lyl

Starbase 80 (et origines)

Recommended Posts

Posted (edited)

Aller .. un tour de couteau dans la plaie, je crois qu'il n'est plus temps de crier au loup mais de sortir le fusil.

Le dernier objectif commandé par le circuit officiel Scopetech fabriqué par Kubota Optical.

Un 80/1000

 

image.png.cb4d6837e89bd4001eb4f368e83553d3.pngimage.png.94388e4f67954235c8430a01f9deb348.png

image.png.268f02bf11bdfe470e0dd61681498c17.png

-------------------------------------------

A propos de la bosse centrale du front d'onde de l'objectif : il est probable (avis convergeant avec J.Kneip) que les évolutions des verres BK7 et F2 depuis les années 80 soient la cause de cette imperfection répétée.

Mais probable aussi du coup, que l'aberration sphérique annulée près du H-alpha soit volontaire de la part de Kubota Optical. Ceci vu que la 80/900 est parfaitement plate à ce point de vue.

 

Quoiqu'il en soit donc, ces 3 objectifs de Scopetech neufs, commandés en direct sans intermédiaire, offrent une image de qualité dans leur plage préférée d'utilisation.

La 80/1000 sort un Ptv de 0.12 (l/8) comme la 80/1200 (0.11) sur la raie H-alpha et des hauts niveaux de strehl dans le jaune-orange. La plage de discrimination visuelle des couleurs (570-595nm) est cohérente avec le piqué proposé.

 

La 80/900, plus dédié grand champ étant elle très corrigée bleu/rouge (calage un peu plus haut) ce qui est un excellent équilibre avec l'autre plage 480-500nm pour le cyan/turquoise des nébuleuses, notre couleur de "nuit" et l'utilisation en lunaire de cet "entrée de gamme" historique similaire à la Vixen 80/910.

 

Les deux autres étant ... sans vouloir fanfaronner de niveau supérieur.

Le douci du front d'onde fait monter la 80/1000, c'est une bonne surprise, je pensais qu'on serait identique à la 80/900 qui manque un peu de temps passé à la coupelle.

Edited by lyl
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Drôle d'embrouille, de la à ce que Scopetech veuille bouffer Takahashi en les torpillant sournoisement...et en plus avec la chute de la bourse au Japon...cela va être chaud patate:D

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai toujours trouvé que 80 mm était un peu juste, j'ai pris 100 mm de plus  ;-)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

si la bosse centrale est systématique c'est qu'ils ne maîtrisent pas leurs outils de production optique non plus, trop facile de dire que les verres sont devenus durs/mous, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, asp06 a dit :

si la bosse centrale est systématique c'est qu'ils ne maîtrisent pas leurs outils de production optique non plus, trop facile de dire que les verres sont devenus durs/mous, etc.

 

Verres durs/mous : c'est assez mal choisi comme comparaison.

On parle de rayon de courbure réalisé par du matériel de production d'il y a 40 ans sur des verres d'il y a 40 ans. Verres dont les caractéristiques optiques ont changées avec la réforme ECO°  : la dureté n'y est pour rien.

 

Et puisque la 80/900 est très plate dans le vert et moins poussée dans sa mise en forme, c'est très possible que ce soit volontaire et qu'il y ait une raison. Je vois mal un fabricant s'acharner à louper systématiquement quelque chose en connaissance de cause surtout en ayant remonté ça et qu'ils me répondent que leur opticien utilise des tests plates à tolérance de 3 anneaux de Newton.
 

J'ai constaté aussi que les connaissances sur la vision humaine ont radicalement évoluées avec les travaux d'Evans (74)

=> Normalisation F' ~480nm  C' ~644nm à mettre en corrélation avec les plages de sensibilité aux teintes colorées.

570-595, 480-500, pic vers 440 (violet en vision nocturne), pic vers 644nm.

 

Et il faut rappeler que la période des années 1980 a aussi changé complètement la façon de concevoir les optiques.

 

Avant cette date on concevait un système (assez répété au sujet de ce matériel)

A cette date Nikon et Olympus ont lancé le concept d'interopérabilité en même temps que les instruments corrigés APO aient vu leur prix commencer à baisser.

C'est à creuser, ça peut-être associé avec les accessoires.

 

°ECO : j'ai lu principalement chez Schott, pour raison de diminution des proportions des composants toxiques dans la chimie des verres.

 

Donc avant d'écrire qu'untel ne maitrise pas ses outils de production quand il réalise un équipement optique à 0.97 de strehl vert et 0.98 dans la couleur dédiée à sa fonction : il y a de la marge.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est du diamètre 80, ce sont des surfaces sphériques. une bosse comme ça c'est quelque chose qui ne va pas dans la technique de polissage, pas la peine d'aller chercher des explications très fouillées. de toute façon, vu les strehl élevés annoncés, cette bosse centrale n'est pas le problème même si elle se voit comme le nez au milieu du visage, même si elle n'a rien à faire là.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Cette histoire d'optique trafiquée/échangée/sabotée j'ai un peu de mal à y croire.

La prise de risque est énorme et les conséquences peuvent être catastrophiques pour l'entreprise/l'artisan qui s'amuse à faire ce genre de chose... Il n'y a  aucun élément de preuve à ce jour d'un tel agissement.

Takahashi est déjà menacé par la concurrence sino/américaine... Pas besoin d'en faire plus.

On peut aussi penser, tout simplement, que le modèle testé par AS magazine est raté.

Il faudrait pouvoir tester plusieurs modèles pour savoir ce que vaut vraiment cette Lunette....

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Maintenant que c'est bien décanté ici, j'ai remonté l'histoire du test Astrosurf à Kokusaï Kohki et Barry, surpris aussi, m'a dit qu'il transférait l'information à ses contacts japonais. (j'ai pas le détail vers qui ça va suivre)

----------------

La bosse centrale : récupération des paramètres de réglage coma, aberration sphérique et position chromatique. Approximation très correcte de la réponse de l'objectif

But : montrer l'aberration sphérique et le réglage du chromatisme.

Scopetech-80-1000.jpg.02cebea10524f6faf51420856ec0b5d0.jpgScopetech-80-1200.jpg.d35cabafea0b816c829779c97b4ec122.jpg

En modifiant l'entreverre de la 80/1000 (+~0.3mm), l'aberration sphérique est "plus classique" et le sphérochromatisme se réduit (écart total des lignes -> moins de dispersion). Il faudrait +0.9mm pour le 80/1200.

L'image de droite est obtenue en changeant le référentiel chromatique en F'C' retrouvé dans la publication de 1993 : Astrooptik de Uwe Laux lorsqu'il donne des exemples à propos des objectifs Zeiss E et AS analysé après la WW-II.

80/1000 : mode FC puis mode F'C'

image.png.56e7eabdc4da4052a72834061c407a06.pngimage.png.caa960709ba20ec01cd60218aae7840f.png

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.cloudynights.com/topic/613391-tmb-planet-hunter-80/

Planethunter 80 était une entreprise avec Thomas Back. J'ai parlé à Tom après mon achat et l'objectif est sa conception (Ohara S-PHM52 + S-LAH51). Il l'a caractérisé comme un achromat "amélioré". Il s'agit d'une AC contrôlée par prescription environ 1,5 fois mieux qu'un achromat classique. C'était une assez bonne portée avec un focaliseur GSO fonctionnant bien; les performances optiques étaient fantastiques. C'était vraiment une belle lunette et est arrivée à un bon prix à l'époque, emballée avec l'un des oculaires planétaires Burgess / TMB.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, STF8LZOS6 a dit :

Je n'en ai jamais entendu parlé.....

Vous en savez plus?

Oui j'en ai fait un design de 230 mm il y a quelques mois pour Denis GILLEY sur CN, sur lequel quelques personnes se sont penchées ici pour les flexions des lentilles

Schott : PSK53A + LAF33

du design à faible sphérochromatisme "à l'ancienne" avec les verres phosphatés, peu d'astigmatisme sur le champ.

L'équivalent LAF33 est cher mais moins (plus facile à fabriquer) que la meilleure association avec le Kurzflint  Kzfs4 qui vaut très cher

4.5 le prix du BK7 contre 6.5 fois (en volume)

J'ai laissé tomber car le S-PHM52 est fragile et nécessite un traitement AR ou alors le monter en Steinheil comme la fluorite et on a pas toutes les tailles possibles pour les verres au lanthane. Egalement, les verres au lanthane c'est pour du façonnage par un habitué (très dur).

Sinon c'est vraiment très bon pour rester sous 1m de focale, f11 est un f/D superbe pour tout faire.

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La voilà, en focus multi-usage, de 496nm Oiii à 656nm H-alpha est dans le disque d'Airy, la couronne extérieure c'est 480nm

=> délicate à fabriquer.

TMB-PH80f11.jpg.b884afdb79515d5c8ee708dace4e1fbb.jpg

La 80f15 en comparaison, (sans le halo à 480nm ni H-alpha), l'équilibre est un peu différent mais ça revient au même. Le bleu n'est pas géré pareil : un résidu d'aberration sphérique.

org80-1200-592.jpg.515a5441ee4feec75beb54a168d0ee00.jpg5e7b990056d92_org80f11-sanshalo.jpg.f39e000d13fb79307410cdae81e134d4.jpg

Potentiellement ça pique aussi fort qu'une 80f15 en BK7-F2 (x3D si c'est bien fait). Autant dire...la 80mm de rêve sans se ruiner en oculaire.

Edited by lyl
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Tiens ... une surprise, bonne ou mauvaise ? Bill Paolini a démonté les Or-Pl qui vont avec la Starbase (ils sont scellés) et a trouvé que ce sont des symétrical, contrairement aux informations de chez Scopetech.

http://www.astrosurf.com/topic/130147-starbase-80-et-origines/?do=findComment&comment=1723898

image.png.af6afa590afcd1acbe094307a32fd100.pngimage.png.233128791358dc3c7dcb72598a58d587.png 

Ils sont convexes et légèrement convexe, moins que les TAL mais dans le même état d'esprit.

Je lui ai demandé si il pouvait les peser, on aura une idée des verres.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Tu penses qu'il s'agit de la même formule que celle employée sur les anciens Vixen OR 24.5mm, celle qui allait très bien avec les Vixens Achromatiques. Je n'ai vu pratiquement aucune différence avec les vrais abbe de chez Tani, peut-être une mise au point plus franche de ces derniers sur la vixen 102/1000, mais rien qui n'est vu avec l'un qui ne soit vu avec l'autre. Si les traitements AR sont améliorés, je serais assez tenté d'en faire venir une série complète....

Edited by Anton et Mila

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Non ce n'est pas la formule des Vixen Or.Pl

J'ai passé du temps ce midi à décoller l'anneau de retenue du 14mm avec un coton tige et de l'acétone.

Les verres du 14mm font 18mm de diamètre, pèsent un poil plus de 5g par doublet, épaisseur totale proche de 8mm,

Le crown biconvexe bord externe au sommet fait entre 2.5 to 3mm (r1 >= 15mm radius)

L'internal semble moins courbé plutôt 2.5mm (r2 ~ 17.5mm  rayon), mais il faut de méfier des transparences dans un verre lourd, ça replie les rayons.

Le bord central du crown ~1mm =>  épaisseur centrale ~ 6.5

Face externe du flint d'environ 0.5mm (soit r3 ~ 80mm rayon)

Bord du flint de  .5mm => ~épaisseur centrale fine ~ 1.5 mm, ça colle avec les normes d'épaisseur minimale.

 

J'ai trouvé un bon design économique qui correspond au poids et à la qualité attendue.

Voilà ce que ça donne pour le 6mm sur f15, pile diff. limited au bord : c'est pas mal du tout.

C'est aussi bon au centre pour la Starbase 80, juste le piqué qui décroit plus vite : rouge et bleu sortent du disque d'Airy avant le bord.

Une combinaison pas chère à cause du volume internationalement consommé de BAK4 (prisme) et SF5 (un flint lourd ultra-classique) facile à fabriquer et qui est parfaite pour un achromat : correction de la couleur latérale comme j'avais constaté.

Je ne pense pas à une coïncidence, beaucoup de facteurs convergent pour que ce soit cette formule. J'ai hésité un moment avec du BAK1-SF1 mais c'est plus cher et l'aspect équiconvexe pour le crown rend la formule plus facile à contrôler.

Ca change un peu des plössl bas de gamme, non pas pour la formule mais le niveau de réalisation. Parfois ça ne sert à rien de mettre du AR multi-couches pour faire cache misère de ce qui sort des machines.

image.png.6e7aa4d11b4b67a127f0b83ccfb64aec.png

------------------

L'espacement entre les lentilles est plus élevé qu'à l'habitude, ça me fait penser au plössl de 80mm que j'avais fabriqué pour éviter les reflets sur Jupiter dans le long cassegrain type Grégory.

Edited by lyl
orthographe et grammaire...
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Un autre un peu mieux qui reste proche des mesures. A f/10, c'est diffraction limited à 16° de l'axe.

On retombe dans les classiques : SK5-SF10, c'est le doublet d’œil du plössl Clavé. Ce n'est pas un hasard vu que les verres ont été élaborés avec le temps pour améliorer certaines combinaisons optiques.

6mm-SCP-SK5-SF10@f15.jpg.3b44d6ce965262441499ec1cbbcb9ca3.jpgimage.png.e4bcd30b61c3075dbef41d691a76e7bd.png

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Un apparté pour parler de la supériorité des plössls asymétriques. On ne joue pas dans la même gamme de prix.

L'intérêt est la courbure de champ moins prononcée qui facilite la mise au point par l’œil.

 

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Un petit déterrage car j'ai trouvé un bon réducteur optique pour les instruments vintage 80mm à f/15.

C'est une lentille de 30mm de diamètre qui pourrait s'insérer dans le PO pour de l'astrophoto voir si les dimensions collent bien un raccourcissement à f/10 (x0.67) qui peut être avantageux en CP vu la limitation des focales utiles en 1"'1/4

 

Réducteur x.7 pour ST80A-L et ST80A-MAXI

référence : https://www.edmundoptics.fr/p/30mm-dia-x-200mm-fl-vis-0deg-inked-achromatic-lens/7869/

 

Ce doublet, monté en T2 (accessoire Edmund ou 35mm (SM30 Thorlabs) convient bien optiquement pour faire un réducteur/aplatisseur assez fort pour ces deux achromats.

La 80/1200 passe en 80/800 : backfocus de 63mm, infocus de 101mm (lentille à monter dans le PO)

La 80/1000 passe en 80/700 : backfocus de 56.5mm, infocus de 87mm (lentille à monter dans le PO)

Je cherche actuellement comment finaliser ça proprement, j'ai la référence des tubes de maintien en 35mm, un expert en impression 3D serait d'une grande aide.

 

La 80/1200 offre un peu moins de champ (environ 18mm de diamètre sur le plan focal) mais la correction est excellente, permettant ainsi de réaliser un objectif de petzval possédant un strehl > 0.6 de la raie Oiii à H-alpha.

Suite à quelques tests récents en champ profond, c'est intéressant pour imager des objets de Messier comme les amas globulaires

f/10 c'est peu lumineux mais le piqué étant là ...

image.png.2d9ea47d116621951ad7e312ded7fccc.pngimage.png.1710ef8031be0aac03bf9bd040d9463e.png

PS : probable que ceci se comporte bien également pour d'autres instruments vintages de 1m/1m20 de focale, il faudrait que j'évalue si ça intéresse quelqu'un.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour lyl, 

 

Tu as un schéma de montage du réducteur? Je peux peux être faire cela via fusion360. 

 

Bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Si je me souviens, le renvoi coudé standard de Scopetech fait 63mm de chemin optique.

Une pièce s'intercalant entre RC et son nez au coulant 1"1/4 et vissant similaire (M31.5 ?)

 

Bref, pour utilisation en visuel, il faudrait vérifier de combien de cm on dispose de marge de mise au point.

Un PO sorti de 4 bons cm serait bien, 6 cm ouvre d'autres possibilités  car il existe un achromat de 300mm de focale qui se comporte bien aussi (cf spot) avec un infocus de 151mm et backfocus de 96.7mm (perte de tirant de 55mm)

 

Sinon c'est uniquement pour la photo en l'insérant dans l'adaptateur T2 de Edmund et/ou d'acquérir l'adaptateur vissant M36.4 vers T2 qui prend la place du coulant 1"1/4.

Éventuellement de lui coller (oui : colle  sur la tranche...) la lentille dans l'ouverture de l'adaptateur M36.4 qui fait 32.5mm via un adaptateur réduisant à 30mm. L'ajustement se faisant ensuite avec des tubes allonge standard.

 

A droite, le spot encore plus favorable avec la lentille de 300mm mais grosse exigence (possible en photo sans le RC, pas du tout sûre en visuel). Toujours surprenant de voir des spots aussi concentrés grâce au faible sphérochromatisme.

image.png.5c596189dacda4cd303d3bf25fb446dd.pngimage.png.c51cd055aa8db5f9b9c88d8a6a8365b4.png

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Fournaise
      Bonjour,
       
      Sur le site de Explore Scientific, on peut lire que "les oculaires de la gamme 82° sont homofocaux les uns par rapport aux autres"
       
      Hors je viens juste d’acquérir  un ES 4,7 mm 82° et un ES 14 mm 82°, en espérant pour voir les interchanger sans avoir à refaire la mise au point... Mais pas vraiment. il faut quand même ajuster la mise au point. pas de beaucoup, mais il faut le faire obligatoirement.
      ( J'ai un dobson ultra-light ES en 12')
       
      Est ce que un de mes oculaires ( que j'ai acheté d'ocase) a un probléme?
      Est ce que c'est normal? Au quel cas on devrais dire qu'ils sont "presque" homofocaux?
       
      Ou puise je trouver un article qui explique ce genre de chose? Comment savoir si tel ou tel oculaire vas demander une plus grande courses pour la mise au point?
       
      Par exemple, si je me fend d'un ES 20mm 100° --> Serais -je "presque" homofocal avec la gamme 82°???
       
      Merci d'avance!
      Bon ciel à vous :-)
    • By neostouve
      Bonjour , j'ai depuis peu un Flextube 355/1600 de chez Sky-watcher , et je l'ai équipé de 2 Baader ClickLock , 1 en 2" vers 2" puis l'autre en réducteur 2" vers 1,25" .
       
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/bagues-adaptatrices/bague-de-reduction-clicklock-50-8-31-75-mm_detail
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/oculaires/systeme-de-blocage-clicklock-baader24011_detail

       
      Le Skywatcher étant fileté en M54X1mm (et non en M54x0.75mm)
       
      Mais de ce fait , je ne peut plus utilisé les 2 tubes de rallonge a vis qui sont fournit avec le télescope . C'est justement pour enlever ces saletés de vis qui abiment les oculaires que j'ai craqué pour passé sur ce système clicklock a serrage annulaire .
      Je trouve pas de tube de rallonge en mâle femelle M54x1 .... c'est déprimant .
      J'ai pensé a rallonger mes oculaires avec une bague de 30mm en m48 , mais c'est vraiment une solution merdique , car il faut des bagues pour tout les oculaires , ou alors s'amuser a la démonter a chaque changement d'oculaire .
       
      J'avais déjà lu un sujet la dessus , je dois pas être le seul , mais impossible de remettre la main dessus .
      Le problème est vraiment lié a skywatcher et ce pas de vis en 1mm
       
      Merci a vous d'avoir lu jusqu'ici
    • By ndesprez
      Bonjour,
      Je suis encore novice en matière de jumelles. J'espère poser les bonnes questions :
      - j'ai du mal à saisir l'importance (la liaison) du chromatisme en fonction du grossissement sur des jumelles ordinaires (j'entends par là pas des bêtes de course comme les Leica qui passèrent dans mes mains aux NCN). L'un de nous aurait-il une expérience en la matière ?
      - aux possesseurs de jumelles à oculaires interchangeables : dans la pratique et couramment quelle pupille de sortie retenez-vous ? Au-delà, quelle PS mini vous arrive-t-il d'utiliser. J'espère au travers de vos réponses situer la frontière entre jumelle et instrument refracteurs ou reflecteurs (lunette et telescope).
      Je ne suis pas sûr de la pertinence de mes questions : je tatonne !
      Cordialement.
      Norma
    • By Sherekahn
      Bonjour à tous,
       
      Je me pose une question qui est celle contenue dans le titre de mon post.
       
      Son utilisation sera destinée à l'imagerie, au visuel assisté et bien sûr au visuel également, pour du planétaire et du CP. .Il sera installé sur une CGEM II. Avec le souhait d'évoluer aussi vers du nomade pour sortir des sentiers battus de mon jardin et m'ouvrir à d'autres cieux
       
      Je sais la différence de prix c'est du factuel basique, mais mettons de côté cette considération bassement matérielle 🤣
       
      Je sais aussi la différence de poids et là c'est plus complexe car d'une part au fil des ans la charge d'un C11 pourrait devenir compliquée bon là c'est encore du factuel basique qu'on va mettre de côté pour le moment. 
      Mais qu'en est il du point de vue de la monture, sera t-elle  saturée par un C11 équipé peut être d'un Crayford, mais sûrement d'une petite lulu (EvoG 50), d'une cam genre 533, d'un réducteur de focale, d'un pare buée...
       
      D'autre part, les différences de diamètre et de focale seraient des données à prendre en considération? Et si oui pour quelle raison? (Pour l'une et l'autre donnée).
       
      Je sais aussi la question complexe, c'est  pour cela que j'en appelle à vous. Et je ne rajouterai pas : pourquoi pas un C11 ou un C9.25 non Edge?  Sachant que je ne cherche pas à publier mes photos et que je suis pas super exigeant en la matière. 🤣🤣🤣.
      Et puis si finalement, je la pose aussi 😁.
       
      Merci d'avance pour vos contributions.
       
      Bon ciel à tous.
       
  • Upcoming Events