danielo

Incompatibilité correcteur de coma GPU avec porte-oculaire du Kepler/GSO 200/800 ?

Recommended Posts

Salut,

 

c'est sans doute quelque chose de stupide de ma part mais je viens de recevoir un correcteur de coma TS GPU (celui-là https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/language/en/info/p6706_TS-Optics-GPU-Superflat-2--Coma-Correktor-for-Newtonian-telescopes--4-element.html) et il me semble que je ne peux l'enfoncer dans le tube du PO de plus de 30mm...

 

J'ai un  Kepler 200/800 avec PO Crayford monorail 2". À l'intérieur du tube du PO il y a une sorte de bafflage, ou de filetage qui empêche le correcteur de rentrer  complètement (voir la photo).  J'ai mesuré au pied à coulisse, il ne reste que 48mm environ de diamètre à partir de l'endroit où le bafflage commence.

 

Est-ce que quelqu'un a rencontré le même problème ?

 

merci !

 

Dan

 

IMG_20190910_201208.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Le problème, c'est le "in focus" du bidule. Énorme.

Je ne peux l'utiliser sur mon Newton 300 F4 car il ne rentre trop, pour dépasser dans le faisceau lumineux. Il est vrai que j'avais tout calculé lors de la construction autour du Parracor 1... J' avais acheté  le TS GPU pour éviter le facteur d'agrandissement de x1,15 du Parracor et travailler avec un correcteur plus adapté à F4.

J'aurais la solution de couper les tubes pour raccourcir tout ça et sortir le foyer. Mais du coup ça me ficherait un vignetage pas possible...

Et je me retrouve à travailler avec le Parracor! :$

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Bernard,

mon problème est encore plus basique (je me contenterais bien d'avoir un peu d'obstruction en plus) : le correcteur ne rentre pas dans le tube du porte-oculaire qui est pourtant un 2"  >:(

 

Ce qui m'intrigue vraiment c'est que le setup GSO 200/800 + correcteur de coma me semble assez standard, j'aimerais bien avoir des retours de ceux qui l'utilisent ou l'ont fait par le passé....

 

merci d'avance :)

 

Dan

Edited by danielo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Démonte ton porte oculaire, j'ai l'impression que le filetage argenté que l'on voit à l'interieur du tube porte oculaire tient par un système de vis! (entouré en rouge)

IMG_20190910_201208.jpg.7e799b0f32904200f2ff575d12a5d0c9.jpg.a9ee9652fcaf4535e46919afd3b52de9.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un beau striage merdique pour sur. Je n'en vois pas trop l'intérêt à part verrouiller le concept et les accessoires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça sert peut être à rigidifier le tube du PO pour resister à la compression et/ou fixer le mono rail. Mais sur que le GPU ne s'enfile pas avec O.o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos retours

 

Il y a 10 heures, chinois02 a dit :

Démonte ton porte oculaire, j'ai l'impression que le filetage argenté que l'on voit à l'interieur du tube porte oculaire tient par un système de vis! (entouré en rouge)

malheureusement non, le filetage est usiné dans la masse (les vis d'en-dessous servent à maintenir le rail de guidage à l'extérieur du tube) :(

 

Je suis quand même surpris d'être le premier à remarquer ça, ce Crayford est quand même super courant et existe depuis des années O.o

 

 

Dan

Edited by danielo
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 7 heures, chinois02 a dit :

Donc il te faut changer le PO :(

 

oui pas le choix :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By T450
      Bonsoir,
      Voilà les résultats de tests réalisés avec une asi183 (cmos) et une qsi690 (ccd).
      Échantillonnage équivalent (0.5"/p) grâce au réducteur asa x0.73 pour l'asi 183 et au paracorr2 pour la qsi690. Newton 253/1280 (x1.15 paracorr).
      De longues discussions préalables aux tests ici.
      Ça n'a pas été sans mal, je ne ferais pas ça tous les jours
      Avec ces histoires de 12bits étalés sur 16 bits pour la cmos, les chiffres sont peut-être à interpréter. Mais les images montrent bien que les deux mondes sont encore aujourd'hui équivalents, au moins en détection (il faudrait se pencher sur les problèmes de dynamique etc...)
      Les images sont prétraitées (100 biais, 20 darks).
      A vos commentaires qui ne manqueront pas je suppose!
      Nathanaël
       
      EDIT : ATTENTION : ERREUR SUR LES MESURES voir ici
       
       

       
    • By Haltea
      Salut , je vous présente mes dernières prises
      D'abord m15 et m 57 ou j'avais toujours de gros problèmes d'étoiles. Je me suis rendu compte par la suite que mon primaire était trop serré. 
      Apres un peu de bricolage, c est enfin la fin des étoiles moches , elles sont nettement mieux sur le 3eme cliché.
      M57 : 3 secondes de poses , 2 heures en tout, barlow televue x2
       
      M15: 1 seconde de pose, 1 heure en tout
       
      NGC 7023: 5 secondes de pose, 2h40 en tout
      Le tout avec la 385MC sur skywatcher 200/1000 et azeq6 



    • By T450
      Bonjour,
      Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ce qu'on entend par RSB, signal/bruit, SNR sur une image .fit d'un champ d'étoile?
      Car dans mes expérimentations précédentes (ici ou là) , j'ai bêtement pris le S/N donné par astroart, mais je m'aperçois que le SNR de MaximDL ne donne pas du tout la même chose, et je ne retombe sur aucune de ces valeurs avec les "volumes", "max" ou "sigma" divers et variés relevés dans Iris...
      Bref, j'ai dû mettre la charrue avant les boeufs
      Merci par avance
      Nathanaël
    • By lock042_CyrilRichard
      Bonjour tout le monde.
      Encore une semaine de beau temps !!! Alors on en profite pour tester un 135mm de chez Samyang que j'ai en prêt.
      Quelle bonne idée !! C'est un excellent caillou que je conseille à tous : il a un super piqué.
      J'ai cherché une cible, j'étais un peu à court d'idée. mais on m'a alors suggéré de faire NGC 7822. Honnêtement je ne la connaissais pas et j'ai donc jeté un œil à wikipedia.
      La phrase
      m'a encore plus motivé à m'aventurer dans cette région HII. J'espère lui faire la RGB prochainement, bien que ma seule prochaine fenêtre semble être vendredi et que la Lune sera encore là en deuxième partie de nuit.

      Je vous présente donc le premier jet de cette nébuleuse prise hier, avec les EXIFs, et si vous avez des remarques et commentaires, n'hésitez pas :
      
       
      L'étoile, si je ne me trompe pas, ce trouve là :
       

       
      Les données techniques sont les suivantes :
      66x120'' / Ha - 6nm
      iOptron SkyTracker + Canon100D + Samyang 135mm f/2 ouvert à 2.8
      Canapé + séries américaines à la con pendant les poses
      Traitement avec Siril 0.9.12 beta + GIMP + Darktable
    • By Maïeul
      L’association d’éducation populaire aux sciences et techniques, Planète Sciences, organise son  traditionnel camp d'été astronomie (anciennement Campagne Astronomie) du 8 au 16 août 2020 à Barret-sur-Méouge, en Hautes-Alpes.
      Pas moins de six parcours de formations sont proposés :
       
      – trois parcours observationnels pour se faire plaisir, se former et vivre à un rythme totalement décalé :
      * Première étoile — Initiation théorique et pratique
      * Deuxième étoile — Approfondissement théorique et pratique
      * Troisième étoile — Astrophotographie et imagerie numérique
      – trois parcours pédagogiques, pour se former à transmettre le plaisir de l’astronomie :
      * Agrément pédagogique Petite Ourse — Animer avec des 8-14 ans
      * Agrément pédagogique Arpenter l’Univers — Animer en collège-lycée
      * Agrément Planétarium Numérique
       
      Chacun de ces parcours se décline sous deux modalités : base, donnant une formation complète aboutissant à une certification, et consolidation, pour réviser et approfondir en autonomie ses compétences, en étant accompagné par les formateurs et formatrices et en disposant des ressources matérielles et pédagogiques de l’association.
       
      Et bien sûr, comme chaque année, des temps de convivialité, d’échange autour d’intérêts personnels et d’astronomie, de bonne humeur et de joyeuse entente.
       
      Renseignement et inscription sur le site internet de l’association :
      http://www.planete-sciences.org/astro/camp-ete
  • Images