gklm

si vous deviez conseiller un instrument uniquement dédié aux planètes...

Recommended Posts

il y a 7 minutes, Jean-Noel a dit :

Je ne procède pas ainsi, surtout après 3 heures d'installation, car je trouve dommage de ne pas prendre en compte l'évolution nocturne du seeing, parfois positive.

Jamais aussi longtemps dehors.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 1 minute, lyl a dit :

Jamais aussi longtemps dehors.

J'y suis un peu obligé pour effectuer des comparaisons factuelles entre diamètres.image.png.a04616a7c5d7057de542b2450e92f5fe.png.82de6f77ee1deb8692ab718ff6f41dbb.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu testes tous les instruments d'un club ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, ce sont les miens.

J'ai testé aussi sur le ciel ceux des observatoires locaux et pas mal qui me sont passés entre les doigts, un peu plus d'une soixantaine au total.

ça m'occupe :-)

Edited by Jean-Noel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, jm-fluo a dit :

Voilà ce que l'on pouvait lire dans les livres d'astronomie pour amateurs dans les années 80.

1- Ville : lunette ou TN 115 mm

2- Campagne T150 à 200 mm

3- Montagne T250 à 350 mm

Mouais, ça fait partie des trucs que tout le monde se répétait et qui sont complètement faux. Même en CP en ville, un 300 fera toujours mieux qu'un 115... 

Y'a eu des livres plus récents, quand même :)

  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dobson 400 pour moi, surtout en ville en planétaire.

 

le 400 est rarement utilisé à son max,  même à 1x le diamètre c'est pas si souvent. Je travaille entre x250 (passe toujours) et x500 environ, voir un peu plus à la bino.

Mais quand ça arrive on est bien content de l'avoir.

à la bonne grosse lunette on est dans les même eaux finalement, mais plus sombre.

 

Quelque soit la lunette, le dob 400 est devant dès qu'il est à température.

 

Parfois c'est marginal tellement il y a de turbu, mais pas vu une lunette faire mieux.

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Jean-Noel a dit :

Dans le même ordre d'idée, j'utilise une série de diaphragmes calibrée afin d'identifier D/r0, selon l'échelle de Pickering, puis d'évaluer r0 et mesurer le seeing en arcsec, cela à chaque session d'observation.

 

très bien ça

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Christophe Pellier a dit :

Mouais, ça fait partie des trucs que tout le monde se répétait et qui sont complètement faux. Même en CP en ville, un 300 fera toujours mieux qu'un 115... 

Y'a eu des livres plus récents, quand même :)

Oui je sais ;-) Mais c'était surtout des conseils d'instruments pour l'observation à l'époque ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, jm-fluo a dit :

Oui je sais ;-) Mais c'était surtout des conseils d'instruments pour l'observation à l'époque ;-)

Pourtant tu as asséné cette affirmation comme une" vérité vraie avérée et incontournable" sans ces détails qui entachent la conclusion  d'un biais commercial et qui donne à penser qu'un instrument de grand diamètre n'est utilisable qu'en haute montagne.:S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour aller dans le sens de Christophe, et pour faire tourner le compteur de ce post (bientôt 500 ?) ....il y a effectivement des ouvrages récents qui parlent de turbulence, résolution, diamètres et type d'instruments, sur la base des connaissances et retour d'expérience actuels, et pas d'il y a 50 ans.

La compréhension que l'on peut avoir de ces choses là ont quand même largement avancée depuis, sans parler de la qualité optiques et mécaniques des instruments qui a bien évolué ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'est-ce t'y connais toi Christian?

le solaire, "pas plus que 100mm sinon on est limité par la turbulence intolérable diurne"!

c'était écrit noir sur blanc dans les ouvrages de quand j'ai commencé l'astro, y a 30 ans...

 

heureusement qu'il y a eu des esprits curieux et novateur pour braquer des instruments de gros diamètre, voire à miroirs...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Seb,

Dire qu'il y en a qui s'obstine à utiliser des Newton de 700 mm, alors qu'une bonne APO de 60 mm explose tout.

Allé, je t'offre ma petite Fluo 55 mm en échange de ton gros Newton. Tu vas redécouvrir le ciel :D

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

le solaire, "pas plus que 100mm sinon on est limité par la turbulence intolérable diurne"!

c'était écrit noir sur blanc dans les ouvrages de quand j'ai commencé l'astro, y a 30 ans...

Je crois que maintenant cela à doublé en diamètre, la plupart du temps,......mais c'est par ouïe dire....je ne faire que rarement du solaire avec 152mm.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By F4CQH
      Bonjour,
      Lors de ma première séquence photo avec mon APN, j'ai visé au jugé la région du ciel souhaitée.
      Bon, j’étais avec un 24mm, donc pas trop de pb.😊
      Mais si je monte un 105mm, comment déterminer de façon plus précise la cible.
      Alors, quelles solutions avoir pour faciliter le pointage ?
       
      j'ai vu sur les sites marchands des pointeurs point rouge.
       
      Quelle solution me conseillez vous ?
      Je souhaite installer le pointeur sur la griffe porte flash.
       
      Merci pour votre partage d'expérience...
    • By oliver55
      Istar Optical propose à la vente un objectif doublet achromatique de 180 mm de diamètre focale 1440 mm donc F8.
      Une des deux lentilles est réalisée en Flint spécial pour réduire les aberrations chromatiques d'aprés ce que je comprends.
       
      Cela ferait une lunette encore transportable en voiture mais à monter sur un pied fixe je pense.
       
      Qu'en pensez-vous svp? Utilisation possible en planétaire?Grossissement maximum?
      Pour uniquement du ciel profond?
       
      http://www.istar-optical.com/anastigmatic.html
    • By Gabm12
      Salut à tous.
      Suite à mon poste sur M42 à la ASI224 et vue le mauvais temps.
      Je me suis fait une étoile artificiel et j'ai fait un petit test de Roddier
      A première vue, je trouve le résultat pas trop mauvais, mais j'aimerai bien avoir votre point de vue ou même peut être lancer un comparatif ou chacun posterai ces résultats

      test réalisé sur un 200/1000 Skywatcher avec une asi224mc avec une étoile articiel (fait maison donc pas de Dimensions) placée à 20 mètres  
    • By Anthony sch
      Bonjour, 
      j’ai depuis maintenant 1 an un skywatcher 150/1200 f8 dont je suis extrêmement satisfait pour le prix. Cependant d’ici quelques mois j’aimerais changer de matériel et passer sur du plus gros. (Je souhaite rester chez skywatcher) 
      j’ai donc vu 2 modèles dit en « treillis » :
      le 254/ 1200: 735€
      - f:4,7  
      - pouvoir collecteur de lumière: 1317 
      - magnitude Max: 13,8 
      - grossissement utile: 508
       
      le 305/1500: 1185€
      - f4,9 
      - pouvoir collecteur de lumière: 1886
      - magnitude Max: 14,2 
      - grossissement utile: 608
       
      J’observe de tout, mais je suis plus ciel profond que planétaire. 
      Que pensez vous de ces 2 télescopes? Le quel me conseilleriez-vous? Merci et bon ciel. 
    • By Haltea
      Bonjour,
      J'ai déjà échangé avec certains d'entre vous au sujet de mon changement de set up qui se rapproche 😋.
      Je me demande si je ne vais pas diviser mon budget pour 2 instruments, ce qui me permettrai d'avoir un large éventail de cibles potentielles. 
      1) c11xlt , pour le planetaire et les cibles peu étendues,  comme mes galaxies préférées,  a 1 m de focale et a f/d 4, en poses courtes (avec un night owl qui corrige le champs sur un cercle de 16 mm).
      Pour les possesseurs de ce tube, rencontrez vous de grosses difficultés optiques ou mécaniques, qui  rendraient nécessaire l'achat d'un edge ? (Avec 2000 e de plus je sortirai un peu du buget). Je vois de très belles choses avec des C11 xlt  sur astrobin alors je m'interroge 
       
      2) un epsilon 130 edTakahashi a f/d 3 et toujours en poses relativement courtes,  pour le grand champs.
      J'ai vu sur le forum des utilisateurs de ce tube qui sortent de très belles images.
      Je pense qu'il n y a aucun doute sur la qualité optique et mécanique mais j'ai lu des articles sur cloudy night qui parlent de difficultés avec la collimation (critique à f/d 3) qui tiendrait difficilement,  alors que sur les forum français on parle  d'une collimation relativement aisée (même si elle doit être très soignée) et tenant très bien, certains indiquant que de ce point de vue,  l'epsilon est un vrai tank, qu'en pensez vous?
       
      Ces tubes iraient sur mon azeq6, avec une 385mc pour le planetaire et les petites cibles, que je completerai avec une 533mc (qui correspond pile au champs corrigé du night owl) , ou par une 294 MC (et donc rognage avec le c11 mais plus grand champs avec l'epsilon). Tout ça sous un ciel de campagne , pondéré par 2 ou 3 lampadaires du village.
       
  • Images