lyl

Starbase 80 (et origines)

Recommended Posts

il y a 29 minutes, Loup Lunaire a dit :

très curieux de voir en image ce que cela donne

C'est plus propre et confortable, couleur saturée car le champ est plat et la couleur latérale compensée. C'est un bon oculaire à pupille assez grande. On le sort assez facilement à 45°, plus rarement à 47-48°+ (RKE ou verres lourds)

Il ne faut pas prendre les focales trop petites car le relief est autour de 50% de la focale, ça limite vite.

Quand tu dépasses le grossissement résolvant et pour les surfaces éclairées, il vaut mieux choisir l'orthoscopique et équivalents (formules Abbe Ortho, Mittenzwei Abbe Ortho, Abbe Duplet "Brandon", True Plössl traité "genre Clavé")

C'est une autre époque qui fonctionnait très bien.

Mention spéciale pour le RKE qui botte encore le cul au TV plössl. J'ai également trouvé un Lumicon de la vieille époque en multi-traité, vraiment bien.

Bon, 45° je crois que certains ont oublié ce que c'est l'observation avec une monture EQ. (je sors)

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Pour revenir au sujet des baffles dans nos lunettes respectives et autres.

Il me semble qu'il existe deux types :

Celui-là avec anneaux :

20210106_181117.jpg

 

Et Celui ci (déjà vu sur des Lunettes) présence de multiples anneaux de même taille à intervalles réguliers :

2162_xL_telescope-ritchey-chretien-orion-150mm-f-9.jpg

 

Avantages et inconvénients de chacun ?

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/05/2021 à 13:31, lyl a dit :

Petit clin d’œil à @remy-33 de m'avoir fait discuter de la combinaison BK7-SF5

Bonjour Myriam. Très content que notre discussion sur les doublets BK7 + SF5 te soit utile. En ce que me concerne, tes conseils ont été très précieux : je viens tout juste de commencer le douci fin (au 280) de mes blanks de dia 250 mm épaisseur en gros 25 mm ébauchés par ediver.

Comme tu me l'avais confirmé, une combinaison doublet à F/15 BK7 + SF5 permet d'avoir R2=R3 avec une excellente correction des aberrations dans le champ. J'ai choisi un assemblage par liquide d'indice, beaucoup d’avantages (usiner une lentille sur l'autre évite d'avoir deux outils supplémentaires, tolérance de polissage largement relâchées pour les deux faces en contact, sans doute mise en température plus rapide...).

Je vais ouvrir un topic sous peu sur ce projet.

Bonne journée !

Bertrand

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Projet original que le polissage amateur de lentilles de réfracteur.

Il faut oser, bravo et bon courage Bertrand 👍👍👍

 

Note : j'attends toujours une réponse pour les deux techniques de bafflage 😁

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, zirkel 2 a dit :

Note : j'attends toujours une réponse pour les deux techniques de bafflage 😁

Ici tu as une technique de bafflage haut de gamme sur un réfracteur Apochromatique de 152mm(LZOS).

image.png.fb4de6a194888501738b3aa824908af4.png

Les baffles suivent le cône des faisceaux lumineux. Je vois mal ce que l'on pourrait mettre d'autre. Sinon, pour des raisons économiques,  en mettre moins, et de même diamètre, mais il faudrait prendre soin de ne pas diaphragmer en entrée de cône, derrière l'objectif.

Dans le cas du réflecteur, je ne vois pas comment on pourrait les mettre autrement aussi vu qu"il n'y a pas de cône lumineux en entrée, les faisceaux étant quasi parallèles.

Je n'ai pas de baffles dans le maksutov mais un revêtement rugueux noir mat.

Ici un bafflage haut de gamme chez INTES

image.png.22d949b82630336a483ef0c02d671a51.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aurai préféré qu'on ouvre un autre sujet mais puis que c'est parti.

Quelques principes et décisions...

Tout d'abord la réflexion sur une surface absorbante : la diffusion lambertienne et la dispersion.

1) Cette diffusion est connue et suis une loi des cosinus. ( cause : rugosité de surface)

2) Ensuite la dispersion, c'est différent et ça tient à la nature ondulatoire électro-magnétique de la lumière, au seuil de rebond en réflexion totale à l'homogénéité du milieu traversé. (cause transparence / réfraction des molécules en surface).

image.png.3a4f5689a84e9cb4becf5d72bf964fd5.png                                                                   image.png.05c42ab5ceab80b22141077c50390837.png

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Résultat : attention sur une surface polie, pour certains angles presque normaux, on peut avoir presque rien (<1/20) réflexion.

On a un cas sur les feldspaths plagioclases lunaires qui est la cause de l’albédo variable de la Lune. (Indice de réfraction : 1,518 - 1,588 => 56° et 57°7). Ça passe majoritairement à travers et ça rebondit comme ça peut. (à droite le scintillement angulaire, resserrement en mode Spread des plagioclases par réfracto-réflexion). Une cata quand on a ce type de pollution dans un blafflage. Malheureusement, la poussière c'est souvent ça la cause du problème en incidence rasante ...

image.png.3c0118cdb3c2f4a20784ac80c60ceb83.pngimage.png.dc418c9b412ac86950ff1d86849a5973.pngimage.png.098d3c937b33ea7c27695854aa6d952e.png

Plus de théorie par là avec le modèle Oren-Nayar : https://www.sciencedirect.com/topics/computer-science/lambertian-model

 

Un fait :  60a2cd699dce1_lumire_parasite.JPG.d7636eafc6df36bce0e2077990e35f46.JPG   https://www.spiedigitallibrary.org/ebooks/FG/Field-Guide-to-Astronomical-Instrumentation/eISBN-9781628411782/10.1117/3.2064991

image.png.f9e37e637a0db02189c2de17314cbcb3.png

 

En version appliquée, on peint pour le Lambertien et on baffle pour le spéculaire :

image.png.9d570f16a1a76c1fa076205ed0e5d3c9.png

 

Les baffles de même hauteur sont plus efficaces sur des instruments à grand champ : ça piège mieux la diffusion lambertienne.

 

Zeiss abusait du nombre de baffles par le passé, dont pas mal de "baffles lambertien" en tête et des tubes très gros vs diamètre objectif : pourquoi ?

=> L'objectif n'avait pas de traitement optique, une partie cohérente de la lumière (5-10% suivant le matériau était décomposé dans plusieurs directions

12.jpg.56b95e3f4966581d04d1b2e6b60bed9b.jpgIMG_20170919_223326.thumb.jpg.8f43927961405871b4202d9c9e476d2d.jpgimage.png.ba06d018087464df8b2d90cdd3389fe3.png

Un joli flare défocusé d'un appareil photo sans bafflage ou à f/D trop ouvert :  image.png.c7fdd121edef6a452cdb7eeb46f675f6.png

------------------

De nos jours les traitements AR même simple couche font pas mal le travail sur cette zone si on y adjoint un pare-buée devant :

image.png.ee2c57a8836d660dc120d2e2416e381f.png

Le but du bafflage et de remonter le contraste général en diminuant la diffusion/dispersion fortemement.

On résonne sur les deux tableaux :

- lumière directe d'une source violente comme la Lune ou une planète => spéculaire

- lumière du fond de ciel => somme des réflexions lambertiennes.

 

Je fait le contrôle en photographiant l'atténuation provoquée d'un flash tout con multidirectionnel (smartphone)

Ci-dessous 1, 2 puis 3 baffles (le 4eme c'est la version traitée de la n°3 pour remonter la luminosité)

IMAG0309_1.jpg.98d75c3bd36be37dbccd779c40766a06.jpgIMAG0316.jpg.320241c9308a2489378c3cbb6f4355f6.jpgIMAG0321.jpg.a46640dfa351f8d3f8d1b98df02492ea.jpgIMAG0321c.jpg.75d828d0c35bed01669eb15b37785bfc.jpg

 

Un facteur de réduction de 1000 / 10000 est facile à obtenir, au-delà faut réfléchir un peu plus.

Le contrôle sur le ciel, c'est un satellite de Jupiter qui passe devant la planète, surtout à l'émergence et à l'entrée. Ou alors de tester son instrument en H-alpha avec occultation du disque pour observer la couronne.

 

Bon du coup, j'ai plus de secrets à livrer... On ne fait pas juste les choses parce que tout le monde le fait mais parce qu'il y a des raisons.

3 baffles sur un objectif collé / multi-traité et laisser les 30 premiers cm libres de baffles ça suffit pour remplir tous les critères.

 

C'est pas forcément le cas pour un air-spaced avec un tube étroit.

--------------------

Hop je reviens d'un test sur le premier quartier, c'est bien noir autour de la Lune et on voit le disque cendré.

Comme d'hab, le Brandon sort du chromatisme violet mais c'est lui le mieux sur la surface.

J'ai encore Mars au Nord-Ouest, on ne voit rien sauf une belle queue de coma de 4" d'arc sur cet objectif à qui une cale est foutue. Bon ... pas la peine d'insister, c'était pas pour observer.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, AUSTRALIAN-SKY a dit :

bon candidat pour faire du solaire

La réponse la plus pertinente est en page 17. C'est le même matériel qui servait à fabriquer l'objectif de la Mizar Kaiser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/05/2021 à 21:51, lyl a dit :

On ne fait pas juste les choses parce que tout le monde le fait mais parce qu'il y a des raisons.

 

Bien sûr c'est évident (?)

Merci pour les infos dont je connaissais déjà une bonne partie, je sais pourquoi on baffle un tube 🙂

Cela ne me dit toujours pas les avantages et inconvénients des deux méthodes de bafflage...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, zirkel 2 a dit :

les avantages et inconvénients des deux méthodes de bafflage...

Ah ben là il faut comprendre qu'il y a au moins deux sources de lumière parasite.

Réfléchir là-dessus

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Tiens à propos de baffles, j'en profite concernant ma petite expérience sur l'ajout d'une seul baffle.

Pas simple à comprendre tous ces schémas .

 

 

AVANT AJOUT DE LA BAFFLE

DSC03787.thumb.JPG.8c74100206c7a747e3de64b6ba194f29.JPG

 

 

APRES AJOUT DE LA BAFFLE

DSC03788.thumb.JPG.8b986f6c57037bf1216550585dccceb0.JPG

 

Bon ciel contrasté

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Pepit0
      Bonjour à tous, 
       
      je me suis décidé à envoyer les miroirs de mon Celestron 11 se faire ré-aluminer. 
      Pour cela il m'a fallu retirer le baffle du miroir primaire. Au début je pensais le faire faire chez un pro, mais aprés un coup d'oeil au montage, ça ne m'a pas paru trés risqué de le faire moi-même, et puis ça évite les aller-retours...
      J'ai seulement acheté des gants pour l'optique et qq chiffons doux pour protéger les optiques contre les outils (au final pas besoin, ça se desserre à la main).
      J'ai n'ai rencontré aucune difficulté, une fois desserré l'anneau côté avant du miroir, le baffle se retire tout seul.
       
      Par contre, il y a un joint d'appui en liège qui est collé à l'arrière du primaire avec une sorte de colle silicone. La colle sert également à combler le jeu entre l'intérieur du trou central du miroir primaire et le baffle (le diamètre extérieur du baffle est  plus petit), avec trois calles lièges noyées dans la colle. J'ai donc retiré la colle afin de préparer le miroir pour le décapage ... 
      Mais lorsqu'il s'agira de remonter tout ça, il va falloir que je remette de la colle (ou pas). Je me suis dit que ça ressemblait à de la colle CAF 730. 
      - pour combler le jeu baffle/primaire, est-ce que je remet de la colle ou bien je m'arrange autrement ? 
      - a mon sens, le joint d'appui est collé pour empêcher le primaire de tourner autour du baffle, par friction avec le joint suivant. Etes-vous d'accord ?
       - est-ce que vous pensez que la CAF 730 c'est OK ? 
       
      Question subsidiaire : j'ai fait qq marque au feutre indélébile sur le miroir pour repérer sa position. Mais est-ce que ça va tenir le décapage ? Pas sûr... J'ai essayé de faire des marques avec la pointe d'un outil sur le dos du miroir, mais c'est super dur !! Et je ne veux pas faire de bêtise.. Des idées ? 
       
      Ci-dessous qq photos. 
       
      Bon ciel à vous tous
      Pierre


    • By lambda
      Salut à vous.

      Pour un petit projet optique, et un peu quantifier certains aspects d'une manip en préparation, j'aurai voulu dégotter un exemple typique de transmission spectrale d'un doublet achromatique, on va dire correspondant à celui qui équipe les Perl Halley 70/400 "vintage" ou d'autres achromat de la même "ligue", ça peut être aussi un spectre de transmission pour des produits SW en lunette achromatique "entrée de gamme".... Bref un graphe un peu générique montrant un spectre de transmission de ce genre d'objectif achromatique "classique.

      Idéalement, un graphe incluant un peu de NIR, grimpant vers les 950-1000 nm, ça serait top....

      des fois que cela vous dise quelque chose, ou que vous ayez une ref biblio....

      Merci en tout cas!

      à+,
      Lambda
    • By bpollet
      Hello. Quelqu'un a-t-il déjà essayé d'acheter sur le site d'Orion UK directement depuis le BREXIT ?
       
      Ça marche bien?
       
      Avec le taux de change et en supposant qu'à la douane ce soit 20%, cela reste intéressant...
       
      https://www.orionoptics.co.uk
    • By xs_man
      En cherchant des infos sur la conception de grosses lunettes binoculaires sur le net je suis
      tombé sur cette génialissime réalisation  :
       

       
      Le lien est ici :
       
      https://www.cloudynights.com/topic/625128-cheap-binoscope-idea/
       
      De quoi ridiculiser ces baltringues de chouettes et autres rapaces "à la vue exceptionnelle"....
       
      Albéric
    • By FERNANDEZ
      Bonjour à tous,
      Je suis nouveau membre et j'ai peu d'expérience en astronomie. Je suis membre d'un club (A3C Génolhac), nous sommes un petit nombre (environ 6) à nous réunir une fois tous les deux mois. 
      J'ai pu faire de l'observation de ciel profond (c'est ce que je préfère) avec les télescopes des membres du club mais j'ai aussi pu observer dans des jumelles de 100 mm (je ne me souviens plus du modèle). La vision binoculaire m'a beaucoup plu et j'envisagerais de m'acheter les jumelles andromède (perl) de 100 mm avec renvois coudés. Je dispose actuellement d'une monture EQ3.  Qu'en pensez-vous? est-ce que je pourrais adapter ma monture pour ce type de jumelles? que pensez-vous de ce type de jumelles?
      Vos conseils me seraient utiles.
      Je vous remercie.
      J.Crespin     
  • Upcoming Events