CAZILHAC Robert

NGC 6543 - oeil de chat

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Très réussi ce coeur de nébuleuse :)

Mais bon, pour l'âge on est peut-être à 1010 maintenant, voire plus ;)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve cette image de très haute qualité. Bravo :)

 

Une petite question annexe, je suis à la recherche d'image de ce type d'Hubble, avant la correction optique et après la correction, si possible en 16bits ou 12bits (sinon en 8 bits) pour des tests.

Est-ce possible ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe résolution. 250ms a f/15 je n'aurais pas parié sur un tel signal.

Bravo.👍

Jf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous de la part de l'équipe de notre mission (nous mettons nos images en commun)...les montages sont perso(faut s'occuper un peu) !

CPI-z je ferai quelques recherches sur le net ! ….encore merci pour ton travail sur" Pluton Charon" en déconvolution aveugle  :-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

excellent, bien joué avec ce vieux tromblon ! Je me demande toujours si sa résolution est meilleure que les T500. Dominique pense que oui, mais j'ai un doute...

 

Stef

Share this post


Link to post
Share on other sites

Stephane ! pour certains objets" oui" si un bon seeing  et pas de vent, grace à sa longue focale(plus de 2fois celle des T500)

pour résoudre la croix d'Einstein c'était plus facile qu'au T500...par contre le T500 donnait de meilleurs résultats pour séparer les fines étoiles de l'amas globulaire Mayall 2 (G1) dans Andromède !!

C'est en fait difficile à dire !!!

 

Robert

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Justin21m
      bonjour,
       
      heureux possesseur depuis peu d'une petite 314L+ mono, voici la première image réalisée avec, le Dada...
      ça fait deux ans que je veux le faire, c'est fait !
      il est pas sensationnel, mais il me plait, même s'il est un peu clair ... c'est parce que 🎵c'était un petit cheval blanc, tous derrière, tous derrière...🎵
       
      la voici,
       
      V1:

       
      V2:

       
      V3 (avec la couleur de Alain) 😁

      justin.
    • By mariobross
      Bonjour, voici une image de la nébuleuse SH2 308 située dans la constellation du Grand Chien.

      C'est une image qui me tenait à cœur de faire car d'une part cette nébuleuse est particulièrement belle, et d'autre part elle reste très basse sur l'horizon aux environs des 20° maximum au méridien. Depuis chez moi j'ai les villes de Saint Laurent du var et Nice plein Sud à 10 km, autant dire que les 45° dans cette direction sont comment dire …. quelque peu pollués. J'ai quand même fait la majeure partie des acquisitions depuis chez moi et ce Samedi j'ai retrouvé 2 amis,  Florian et Stéphane à Calern pour tenter d'ajouter au moins quelques poses avec un peu de signal.

      Il y a donc 20 x 15 minutes en ha + 20 x 15 minutes en OIII depuis Nice
      et 4 x 15 minutes en ha + 12 x 15 minutes en OIII depuis Calern

      L'optique est une TEC 140, caméra moravian G4 16000

      Les acquisitions en automatique avec Maxpilote, le traitement avec Pix et PHP, le montage est en couleur codées HOO.

       
      L'image du champ complet un peu croppé et  réduit à 1300 px :


      Version full à la taille d'acquisition:
      http://astro.equinoxe.free.fr/images/images_constelations/grand_chien/SH2_308_full.jpg

      A cette altitude je ne m'attendais pas à des miracles, d'autant plus que le ciel n'étais pas très stable, mais je suis quand même content du résultat qui m'a économisé un voyage au Chili

      Jean-Claude Mario.
    • By cinlilu
      Bonjour,
      J'y vais aussi de ma rosette , c'est la période.
      Il m'aura fallu un mois pour arriver à faire cette photo.
      Cause de mauvaise météo.
      48 x 10 min en Ha
      18 x 10 mon en O3
      7 x 10 min en S2+ une S synthétique pour avoir plus de signal.
      Tout le traitement fait avec PI bien entendu, bon d'accord j'ai une toute toute petite touche de PS à la fin 
      Quelle galère, je vais aller habiter dans sud, marre des nuages !!!
      P@sc@L
       

    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
       
      - Objet : M 57
       
      - Date :  09/112019
       
       
      Vu la météo de daube en ce moment, je m'étais rappelé avoir shooté M57, juste pour la forme vu la présence de la Lune.
       
      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500. ( en réalité, plutôt 1400 mm de focale après test sur la Lune ).
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique  :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 0,5 s
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur visuel de type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
       
      - Réglages  de la caméra :
       
      Raw 8  ;  Bin 1 ; Gain 500 ; temps de pose unitaire :  30s ; T° :  - 10°C.
       
       
      - Empilement : DSS ( DeepSkyStacker ).
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 + Fitswork.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      C'était plus pour sortir le matériel qu'autre chose sachant que  objet était situé déjà assez bas + présence de la Lune.
       
      - Seeing : mauvais.  ( PHD2 guiding a dû batailler ferme pour suivre l'étoile guide ... d'où la tronche pas top des étoiles ).
       
      ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      1°) Une brute { 1 x 30 s } plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       

       
      ... mal cadrée , à croire que c'était vraiment fait à l'arrache et/ou que j'avais bu trop de bière.
       
       
      2°) Après empilement  { 7 x 30s } avec Darks + réduction d'étoiles avec Fitswork ( pas de flats ) + post-traitement :
       

       
       
      3°) Crop :
       

       
       
    • By fljb67
       
      Bonjour ou bonsoir.
       
      Premier test avec mon nouveau matos. ^^
       
      ( Oui, je suis passé du côté obscur du système Maksutov  ).
       
       

       
      -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      Caractéristiques du matériel / prises de vues :
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur "8 x 50 ".
       
       
       
      I°) Date : 26/10/2019.
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 40 s ; T° :  - 10°C ; Rouge 52 ; Bleu 95 ( valeurs par défaut ) ; Saturation : valeur par défaut
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8
       
       
       
      Quelques versions plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 40s ) :
       

       
      Le phénomène d'ampglow est assez visible en haut à droite.
       
       
       
      2°) Empilement de 20 images de 40 s chacune ( 800 s en tout, donc  13 min 20 s au total )  ... avec 36 darks ( pas de flats ni d'offsets ) :
       

       
       
      - Version un peu moins verte + "réduction d'étoiles" :
       

       
      ... et avec plus de bleu  en ayant diminué un peu la clarté centrale :
       

       
       
      Crops :
       

       

       
       
      Conclusion : je suis satisfait de la qualité optique de ce Mak SW 127/1500.
       
       
  • Images