franck34

Reprise de l'imagerie depuis le Chili

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Très belles images :)

Cette nébuleuse est de toute beauté, absolument magnifique :)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce partage Franck, je pense que l'on va voir beaucoup d'objets du ciel Austral de ta part maintenant

@+

Christian

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellentes images! NGC 6164, en particulier, est de toute beauté!

 

Daniel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos commentaires même si pour la nébuleuse je la trouve vraiment moyenne et pâteuse.

Je prépare des images de l'hémisphère sud oui Christian.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, franck34 a dit :

Merci pour vos commentaires même si pour la nébuleuse je la trouve vraiment moyenne et pâteuse.

 

Un poil pâteuse oui, par contre le crop sur les galaxies est magnifique !

 

Bravo,

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By gitod
      Le quintet de Stephan pris le 24.10.21
      avec un ciel éclairé par la lune, forte humidité,
      capture effectuée à 30kms ouest de paris en banlieue.
      Je pense qu'il faudrait poser 1H.
    • By alstro
      Bonsoir,
       
      NGC1491 ou Sh2-206 dans la constellation de Persée , nuit du 14/15 octobre.
      Pas mieux, trop de soucis en poste, MAP perfectible avec EAF ZWO ( à creuser car pas habituel) et brumes d'altitude pour les clichés OIII, plus buée sur le correcteur de coma.
      Sinon, le matos habituel :
      Newton SW 254/F4 sur AZEQ6GT pilotés ASIAIR Pro _ ASI183MM_guidage OAG ASI190MM_roue EFW et filtres Ha et OIII 6nm Astronomik
      Ha : 37 x 300s
      OIII : 30 x 300s
      Environ 5 heures après tri.
      Prétraitement : Siril avec DOF
      Montage : L(H) HOO
      Traitement : Starnett, Photoshop et plugins.
      Beaucoup d'accentuation pour rattraper la MAP.
      Je la présente quand même car je suis capable de faire plus mal
       
      Bonne nuit et à bientôt
      Alain
       

       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By yapo
      Mon butinage céleste estival 2021 est assez pauvre en spectacularités malgré une relative profusion de cibles. Il s'agit pour la plupart d'objets faibles un peu avares en détail que vous n'avez peut-être pas encore croisé. En outre, la météo n'a pas été très coopérative : seulement une demi-douzaine de nuits exploitées sur un séjour de deux semaines, ce qui n'est statistiquement pas représentatif du site…
       
      Ah oui, j'ai étrenné un nouvel oculaire, l'APM HDC 7mm/100°, destiné à remplacer un Speers-WALER de 7.4mm/82°, oculaire que j'adore (sans doute parce qu'il me donne une pupille idéale pour les pétouilles que je chasse). Une évolution win/win comme dirait un bon commercial : confort quasiment comparable et champ élargi.
       
      Pour bien apprécier les DAAOs, voici l'échelle qui permet d'apprécier les DAAO pourvu que votre écran fasse apparaître les différentes gradations.
       

       
      Les puristes retrouveront croquis de terrain, DAA0s hyper-contrastés et autres cartes de champ avec les fiches d'observation.
       
      J'ai commencé par une nébuleuse planétaire déjà observée, PK 59-18.1 (Abell 72) mais mal appréciée au niveau de ses limites et de sa structure. De plus, une galaxie proche au Sud (mais très faible) semblait être accessible et du coup occasionner un rapprochement plaisant. Si les lobes sont très subtilement discernables avec le filtre OIII, il faut l'enlever pour percevoir en même temps la galaxie vue à la limite et la nébuleuse qui bien que moins contrastée qu'avec le filtre reste perceptible.
       

      T445x125/OIII
       

      T445x286
       
      détails PGC 65491
      détails PK 59-18.1
       
  • Upcoming Events