jackbauer 2

20 nouvelles lunes pour Saturne !

Recommended Posts

https://carnegiescience.edu/news/saturn-surpasses-jupiter-after-discovery-20-new-moons-and-you-can-help-name-them

 

Ce n'est pas à partir des données de CASSINI, mais celles de l'équipe de Scott S. Sheppard avec le télescope Subaru qu'ont été découvertes les 20 petites nouvelles lunes (env. 5km de diamètre) de la planète aux anneaux ; Ce qui fait maintenant de Saturne la recordwoman du système solaire avec 82 satellites naturels devant Jupiter (79)
J'imagine qu'il s'agissait de temps d'observation consacré à la recherche de la mythique planète 9 (Sheppard avait d'ailleurs découvert 12 nouvelles lunes autour de Jupiter)
ça fait encore 20 nouveaux noms à trouver !!

 

 

satu.png

  • Like 4
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 23 minutes, jackbauer 2 a dit :

ça fait encore 20 nouveaux noms à trouver !!

Bon ben je veux bien me dévouer :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, ALAING a dit :

Bon ben je veux bien me dévouer

 

Bonsoir Alain, :)

 

En respectant les règles édictées par l'UAI ?

 

Les satellites de Saturne doivent recevoir le nom de frères ou sœurs de Cronos, ou bien de titans grécoromains.  Cette règle a désormais été assouplie pour faire face aux nombreuses nouvelles découvertes, et les propositions peuvent désormais concerner les noms de géants mythologiques d'autres cultures. 

 

Bon courage. (Toute façon, ça compte pour du beurre) :P

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben tant pis, ça aura été un beau rêve :)

Merci pour les explications ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Alain MOREAU a dit :

Ces orbites ne vous interpellent pas ?

 

Euh ... , dans un même plan, rétrogrades, et à distances vaguement similaires de Saturne ?...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

... à trois exceptions près pour le sens rétrograde , et seulement deux aussi pour le plan et pour la distance. :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Alain MOREAU a dit :

Ces orbites ne vous interpellent pas ? (aucune contrepèterie à chercher ;))

 

Non ça tourne ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je propose Gargentua ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Puisqu'on en est à faire des propositions...

 

De la mythologie scandinave, les noms de géants :

 

Ymir (Géant hermaphrodite, père des géants des glaces)     Pas bon, déjà attribué

Fafner

Fasolt

Hrungir

Thjazi

Skadi (Géante, divinité de la chasse à l'arc)     Nul, lune de Saturne mais orthographiée Skathi

Skrymir

Thrym (Roi des géants qui vola le marteau de Thor)      Mauvaise idée, déjà donné 

Surt (Géant du feu dévastateur)       Zéro, Celle-là aussi, orthographiée Suttungr

 

De la mythologie grecques, Titans et cyclopes : 

 

Titans (dont je ne connais pas le nom associé à un corps celeste (?..):

 

Coeos 

Crios

Océan

 

Cyclopes ouraniens (Ils ont fabriqué les armes des Dieux, foudre de Zeus, trident de Poseïdon, flèches d'Artémis) :

 

Brontès

Stéropès

Argès

 

Cyclopes forgerons :

 

Acamas

Pyracmon

Adnanos

 

Cyclopes pasteurs :

 

Polyphème (Cyclope à l'oeil crevé par Ulysse dans l'Odyssée)

Télémos   

 

Et de vingt. :)

 

Il est bien possible aussi que l'UAI ait déjà attribué un ou plusieurs de ces noms à un petit corps...

Si Bob lâchait un instant les OVNI et les momies trafiquées, il pourrait sans doute corriger si besoin en était...;)   

 

Edited by Huitzilopochtli
correction
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pfuiiii ( sifflement admiratif ;) )

C'est là qu'on voit la différence, toi on t'as envoyé dans la culture ;)

Admiratif je suis :)

Bonne soirée,

AG

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/10/2019 à 19:43, jackbauer 2 a dit :

Ce n'est pas à partir des données de CASSINI, mais celles de l'équipe de Scott S. Sheppard avec le télescope Subaru qu'ont été découvertes les 20 petites nouvelles lunes (env. 5km de diamètre) de la planète aux anneaux ; Ce qui fait maintenant de Saturne la recordwoman du système solaire avec 82 satellites naturels devant Jupiter (79)

 

Je trouve assez affolant cette inflation de découvertes autour de Saturne. Lorsque descendra au niveau des satellites d'un km, à la mag. 27, par exemple, ce sera combien en plus :  50, 100 ?   Et 100 m ---> 1000 ?  L'UAI fixera-t-elle une limite inférieure ?
Aussi, y aura-t-il un suivi suffisant pour ne pas les perdre ?  20 nouveaux, certes, mais cinq, laissés pour compte dont les découvertes remontent pourtant à 2004 et 2007 et peut-être perdus par faute de suivi, s'il n'y a que l'équipe de Scott Sheppard pour s'y intéresser ...

 

https://sites.google.com/carnegiescience.edu/sheppard/moons/saturnmoons

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Autres questions :

- Le plus éloigné (S/2004 S26) orbite à presque 27 millions de km (*) de Saturne, soit quasiment la moitié de la distance Terre-Mars au moment des oppositions les plus favorables. A quelle distance max.  peut-on fixer la limite de recherche d'un satellite saturnien ?

-  Comment se fait-il qu'aucun troyen n'est encore été découvert alors que toutes les autres géantes gazeuses  (+ Mars) en possèdent ?

https://minorplanetcenter.net/iau/lists/Trojans.html

 

* Le record pour Neso qui circule à plus de 48 Gm de Neptune !

Edited by BobMarsian
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/10/2019 à 18:16, Huitzilopochtli a dit :

Surt (Géant du feu dévastateur)       Zéro, Celle-là aussi, orthographiée Suttungr

 

Surt, aussi, non donné à une formation éruptive sur Io et ... dieu islandais des volcans !

 

https://planetarynames.wr.usgs.gov/SearchResults?target=IO&featureType=Eruptive center

Edited by BobMarsian
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/10/2019 à 19:43, jackbauer 2 a dit :

Ce n'est pas à partir des données de CASSINI, mais celles de l'équipe de Scott S. Sheppard avec le télescope Subaru qu'ont été découvertes les 20 petites nouvelles lunes (env. 5km de diamètre) de la planète aux anneaux ; Ce qui fait maintenant de Saturne la recordwoman du système solaire avec 82 satellites naturels devant Jupiter (79)

 

Finie l'époque où j'arrivais à mémoriser les noms des satellites du Système Solaire, maintenant, c'est devenu un cauchemard pour ma mémoire ! :S
C'était facile pour les 10 des Saturne, de Mimas à Phoebé (ou "Fibi" pour l'IAU) + Janus, découvert en 1966.

Petit flash-back : à l'époque d'Apollo 11, dont on vient de célèbrer le cinquantenaire, il n'y avait que ceux-là :

 

5da0641c60959_La-lune-et-les-plantes_Pierre-de-Latil_Hachette_1969_satellites.JPG.fb4c5e936295850dbbc6fb6d1ea24994.JPG

Réf. : "la lune et les planètes", Pierre de Latil, Hachette (1969) :

 

5da06458748cb_La-lune-et-les-plantes_Pierre-de-Latil_Hachette_1969_couverture.thumb.JPG.8318da7ed1e93284da383d8e2fa4461f.JPG

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, BobMarsian a dit :

Comment se fait-il qu'aucun troyen n'est encore été découvert

Tu as raison ! c'est surprenant pour Saturne. Peut-être encore des corps à découvrir. Y a-t-il  eu beaucoup de recherches ciblées pour tenter de les localiser ?

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

En résumé, 82 lunes orbitant autour de Saturne, repérées jusqu'à présent, dont :

  - 53 numérotées (I à LIII) & nommées
  - 23 en attente d'un nom :  S/2004 S20 à S39,  S/2006 S1,  S/2006 S3,  S/2007 S2
  -   5 dont l'orbite est encore mal déterminée :  S/2004 S7-S12-S13-S17,  S/2007 S3
  -   1 découverte par Cassini, la plus proche de Saturne et jamais revue !  S/2009 S1

 

https://planetarynames.wr.usgs.gov/Page/Planets
https://sites.google.com/carnegiescience.edu/sheppard/moons/saturnmoons

 

Le cas particulier de cette dernière a été évoqué le 20 septembre lors d'une présentation faite au congrès EPSC-DPS de Genève.
"S/2009 S1: B-ring Propeller or Impact Plume? Probably the Former."
https://meetingorganizer.copernicus.org/EPSC-DPS2019/EPSC-DPS2019-1157-1.pdf
Joseph N. Spitale (Planetary Science Institute, Arizona) et al.

 

Cet objet de ~ 300 m demeure une énigme en ne provoquant pas (au niveau de l'anneau B) de perturbation évidente du style "propeller" (*) que l'on observe typiquement pour ce genre d'objet orbitant dans l'anneau A !

(*) https://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/PIA21433

 

5da6059edebd8_01_S-2009S1_090726_296000_PIA11665.jpg.69fafd1a2830c522bc1216b3adeb1950.jpg

https://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/?IDNumber=PIA11665

Edited by BobMarsian
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, BobMarsian a dit :

-   1 découverte par Cassini, la plus proche de Saturne et jamais revue !  S/2009 S1

 

Dans la série, on pourrait y ajouter l'espèce de concentration de matière (quasi satellite) dénommée "Peggy", pas revue non plus (à ma connaissance), ... une formation probablement éphémère ?

 

Peggy_130415_KevinGill.jpg.08ab485b1da3c8197647f0326d159f9d.jpg

Crédit :  Kevin M. Gill (JPL)

Edited by BobMarsian
  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/10/2019 à 13:21, marco polo a dit :
Le 10/10/2019 à 19:06, BobMarsian a dit :

Comment se fait-il qu'aucun troyen n'est encore été découvert

 

Tu as raison ! c'est surprenant pour Saturne. Peut-être encore des corps à découvrir. Y a-t-il  eu beaucoup de recherches ciblées pour tenter de les localiser ?

Marc

 

Toutes les observations ayant eu lieu, avec pour objet principal ou accessoire de trouver des troyens liés à Saturne se sont révélées vaines.

On peut quand même signaler une chose un peu particulière ayant un rapport indirect avec cela. Deux des satellites de Saturne, Téthys et Dioné, possèdent chacun leurs propres troyens, ces derniers n'étant donc eux-mêmes que de simples satellites de Saturne. Les deux troyens de Téthys sont Télesto et Calypso, et ceux de  Dioné sont Hélène et Pollux (mais ça, Bob le sait).


Cette absence de troyens sur les les points L4 et L5 de l'orbite de Saturne est souvent expliquée par la masse importante de Jupiter qui aurait aussi pour conséquence d'en interdire l'existence pour Uranus.

Pourtant, à ce jour, le Centre des planètes mineures a validé l'existence d'un troyen pour Uranus. Dénomination 2011 QF99, il serait positionné autour du point L4. Il est catalogué comme  centaure par le JPL. D'un diamètre approximatif de 60 km, son orbite instable ne devrait l'attacher à Uranus que pour une période n' excédant pas quelques millions d'années. 


On peut aussi évoquer une étude qui a montré que des structures résonantes auraient  perturbé un essaim d'anciens troyens de Saturne lors de la migration planétaire, les expulsant et interdisant d’en capturer de nouveaux. 

 

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'empêche, vu le nombre de satellites, il va falloir chercher un moment autour des autres planètes pour qu'elles battent Saturne. :D

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now