Sign in to follow this  
astrocris

Filtres et granulation

Recommended Posts

J'ai retrouvé mon continuum Baader et je l'ai essayé ce matin pour voir avec mon Astrosolar pensant que ce serait meilleur qu'avec l'IR642 (Voir post précédent :

 

Finalement les conditions avec le continuum étant tellement mauvaises que j'ai décidé de remettre l'IR642 pour voir à tout hasard.

Les conditions d'acquisition étaient les mêmes entre 9h et 10h TU même matériel (TN300 ASI290), mise au point ajustée pour chaque filtre

Verdict sur l'ensemble des séries : 

 

La meilleure des continuum

SunL_093709_080919.jpg.a524dcbb4537f7917fbaab75f8680416.jpg

 

La meilleure des IR642

SunL_101027_080919.jpg.24f9f749148d6212878d966f31a20b67.jpg

 

C'est incroyable la différence de résolution! :S

 

Y en a t'il qui ont déjà cette expérience ?

 

Bonne soirée à tous

 

Christian

 

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Oui, bien sûr, c'est malheureusement l'effet de la turbu.

La turbulence diminue quand on passe de l'UV à l'IR. Autrement dit, il vaut mieux travailler dans les longueurs d'onde "longues" quand il y a de la turbu. Le phénomène est d'autant plus marquant que l'on utilise des diamètres importants (comme le 300 mm ici).

C'est la raison pour laquelle en lunaire, on va pouvoir jouer avec le filtre bleu avec un 200 mm, mais on va se contenter d'un filtre rouge avec un 350 mm, et d'un filtre 685 nm avec un 450 mm.

Même chose pour les planètes.

 

Cela explique aussi la raison pour laquelle il est beaucoup plus difficile de faire des images en K-line / Ca K qu'en Ha.

 

Du coup, pour l'imagerie solaire en visible, c'est assez intéressant d'avoir une gamme de filtres sous la main (continuum, Ha  deep sky, IR).

 

Au fait, tu avais un temps de pose similaire avec le continuum et l'IR ?

 

Edited by christian viladrich
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, christian viladrich a dit :

Au fait, tu avais un temps de pose similaire avec le continuum et l'IR ?

 

Tout d'abord merci pour ton avis éclairé au sujet des filtres en solaire. :)

Je me doutais un peu de la réponse mais je ne pensais pas qu'il pouvait y avoir autant de différence entre 540 nm et 642 nm... en terme de gain de turbulence.

En ce qui concerne les temps de pose, j'ai aussi été surpris car il y avait un facteur 6 d'écart entre les 2 filtres pour un même histogramme (0,8 ms en IR et 5 ms en continuum) alors que la bande passante semble avoir la même largeur. Je pense qu'avec la 290 la sensibilité est pourtant assez proche  quand on regarde la courbe entre 540 et 642 ? 

J'ai trouvé ça curieux ! :S 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le temps de pose joue donc également dans cette comparaison.

Le temps de cohérence diminue avec la longueur d'onde. Autrement dit, quand la longueur d'onde diminue l'image est agitée plus rapidement. C'est donc la double peine quand on va vers le bleu : image plus agitée (il faudrait avoir un temps de pose plus court) et plus "floue".

Pour la différence de temps de pose, cela s'explique car le continuum fait environ 8 nm de bande passante. L'IR742 lui laisse passer toutes les longueurs d'onde au-delà de 742 nm. Il y a donc beaucoup plus de flux :

astronomik-proplanet-742_trans.png

 

En fait, l'Astrosolar 3.8 est un peu trop dense pour le continuum. Idéalement, il faudrait un filtre de densité 2.8 ou 3. Mais cela n'existe pas :-(

D'où l’intérêt d'un miroir non aluminé pour avoir des temps de pose plus courts. Mais cela oblige à spécialiser un instrument.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, christian viladrich a dit :

L'IR742 lui laisse passer toutes les longueurs d'onde au-delà de 742 nm. Il y a donc beaucoup plus de flux :

 

Non il s'agit de l'IRpro642 qui à une bande plus étroite de 642 à 800nm seulement. Toutefois la bande est quand même plus large que le continuum. C'est un filtre réputé en planétaire pour bien stabiliser la turbulence (mieux que le R610).

C'est dommage effectivement que Baader ne fasse pas des Astrosolar à densité plus basse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Christian :)

Un beau comparatif de filtres, très très instructif :) Je pose la question a tous les "spécialistes" du soleil : pourrait-on faire faire des lames en "verre" avec des indices de densité 2.8 et moins ??? ;):) avec une qualité suffisante !!! ;):) 

A+, Philippe :)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Philippe,

La réponse est simple, c'est deux fois oui :)

Le problème ... c'est le prix :(

Dans le bouquin Astro Solaire, on montre par exemple le télescope solaire de 210 mm qu'avait François Rouvière dans les années 90. Il avait une lame de fermeture de 210 mm avec une transmission de 1/500.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

un filtre fait avec une lame de fermeture ne limite pas le spectre ?(UV par exemple )

Paul

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Christian reste à trouver la lame en bk7 et surtout quî peut traiter à coût modéré.

Paul

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By ndesprez
      Ce rassemblement offre la possibilité aux amateurs de se confronter au matériel : voir, toucher, essayer, comparer … Le panel disponible fut toujours très éclectique et étonnamment bien fourni poussant quelques fabricants, tant français qu’étrangers, à nous réserver leur première lumière. Qu’ils soient assurés de notre reconnaissance accompagnés de moult remerciements. Parallèlement, ce sont les participants qui ont amené au fil des ans cette touche amicale particulière, subtile équilibre entre technique et convivialité. Soyez certains que l’équipe organisatrice reste très touchée de tant de sollicitude ; grands mercis à vous tous. Vous nous avez arraché parfois une larme, toujours beaucoup d’émotion.
      Comme très régulièrement, le Soleil a décidé de prendre quelques vacances, paresse largement constatée lors des dernières rencontres. Il devient difficile pour l’astram de satisfaire sa curiosité ou d’orienter son choix or c’est le but recherché par ces rencontres.  
      Nous avons donc décidé également de prendre quelques repos : il n’y aura pas d’édition 2020.
      Nous ne pouvons préjuger de notre état à moyen terme, alors rendez-vous dans deux ou trois ans ? L’avenir le précisera. Encore merci pour ces belles rencontres, pour votre gentillesse, pour votre amitié.
      L’équipe organisatrice des Rencontres des Observateurs Solaires.
    • By stéphane
      bonjour à tous,
       
      un soleil de ce matin avant que les nuages n'arrivent ... mais dans un ciel tout de même bien laiteux!
      A la fs60 avec son sm40 double stack, glasspath x1.25, BF10 et zwo178mm vers 11h30 HL
       

       

       
      a+
      stéphane
    • By miauchi
       Bonsoir  .... regarder le soleil avec 2 PST  en Bino c est magnifique  . Protu et filament  tache  et spécule   Surtout les protubérances  je m en lasse pas   Enfin quand il n a avait  .   

    • By astrocris
      Salut à tous 
      Bon je vous préviens tout de suite c'est pas à St Véran et c'est pas le télescope de Christian  mais bon une nouvelle tache même avec un seeing pourri ça se refuse pas.
      Et puis c'était l'occasion de tester mon TN 300 en solaire avec filtre astro solar.
      Acquisition ASI290 1ms :
       

       
      Bon soleil à tous
       
      Christian
    • By banjo
      bonjour,
      des micro taches , pas de protus bien développées ,fond de ciel nul ,reste plus qu'a bader lla surface .  
      je comprends plus mon ciel mon sssm me marque entre 5 et 5.7  à 11h  et quand je regarde météoblue  indice 1&2 c'est bon voir très bon .
      la vapeur d'eau semble par contre très élevée .Impossible de faire la Map presque pas de contraste en VAO.
      Explications bien venues
       
      Paul
      rectif aujourd'hui 4 sept le seeing pendant quelques minutes 2.4 à 13h30 et remonté ensuite 3->>>4--->5.5  donc le sssm fonctionne normalement , autre chose bizarre j'ai moins de seeing sur le plancher noir de l'observatoire que à 10 m sur la tête de eq6 en plein gazon ( herbe)
       
       

       
       
      des détails de surface 

       

       

  • Images