Pulsar59

M102 au 250 f/4.

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

on arrive a la voir , tres bien définie ceci dit ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Messier 102 ? Humm t'es bien sûr de ça ;):)

Qu'importe, 102 ou pas, cette image est absolument magnifique :)

Bonne soirée,

AG

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis aussi sûr de M102 que ne l'était le découvreur lui-même :ph34r:

 

Merci à vous

Pas vu de bruit de couleur sur mon écran. Vu mes procédures, m'étonnerait qu'il en reste, sauf bien sûr si on regarde à 400 % (là, je garantis pas)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle image! :)

La bande est fine mais aussi presque un peu "cramée" non? 300s c'était peut-être un peu trop?

Sinon, il y a effectivement un motif sur le fdc, tu as fait du dithering?

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas de motif sur mon écran (il n'est peut-être pas bon). Il y a eu du dithering bien sûr.

 

Les brutes ne sont pas cramées mais le contraste avec la bande de poussières est très faible : ci-dessous une brute (à 100%) avec un autostretch sur Siril :

 

 

toto.jpg

Edited by Pulsar59
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jolie cible et belle définition... !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

jolie représentation de cette galaxie, la bande de poussière est perceptible en effet.

Le fond de ciel présente une légére trame oblique, ou un motif qui s'en approche mais rien de grave et "ça passe".

 

Amicalement

 

 

Christian

Edited by christian_d

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci,

en resserrant les niveaux à fond j'ai vu en effet cette trame qui m'avait échappé.

Je me souviens d'être récemment passé dans SGP du dithering "high" à "very high" car j'avais eu quelques soucis sur une autre cible

Possible que cette image date d'avant ce changement, auquel cas ce serait logique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon, j'ai (un peu) amélioré le traitement (mis une V2 en post initial)

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci,

impressionnant le nombre de pétouilles en arrière-plan, c'est ce que j'ai le plus apprécié dans cette session.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Daniel B
      Bonjour tout le monde!
       
      Petit rappel: mon site se trouve à une trentaine de km plein nord de la grande agglomération de Montréal,  qui propage un énorme dôme de pollution lumineuse. Je ne vois presque pas d'étoiles sur mon ciel sud jusqu'à 25 ou 30 degrés.
       
      C'est donc un défi limite que je me suis lancé: celui d'aller chercher NGC 253, la magnifique galaxie spirale du Sculpteur, qui culmine à 19 degrés au-dessus de mon horizon sud, et ce sans aucun filtre anti-pollution lumineuse. J'ai profité d'une nuit où le ciel était assez stable et pas brumeux (le 16 novembre).
       
      J'ai lancé une série de captures LRGB (2 minutes par sous-image) sur environ 4 heures centrées sur son passage au méridien, donc avec la galaxie entre 15 et 19 degrés d'élévation. Pour l'instant je n'ai pas obtenu d'image couleur convaincante, mais j'y travaillerai encore.
      Je suis tout de même parvenu à extraire la galaxie d'un ciel très clair compliqué de gradients démentiels. Le fond de ciel des brutes va de 27500 à plus de 29000 ADU, et le coeur de la galaxie n'atteint pas tout à fait 31000. Donc je suis content d'avoir pu quand même retenir 73 images de 2 minutes. Voici le résultat. Image réduite à environ 70% de sa taille d'origine et légèrement recadrée.
       

       
      Lunette TEC140 à F/5.3 (réducteur Astro-Physics 0.75x)
      Caméra SBIG ALUMA U694 avec roue à filtres autoguideuse, filtres Astrodon.
      73 x 2 minutes L
      Prétraitement, retrait de gradient et débruitage partiel PixInsight 1.8, finition Photoshop CS3.
      Daniel
    • By fljb67
      Bonsoir , ou bonjour .
       
      Une NGC 7331 avec un seeing pas spécialement  bon ( d'où difficulté de mise au point ) ... juste avant que la Lune ne se lève.
       
      C'est mon premier test sur cet objet.
       
      Date : 16/11/2019.
       
      Caractéristiques du matériel / prises de vues :
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercher du type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SW 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 100 s ; T° :  ambiante ( ~ 3,7 °C )  suite à une erreur de ma part ; Rouge 52 ; Bleu 62  ; Saturation : 10
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8
       
       
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 100 s )  plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° )  :
       

       
       
      Phénomène d'ampglow bien visible en haut à droite.
       
       
      2°) Crop après Empilement de 17 images de 100 s chacune ( 1700 s en tout =  28 min 20 s au total )  ... sans offsets et avec des darks qui ne correspondaient pas ( d'où phénomène d'ampglow  qui n'a pas été dégagé ) :
       

       
       
       
      Bon, clair que le centre de la galaxie a été "cramé" ... et  que le fond du ciel est mauvais ( T ° caméra pas réglée + conditions météo + traitement à l'arrache ... entre autre  ).
       
      ... sans compter du fait que la MAP ( Mise Au Point ) est perfectible.
       
      La prochaine fois, j'essayerais de mieux faire. ^^
       
    • By Jacques VAN DER MEER
      Bonsoir les noctambules,
       
      Eh bien, ça faisait presque six semaines que je n'ai pas pu sortir le matos à cause de la météo.
      Donc dimanche dernier, j'ai tenté de profiter d'une rare éclaircie pour continuer les essais avec mon nouveau set-up: Newton 25cm @ F/5 et camera RisingCam (le 294 MC).
      (mon but était de voir le dégrée de la coma et vignettage avec les dimensions de ce capteur (19,1 x 13,0) et d'un gain à 500 sur la taille des étoiles et bruit...)
       
      J'ai lancé les prises vers 20h,  passage de méridien vers 22h30 et puis ajouté deux heures ensuite.
      Bien que ces derniers deux heures étaient quasi inutiles à cause de notre phare à 75% et des passages de nuages bas
      Optimiste, j'avais l'espoir d'ajouter encore de luminance et couleurs, un peu d'H-alpha cette semaine ou la prochaine...mais selon les dernières prévisions, ça ne sera pas avant 2025 😬
       
      Donc, acceptez mes excuses....pour cette galaxie avec juste 3h15m d'exposition (130x90secondes), ; niente darks ni flats....
       

       
      Bonne soirée,
       
      Jacques
       
       
       
       
       
       
       
    • By Achaim
      pour les pros de la cosmologie ,une question qui me titille .... j essaye de comprendre en faisant des petits dessin sur une feuille et ....
      je prend pour exemple une galaxie  X qui se situe à 50 millions d AL , elle nous apparaît ce jour comme elle était il y a 50 mdA..et a l emplacement dans l espace ou elle etait il y a 50 m d années
      prenant en compte que notre galaxie bouge , et que la galaxieX a bougée dans l espace due a l'expenssion , pouvons nous connaître l emplacement actuel de cette galaxie  puisque la lumière qui nous vient maintenant de cette galaxie  nous vient d un point ou il n y a plus rien ...
      de fait vu que nous voyons dans le passé , pouvons nous faire une image du présent de notre univers "observable" en calculant les trajectoires et emplacements possible des galaxies a un instant T
      sais pas si ma question est bien formulée , après elle a peut etre pas de sens ..?
      bon je retourne a mon dessin ....
       
    • By fljb67
      Bonsoir , ou bonjour .
       
      Une M33 alors que la Lune commençait à pointer du nez ... et avec un ciel voilé  :  PHD2 donnait souvent des alertes sonores à cause de passages nuageux ... qui m'ont obligé à mettre certaines prises de vues à la poubelle.
       
      C'est un premier test sur cet objet ... et vu les conditions de daube niveau métép ces derniers temps dans mon coin, j'avoue ne pas avoir pu résister à la tentation de sortir mon matos malgré des conditions pas spécialement sympathiques ( passages de bancs nuageux +  Lune qui venait de se lever ).
       
      Date : 16/11/2019.
       
      Caractéristiques du matériel / prises de vues :
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercher du type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SW 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 100 s ; T° :  - 10°C ; Rouge 52 ; Bleu 62  ; Saturation : 10
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8
       
       
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 100 s )  plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       

       
      Bonjour le fond du ciel bien présent à cause de la Lune ( entre autre ) .. et phénomène d'ampglow bien visible en haut à droite
       
       
      2°) Crops après Empilement de 13 images de 100 s chacune ( 1300 s en tout =  21 min 40 s au total )  ... sans offsets et avec des darks qui ne correspondaient pas ( d'où phénomène d'ampglow  qui n'a pas été dégagé ) :
       

       

       
       
      Bon, clair que ce n'est pas très beau, d'autant plus que j'ai du pousser les curseurs pour bien révéler la bestiole ... mais vu les conditions, le résultat final n'est pas si dégueulasse que je pensais initialement.
       
       
      D'autre part, je suis satisfait que M33 entre à peu près dans le champ de la caméra, alors que celle-ci est orientée "horizontalement" comme sur les atlas, à savoir : Nord en haut, Sud en bas, Est à gauche et Ouest à droite ... et que le système de guidage automatique ait fait son boulot. ^^
       
      La prochaine fois, j''orienterais la caméra "verticalement" afin que M33 y rentre correctement ... en espérant avoir un ciel de meilleure qualité.
       
       
  • Images