AdrienDB

Mosaïque dans le Cygne

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Vraiment très beau. ^^

 

Le "croissant" ainsi que les "dentelles" sont vraiment bien visibles. xD

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bienvenue Adrien, je dois te dire que pour 1 première image c'est top, mais je pense que tu as fait tes armes avant et c'est tout à ton honneur

et on en redemande bravo

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca commence tres fort ; vraiment magnifique ce champ !

Tu es debutant sur le forum mais pas en astrophoto semble-t-il.

En tout cas bravo !

 

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour vos réponses,


Ca fait un peu plus de 2 ans que je me suis mis à l'astrophoto. Sur Astrobin vous avec accès à mes autres photos.

 

J'ai commencé avec une 80ED et un 5D mark II puis un 350D Baader et maintenant un a7s Astrodon. J'ai pas les moyens financiers pour upgrader avec un nouveau tube, une caméra, roue à filtre et cie donc je me fais plaisir sur du grand champ :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors là, Adrien, tu fais très fort en guise de présentation :)

C'est vraiment une superbe image que tu nous offres de cette région du ciel ;)

Et l'A7S est un excellent appareil sur ce genre de cible ;)

Bienvenue et bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By encelade18
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Voici ma première image de l'année, la nébuleuse variable de Hubble (NGC2261/ C46).
      La nébuleuse variable de Hubble est située dans la constellation de la Licorne.
      Cette nébuleuse par réflexion est distante de 2 500 années-lumière et a un diamètre de 2,2 années-lumière.
      La nébuleuse change d'apparence et de magnitude en seulement quelques semaines.
      Elle est éclairée par une étoile variable, de type T Tauri, R Monocerotis (de magnitude entre 10 et 13).
      La variabilité de la nébuleuse est indépendante des variations d'éclat de l'étoile. Elle serait due à la projection sur la nébuleuse de l'ombre de nuages de poussières orbitant autour de l'étoile.
       

       
      * Acquisitions :
      - Caméra ASI533, capteur refroidi à -15°C.
      - Images brutes de l'objet : 103 images. 3008 x 3008 pixels. Exposition 1min. Gain caméra 100. Format fits.
      - Images brutes de pré-traitement : 30 images de darks, 100 images d'offsets, 100 images de flats. Format fits.
      - Autoguidage : Par diviseur optique ZWO. Caméra de guidage GPCAM2 IMX224. Dithering.
      - Date/ lieu : nuit du 05 au 06/01/2022, de 00h43 à 02h34 à Vauréal (Cergy-Pontoise, 95).
      Logiciels : Sharpcap 4.0.8395.0, PHD2 Guiding 2.6.10.
       
      * Optique :
      - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1900 mm de focale. Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium.
       
      * Monture :
      - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding
       
      * Prétraitements :
      - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 92 images (89% des images), soit 1h 32min de pose, avec masters dark, offset, flat.
      Logiciel : Siril 0.9.12
       
      * Traitements :
      - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme.
      - Masque de fusion : réglage des tons foncés / tons clairs.
      - Masque de fusion : saturation, vibrance.
      - Masque de fusion : filtre passe-haut.
      - Masque de fusion : contraste.
      - Masque de fusion : ajustement des niveaux, correction gamma, réduction du bruit chromatique.
      Logiciels : Siril 0.9.12, Photoshop CS6.
       
      * Lien à mon site internet :
      http://encelade18.free.fr/photos/NGC2261.html
       
    • By chinois02
      Bonjour,
      Réalisé hier soir dans des conditions médiocres (lune et transparence moyenne) en ciel de campagne proche d'une ville de 50.000 habitants:
       
      Setup: monture GEM28 Ec, caméra ASI 183 mm lunette FRA ASKAR 500 avec réducteur de focale 0.7 ramenant celle ci à 346mm, filtres SHO Zwo sur RAF manuelle, pilotage asiair
       
      Technique: pas d'autoguidage, MES à l'asiair, poses unitaires de 120 s gain caméra à 100, température -10°. 38 images en S, 30 en H alpha, 30 en O3. Dark et flats réalisés,
       
      Traitement siril seul et reprise niveaux sous GIMP.
       

       
      Critiques bienvenues.
    • By Sauveur
      Bonjour une Capture de la Californie RinsigCam 2600Mc a -15° filtre L extrem sur mon Newton coupé a 800 de focal
       
      Deux traitement 
       
      HA O3
       

       
      Ha RGB
       
       
       

       
       
      hier j'ai pas pu shooté les planètes dommage 
       
      Ce soir cela s'annonce bien pour par chez moi 
       
      bonne journée et bon ciel
       
       
      Sauveur
    • By stéphane
      bonsoir à tous,

      une image faite le 9, 10 et 11 Aout dernier depuis l'observatoire Sirene sur le plateau d'Albion.
      Une image qui m'a donnée beaucoup de fil à retordre à traiter, j'espère, comme d'habitude, que les couleurs ne sont pas trop dans les choux

      Sh2-91 est la partie la plus lumineuse d'un faible rémanent de supernova ( G65.3+5.7 ) se trouvant juste au Nord d'Albireo dans une zone très lumineuse et très peuplée de la voie lactée!

      atik460ex + filtres HaRVB astronomik + fs60 à f/4.2 sur la GP-DX
      autoguidage en // avec zwo178mm + zwo30F4

      Ha 6nm : 38 x 600s en binning 1x1
      RVB : 7 x 300s en binning 2x2

      prétraitement imageviewCA
      traitements iris, siril (étalonnage des couleurs), starnet++, photoshop

      A la taille d'acquisition (3.2Mo) :



      a+
      stéphane
    • By Discret68
      Salut les astrams
       
      Je continue mes publications avec IC1318, la nébuleuse du papillon. Bon, honnêtement, je pense que c'est un psy qui a dû la baptiser ainsi 😜
       
      Les images ont été prises à la lulu TS APO de 80/480 (focuser et correcteur 3") et l'A7s montés sur la GM2000HPS. Aucun autoguidage durant la séance.
      160 images de 30s à 3200ISO. 25 flats et 100 pour darks et bias.
      Le prétraitement et l'essentiel du traitement ont été effectués à l'aide d'AstroPixel Processor. Quelques reprises avec PIx, on verra sur les images suivantes.
       
      L'image initiale résultant de l'empilement sous APP :
       

       
      Et puis, comme pour la plupart des nébuleuses que je traite, je trouve que les étoiles dominent les nébulosités. Quoi qu'un peu moins sur IC1318 que sur mes précédents traitements (IC1848,  ....).
       
      J'ai décidé de faire une réduction d'étoiles (sur la taille et sur le nombre) avec Pix cette fois-ci. Pour "faciliter" le traitement, J'ai séparé les nébulosités et les étoiles en 2 images distinctes avec le process StarNett.
      J'ai laissé les nébulosités en l'état. Sur l'image des étoiles, j'ai réalisé une déconvolution pour réduire la taille des étoiles puis un réglage des niveaux pour en éliminer une partie.
       
      Les 2 images ont été ré-assemblées avec PixelMath à raison de 100% pour chaque image.
       
      Le résultat (je pense que j'ai été un peu trop fort sur la déconvolution/réduction des étoiles) :
       

       
      J'ai poursuivi le traitement en clonant l'image des nébulosités, avec réduction du bleu et du vert et passage d'un HDRMT avec un layer de 4.
       
      Reprise de l'image des étoiles, mais avec une déconvolution plus légère et pas de réduction du nombre par les courbes de niveaux.
       
      Ré-assemblage des 3 images de base (30% des nébulosités d'origine, 70% des nébulosités "rehaussées" et 70% des étoiles) :
       

       
      Jean-Pierre
  • Upcoming Events