CAZILHAC Robert

Parachute d'Andromède T620 AstroQueyras

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

 bonjour et bravo robert !

 bravo pour ce parachute , je connaissais pas du tout ! ;)

 * on parle plus des parachutes dorés ! ;)

 bonne soirée !

 polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Génial, bravo! :)

Un petit problème de collimation? Mais j'imagine que ça doit pas être facile de tout gérer en une semaine...

Nathanaël

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Robert,

 

Excellente image du quasar parachute, ses composantes sont très bien séparées. Situé à une déclinaison plus élevée il est sans doute plus "facile" que la Croix d'Einstein, mais tout est relatif...

 

Amicalement

 

Christian

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous !

Tu as raison Christian ! les composantes séparées apparaissent facilement sur les brutes avec un fond moins lumineux (galaxie hôte trop faible).

En 1s les 4 composante sont  sont déjà visibles  sur une bonne image brute !!

bruteparachut.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bonne image bien résolue :-)

 

Fred

Edited by zeubeu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 23/09/2019 à 13:36, CAZILHAC Robert a dit :

En 1s les 4 composante sont  sont déjà visibles  sur une bonne image brute !!

 

Vous avez un champ corrigé de quelle dimension avec ce réducteur ?

 

Merci,

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

avec l'équipe "Tartiflette" on avait profité d'un autre "gros cube", le T600 du Pic du Midi pour lui faire sa spectro

ton image me fait regretter de ne pas l'avoir essayé en photo :)

superbe présentation avec la bonne idée d'y insérer Saturne pour montrer la taille apparente de l'objet B|

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo.

Mais pourquoi avoir mis le reducteur x0.7 ? Sans le reducteur l'image aurait été plus zoomée non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Robert, j'ai pensé à toi avec cet article qui reprend des lentilles gravitationnelles accessibles aux amateurs. Mais je t'ai peut être déja donné ce lien autrefois, je ne me souviens plus.

On peut retrouver quelques uns de ces objets sur le forum astro Cloudy Nights. Je trouve que c'est un beau challenge si tu aimes ce type de cibles, de quoi occuper encore quelques missions futures au Queyras ... :

 

https://www.ast.cam.ac.uk/ioa/research/cassowary/

 

 

Note : Il y a quelques années j'avais tenté le "Cheshire Cat", non sans quelques difficultés... O.o.

 

Amicalement

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, merci pour les retours c'est chouette :)

 

Le 25/09/2019 à 07:06, zeubeu a dit :

Vous avez un champ corrigé de quelle dimension avec ce réducteur ?


Aucune idée... Mathieu l'a essayé avec son ASI1600, ça semble passer pour réduire de F8 à f5.6

 

Le 25/09/2019 à 19:03, Alef a dit :

Mais pourquoi avoir mis le reducteur x0.7 ? Sans le reducteur l'image aurait été plus zoomée non ?


Sans réducteur, on aurait juste des patates plus grosses en guise d'étoiles, et aussi plus sombres. Un trop fort grandissement est contre-productif... déjà à F10 c'est trop en vérité.
 

Le 25/09/2019 à 21:46, christian_d a dit :

Robert, j'ai pensé à toi avec cet article qui reprend des lentilles gravitationnelles accessibles aux amateurs. Mais je t'ai peut être déja donné ce lien autrefois, je ne me souviens plus.

On peut retrouver quelques uns de ces objets sur le forum astro Cloudy Nights. Je trouve que c'est un beau challenge si tu aimes ce type de cibles, de quoi occuper encore quelques missions futures au Queyras ... :


Ah ça c'est chouette, merci je note :)

On devait faire le chat de cheshire en février dernier, mais on n'a pas pu monter finalement... une autre fois ;)

 

Romain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Lonelystar78
      Voilà après quelques déboires pour la mise en place de l'autoguidage avec mon C14, la nuit étant potable, j'ai lâché l'affaire et j'ai tenté de faire une image en poses courte pour pouvoir me passer du guidage.
      J'ai pointé M13 et est lancé les acquisitions avec Sharpcap :
      Temps de pose 5s , Un cumul de 2 h environ (1 440 images). Hélas l'affreux Bill Gates m'a joué un tour : la session s'est interrompue , sûrement à cause d'une mise à jour, au bout d'un temps cumulé de 34 minutes, Grrrrr 
       
      J'ai quand même exploité les images acquises. 
      Traitement avec Siril (pas de dark et flat, 50 offset) puis Photoshop.
       
      Setup :
      C14 Edge HD Montire Titan 50, ASI 2600MC Pro refroidie à -20°C 407 poses de 5 s  
      Le résultat perfectible (Il faut réduire encore le bruit du fdc) est toutefois encourageant.
       
      Bon ciel
      Patrick
       

       
    • By Billyjoe
      Salut les Astram
       
      A la base je voulais posé plus sur cette M88, mais cette nuit là (25/04)le vent m'a un peu embêté d’où seulement les 30min sélectionnées, la nuit suivante c'était voilé 2H pour rien.
      Et vu la météo pas sur que je puisse en remettre en L et en RVB avant longtemps.  
      mais je vous post quand même le résultat de cet échantillon car je suis épaté du résultat avec si peu de poses et sous un ciel urbain le tout en poses courtes, cool quand même ?

       
      Dobson Skyvision 15" F/D 4.3, sevocat+dérotateur; ASI290mm
      échantillonnage 0.37"/p redimentionné à 0.5"
      FWHM 1.7/1.8" sur le stack de 30min.
      Traitement basique (je sais faire que ça) : Modif histograme Siril, masque flou Prism, et bruit/accentuation  Gimp.
      Et bien sur Siril pour le prétraitement de toute ces images.
       
      On peut voir la rotation des aigrettes sur les étoiles les plus brillante, elles disparaissent si je rajoute (en somme,moyenne ou sigma qu'importe)d'autres poses. J'ai fais pleins d'essais mais les images de la nuit suivante qui fut tellement mauvaise dégradaient ces 30 bonnes minutes.
       
      Bon ciel à vous
      et si je peux j'en remettrais une couche (enfin au moins 3 )  
       
       
    • By dob250
      Comme je suis avec mon C9 Evolution en mode alt az, pour l'instant je suis limité en temps de pose et en qualité de suivi
      J'ai donc acheté cette lulu car j'ai vu pas mal de bons commentaires
      Donc voici un premier essai, lulu en parallèle sur un support chercheur
      j'ai commencé par un objet facile et avec un champ proche de celui couvert par la lulu et ma caméra 385 avec Dark uniquement
      M48 temps de pause 2 sec et 3mn 52 sec au total traitement startools (j'adore  ) et ajustement dans gimp, le fond du ciel est trop sombre à mon goût
       

      Ensuite un trio du lion M65, M66, NGC3628 pause de 15 sec (génial je ne pensais pas possible) au total 752 secondes soit 12 mn 32 sec
      Crop 80 %
       

      cette lulu est une belle surprise et le temps de pose possible est top  
    • By exaxe17
      NGC 4449,
      C'est une galaxie irréguiliere de type magellanique.
      C'est une galaxie à sursaut d’étoile comme NGC 4631 ,ou M82.
      Je me suis obstiné 4 ou 5 jours dessus , pensant naivement qu'une supernova, ou une nova, ou un
      sursaut d'étoile dans un super amas se ferait voir...comme celui de M82 il y a 2 ou 3 mois.
      je sais, cela serait vraiment du lucky!
      Bref! Cette galaxie est quand meme 1,5 fois plus brillante que le grand nuage de Magellan!
      Mais beaucoup plus loin...
      Elle reste assez brillante , parfaite pour une acquisition facile en mode pose courte.
       
      Materiels utilisés:
      TN 300f4 sur une Atlas (EQ6)
      correcteur de coma Koma Korrektor 0.95x
      Qhy290MM pour la luminance (8hx1s et 2.5)
      Player one Neptune color (6hx4s)
       
      la full
       

       
      Il y a plein de super amas d'etoile , d'amas globulaire et il y a même un ancien coeur de galaxie transformé en AG!
       

       
      d'apres des données du HST
       
      j'ai utilisé une technique pour diminuer le bruit du à la deconvolution:
      Stephane.
       
    • By Roch
      Salut la compagnie 

      J'ai un peu de retard de traitement... le T560 était de sortie fréquemment cette dernière nouvelle lune, et vu comment la météo est partie ces temps-ci, je sens que ce n'est pas près de s'arrêter

      Du point de vue technique, je fais toujours des modifications dans ma manière de procéder avec ce télescope... après avoir bataillé pendant quasiment 1 an pour mettre en place un système de recentrage avec la caméra qui image ( ce qui serait, je maintiens, très simple en théorie... ) j'ai finalement renoncé et je me suis du coup concentré sur un guidage "classique" au chercheur. Même avec une monture azimutale et la rotation de champ, PHD2 fonctionne impec ; il me faut simplement une étoile suffisamment lumineuse au centre du champ pour être visible au chercheur.

      Et du coup je me retrouve dans une situation un peu stupide, puisque je fais des poses de 5s au chercheur et des poses de 500ms au télescope ; je fais donc des poses 10 fois plus longues pour le guidage que pour l'acquisition. Mais le but de ce guidage n'est pas de poser longtemps, mais uniquement de recentrer le champ après l'inévitable dérive qui vient au bout d'un moment, ce qui me permet de laisser le setup tourner pendant que je fais la sieste
      Avant, il fallait que je revienne tous les 15 ou 20 minutes environ pour recentrer, maintenant on passe à 1h ce qui est définitivement plus confortable  et c'est la longueur des câbles qui me limite, donc il y a encore matière à amélioration si je change quelques trucs du côté hardware. Ceci dit il restera toujours des impondérables comme la MAP ou la collim que je serai obligé d'affiner manuellement de temps en temps, donc je ne pourrai jamais laisser tourner le setup tout seul toute la nuit si je veux un résultat de qualité.
      Bon après ce n'est pas le but non plus 
       
      Je vous présente déjà trois images acquises il y a quasiment un mois ; il y en a d'autres encore en cours de traitement. J'ai eu des seeings corrects sans être incroyables pour autant.

      Donc on commence par NGC2683, aussi appelée "la galaxie OVNI". Certains diront qu'elle est "à l'envers", mais j'aime bien la mettre dans ce sens pour le vrai effet "ovni" justement
      Léger souci de collim à droite, dommage c'était une bonne nuit...

      T560 à F3, QHY290M
      15000 images sélectionnées sur 60000
      Poses de 250ms, 1.4" FWHM au centre après empilement.
      28 février 2022
       

       

      Ensuite, le couple NGC5218 / NGC5216 ; pas mal d'extensions, j'ai essayé de poser plus longtemps et de conserver plus d'images mais mon ciel ne me permet pas d'aller aussi loin en magnitude que je le voudrais. Quand je pourrai bouger de chez moi avec le scope, ça ira mieux
      Pas mal de choses dans le fond mais forcément le traitement est moins "clean"...
       
      T560 à F3, QHY290M
      15000 images sélectionnées sur 30000
      Poses de 500ms, 1.6" FWHM après empilement.
      5 mars 2022
       

       
      Et enfin, la nébuleuse de l'eskimo, une cible bien connue
      J'ai utilisé un filtre rouge pour grappiller des détails et j'ai poussé le F/D à 4 ; la nuit n'était pas exceptionnelle mais ça a quand même bien aidé
      C'était juste un test, la cible déclinait vite... j'y passerai plus de temps l'année prochaine !
       
      T560 à F4, QHY290M, filtre rouge ZWO
      4500 images sélectionnées sur 32000
      Poses de 250ms, 1.25" FWHM après empilement
      7 mars 2022
       

       
      Voilà, j'espère que ça vous plaira, j'en ai d'autres dans les cartons

      Je fais un immense MERCI aux développeurs de Siril, sans qui tout cela serait tout bonnement impossible. C'est vraiment un logiciel incroyablement efficace pour traiter de très grands nombre d'images comme ici.

      A plus !
       
      Romain
  • Upcoming Events