problème des filtres Ca K de 1 A FWHM, ce qui était mon objectif premier. Toutefois, un gain en résolution spectrale serait toujours bon à prendre
      Pour le Ha, et des FWHM < 0.6A, cela parait nettement plus chaud ...
       
      En tout cas, un grand merci à Christian Buil pour nous avoir offert ce très bel outil avec lequel on va pouvoir jouer un bon bout de temps
       
       
       
    • By Ganondorf
      Bonjour à toutes et tous,
      je suis nouveau dans le domaine de l'observation.
      Je souhaiterai m'équiper pour pouvoir profiter de notre ciel, surtout observer les planètes en priorité et d'autres objets si possible.
      Avec un budget estimé à 500€, je souhaiterai me tourner vers une paire de jumelles + trépied + valise (n'ayant pas la place pour un tube pour l'instant...)
       
      Après plusieurs recherches, j'avais repéré les Omegon Nightstar 25x100
      https://www.omegon.eu/instruments/omegon-binoculars-nightstar-25x100/p,14698
      mais plusieurs commentaires que j'ai pu lire indiquait que, sur un trépied, elle s'affaissaient sous leur propre poids.
       
      Du coup, je m'en remet à votre expérience.
      Valent-elles le coup ? Ou il faudrait que je me tourne vers un autre modèle ?
      Que puis-je espérer observer avec de telles optique ? (le lune, Jupiter, la nébuleuse de la Lyr < euh non je ne pense pas...)
       
      Merci de vos réponses !
  • Upcoming Events