lyl

Takahashi Starbase 80 (et origines)

Recommended Posts

Surprenant effectivement. C'est toujours le problème de faire des mesures avec des instruments qui ont vécus car on ne sait jamais ce que certains utilisateurs ont fait avec, donc, avant toutes mesures définitives et publications, refaire la collimation et l'appairage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Citation

 

L/8-10 ce n'est plus de l'industriel mass prod.

Ce que vous citez c'est du L/4 plus ou moins.

Cette 100ED qui devrait promettre sur le papier ne l'est pas, bien supplantée en planétaire par une simple 100mm vixen de la bonne version et plus encore de l'istar 100F12 d'aujourd'hui.

 

 

Ce que je pense de la 100 ED, du moins la mienne, ICI

Je suis très loin de partager l'avis cité ci-dessus sans pour autant douter de la qualité des autres modèles indiqués.

Edited by zirkel 2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/10/2019 à 15:41, lyl a dit :

De l'eau, du verre, de l'abrasif, des coupelles préformées. Pas de secret : seule la bonne vieille méthode de l'abrasion de plus en plus fine permet d'atteindre de bons états de surface et de forme. C'est plus rapide qu'à la main quand même faut pas déconner, le prix crèverait le plafond sinon. Combien par jour ? 6, 12 ? Pas sûr, le premier lot de 100 s'est fait attendre, il a quand même fallu remettre au point le processus pour atteindre le niveau de polissage requis.

Citation

La lentille est-elle polie et surveillée? Le président de l’usine qui polit notre objectif achromat est une usine équipée d’un interféromètre et est dirigée par un grand président qui a suivi la formation d’un important fabricant d’optiques. Notre objectif achromat est en charge du président lui-même, et il est particulièrement confiant en termes de précision de la surface. J'avais imaginé une usine de petite ville avant ma visite, mais j'ai été très étonnée d'apprendre qu'elle avait été construite en une génération à peine dans une assez grande usine comptant près de 50 employés sous le président.

 

Bonjour,

 

Comme quoi les anciennes méthodes et outillages sont toujours les mieux adaptés.

On modernise et on simplifie  sans cesse les tâches de nos jours, et puis l'essentiel n'est plus là. Cela me semble responsable de recourir à des moyens plus traditionnel pour un résultat  proche de l'exception.

 

C'est pour qui la future galette de 100mm, c'est pour moi !

 

Bon ciel achromatique

Edited by Loup Lunaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ke-34 : j'ai suscité l'intérêt chez Astronomics, j'ai réexpliqué pour quoi on pouvait prolonger la série au-delà du 25 comme ça avait été fait pour les plössl 25 et 32.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, lyl a dit :

Ke-34 : j'ai suscité l'intérêt chez Astronomics

 

Bonjour,

 

Oh bin mince alors, si cela tombe on voit y avoir droit Myriam.

C'est vrai que ce serai logique d'avoir un oculaire de ce type pour du ciel profond.

 

Bon ciel achromatique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben plouf chez Astronomics pour un Ke34 (32-35), ça n'existe pas et rien de prévu.

Il y a un AH-40mm chez Scopetech mais c'est un trou de serrure à 33° en coulant 24.5

MH.jpg

AH est une version différente du HM (Huyghens Mittenzwey), combinaison de verres différents. Les HM sont déjà plus élaborés que les H : fait avec le même verre mais courbure plus complexe que le Huyghens d'origine. Les HM passent à f/10. Les Huyghens normaux c'est f/15.

AH (grande pupille) > HM > H

Suis partie embêter Kokusai Kohki.

Le cas échéant, il y a aussi possibilité de chercher un plössl symétrique façon TAL.

sym-pls.jpg.2184f85ccf0a53f635153e2021b2b39b.jpg

Edited by lyl
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/10/2019 à 18:19, zirkel 2 a dit :

 

Ce que je pense de la 100 ED, du moins la mienne, ICI

Je suis très loin de partager l'avis cité ci-dessus sans pour autant douter de la qualité des autres modèles indiqués

Hello 

Et bien je viens de lire ce petit test de la 100ed, c'est une petite lulu qui semble tout à fait étonnante, un peu le type d'instrument qui passe dans l'inapercu alors qu'il a des qualités incroyable 😊

 

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Orion ED ont toujours été au-dessus du lot par rapport à Sky-W, c'était le fer de lance

http://r2.astro-foren.com/index.php/de/9-beitraege/01-aeltere-berichte-auf-rohr-aiax-de-alles-ueber-apos/182-a121-orion-120-ed-doublet-vermutlich-gleicher-hersteller-in-china-wie-equinox

Je pense que c'est du ZKN7 ou similaire comme j'avais dis dans un autre post. Quant au piqué, ne pas oublier que ce sont des instruments à problème qui passent au banc.

--------------

Sinon commercialement ...

https://www.webastro.net/forums/topic/21210-lunette-120-ed-test-optique/

l/4, l/6 pour raison de design autant que de fabrication.

Il n'y a pas que le PV qui compte, il faut plutôt regarder le lambda RMS sauf pour certains critères.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, lyl a dit :

Suis partie embêter Kokusai Kohki.

Le cas échéant, il y a aussi possibilité de chercher un plössl symétrique façon TAL.

 

Bonjour,

 

Oh mince, moi qui rêve du K34, bon attendons la réponse de Kokusai.

 

Bon ciel achromatique

Edited by Loup Lunaire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, lyl a dit :

Il y a un AH-40mm chez Scopetech mais c'est un trou de serrure à 33° en coulant 24.5

J'ai eu cet horreur d'opticien de chez Vixen.....trou de serrure et champ bizarre. Aucun intérêt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest lunetteapo75

Pour répondre après ce we, concernant cette ed100, ici dans le forum de Myriam, une 120 testée, avoir L/3.5 et rms L/20 (astroforen), n'est pas ce que l'on peut appeler un scope excellent. Sur les 6 ed100 que j'ai eu entre les mains il n'y avait que celui de OU qui faisait un peu mieux.

C'est moyen sans plus. Ce n'est pas sur le test considéré et affirmé comme un item à problème, que l'on peut faire un bilan.

Par contre le test fourni est probablement le statut du design offert sur le marché avec, rien de plus ni moins.

Le test du astroquébec est plein d'optimisme et à mon sens à bien relativiser, comme souvent avec eux.

Ce n'est pas parce que en observant mercure en plein jour avec une 100ed (personnellement)  en montrant quelques détails que cela fait un bon scope.

Un bon scope c'est une autre affaire, même achromat bien construit.

Sur mars la 120 ed (2 items entre les mains) avec 4.5" de disque ne montrait que des idées vagues, que une 127edt faisait encore proprement avec 308x. En cause les chiffres optiques, strehl (ptv) et rms.

Je ne fais pas de fixation, y'a que le résultat qui compte, sur le ciel, avec images quotées proprement.

 

Pour les oculaires, 24.5 et 32mm, il y a antarès qui produit des plossls, à acquérir outre atlantique uniquement.

Le 32 doit exister. Prix très raisonnables.

Depuis que j'ai acquis une 76mm syw d'occase, on s'intéresse à d'autres choses.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/10/2019 à 17:29, lyl a dit :

Sinon commercialement ...

https://www.webastro.net/forums/topic/21210-lunette-120-ed-test-optique/

l/4, l/6 pour raison de design autant que de fabrication.

 

il y a 39 minutes, lunetteapo75 a dit :

une 120 testée, avoir L/3.5 et rms L/20 (astroforen), n'est pas ce que l'on peut appeler un scope excellent.

J'ai pas osé le dire.

Avoir un pic à l/4.5 pour la 120ED, et l/4.2 dans le rouge, c'est du commercial.

Texereau cite souvent M.Francon (dans Vision dans un instrument entaché d'aberration sphérique, Cahiers de Physique n°26 1944) qui avait démontré l'efficacité sur le rendu de contraste, malheureusement je ne sais pas catégoriser la différence d'une efficacité de .62 à l/4 contre .92 au maximum de précision sur le front d'onde qui est censé être atteint à l/16 (dans la pratique extrêmement difficile)

 

Du l/10 est possible avec des coupelles de polissage, au-delà, il faut finir à la main voire en localisé sur une zone à corriger.

 

Danjon, Couderc et Texereau était satisfait du l/12 de tautochronisme (tout défaut confondu) pour les grandes lunettes.

Bref, je sais avoir vu dans des instruments bien corrigés et des bouzins commerciaux :

 

ça va de péniblement x1.6 à x3 le diamètre, avec des rendus contrastes très différents.

 

Le contraste étant mon critère préféré : c'est ce qui donne le moins d'effort quand on observe en visuel, je préfère les instruments à faible obstruction (-> planétaire)

Mon deuxième critère touche de nos jours plus spécifiquement les oculaires : le contraste/piqué au bord. C'est plus par flemme de centrage de l'objet souvent suite à mauvaise mise en station que je dis ça.

Mais la qualité de ciel étant primordiale, je n'aime pas couper une observation pour réajuster le suivi d'un pied équatorial avec le ciel qui change :/

 

Pour les lunettes, j'ai mon critère qui ressemble fort à ce qu'une Zeiss E110 apporte ou voir un cran au-dessus.

une 80f11,2 ou 80f12.5 suffit je pense : on est chromatiquement entre Sidgwick et Conrady.

 

En tenant compte du type d'éclairement qui vient de la Lune et des planètes, c'est de la réflexion de la lumière solaire :

observation Planétaire/Lunaire je dirais que des plages 515-614nm qui donne du diffraction limited minimum ça va. Si besoin on glisse la map vers la longueur d'onde la plus adaptée à l'observation.

Je pense que la raie jaune-vert (573 du à la luminosité forte lunaire) ou d/D (587-589 pour le planétaire) voire plus loin pour Mars (610) il faut qu'on soit très haut en strehl pour avoir un instrument efficace.

On connait maintenant plus de particularité de l’œil.

 

F18-01%20Solar%20spectrum.jpgluminosite-discrimination-couleur.JPG Human-Eye-precision.JPG

 

Pour le grand champ, on revient à la balance classique F-C et limiter un peu le bazar entre raie g et 450nm sinon on a des halos violet prononcé.

L'humain étant plutôt satisfait lorsque les couleurs des raies Oxygène III et Hbeta (autour de 492, en dessous de 486nm raie F) qui sont les plus difficiles mais pas les plus exigeantes sont suffisamment corrigées : du genre 2x Airy c'est efficace si on y met les trois raies : F d et C

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest lunetteapo75

Attention aux individus, ces courbes sont une représentation "standard".

Il reste des particularités, encore.

Sidwick s'applique pour du standard aussi, il reste des particularités non prise en compte.

Quant aux restes, ces ed, merci pour le bémol apporté qui replace la situation globale.

Ce qui peut-être manque au décor c'est la réponse du design aussi dans la turbulence même petite.

Rien à voir avec la diffraction atmo, adc, mais cette séparation des couleurs à la mise au point, accentuée.

Personne n'en parle mais c'est aussi un point régressant sur les réfracteurs, surtout.

ces ed n'en sont pas exclues, les edt élaborées quasiment.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, lunetteapo75 a dit :

Sidwick s'applique pour du standard aussi, il reste des particularités non prise en compte.

Sidgwick, c'est du large, c'est pour ça qu'il ne convient pas à tout le monde, au mieux ça clos le sujet en champ profond pour un gros 90% des gens

C'est pour ça que je dis "entre Sidgwick et Conrady"

il y a 22 minutes, lunetteapo75 a dit :

Ce qui peut-être manque au décor c'est la réponse du design aussi dans la turbulence même petite.

Rien à voir avec la diffraction atmo, adc, mais cette séparation des couleurs à la mise au point, accentuée.

C'est ce que je viens de préciser, il faut, en plus de l'aberration sphérique qui est la pire des contraintes, un premier critère d'espacement coloré pas trop étalé, sinon ça brouille la perception de l’œil.

En filtrant tu élimines une partie du problème, ils l'ont démontré avec les grosses lunettes d'observatoire qui ne sont pas réputées pour être les mieux corrigées du point de vue de la couleur.

 

Donc bon : la Starbase 80, c'est bien mais ça reste pour l'initiation avec ce f/D (juste au-dessus de Sidgwick). Pour que tous les yeux puissent en profiter, les différents instruments qui ont attaqué le marché se sont avérés au-dessus en terme de correction du chromatisme ou alors faut dégainer les filtres. On peut toujours réfléchir à mettre de la correction mais j'aime assez une utilisation la moins élaborée qui soit. (pas toujours possible on est d'accord)

un objectif, (un renvoi coudé), un oculaire

 

PS : ça commence à être fatiguant que tu penses à chaque fois que les études médicales et physiques s'appliquent à la lettre.

Ce sont des résultats statistiques et des modèles élaborés par rapport à ça.

En bon ingénieur d'application on se doute qu'il va y avoir une marge à prendre : Sidgwick et Conrady ont posé "des jalons".

 

C'est le résultat du marché qui va dire si un instrument est bien foutu et suivant quel est le public qui l'a utilisé.

Sur 50ans, (et malheureusement la plupart des gens ont la mémoire courte) on peut quand même se rassurer que ça rendait le service demandé.

Edited by lyl
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest lunetteapo75

C'est bien d'y insister, je ne pense pas que ce soit widely admitted.

Pour le critère 'espacement des couleurs (séparation des couleur dans la turbulence), le fait de l'évoquer, encore, ce n'est pas pour le principe mais pour le comparatif possible que l'on peut établir selon les designs en cause.

Rien de plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, lunetteapo75 a dit :

le critère 'espacement des couleurs (séparation des couleur dans la turbulence),

Oui effectivement, les couleurs qui sont au bord de la plage de tolérance de la map sont les premières à apparaître délavées et à mettre le bazar sur celles qui restent corrigées.

 

J'ai déjà pu tester du filtrage sur la turbu de chaleur l'été, c'est même plus fort à 10km de distance, niveau du sol jusqu'à 100m d'altitude.

 

Sidgwick, c'est le critère minima calculé SANS turbulence et oeil moyen

 

Alors ... ça passe à faible grossissement mais à agiter les fronts d'onde comme le fait le ciel comme des dizaines de lentilles variables, ça revient à dé-corriger.

Il faut serrer la marge suffisamment, et plus l'instrument est de gros diamètre : pire c'est...

A 80mm on est proche du r0 courant (une valeur évaluée d'après les speckles) qui est en plancher à 100mm et parfois à 70mm avec du bazar en altitude.

 

La starbase 80 est conforme au critère de Sidgwick ras les moustaches, mais ils ne poussent pas l'offre de grossissement

Avec l'oculaire 6mm c'est conservatif pour un instrument aussi piqué => x1.67 D c'est bien en-dessous du "commercial" à x2.

Ça, plus la monture azimutale qui limite aussi le confort ça reste raisonnable. Je me souviens de ma 60mm qui devait plafonner à x90 environ. (oculaire 10 et 25) Jupiter était un disque visible avec 4 satellites et parfois plusieurs bandes. 

Dans l'offre de base il n'y a que le 9mm : c'est même pas 1D donc sans risque. C'est même similaire à ma 60 que je manipulais facilement à x90 à 12-13 ans donc là c'est idem.

 

Vixen faisait plutôt 80/910 il me semble, et probablement avec une combinaison de verre un peu meilleure pour le violet (pareil je pense pour le reste).

Mais les filtres à l'époque c'était moins courant (teinté dans la masse et pas par interférence) donc moins transparent : on perdait trop avec du filtre Wratten donc on agrandissait la focale plus facilement.

Et les oculaires était probablement moins adapté. Le standard ortho était le haut de gamme, pas forcément du Or./PL qui a été ravivé à l'époque de Célestron je pense et les instruments plus bas vers f/D 10.

A l'époque on sortait plutôt du HM Huyghens Mittenzwei ou du Kellner

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, lyl a dit :

Je me souviens de ma 60mm qui devait plafonner à x90 environ.

Idem avec la SW 70/700 je plafond avec le Meade Research-Grade de 7mm sur la Lune ;-)

Meade 7mm OR RG-1.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/10/2019 à 18:14, lyl a dit :

Vixen faisait plutôt 80/910 il me semble, et probablement avec une combinaison de verre un peu meilleure pour le violet

Ça me donne une super idée, je vais ressortir pour Noêl cette petite lunette qui n'a pas été en service depuis 20 ans je crois! Je vais ramener ma collection d'oculaires et la Bino pour refaire des observations avec. Elle sera montée sur la JP-Z. J'ai hâtes ;-)

nb : j'ai un mois de dispo j'espère simplement que le temps sera de la partie !

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/10/2019 à 13:41, lunetteapo75 a dit :

Depuis que j'ai acquis une 76mm syw d'occase, on s'intéresse à d'autres choses.

 

 

Quel est l'intérêt de cet achat? je croyais que le minimum requis, pour faire du sérieux en planétaire/lunaire c'était 150 mm mini????

Convaincu qu'elle fait moins bien que n'importe quelle  ED... mais on a compris que les APO/ED et vous ça ne matche pas....

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

A les Yamamoto !  La vague Nipponne des instruments achromatiques me semble bien venu, tu as raison Jm-fluo c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs soupes...

Mais au delà de ça, l'essentiel c'est de se faire plaisir.

 

 

image: cloudy night

post-26885-14071928394022.jpg

 

Bon ciel achromatique (je rappelle)

Edited by Loup Lunaire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/10/2019 à 18:19, zirkel 2 a dit :

Ce que je pense de la 100 ED, du moins la mienne, ICI

Je suis très loin de partager l'avis cité ci-dessus sans pour autant douter de la qualité des autres modèles indiqués.

 

tkt c'est Stanislas avec encore un nouveau pseudo, on est habitué...

 

très bon site

 

en particulier ton article exhaustif sur les Pentax XW vraiment excellent on a toutes les infos regroupées.

 

bravo et merci

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Salut

Dans cette liste il faut rajouter une 101/1300, modèle beaucoup plus rare.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un avis mitigé de la Starbase 80 sur CN :

 

"Gère le grossissement assez bien jusqu'à environ 119x, puis les images commencent à s'effondrer rapidement avec un grossissement croissant. Pour un 80mm, ce n'est pas trop mal, près de 40x par pouce qui est assez moyenne standard pour la plupart des télescopes peu coûteux, produits en masse.

 

Je l'ai comparé à un 76mm/1200 RAO (achromat vintage) et l'AT80 (actuellement fait APochromat ED) et les deux étaient très supérieurs à la Starbase en termes d'optique, mécanique / assemblage de tube, et la performance."

 

Traduction Google

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Kaptain
      Un forumeur me signale, sur le groupe jumelles, que sur ses 100mm, les oculaires 31,75 refusaient de se monter, alors que la pub dit que tous les grands champ et autres naglers sont compatibles. Hormis le fait que ça enlève pas mal d'intérêt à ces engins, est-ce que d'autres parmi vous avez eu le même problème ? Et avec lesquelles très précisément ? A moins d'un accident de série ?
    • By F4CQH
      Bonjour,
      Lors de ma première séquence photo avec mon APN, j'ai visé au jugé la région du ciel souhaitée.
      Bon, j’étais avec un 24mm, donc pas trop de pb.😊
      Mais si je monte un 105mm, comment déterminer de façon plus précise la cible.
      Alors, quelles solutions avoir pour faciliter le pointage ?
       
      j'ai vu sur les sites marchands des pointeurs point rouge.
       
      Quelle solution me conseillez vous ?
      Je souhaite installer le pointeur sur la griffe porte flash.
       
      Merci pour votre partage d'expérience...
    • By oliver55
      Istar Optical propose à la vente un objectif doublet achromatique de 180 mm de diamètre focale 1440 mm donc F8.
      Une des deux lentilles est réalisée en Flint spécial pour réduire les aberrations chromatiques d'aprés ce que je comprends.
       
      Cela ferait une lunette encore transportable en voiture mais à monter sur un pied fixe je pense.
       
      Qu'en pensez-vous svp? Utilisation possible en planétaire?Grossissement maximum?
      Pour uniquement du ciel profond?
       
      http://www.istar-optical.com/anastigmatic.html
    • By Gabm12
      Salut à tous.
      Suite à mon poste sur M42 à la ASI224 et vue le mauvais temps.
      Je me suis fait une étoile artificiel et j'ai fait un petit test de Roddier
      A première vue, je trouve le résultat pas trop mauvais, mais j'aimerai bien avoir votre point de vue ou même peut être lancer un comparatif ou chacun posterai ces résultats

      test réalisé sur un 200/1000 Skywatcher avec une asi224mc avec une étoile articiel (fait maison donc pas de Dimensions) placée à 20 mètres  
    • By Anthony sch
      Bonjour, 
      j’ai depuis maintenant 1 an un skywatcher 150/1200 f8 dont je suis extrêmement satisfait pour le prix. Cependant d’ici quelques mois j’aimerais changer de matériel et passer sur du plus gros. (Je souhaite rester chez skywatcher) 
      j’ai donc vu 2 modèles dit en « treillis » :
      le 254/ 1200: 735€
      - f:4,7  
      - pouvoir collecteur de lumière: 1317 
      - magnitude Max: 13,8 
      - grossissement utile: 508
       
      le 305/1500: 1185€
      - f4,9 
      - pouvoir collecteur de lumière: 1886
      - magnitude Max: 14,2 
      - grossissement utile: 608
       
      J’observe de tout, mais je suis plus ciel profond que planétaire. 
      Que pensez vous de ces 2 télescopes? Le quel me conseilleriez-vous? Merci et bon ciel. 
  • Images