FranckiM06

que vaut cet ancien setup ?

Recommended Posts

Pour le prix, il y avait deux SUPERMEADE 1060 qui circulaient dans les PA :  un à 850 euros avec la monture et l'autre à 990 euros avec une monture artisanale de 200kg. Je ne sais pas si les offres ont été satisfaites ou pas !!

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

J'adore ces anciennes documentations. On se rend compte des progrès accomplis dans l'astronomie amateur et des changements de tendance.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Y' a rien d'écrit sur les oculaires ?

  • Like 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

çà doit être un ensemble de qualité c'est certain car meade des années 80

maintenant très difficile à vendre quel que soit le prix

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est sûre que même s'il y a la qualité, au jour d'aujourd'hui ça devient difficile à revendre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça peut intéressé des collectionneurs d'instruments anciens, mais  ça cours pas les rues ! Le télescope à quand même 40/50ans et que dire de l'aluminure des miroirs ?

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Beaucoup trop cher pour un matériel de ce type, intransportable, qq soit la qualité des optiques et de l'ensemble avec les accessoires. Y compris pour un collectionneur (qui observe), c'est du 800 Euros gros maximum et encore c'est cher donné.

 

Cordialement.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous et toutes,

Salut Francki,

 

Bon, voilà, ce sera mon premier post sur AS ! Et moi qui pensait ne jamais passer 

du côté obscur.... C'est fait ! ^_^;)

 

C'est en effet un bien beau setup à l'ancienne, un de ceux dont on rêvait en consultant

le catalogue Perl de 1984 disponible chez Médas !

 

Mais  vu son âge et de ce que l'on peut trouver aujourd'hui en occasion  récente, le prix

demandé est complètement disproportionné. J'ai proposé 400 Euros pour l'ensemble

(sous réserve que les optiques ne soient pas rayées/ébréchées). Je pense que c'est

un prix équitable. De mon côté c'est le primaire qui m'intéresse surtout, quitte même à

le faire réaluminer.

 

J'ai aussi demandé au propriétaire de ne surtout pas toucher aux optiques, de laisser

la poussière où elle est. Afin d'éviter les catastrophes...

 

Mais bon, si quelqu'un fait une meilleure offre, tant pis, avec le temps et de la patience,

d'autres occasions se présenteront.

 

Albéric

Edited by xs_man
  • Like 3
  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

quelqu'un lui aura expliqué que sa valeur à la revente était au moins une somme à trois chiffres, alors il a commencé par mettre trois zéros ...

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Oui Albéric, tu as eu raison de lui avoir fait ta proposition et pour ma part, je suis bien conscient que son prix est disproportionné. Le problème est qu'il n'est pas du tout astronome et je lui ai déjà expliqué de ne pas partir sur ce genre de prix mais le problème est qu'il est commercial dans notre société ou je travaille donc forcément c'est d'instinct, ensuite quand il a acheté sa maison, l'ex-propriétaire lui a vendu son télescope pour se débarrasser car je pense qu'il savait bien que c'était une opportunité pour lui de pouvoir vendre ce télescope trop lourd et encombrant.

Après ça, mon ami a voulu faire plaisir à sa copine avec qui il vit (car je pense qu'elle s'intéresse à l'astronomie) mais il n'imaginait pas un instant ce qu'il récupérait en l'achetant :(. Maintenant, son but est de s'en débarrasser.

Tu as tout à fait résumé la situation en 1984 car j'ai commencé réellement l'astronomie à cette époque de mes 18 ans :) et ce genre de télescope nous faisait rêver. Maintenant les choses ont bien changés. Heureusement, on a du matériel bien plus léger. :) 

A+ mon ami ;) 

Franck

Edited by FranckiM06

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une bonne solution serait de faire l'inventaire exact et de faire tester le miroir, d'abord sur le ciel et si c'est bon chez un testeur.

320mm f/6 c'est un excellent diamètre/ratio en France pour un Newton planétaire ou simplement tout usage.

Meade faisait du plutôt bon a une époque, avec du vrai pyrex Corning qui est d'un autre niveau que les verres basiques de maintenant (meilleur en température et homogénéité que le suprax).

Quant aux oculaires et accessoires, ne pas chipoter, des orthos haut de gamme ça a un prix.

Faire de la vente à la découpe là-dessus, ça serait du gâchis, sauf le tube 80mm pour lequel idem, faire valider la qualité et vendre à part.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les infos Franki ! ;)


Salut Lyl, :)

 

Citation

320mm f/6 c'est un excellent diamètre/ratio en France pour un Newton planétaire ou simplement tout usage.

 

Disons que c'était vrai dans les années 70/80/90...

Depuis les années 2000 le F/D 5 s'impose en force pour les Newtons de série.

Et aussi le F/D 4 est "à  la mode" depuis quelques années.

Ce sont des formules plus compactes, plus légères et un peu moins exigeantes côté

monture (plus léger, moins de bras de levier).

 

Citation

avec du vrai pyrex Corning qui est d'un autre niveau que les verres basiques de maintenant (meilleur en température et homogénéité que le suprax).

 

C'est  la 2e raison pour laquelle je me suis décidé à faire une offre.

La première étant le F/D 6, à mon avis idéal pour l'imagerie  en poses courte sur les NP brillantes

avec la QHY5III- 290 M. Donc un cas très particulier !

Quand à la qualité des miroirs Meade, je reste très sceptique ! Mon T400 d'origine Starfinder

était une pure "bouse",  même pas parabolique et surement poli avec une poignée de graviers....

Franck Grière l'a repris et repoli et là on a changé tout de suite d'univers  !

J'ai tenu compte de cette éventualité et sachant aussi que les aluminures seront de toute façon

à refaire.

 

Citation

Faire de la vente à la découpe là-dessus, ça serait du gâchis, sauf le tube 80mm pour lequel idem, faire valider la qualité et vendre à part.


De mon côté, c'est l'ensemble à 400 Euros ou rien du tout. -_-

 

Albéric

Edited by xs_man

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, xs_man a dit :

Depuis les années 2000 le F/D 5 s'impose en force pour les Newtons de série.

Et aussi le F/D 4 est "à  la mode" depuis quelques années.

... est imposé de force.

Se pose le critère de l'obstruction (combien ?) pour réduire la sensibilité à la turbulence, nécessaire pour exploiter ce 318mm correctement.

Je n'ai pas l'information sur le diamètre du secondaire. Autour de 60 on descend sous 20%, très significatif en visuel. 58mm couvre le champ lunaire pour l'illumination  (1/2°) c'est suffisant.

 

il y a une heure, xs_man a dit :

Quand à la qualité des miroirs Meade, je reste très sceptique ! Mon T400 d'origine Starfinder

Voir ce post : qualité de ces modèle annoncée en l/10 avec bon état de micro-mamelonnage, prix en conséquence.

https://www.webastro.net/forums/topic/92123-quand-il-y-avait-les-super-meade-il-y-a-longtemps/

 

il y a une heure, xs_man a dit :

J'ai tenu compte de cette éventualité et sachant aussi que les aluminures seront de toute façon

à refaire.

Ça dépend de la porosité de la couche d'alu, de la protection présente ou pas, de l'état de conservation. Le tube n'est pas fermé, certes, mais ce n'est pas non plus une structure serrurier et positionnée ras du sol.

 

La qualité et le besoin de réfection est à gérer par le vendeur comme déjà annoncé plus haut. (photo du miroir, test étoile, visite de la bête, que sais-je)

 

Si tu as 400€ à proposer tu as celui là en tout neuf rutilant

https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p49_TS-PHOTON-8--f-5-Advanced-Newtonian-Telescope-OTA.html

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai la doc. C'est bien un Supermeade 318 mm F/6 ; j'avais acheté les miroirs et barillets seuls du petit frère 254 en 1981 que j'ai montés dans un tuyau d'égout. L'obstruction doit être dans les 21 % et la surface à mieux que L/10. C'est celui qui est derrière la tête du présentateur. Ils ont flanqué un Olympus OM1 sur le télescope guide ; ça m'a toujours fait marrer.

Supermeade.jpg

Edited by Pierre-Marie
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On en avait un similaire en 150mm f8 ou 200mm f6 comme celui en façade de ton affiche au Club d'Annecy, il a été remplacé par un ES 406. C'était un don au démarrage du club, il y a 20 ans.

L'alim. de la monture est en 110V, pas moyen de la réutiliser en nomade avec les compétences des gens du club, à tort sans doute. Finalement, la monture est lourde et robuste comme un âne et on a envisagé de la mettre en poste fixe sur dalle de béton, pour la Z E110 de 18kg de C.

On gâche beaucoup dans les placards en club, c'est peu respectueux des dons de matériel, je pense que ça dort encore. A dormir au sec au local, posé tube debout, l'aluminure n'avait pas un pet.

IMG_20171006_225920s.jpg Supermeade2.jpg.d33e502a35bfc0340aaee7cc1837b649.jpg

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, lyl a dit :

L'alim. de la monture est en 110V, pas moyen de la réutiliser en nomade avec les compétences des gens du club, à tort sans doute

C'est bien dommage car ce n'est pas difficile ; j'avais bricolé un variateur de fréquence pour cette monture mais je l'ai donné à celui qui me l'a achetée, il y a une quinzaine d'années. Ces moteurs-là, même à 500x, ne vibraient absolument pas, à l'oculaire ; tandis que bien des Crouzet étaient inutilisables tellement tout tremblait.

 

Edit. pour une vingtaine ou trentaine d'euros, vous devriez bien trouver un convertisseur pur sinus et le brancher sur une batterie de bagnole. Dois-je en chercher un ?

Edited by Pierre-Marie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ferais passer l'info au club et je te remercie, ça servira à quelqu'un

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Voir ce post : qualité de ces modèle annoncée en l/10 avec bon état de micro-mamelonnage, prix en conséquence.

https://www.webastro.net/forums/topic/92123-quand-il-y-avait-les-super-meade-il-y-a-longtemps/

 

Sur le verre ou sur l'onde ?

Pas plus convaincu  qu'avant... Production industrielle donc constance pas garantie...

Voir l'exemple d'Orion Optics quand leur carnet de commande a fortement augmenté...

La seule preuve valable sera de faire contrôler primaire et secondaire par Franck Grière

ou Térence Pelletier.

 

Albéric

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, lyl a dit :

Je ferais passer l'info au club et je te remercie, ça servira à quelqu'un

Des exemples :

https://www.amazon.com/BESTEK-300Watt-Power-Inverter-Adapter/dp/B07KQ4Q2L5/

ou

https://www.amazon.com/300Watt-Inverter-120volt-Converter-Smartphones/dp/B07SLPWBK3

 

Mais peut-être ce moteur est-il adaptable, il faudrait voir s'il est fait de deux moteurs accouplés et combien de fils en sortent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By guillaume45
      Bonjour à tous,
       
      je recherche une petite information toute simple : connaissez-vous les températures et valeurs d'humidité relative pour le stockage du matériel astro. Je possède une az-eq6 + lunette TS 102/714 CF APo avec correcteur + ASI2600MC-Pro + lunette guide avec ASI290MM-Mini.
       
      J'ai trouvé les informations pour les caméras : -10 à 60°C et 0 à 80%. Pas pour le reste. 
       
      Merci à vous !
    • By christian viladrich
      Salut à tous,
      J'ai honteusement détourné un Sol'Ex de son usage premier qui est de faire des images, pour m'en servir pour la mesure des profils de transmission des filtres Ca K que j'avais sous la main.
      Mon objectif premier était de mesurer la bande passante à 50% du pic de transmission (FWHM), la longueur d'onde centrale (CWL), et en bonus la bande passante à 10% du pic de transmission. C'est en effet cette dernière valeur qui fixe le contraste du filtre (et pas la FWHM) et qui permet également de savoir si on est en présence d'un filtre simple, double ou triple cavité (équivalent du simple, double, triple stack).
      Après une phase d'apprentissage permettant de trouver une procédure qui marche pas trop mal, je me suis arrivé à des résultats assez bien reproductibles (à 0.1 A) sur la FWHM, la bande à 10% et la CWL.
       
      Voici les résultats actuels, avec d'abord le filtre Ca K Barr qui est un double cavité :

       
      Le filtre Alluxa est un triple cavité (le profil a des ailes de transmission plus pentues). Les mesures sont assez proches de celles fournies par Alluxa en terme de CWL, FWHM, bande à 10% :

       
      L'os suivant à ronger sera d'obtenir un profil de transmission bien reproductible, ce qui est nettement moins évident.
      Je suis un peu embêté par un manque d'uniformité de la résolution du spectre en Y (dans le sens des raies), il faut que je vérifie que le bon montage des optiques dans leurs tubes. Il y a aussi la mise au point du collimateur à affiner en Ca K. Je me pose aussi la question de la linéarité de l'ASI290, notamment quand on utilise le gain.
       
      Dans cette configuration, on devrait pouvoir mesurer sans trop de problème des filtres Ca K de 1 A FWHM, ce qui était mon objectif premier. Toutefois, un gain en résolution spectrale serait toujours bon à prendre
      Pour le Ha, et des FWHM < 0.6A, cela parait nettement plus chaud ...
       
      En tout cas, un grand merci à Christian Buil pour nous avoir offert ce très bel outil avec lequel on va pouvoir jouer un bon bout de temps
       
       
       
    • By Ganondorf
      Bonjour à toutes et tous,
      je suis nouveau dans le domaine de l'observation.
      Je souhaiterai m'équiper pour pouvoir profiter de notre ciel, surtout observer les planètes en priorité et d'autres objets si possible.
      Avec un budget estimé à 500€, je souhaiterai me tourner vers une paire de jumelles + trépied + valise (n'ayant pas la place pour un tube pour l'instant...)
       
      Après plusieurs recherches, j'avais repéré les Omegon Nightstar 25x100
      https://www.omegon.eu/instruments/omegon-binoculars-nightstar-25x100/p,14698
      mais plusieurs commentaires que j'ai pu lire indiquait que, sur un trépied, elle s'affaissaient sous leur propre poids.
       
      Du coup, je m'en remet à votre expérience.
      Valent-elles le coup ? Ou il faudrait que je me tourne vers un autre modèle ?
      Que puis-je espérer observer avec de telles optique ? (le lune, Jupiter, la nébuleuse de la Lyr < euh non je ne pense pas...)
       
      Merci de vos réponses !
    • By Nathanael
      Bonjour,
      Suite à ce post : Barillet T450 , et en suivant les différents conseils prodigués, j'ai réalisé un prototype de levier astatique. Comme l'a déjà souligné @jean dijon, la réalisation de ce type de levier est finalement assez simple, j'ai essayé de ne pas transiger sur l'essentiel tout en optimisant la réalisation pour un bricoleur (pas de pièce usinée).
      Mon miroir de 450mm de diamètre pèse 17.1kg pour une épaisseur de 50mm. R²R²/e²=10000, il me faut donc 4 leviers, un central avec 0.18P et 3 périphériques avec 0.137P soit 2.343kg chacun. C'est un de ces derniers que j'ai réalisé. J'ai utilisé des paliers commandés sur internet (qq euros) et du tube acheté dans une quincaillerie quelconque.
      Je me pose encore la question de mettre un ou deux paliers, deux serait plus académique et donnerait moins d'incertitude à la position de la vis, mais j'ai peur qu'un défaut d'alignement (les deux seront vissés dans le barillet) crée une résistance à la rotation.
      Et pour répondre à une de mes questions de départ, ça rajoute un peu moins de 2kg au barillet par rapport aux triangles en carbone/nida.
      Ci-dessous le détail de la réalisation et la mesure de l'appui.  N'hésitez pas à me faire un retour si vous avez des doutes sur l'efficacité présumée.
      Nathanaël
       
      Tube du contrepoids : tube de 16mm  dont un coté est bouché par simple pliage.

       
      Remplissage avec du plomb de récupération (toiture):

       
      Filetage de l'extrémité pour fixer une vis de 6mm (réglage de la force exercée):

       
      L'ensemble des pièces. Le tube alu fait 20x20, intérieur 17mm. Les vis de 3mm servent l'une pour fixer le contrepoids une fois le réglage terminé, l'autre de butée de secours en cas de desserrage de la première) :

       
      L'ensemble monté (1 palier) :

       
      Poids de l'ensemble (2 paliers, 25g de plus qu'avec 1 palier) :

       
      Réglage du levier. Un tour de l'écrou pour +/- 30g d'appui environ, permet un réglage précis. Je me suis amusé un peu quand même pour obtenir le nombre théorique

       
       

    • By Nathanael
      Bonjour,
       
      J'ouvre un nouveau post dissocier les  problématiques et essayer de rester centré sur la tenue latérale du miroir de 450mm (pour le reste, on en est là).
      L'idée c'est de n'apporter aucune contrainte mécanique dans le sens axial du miroir tout en maintenant fermement celui-ci transversalement. Fort de mon expérience d'araignée à fils (ici et les images prises avec là) je me dis que c'est peut-être jouable.
       
      Sur le schéma ci-dessous, le fil fait 1/2 tour du miroir entre deux points de fixation adjacents (à voir si c'est utile, on peut faire 1/3 ou 1/6ème de tour, ça dépend aussi de la distance des points d'ancrage au miroir).
      Quand tout est en place (et éventuellement pré-contraint voir ci-dessous), on bloque le fil sur les 6 points d'ancrage.
      Si le plan des fils est // au plan des points d'appui, il n'y a aucune contrainte dans le sens de l'axe optique.
      Si on pré-contraint le fil, il n'y a aucun jeu transversal (<<mm). De combien peut-on précontraindre? Dans ce sens là, je suppose qu'on peut y aller avant que ça ne déforme le miroir. Habituellement, ce type de miroir repose sur 2 voire 4 points seulement, avec une pression de plusieurs kg/mm² (ici la précontrainte peut faire plusieurs kg mais répartis sur la surface du fil en contact avec le miroir).
      La question du fil : sur l'araignée, ce sont des fils inox de 0.2mm. Ici, on n'est pas limité par la taille. ça pourrait être du kevlar ou du dyneema, moins "blessant" pour le miroir, dilatation mini pour pré-contrainte mini.
      J'ai dessiné 6 points d'ancrage mais c'est tout à fait arbitraire (même si intuitivement ça me parait raisonnable).
      Cerise sur le gâteau, en cas de pré-contrainte même légère, le fil sert de système anti basculement (vers l'avant).
       
      Je soumets donc à votre sagacité, ce qui, pour le moment, n'est qu'une idée !
       
      Nathanaël

  • Upcoming Events