astrild

Les comètes de l'été 260P McNaught et C/2018W2 Africano

Recommended Posts

Bonjour,

2019 n'a jusqu'à ce jour pas été une année faste pour les amateurs de spectres de comètes. Seules C/2018 W2 Africano et 260P McNaught ont au mieux de leur forme atteint une magnitude de coma à la limite de ce que l'on peut espérer capter avec du matériel d'amateur.
Après plusieurs tentatives ratées, voici deux spectres de ces comètes, sauvées de la poubelle du PC, car les deux comètes s'éloignant maintenant du soleil j'ai peu d'espoir de pouvoir faire mieux.

Africano prise fin Août et McNaught prise fin septembre.

Lorsque les spectres ont été faits, les comètes étaient à environ 1.45 UA du soleil.
Par rapport à la Terre, Africano était à 1 UA et McNaught 0.56 UA.

Observation faite depuis l'extrême Sud de la Drôme sous un ciel bien noir après l’extinction des lampadaires vers 00h.

D'abord deux images de ces comètes tirées de la base de données des amateurs observateurs de comètes au moment des prises ( Newton de 400mm ouvert à F2.8).
http://lesia.obspm.fr/comets/lib/displa ... ?Num=21113
http://lesia.obspm.fr/comets/lib/displa ... ?Num=20928

Maintenant, les spectres :

Prises de vue réalisée avec un SC de 10" dont la focale avait été réduite à environ 1600mm. Spectro LISA caméra Atik 460EX 4x600s en 1x1 pour McNaught et 6x600s en 2x2 pour Africano. Guidage sur la comète avec une atik 314L.

Pour McNaught faite un mois après Africano, j'ai été trop confiant en passant en 1x1 car la comète semblait plus lumineuse sur les images de guidage. Paris perdu…

La trace des spectres sur les images 2D registrées ressort à peine du fond de ciel. Du coup les profils obtenus sont très bruités RSB < 10.

 

260P_McNaught.jpg

 

Africano.jpg




On voit tout de même sur les images 2D que les spectres sont différents, on devine sur le spectre 2D d'Africano des raies en émission caractéristiques des émissions du C2 qui donne la couleur verte de la queue des comètes. J'ai identifié les principales raies d'émission.
Sur l'image 2D de McNaught, rien ne ressort vraiment, il doit probablement s'agir de la lumière du soleil réfléchie par les poussières éjectées par la comète.

Les profils 1D tirés des images semblent confirmer cette analyse.

 

260P_20190930_876_HBO_reduite.png

 

C_2018_W2_Africano_20190825_933_HBO_redu




En espérant que les prochains mois amèneront près du soleil une comète bien plus démonstrative.

Bon ciel

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Superbe manip ! 

Tu as aussi C/2018 N2 et C/2017 T2 qui sont un peu plus lumineuses que 260P en ce moment, mais peut être pas assez pour en faire un beau spectre si je t'ai bien compris.

Yoann

Edited by Yoann DEGOT LONGHI

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Hubert

 

J'aime bien ces spectres de l'extrême, ça a l'air plus complexe que les faibles NP !

a+

 

lionel

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By compustar
      Bonjour a tous
      le 5 Mars 2021 continuant ma chasse aux comètes et asteroides faibles, j'avais décidé d'imager 233P
       bien placée  en azimut et en  altitude d'après mon planétarium.
      j'ai donc lancé 25 poses de 180s. En surfant sur le net pendant les poses je me suis aperçu que les dernières positions astrométriques et images dataient de 2010
      Les 2 derniers périphélie dataient du 25/06/2015 et du 1/10/2020 ,dates ou elle n'avait visiblement pas été retrouvée  ni observée .
      Après analyse avec Astrométrica, la comète était bien sur mes images mais pas facilement discernable  
      idem le lendemain 6 Mars toujours avec 25 poses de 180s , ci dessous l'image de la nuit du 6 Mars - mag 20.2

      Donc le troisieme soir ( le 7 Mars ) pour confirmer   j'ai lancé 55 poses de 180s arrêtées par le brouillard givrant qui commençait à tomber, soit 2h45 au total
      comète bien visible sur l'image résultante et magnitude mesurée a 21.4 -  pénible cette grosse étoile de mag 6.6 qui bloome un max

       
      idem 48h plus tard ( Le 9 Mars ) avec 40 poses de 180s soit 2h et mesure à mag :21

      près de 8h d'acquisitions sur 4 nuits et au total une douzaine de positions astrométriques
      envoyées et acceptées par le MPC

      Je me suis bien amusé  et bien content d'avoir "grillé" Pan-Starrs et le Mont Lemmon sur cette observation
      Merci de m'avoir lu et bon ciel
    • By RIGEL33
      La comète de mai en approche du plantigrade céleste !
       
      Toujours dans le jardin, toujours sous les lampadaires, je suis revenue sur cette comète déjà imagée en février et mars 2020, et qui avait fait son périhélie plus tôt dans le mois. Assez lumineuse, elle se rapprochait de la Grande Ourse et était facile à capter. Les conditions météo étaient assez bonnes.
       
      Dans la nuit du 20 au 21 mai, j’ai pu poser durant 5 heures ce qui m’a permis de faire un joli film et d’obtenir de belles images. Dans celle registrée sur les étoiles, on peut voir en haut à droite la galaxie spirale NGC 2985.
       
      Photos prises à Ayguemorte-les-Graves (33) – Canon 7D défiltré partiel (+ filtre CLS) au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto ni autoguidage).
      301 poses d’1 minute – ISO 6400 – 25 DOF – Iris, Toshop et Fitswork.
       
      Registration sur la comète

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
      Régistration sur les étoiles

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Dans la nuit du 21 au 22 mai, le lendemain, c’est proche de la galaxie du cigare (M82) que je l’ai retrouvé.
      285 poses d’1 minute – ISO 6400 – 25 DOF – Iris, Toshop et Fitswork.
       
      Registration sur la comète

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
      Régistration sur les étoiles

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Le film
       
       
    • By nico 06
      bonjour, voici un cumul de deux poses de 1 min avec mon 130, sans les DOF.   Les conditions étaient ( comme d'habitude ) très nuageuses et je n'ai trié qu'une heure au total entre les nuages.
       
      Je me bats avec les flats car une fois le retrait de ceux ci des brutes, il me reste à l'empilement les taches mais plus claires. ça ne m'est jamais arrivé. ils ont été réalisés ce matin sans que j'ai bougé la ccd, avec du bristol devant l'ouverture en visant le ciel. J'ai utilisé nina et la moyenne était de 34000 env.  Bon, la tache ( un rond d'env 3 cm ) est situé a un cm au dessus de la comete donc je passe à coté, mais esthetiquement, c'est laid, et il y en a d'autres.
       
      Du coup je mets deja celle ci et je travaille le reste pour faire un assemblage et avoir un empilement nebuleuse et un sur la comete et faire un masque.
       
       
       
       

       
      Sachant qu'elle était très faible. Ils annoncent deux magnitudes, le JPL  14.69 et l'obs 12.6,   sachant que la magnitude photo de m76 est de 12.2, je la vois dans la fourchette basse.
       
      a bientot.
       
       
    • By airbus340
      Bonsoir à tous ,
       
      Voici une petite C/2020 T2 PALOMAR du 20/02/2021 en 20 x 2' 
       
      Ph

    • By COM423
      Bonjour,
      Je vous propose une image de  409P/LONEOS-Hill, une comète périodique de période égale à 15 ans  qui effectue son premier retour au périhélie, depuis sa découverte en 2005 (P/2005 XA54).
      Elle a été retrouvée le 16 novembre 2020 (P/2020 V1), ce qui a donc permis de la numéroter.
      Elle est passée au périhélie le 28 janvier 2021, à 1,75 ua du Soleil et passe au périgée dans la première semaine de mars (à 0,89 ua de la terre).
      Cela reste une comète faible (m1=16) mais elle est facile en CCD et montre une longue queue de gaz :

      Compositage de 29 poses de 02 min au C11 à F/D=6,3 + ST8XME le 08/02/2021 à 03h14 utc
      On peut suivre la queue sur près de 3' de longueur, et elle est vraiment très contrastée sur près de 55 arcsecondes :

      à tel point que selon le réglage des seuils, j'ai eu l'impression sur les brutes qu'il y avait un fragment près du noyau (ce qui n'est donc pas le cas).
       
      Comme toute comète, elle s'est bien déplacée durant les acquisitions comme le montre la registration sur les étoiles :

      Moi, je la trouve plutôt photogénique, j'espère que çà vous plaira aussi
      Bonnes observations à tous,
       
  • Upcoming Events