Rdj22

260P/McNaught et C/2018N2(ASASSN) le 08/09/2019

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By phenix
      salut  a  toutes et tous  
      voici 2 images  de  m3 atlas  ,  qui  surfe  sur  sh2 264  au nord  de   orion  
      la 1ere  jeudi   19  , la 2 e  vendredi  20  .....et  une compo pour voir son déplacement sur  une journée  
      acquisition en remote  au nouveau Mexique   avec une taka  106 / 530   et une sbig stl11000
      addition de  3 poses  , de  4 , 5  et 10 mn  avec dss  ,  et finition sur toshop  
      j ai  l impression  , (  ou alors c est le confinement    )  ,   que  m3   commence a développer une espèce de queue  sur le dessus  .   jai   mis une pose en négatif   ,  pour  voir  
      bon dimanche  et  bonnes  photos   
      serge
       
      le 19.11.2020

       
      le  20.11.2020  

       
      la compo  des  2  

       
      le negatif  pour la  " queue "   

    • By XavS
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Après une courte nuit voici 2 images prises cette nuit depuis mon lieu favori. Même si le Jet Stream n'a pas voulu être de la partie (entre 120 et 160 Km/h) je ne suis pas mécontent de mes résultats. Malgré une température à 950 M d'altitude qui n'a pas dépassé les 2°C et du givre partout j'ai été agréablement surpris par le passage de centaines de canards en formation pour une migration vers des pays un peu plus chaud entre 19h00 et 01h30 du matin. Ce fut une belle surprise Mais qu'est-ce qu'ils sont bruyants .
       
      Tout d'abord et malgré la Lune, j'avais décidé de photographier l'amas ouvert M37 ou NGC 2099 situé dans l'amas du cocher. J'ai comme d'habitude un peu galéré sur le traitement. J'ai aussi été content de pouvoir mieux maîtriser ma nouvelle montre AZ-EQ6 que je n'avais plus utilisée depuis plus d'un mois ; enfin je peux voir les objets pointés dans l'oculaire
       
      Voici le résultat :
       
      Matériel : Celestron 925 sur monture AZ-EQ6 Pro GT
      APN 450D Défiltré avec réducteur Celestron 0,63
      127 prises x 90"
      Darks : 11 x 90"
      Offsets : 11 x 1/4000s
      Traitement : SIRIL et CS2
       
      Pas de Flat les batteries du 450D n'ont pas tenues toute la nuit.
       

       
      Puis avec mon autre 450D non défiltré, j'avais choisi de prendre la Comète C/2020 A3.

      Je n'ai malheureusement pas réussi à conserver la couleur verte de la comète lors de la suppression du bruit vert sous Siril
       
      Monture : Star-Adventurer
      APN 450D non défiltré avec objectif Samyang 85 mm
      42 prises x 120"
      Darks : 11 x 120"
      Offsets : 11 x 1/4000s
      Traitement : SIRIL et CS2
       
      Pas de flat non plus. Même problème qu'avec mon autre appareil. Les batteries n'aiment vraiment pas le froid
       
      Voici le résultat :
       

       
      On peut y voir en plus de la comète, M1 la nébuleuse du crabe et les amas NGC 1807 et NGC 1817.
       
      Bonne fin de week-end
       
      PS : vos commentaires sont la bienvenue
       
       
      XavS
    • By COM423
      Parmi les comètes accessibles du moment, il y a bien sûr C/2020 M3 (ATLAS) dans Orion qui a l'avantage d'être observable une grande partie de la nuit, mais qui ne montre pas de queue et juste avant l'aurore, il y a C/2020 S3 (Erasmus) qui est bien basse et c'est dommage car elle est un peu plus brillante et a développé une queue qui n'était pas visible le mois dernier.
      Profitant de la nuit très pure en Provence de mercredi 18 à jeudi 19 novembre je l'ai tentée en grand champ au 600D à courte focale, avec un téléobjectif Olympus-Zuiko de 300 mm ouvert à F/D=4,5.
      La comète est bien visible, avec une courte queue de 45' de longueur vers PA=275°

      61 poses de 30s à 800 ASA (en // sur le CG11, avec le suivi de base sans guidage)
       
      J'espérais détecter la queue sur une plus grande longueur (mon champ faisait près de 3°) et y voir une structure plus fine(*) mais la focale est trop juste...
       
      La comète n'a pas atteint son maximum d'éclat mais son élongation diminue chaque jour, ce sont donc les derniers joyrs pour la tenter malheureusement
       
      Très bonnes observations à toutes et tous.
       
      (*) Voir ce que sort Gerald Rhemann depuis la Namibie : http://www.astrostudio.at/2_Bright Comets.php
      mais l'équipement n'est pas le même !!
    • By COM423
      Bonjour,
      Ce post est relatif à l'utilisation du logiciel Siril, j'espère que je poste au bon endroit, sinon pardon d'avance.
      Je sèche depuis 2j pour aligner 61 poses de la comète C/2020 S3 (Erasmus), alors que j'avais utilisé la technique avec succès sur plein d'images de Neowise prises cet été, du coup je ne comprends pas ce qui cloche.
      Je précise que je connais le principe qui consiste à :
      Aligner les images prétraitées (et débayérisées) sur les étoiles Refaire l'alignement de la séquence en mode Astéroïde/Comète, soit concrètement en pointant la comète  en pointant la comète sur la 1ère image de la série, puis "Pointer objet dans #1" en pointant sur la dernière image de la série,  puis "Pointer objet dans #2" en cliquant le bouton "Aligner"  
      Siril le prend bien en compte puisque la vitesse mesurée de la comète est bien affichée :

      mais l'empilement reste désespérement un alignement sur les étoiles :

       
      Merci d'avance pour votre aide, c'est très frustrant de ne pas voir le résultat du compositage, çà fait 2j que je ronge mon frein du coup
      A toutes fins utiles, voici :
      l'export des infos dans le terminal : infos_terminal la copie du fichier log : 2020-11-20T20.04.12Z.log et le fichier.seq  ( r_erasmus_.seq ) où on trouve bien des paramètres de registration comme le montre ce petit extrait :
      du coup, je ne comprends pas pourquoi l'empilement donne des étoiles bien alignées.
       
      En effet, je viens de faire la manip (alignement global puis alignement comète) sur une séquence dupliquée de la séquence r_pp suite à un premier échec sur celle-ci.
      Refaire l'aignement global ne seravit donc à rien (ce que montre le log les décalages sont très inférieurs au pixel) et dès lors que des translations non nulles apparaissent dans le fichier .seq, l'empilement devrait donner des étoiles allongées et ce n'est pas le cas.
      Je sèche complètement.
      Je me suis posé des questions sur 2 options du logiciel, pas très claires pour moi :

      Hier, je pense avoir testé avec ces cases cliquées et non cliquées et j'obtenais toujours le même résultat final...
       
    • By Bungert
      Bonsoir,
       
      Coincé en maison : guet pour un ciel clair à la fenêtre d'une chambre au Sud.
       
      Comète ATLAS C/2020M3 Vers 00h00 TU le 18 novembre 2020.
      APN   ZOOM    18/250     monture équatoriale à ressort.
       
      Bon ciel.
      Francesco
       
      1 x 125 s  00h54 18mm

       
      5x30 s 23h39 100 mm (+/-)

       
      4x20 s 00h04 250 mm

       
  • Upcoming Events