Michel Deconinck

Deux comètes dans le même champ

Recommended Posts

Au petit matin après avoir dessiné la comète C/2018 W2 (Africano) toujours très évanescente, je me suis rendu compte que les deux comètes 260P (McNaught) et C/2018 N2 (ASASSN) se croisaient à 20' seulement.

C'est un effet de perspective, on le voit bien à la direction des queues, la comète périodique 260P se trouve à une distance de 5 minutes lumière, ASASSN se promène à plus de 4 fois cette distance.

 

260P-2018N2_l.jpg.858d8d1e75b6d323711d7984a8a54b92.jpg

 

Les deux magnitudes sont similaires, approximativement +11.5

 

Bon ciel à vous tous 

Michel

 

  • Like 6
  • Love 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Conjonction de comètes, ça c'est extraordinaire ! Bien vu Michel !:x

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Ah chouette dessin.

Réveil ce matin vers 4h pour aller voir ce rapprochement de deux comètes du moment.

Bon manifestement, mon ciel de ville n'est pas la bonne solution pour les observer sereinement, mais cela fini par se faire.

Au  newton 250 et 24mm, 50x on repère aisément la zone et on commence à prendre ses marques, au 14 mm on commence à deviner de très faibles condensations une fois précisé leur position(skysafari  d'une grande aide sur ce coup là), mais elles ne se distinguent vraiment qu'au 7mm et quand même encore très faibles en vision indirecte, mais ça se voit. Des étoiles voisine de mag 14,5 se distinguaient à peu près avec la même facilité(difficulté ;) ).

 

Vivement qu'Holmes revienne nous faire un show :D

Edited by den b
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli coup Michel. On dirait un ballet de comètes qui se suivent. Il faudrait demander à Nicolas s'il a déjà vécu 3 comètes différentes dans un champ large, inférieur au degré par exemple.   Fabrice M.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aurais bien aimé avoir pu observer ce rapprochement, mais j'ai du partir en mission vendredi...

Sur la liste les_comètes F.Kugel a montré une photo avec 3 comètes dans le même champ, mais un peu plus faibles, surtout la 3e (m1 > 18?).

Je crois n'avoir pu observer que 2 comètes dans le même champ qui étaient les fragments d'un même parent  (141P/Machholz A et B en 2000), mais moins esthétique comme rapprochement...

Nicolas

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous tous.

 

Personnellement je le trouve bizarre mon dessin.

Il y a une particularité à ce croquis, j’avais bien détecté, facile, la direction de la queue de la comète 260P et deviné, plus compliqué, celle de C/2018 N2 en me basant sur une dissymétrie de sa coma ainsi que de la zone à peine plus brillante de son pseudo-noyau.

Mais…

Mais les directions ne correspondent pas à ce à quoi nous devrions nous attendre, en effet les queues ne sont pas parallèles entre elles.  Elles ne semblent pas venir du Soleil. 

Les distances des comètes par rapport à la Terre sont très différentes, en minutes lumière cela donne 5 pour 260P et quatre fois plus : 21 pour C/2018 N2.

 

Quelqu’un peut m’expliquer ? Nicolas ou Laurent peut-être ?

 

J’ai donc cherché des photos prises la même période et j’ai trouvé celle-ci prise la même nuit par Michael Jager (le découvreur de la comète 290P) qui montre les deux déplacements avec vitesses similaires, mais effectivement deux queues bien « gauches ».

 

Sur CloudyNights le 7 septembre  c'est un GIF un peu long à charger 

 

Et le lendemain elles se croisent depuis la Namibie, superbe photo par Gerald Rhemann :

 

Sur SpaceWeather le 8 septembre

 

Les deux comètes sont encore bien loin du soleil, je ne pense qu’une queue d’ion pourrait jouer dans la pièce.  Il reste la perspective, et les dépôts sur leurs orbites respectives, à cause de leurs deux mouvements propres encore assez lents.  Est-ce la raison ?

 

Merci de m'éclairer - si j'ose dire...

Michel

 

 

Edited by Michel Deconinck
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bin ... si tridimentionellement elles sont éloignées et sur des orbites différentes, leur trainées respectives peuvent sembler être dans des directions diverses, de notre point de vue, qui n'est pas celui du soleil, non?

Il me semble qu'il faut aussi prendre en compte leur déplacement ... Mais je me trompe peut-être. Dans ce cas, je ne suis pas ta lumière. LOL 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello 😀

 

Quelle observation. C'est génial ! un grand moment astronomique ! 

 

BRAVO ! 

 

Fred 😊

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Michel Deconinck a dit :

Michael Jager (le découvreur de la comète 290P)

L'extrémiste des comètes : depuis les années 1990 avec ses photos au TP2415 hypersensibilisé publiées dans Pulsar jusqu'à maintenant, increvable le gars, il est sur chaque astre chevelu !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les planétariums donnent des queues orientées à l'opposé du soleil pour les deux comètes.

Vues pour le 8 septembre à 2h30 UTC

A comparer avec les vues de ce topic : http://www.astrosurf.com/topic/129488-260pmcnaught-et-c2018n2asassn-le-08092019/Clip_6.jpg.d82cf90a6384166dd736bb78c07a8987.jpg

 

 

Les plans orbitaux des comètes sont à 65° environ l'un de l'autre.

Deux vues héliocentriques à l'aide de astrosky, mais cela n'aide pas forcément ;)

Vue de dessus :

Clip_5.jpg.c582a9ddab98463fc3efb5f57757aa7e.jpg

 

Vue latérale oblique :

Clip_3.jpg.ce9ea26ee06faac5fe1d5326093ea5a0.jpg

 

Edited by den b

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Fred

 

Effectivement sur SkySafari Pro c'est la même chose,

iphone.jpg.204e1949a0582597a2b8e2d0c16b41ba.jpg

Stéphane c'est quand même difficile de se faire une idée en 3D, en tout cas vu d'ici.

Michel

Edited by Michel Deconinck
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, arch stanton a dit :

J avoue que c'est pas commun cette rencontre. 

C'est une première et je l ai raté. 

Bravo 

Ben moi aussi quel nul !!!! :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce ne sont pas des queues ioniques mais des queues de poussières, donc qui suivent plutot la trajectoire des comètes que la direction anti-solaire (ou un intermédiaire entre les 2):

Les éphémérides (jpl) donne une queue de poussières à PA=178° (Sud) pour C/2018 N2

                                                                               et PA=240° (Sud-Ouest) pour 260P,

Ce qui est pas loin des photos qu'on voit sur la page d'à côté... (ou ici:

http://www.lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=20984) et de ton dessin

 

Nicolas

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/09/2019 à 15:51, Michel Deconinck a dit :

J’ai donc cherché des photos prises la même période

Bah dans la section astrophotographie, on est quelque uns à avoir imagé la rencontre....

La mienne:260P-2018N2PSD.thumb.jpg.636c78bb5c0893bd7b3cfdf1b4007ddc.jpg

Les deux comètes n'ont pas la m^me trajectoire, et les queues de poussière suivent cette trajectoire...logique qu'elles ne soient pas parallèles.

Edited by Yoann DEGOT LONGHI
  • Like 1
  • Love 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
       Dobson Strock 254/1200
       Seine et Marne site des ballots de foin.
       
       4 dessins : 9064 à 9067.
       
       Je suis enfin venu après 3 nuits d'affilée ratées (baisse de moral pour la première puis météo capricieuse).
       Le sol est un peu boueux et il fait froid, ce qui limitera l'impact de la boue qui va geler sur place.
       
       Je commence par pointer la comète Panstarrs dans Persée.
       
       Observation 9064 : comète Panstarrs C/2017 T2.
       Elle est vue à 75x et 109x dans le champ de l'amas ouvert NGC957. Son noyau est positionné sur mon dessin à 22h10, condensé et considérablement faible. La queue principale est vue VI2 (75% du temps en vision décalée), le reste est VI3 à 5.
       Trouvée à l'endroit prévu, elle est restée fixe le temps du dessin (une demi-heure environ).
       
       
       
       Je dessine ensuite un amas ouvert de Persée, mais pas NGC957 qui était voisin de la comète mais dessiné dans les 5 dernières années, ce qui est un critère d'exclusion pour générer mes listes de réobservation.
       
       Observation 9065 : NGC1528.
       75x, 109x. Que dire? Mon Dieu, c'est plein d'étoiles! Il est riche et du coup pénible à dessiner, mais j'accomplis avec abnégation la tâche.
       
       
       Mes mains sans gants engourdies par le froid me signifient qu'il est temps de mettre justement ces gants.
       
       Je termine avec un amas ouvert et une galaxie du Grand Chien, la transparence est suffisamment bonne ce soir pour viser bas, au détriment d'une forte turbulence, d'ailleurs plus détectable sur l'amas.
       
       Observation 9066 : NGC2204.
       75x, 109x. Comparé au précédent, le dessin de cet amas est une récréation. Il ressort à 109x, avec ses étoiles très faibles à perceptibles et une brillante jaune utilement utilisée pour le repérer.
       
       
       Je suis passagèrement fatigué avant le dessin de la basse galaxie.
       
       Observation 9067 : NGC2207.
       Soupçonnée à 75x, elle est confirmée à 109x. Basse et diffuse, elle est très faible à VI1. Je la note allongée en vision indirecte.
       
       
       A 0h20 je remballe et me couvre de cristaux de glace en repliant la bâche givrée. Brrrrrrr!!!
    • By Bertrand13
      Bonjour à Toutes et à Tous,
       
      Voici 4 NP, observées durant l'actuelle NL, sous un ciel bien noir mais turbulent.
      Le dernière, NGC 2346, a été une belle redécouverte; je l'avais déjà pointée en 2006, au LX200/254. Elle est, bien sûr, nettement plus détaillée au T635.
      Vous trouverez les compte-rendus correspondants à http://www.deepsky-drawings.com/, puis le nom de la NP dans la fenêtre "recherche avancée".
       
      Bon ciel àTous
      Bertrand




    • By tosi philippe
      Bonjour à tous, de retour de hte Ariège avec des conditions d'observations excellentes donc du sommeil à rattraper...
      Hte Ariège à 1300 m dans le PNR (Parc Naturel Régional)
      Newton 360 mm F/3.7 "maison"  pour l'optique et la mécanique.
      Correcteur Paracorr 2 + Sony A7S Astrodon.
      Filtre duo narrow band HA / OIII pour les nébuleuses et  rien pour les galaxies.
      60 poses de 30 sec / cliché à 3200 iso / traitement sous Siril, Astra image et CS6.
      Phil
       

       
      IC 405 "l'étoile flamboyante"
       

       
      IC 410 "les tétards"
       

       
      IC417 et NGC1931 "L'araignée et la mouche "
       

       
      Abell 21 dans les Gémeaux
       

       
      NGC 2264 dans la Licorne
       

       
      Messier 51
       

       
      Messier 101
       

       
      Messier 106
       

       
    • By Michel Deconinck

       
      Bonjour à tous
       
      En dehors de la jolie comète C/2017 T2 (PanSTARRS), pour le moment il est trop rare de pouvoir observer une comète, surtout si celle-ci voit sa magnitude passer de +14 à +10.
       
      En cette mi février, cette comète dénommée C/2019 Y1 (ATLAS) encore très diffuse, se situe entre Vénus et Mercure.
      Du coté de la mauvaise nouvelle : il faut un horizon ouest bien propre, mais du coté de la bonne,... pour une fois il ne faut pas se lever tôt.
       
      Michel
       
      Voici le croquis pris le soir de la St Valentin :

      Plus d'informations sur l'excellent site suivant : Site web de Gideon van Buitenen
       
      La dernière photo connue (pour moi) date du 27 janvier : https://cometografia.es/2019y1-atlas-20200127/
       
      Si je vous en parle c'est aussi parce que cette comète pourrait devenir accessible à l'aide de simples jumelles, d'ici le 15 mars. Sa magnitude alors pourrait être de +8.
       
      Bon ciel à vous tous !
      Michel
    • By symaski62
      http://www.aerith.net/comet/catalog/2019Y4/2019Y4.html
       
       

       
      JPL/HORIZONS ATLAS (C/2019 Y4) 2020-Feb-23 09:08:20 Rec #:90004444 (+COV) Soln.date: 2020-Feb-05_13:16:04 # obs: 203 (2019-2020) IAU76/J2000 helio. ecliptic osc. elements (au, days, deg., period=Julian yrs): EPOCH= 2458855.5 ! 2020-Jan-07.0000000 (TDB) RMSW= n.a. EC= .999185760950156 QR= .2529608440779582 TP= 2459000.5358757004 OM= 120.5702229720352 W= 177.4049220446757 IN= 45.38215216417814 A= 310.6714718809165 MA= 359.97389477427 ADIST= 621.089982917755 PER= 5475.9601229142 N= .000179992 ANGMOM= .012233048 DAN= 275.00436 DDN= .25309 L= 298.7468725 B= 1.8468802 MOID= .631051 TP= 2020-May-31.0358757004 Comet physical (GM= km^3/s^2; RAD= km): GM= n.a. RAD= n.a. M1= 11.8 M2= n.a. k1= 12.25 k2= n.a. PHCOF= n.a. COMET comments 1: soln ref.= JPL#3, data arc: 2019-12-28 to 2020-02-03 2: k1=12.25;  
  • Images