CB7751

NGC7635 La bulle bicolore

Recommended Posts

Bonsoir,

Après la version Ha en monochrome, je vous présente ma bicolore sur NGC7635. 

L'OIII est beaucoup beaucoup plus faible que je l'avais imaginé.. j'ai pu faire 7h de Ha et "que" 5h de OIII mais je vais m'arrêter là.

Objectif photo 500mm F4, Caméra ASI 183MM Pro. Prises en poses de 180s, j'aurais dû les prendre en 300s  mais d'un autre côté ça engendre un peu plus de déchets..

Si je rêvais d'un peu plus de couleurs froides au centre, je suis quand même très satisfait de la texture générale des nébulosités. Pour la focale modeste utilisée.. et un truc que je pose en 20 minutes dans le jardin le soir sans me préoccuper de quoi que ce soit si ce n'est la couverture nuageuse.

 

48745182826_192fe158f9_k.jpgNGC7635HOO-2048  sur Flickr 

  • Like 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Elle est superbe :)

Un peu . . . forcée sur le rouge mais magnifique quand même ;)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ma part Tres bien reussie ...

Tu dis 20min de prepa 

Tu as quoi comme monture pour le suivi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous. :D

 

Il y a 10 heures, ALAING a dit :

Un peu . . . forcée sur le rouge mais magnifique quand même

Maintenant que tu le dis... oui c'est pas faux, tirer très très légèrement sur le orange ça serait mieux. Je prévois de faire des petits tirages de certaines photos, c'est le genre de détails que je rectifierais pour homogénéiser les rendus.

 

il y a une heure, Achaim a dit :

Tu dis 20min de prepa 

Tu as quoi comme monture pour le suivi ?

Une HEQ5 Pro avec modif courroies, je ne saurais pas dire si les courroies apportent un gros gain j'ai fait la modif très tot en débutant.

Je plante le trépied de niveau, la monture, les contrepoids, tout le bloc photo prêt avec boitier ASIAir et autoguidage, branchements sur rallonge 220V. La MES grossière dans le viseur puis affinée avec l'ASIAir dès que les étoiles sont visible sur photo ça prend à tout casser 5 minutes.

Ensuite tout peut se faire sur le smartphone depuis la maison.. de la sélection de la cible aux correction de mise au point.

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 elle est très belle avec  une très bonne profondeur ! bravo! :)

 polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour cette prise. Beaucoup de détails :)

Mais comme @ALAING je la trouve trop rouge ;)

 

XavS

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By mariobross
      Bonjour, Sh2-129 est une nébuleuse située dans Céphée, elle est issue du catalogue Sharpless et répond bien en h-alpha, par effet d'optique il existe une autre nébuleuse dans le même champ c'est Outters 4 qui n'a été découverte que récemment par Nicolas Outters (cette nébuleuse est surnomée "le calamar"), son signal principalement centré sur l'émission OIII  est tout de même très faible ce qui explique sa découverte tardive.
      Pour cette image il y a 22 poses de 15 minutes en ha + 31 poses de 15 minutes en OIII, la technique de combinaison est : ha/OIII pour la luminance et HOO pour réaliser les couleurs.
      Même si cela semble conséquent en terme de temps de pose, il en faudrait encore bien plus avec un ciel bien noir pour vraiment traiter à l'aise, ici on est obligé de jongler avec les process pour limiter le bruit.
      optique : TEC 140 + moravian G4 16000, acquisitions en automatique avec Maxpilote, traitement pixinsight + photoshop.
      Pour le traitement j'ai vu pas mal d'images où "le calamar" est franchement découpé par des techniques manuelles sur SH2-129, j'ai pris le parti de rester plus soft avec juste un léger rehaussement de la vision du "calamar" je trouve que cela reflète plus la "réalité".
      l'image réduite à 1400px :

      Version full à la taille d'acquisition:
      http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/cephee/calamar_full.jpg

      Jean-Claude Mario
    • By pfil
      Bonjour à tous,
       
      On ne présente plus M27, un objet phare de nos nuits d'été... j'ai un peu traîné pour finir le traitement de cette image datant du 2 août 2019, prise en Dordogne. Le rendu un peu plus rouge qu'habituellement est dû à l'ajout d'une couche H-alpha.
       

       
      La full est ici : http://pfilliatre.free.fr/images/images_astronomie/m27_20190802.jpg
       
      Matériel : C9.25EdgeHd, Sbig ST10. Il y a 96 minutes en luminance, 65 en H-alpha, 91 en chrominance. Fwhm 1.9''.
       
      A bientôt,
      Philippe


    • By fljb67
       
      Bonjour ou bonsoir.
       
      Premier test avec mon nouveau matos. ^^
       
      ( Oui, je suis passé du côté obscur du système Maksutov  ).
       
       

       
      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      Caractéristiques du matériel / prises de vues :
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur "8 x 50 ".
       
       
       
      I°) Date : 26/10/2019.
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 40 s ; T° :  - 10°C ; Rouge 52 ; Bleu 95 ( valeurs par défaut ) ; Saturation : valeur par défaut
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8
       
       
       
      Quelques versions plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 40s ) :
       

       
      Le phénomène d'ampglow est assez visible en haut à droite.
       
       
       
      2°) Empilement de 20 images de 40 s chacune ( 800 s en tout, donc  13 min 20 s au total )  ... avec 36 darks ( pas de flats ni d'offsets ) :
       

       
       
      - Version un peu moins verte + "réduction d'étoiles" :
       

       
      ... et avec plus de bleu  en ayant diminué un peu la clarté centrale :
       

       
       
       
      Conclusion : je suis satisfait de la qualité optique de ce Mak SW 127/1500.
       
       
    • By DJOUBS
      Je partage un nouveau timelapse avec cette fois-çi la Voie lactée.
      Réalisé avec un ami : Jean Philippe Kornmann dans la vallée de Névache.
      Avec de la musique..., choisir en tenant compte des remarques suscitées par mon timelapse sur la Lune cendrée...
      Remarques et suggestions bienvenues
      Dominique
       
    • By deome
      Devant la météo plus que moisie depuis un moment qui parait une éternité pour moi, entre nuages, pluie, neige cette nuit et une humidité de dingue, je n'ai pas ressorti le matos depuis la mi-septembre
      Je me résout donc a traiter 2 sessions que j'allais mettre a la poubelle car prises dans des conditions vraiment difficiles, une PL très très très présente, et une atmosphère très humide

      La première est la nébuleuse NGC1491 dans la constellation de Persée.
      L'image est la résultante de 700 poses de 50" à 800iso, je sais ça fait bcp, j'ai fait ça sur 2 nuits et j'ai empilé toutes les images, la flemme de les trier une a une, tout ca pris avec mon fidele Nikon D5500 non defiltré, au foyer de mon Newton 254 f:d 4 sur une NEQ6 Goto sans autoguidage. J'ai un correcteur de coma Baader RCCI et un filtre UHC Explore Scientific
      J'ai vraiment galéré a obtenir un FDC homogène, les étoiles ne sont plus très rondes, il va être temps de revérifier la collimation du scope et le backfocus du correcteur, heureusement l'hiver arrive.....
       

       
      La deuxième est l'amas NGC 7129 dans la constellation de Cephée
      L'image est un empilement de 300 poses dans les mêmes conditions que précédement
      Pas très satisfait du traitement mais j'ai pas réussi a obtenir mieux, pas eu envie de m'attarder dessus non plus...
       

       
      J'arrive a  qq mois de ma première année d'astrophoto, première année d'astro tout court en fait, et je la résumerais surtout par l'excitation du début, sortir le matériel dès que le ciel parait dégagé, même si les conditions ne sont pas au top, quitte a sortir des photos moyennes.
      J'ai fait qq beau cliché dont je suis vraiment satisfait, comme les dentelles du cygnes, la bulle, le croissant et même une belle andromède qui ne rentre pas entière dans le champ, et d'autres moins bonnes, ça me laisse une grosse marge de progression comme ça  
      Cet hiver, je compte faire évoluer un peu le setup en ajoutant un autoguidage et en modifiant la monture avec un kit Rowan et des pièces de meilleur qualité.
      Pour le prochaines photos, je vais essayer de passer outre l'envie de shooter dès que possible et mieux sélectionner mes cibles et mes soirée de shoot (ça fait un peu drogué dis comme ça), 
  • Images