Pyrophorus

Sadr en deux versions

Recommended Posts

Bonjour à tous !

 

L'image qui suit n'est pas terrible, mais j'aimerais avoir votre avis sur le traitement. C'est l'entourage de Sadr qui contient des nébuleuses diffuses rouges. Mon APN non défiltré n'en tire pas grand'chose  (Comme dit le vieux proverbe astram:  "Les APNs, c'est comme les clopes, sans filtre c'est meilleur."). Par un traitement normal (courbes, saturation, etc...) il est difficile d'obtenir mieux que ça:

 

sadr-1.thumb.jpg.9b60a4622d5325bbb5fe9cf93f86a0e1.jpg
 

Avec un traitement nettement plus  poussé (mais finalement assez compliqué), ça peut donner ça qui est plus satisfaisant quand on ne met pas le nez dessus:

 

sadr-2.thumb.jpg.47a7b1ae643c088de9665406c4cdc5e9.jpg
 

Ce n'est pas sans introduire des trucs un peu zarbi dans l'image, mais toute la question est de savoir si ça ne la dégrade pas trop, bref si ça vaut le coup.

Votre avis sera le bienvenu.

Ciel clair et sans turbu...

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

C'est très joli, la première est parfaite avec des belles couleurs;)

pas besoin de plus..

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord :)

La première est très bien et le mieux que l'on puisse obtenir avec un APN non défiltré ;)

La seconde est plus flatteuse en petit format, mais c'est tout moutonneux en full et pas très bon.

Ce genre de nébulosités passe mieux avec un APN défiltré et même avec un filtre Halpha.

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous tous pour cet avis unanime...

Je l'ai donc suivi pour tenter un nouvel essai moins excessif et j'ose abuser encore de votre bonté pour attendre un nouvel avis. Il n'y a plus ces "moutons" qui déplaisaient à Alain, mais un peu plus de bruit. Plus tu tambouilles, plus ça merdouille, on n'y échappe pas.

Nuits calmes et sans nuage ...

sadr-3.thumb.jpg.06dde3ee0353d253648b5b25613934f2.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Pyrophorus a dit :

Plus tu tambouilles, plus ça merdouille, on n'y échappe pas.

J'adore l'expression :)

C'est vrai qu'elle est meilleure, plus lumineuse avec un meilleur fond de ciel :)

Mais l'idéal pour ce genre d'exercice est quand même un APN défiltré ;)

Bonne journée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ALAING a dit :

Mais l'idéal pour ce genre d'exercice est quand même un APN défiltré ;)

Ça résume le problème,

Belle image malgré tout, la 1ère pour moi.

olivier

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous deux....

 

1 hour ago, ALAING said:

J'adore l'expression

Je la tire d'un vieux bouquin poussiéreux prêté par un ami. En fait, son mauvais état et les pages manquantes en font une lecture assez indigeste, et je me suis surtout penché sur la fin où se trouvent quelques maximes et proverbes prétendant résumer la substantificque moelle de l'ouvrage en quelques formules bien frappées. Certaines ne sont pas dépourvues de bon sens (de mon point de vue de novice du moins) comme celles-ci:

Turbu sur Jupiter, panique dans le SER !
Monture qui brandouille, et l'image part en c...
Troupeau de nuages ? Boucan dans l'image !
Fond de ciel plein de bruit ? ToShop est ton ami !

 

Mais d'autres suscitent le doute:
Equilibrage et collimatage sont les deux mamelles de l'astronomie.

Je ne pensais pas qu'Urania pouvait avoir quelque chose de tatoué sur les seins.


Si c'est tout p'tit dans l'oculaire, c'est que tu regardes à l'envers !

J'ai regardé à l'envers dans mon Newton et j'y ai seulement vu ma bouille en plus gros. Je ne comprends pas. Et puis il y a des trucs comme ça:

Mieux vaut empiler les filtres qu'enfiler les pitres.

Je ne vois pas ce que ça peut vouloir dire. On empile vraiment des filtres dans certains cas ?

 

Et pour conclure, un certain nombre de maximes laissent supposer que les astrams seraient tous dans un état d'éthylisme avancé.

Rien ne sert, mon garçon, d'accumuler les poses, il faut soigner sa MAP, sa MES et sa cirrhose.
Eléphant rose en vue ? Tu as vraiment trop bu !

 

C'est limite insultant. (D'ailleurs, je ne comprends pas du tout la dernière: la nébuleuse de la Trompe est bien rose, non ?)

 

Edited by Pyrophorus
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By MALLART
      Salut à tous,
       
      Me revoilà avec le second champ imagé durant cette session de fin septembre au col du Restefond.
       
      Il s'agit du champ de NGC7023 et VDB 141, fait en même temps que Thomas Bexant s'en occupait avec son tout nouveau Newton de 250mm (lien).
       
      Image réalisée au col du Restefond les 29/30 Septembre et 2 Octobre 2019.
      Couches : LRVB
      Matériel :
      Lunette FSQ106ED sans sa crémaillère,
      Monture 10 Micron GM 1000 HPS,
      Caméra FLi Proline 16803,
      Roue à filtres CFW5-7,
      Diviseur optique "maison",
      Porte - oculaire FLI Atlas,
      => montage direct du train d'imagerie sur la lunette via un cône sur mesure en aluminium.
       
      Prises de vue : 46 poses de 5mn en luminance +15 poses de 5mn en R,V,B en bin2.
      Total : 7h35mn.
      Caméra refroidie à -20°C
      Prises de vues faites sur trois nuits du fait de conditions variables.
       
      Traitement :
      Acquisition et pré-traitement avec Maxim DL (bias, darks et flats),
      Alignement sous PRISM,
      Correctif des couleurs avec SIRIL,
      Assemblage dans Photoshop.
       
      Idem que pour le traitement du champ de North America + pelican : j'attends vos remarques pour savoir si je n'y suis pas allé trop fort sur les curseurs,  car il est difficile de faire tout ressortir
      sur ce champ dans lequel, franchement, il y aurait un peu de ménage de poussières à faire .... ça fait peu soigné tout de même ce coin de voie lactée !
       
      Lien vers la full.
       
      A+
      Emmanuel

    • By Daniel B
      Bonjour le groupe!
       
      Le 19 octobre dernier j'ai pris 3h30 (avant les brumes) pour croquer le poisson rouge (IC 1795) situé à la pointe du coeur (IC1805). 
      Je me suis monté un setup d'hiver avec ma lunette TEC140 et un réducteur Astro-Physics 0.75x. J'obtiens une focale de 750 mm. Il me reste un peu d'alignement de la caméra à améliorer mais ça donne déjà des résultats utilisables.
       
      1h30 de Ha et d'OIII. 5 minutes seulement pour chaque canal RGB. En plus de ce qui est indiqué sous l'image: prétraitement, assemblage RGB et ajout des couches Ha (dans le rouge) et OIII (dans le vert et le bleu): PixInsight 1.8. L'ajout des couches Ha et OIII a été fait grâce au script Utilities -> NBRGBCombination. Un peu de réduction de bruit, ajustement finaux dans Photoshop CS3.
       
      Daniel
       

    • By Pyrophorus
      Bonjour à tous !
      J'ai enfin réussi à photographier Pacman la nuit dernière. Ce n'est pas tant qu'il soit difficile à trouver, mais entre la météo pourrie et mes essais de guidage, j'ai tout merdé depuis un mois.
      TN200/F5 sur EQ5; Nikon D5300 au foyer, correcteur de champ Baader.
      La nouveauté c'est le guidage avec un Synguider sur une lunette Orion 80x350. Ce qui m'a permis de faire des poses d'une minute trente au lieu de trente secondes. C'est incontestablement un progrès du point de vue du signal car je n'ai pas eu besoin d'extraire les couleurs au  pied de biche. Mais il va falloir que j'apprenne à dompter les caprices de la petite bête qui par moment vasouille grave. J'ai dû mettre à la poubelle la moitié des 90 brutes, donc évidemment du côté du bruit, c'est pas génial (le reste non plus d'ailleurs, mais c'est pour participer). Mon correcteur est peut-être aussi un poil trop près de l'APN, vous me direz votre avis.
       

       
      Bon ciel à tous !
    • By MALLART
      Salut à tous,
       
      Suite à une session d'imagerie relativement satisfaisante au Col du Restefond,  Je prends la suite de Thomas (voir son post) pour présenter les quelques résultats que j'ai pu obtenir.
       
      Voici donc pour commencer le champ de NGC7000 et du Pelican (IC5067/68/70) imagé la nuit du 2 au 3 Octobre en LRVB avec une "touche" de Ha.
      Je comptais attendre de rajouter du Ha au retour, mais vu le temps en Picardie .... ça risque d'attendre !
      Et puis une image avec peu de Ha ressemble un peu à une LRVB classique, qui me parait plus naturelle ...
       
      Les détails :
      Image réalisée au col du Restefond les 2 et 3 Octobre 2019.
      Température : 2°C en début de nuit, -4°C vers 4h du matin.
      Nuit peu transparente pour le site, avec un peu de vent et surtout pas mal de turbulence.
      Couches : LRVB renforcé avec un peu de Ha.
      Matériel :
      Lunette FSQ106ED sans sa crémaillère,
      Monture 10 Micron GM 1000 HPS,
      Caméra FLi Proline 16803,
      Roue à filtres CFW5-7,
      Diviseur optique "maison",
      Porte - oculaire FLI Atlas,
      => montage direct du train d'imagerie sur la lunette via un cône sur mesure en aluminium (faut pas se rater sur le tirage, vu la faible course de MAP de l'Atlas ...)
       
      Prises de vue :
      18 poses de luminance, 6 poses R,V,B en bin2, 3 poses Ha (6nm) de 10mn en bin2.
      Caméra refroidie à -20°C
       
      Traitement :
      Acquisition et pré-traitement avec Maxim DL,
      Alignement sous PRISM,
      Stacking sous MaximDL (SD_Mask),
      Couche RVB : utilisation de SIRIL pour la suppression des gradients et l'équilibrage des couleurs par photométrie sur les étoiles,
      Assemblage dans Photoshop (colorisation luminance sur laquelle sont appliqués des filtres passe-haut en mode incrustation pour donner de la profondeur aux nébulosités),
      La Couche Ha est utilisée en renforcement des couches L et R en mode "Densité linéaire -".
       
      J'ai refait la mise au point régulièrement, me méfiant de l'instabilité de la mise au point de la FSQ106ED qui doit être refaite à chaque variation de 1°C (drift d'environ 40 microns par degrés
      avec la crémaillère d'origine). Il semble qu'avec la crémaillère démontée et remplacée par un simple cône sur lequel est fixé le train d'imagerie, la dérive soit moindre mais je n'ai pas pu le confirmer (autres essais nécessaires).
       
      Je livre cette première image couleur à votre avis, n'ayant pas le même rendu suivant l'écran utilisé (tantôt trop claire, trop foncée, couleurs plus ou moins marquées ...).
       
      Lien vers la full :  full
       
      A bientôt pour le prochain champ, en attendant votre avis sur ce premier traitement ...
       
      Emmanuel

    • By Pulsar59
      Hello,
       
      promis j'arrête bientôt !
       
      Celle_là date de 2017, avec un objectif Sigma Art 50 (il aurait du être fermé un peu plus mais je ne le connaissais pas à l'époque), monté sur une Atik One et AZEQ6
      3 heures de pose en Ha, 4 heures en S2, 2 heures en O3. Faut pas trop regarder les angles de la full
       

       
      Full : https://www.astrobin.com/full/301521/0/?real=&mod=
  • Images