Stephane Zoll

Objets stellaires jeunes depuis St Veran au T500

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

joli et merci pour les explies ,  v1331 ressort du cp super bien:)...bon après c est un 500 en mode pro...donc...on ne s attend pas a moins ..............;)

merci du partage ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci Polo

merci Christophe

Achaim, oui, le matos est bien, mais faut dompter la bête et le traitement était bien casse pied.

merci Sam ; oui, je n'ai pas trouvé de référence pour cette petite nébuleuse. Pourtant elle a une forme qui fait aussi penser que ce n'est pas quelconque.

 

Stef

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Stephane,

 

Belle exploration du ciel profond, merci pour ce partage :)

 

Je viens de voir un reportage sur St Veran concernant le projet du futur observatoire avec accés par telephérique, et peut être complexe hotelier..Sans doute davantage de visiteurs là haut dans le futur.. et du business en perspective.

 

 

Amicalement

 

Christian

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, christian_d a dit :

t du futur observatoire avec accés par telephérique, et peut être complexe hotelier..Sans doute davantage de visiteurs là haut dans le futur.. et du business en perspective.

 

 ça c'est pas top ! la tranquillité du site va en prendre un coup , pollution lumineuse ...etc...

 polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belles images avec ces petites nébuleuses bizarroïdes :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

ça c'est pas top ! la tranquillité du site va en prendre un coup , pollution lumineuse 

 

 

Hors sujet on, désolé..

Si j'ai bien pigé c'est pour faciliter l'accés au site, surtout en période hivernale.

Mais bon, ce n'est pas encore fait effectivement, et les élections municipales approchent. Les décideurs (les gens qui financent le site, je suppose) semblent vouloir "ouvrir" l'observation à un plus grand nombre d'intéressés, pas uniquement se limiter aux "missions" que l'on connait actuellement. Le bon coté c'est peut être le developpement des structures actuelles, avec sans doute d'autres instruments.

C'est peut être un projet dans le style du "Pic" qui semble attirer du tourisme. 

A suivre...

 

Hors sujet off

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci encore à tous.

Christian, oui, ce n'est pas le sujet ici ;) mais c'est un sujet en soit, très clairement, ce projet. On en a beaucoup discuté là haut.

Je ne vais pas développer ici, mais il y a matière. C'est un sujet de fond pour nous tous, ici. Je veux bien lancer un fil par ailleurs si ça vous intéresse. Ce sera forcément clivant...

 

Stef

Share this post


Link to post
Share on other sites

Originaux ces champs et très jolis. Bravo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By exaxe17
      Salut,
      Cela faisait longtemps que je voulais vous parler de ce constructeur recent.
      Peu connus en France (Univers astro est ,pour l'instant ,le seul a nous proposer cette marque), les Cameras Player One sont pourtant des cameras astro innovantes.
      Aucun compromis n'est laissé dans le choix des materiaux (connectique/corps de la camera, cable usb) ou meme dans les composants (DDR3).
      Quand je branche mon câble usb3 cela ne bouge pas d'un poil, c'est bien stable. c'est vraiment du solide.
      Ce qui est intéressant avec P.O c'est que l’équipe de concepteur sont des astrophotographes, ils se servent de leurs expériences pour intégrer des innovations technique .
      - mémoire vive 256mb de DRR3, ce n'est pas pour cumuler des images (il faudrait des GO) mais cela sert à stabiliser les infos avant de transiter vers le pc d'acquisition.
      -technologie DPS (Dead Pixel Suppression), en gros cela supprime les pixels mort par une médiane des photosites qui l'entourent. J'ai fais pas mal de test pour voir si il y a un impact sur les photos mais rien de probant.
      pourtant je suis plutôt réticent sur les "aides" par des logiciel intégrés. Quand on fait des poses courtes on est vraiment sur de la capture extrême (pour le capteur j'entends) donc le moindre bin's se voit par étirement exagéré de l'histogramme.
      -il y a des mécanismes de protection contre les surtensions et les surintensités... j'ai pas vérifié .
      -réglage du tilt, je trouve cela génial! on peut jouer sur l'inclinaison de la face avant de la camera avec des clefs allen (fourni), j'aurais préféré un accès par le derrière de la camera car on peut régler le tilt directement en action, mais j'imagine que cela doit être assez compliquer à mettre en œuvre. Il suffit de le régler une bonne fois avec sa chaine optique et de ne plus toucher . D’ailleurs en imagerie solaire c'est important de créer un léger tilt pour éviter certain artefact (les anneaux de newton) .
      -Sur certaine cameras  il y a un système de refroidissement passif, on perd 15° , c'est toujours bon à prendre!
       
      Je suis pas là pour faire de la pub même si cela y ressemble.
      Je ne parlerais pas de ces produits si c'était de la camelote,  je pense que c'est vraiment du bon matos.
      Et je n'ai pas parlé de leurs forme? hexagonale! c'est tout con mais quand on pose sa camera sur une table pour changer de barlow elle reste au même endroit!
      quelques photos des 3 cameras que j'ai chez eux et une qhy290M qui sert de reference:



       
      Sur leurs sites ils ont beaucoup de modèle adaptés pour différents type d'acquisition même si les cameras CMOS d'aujourd'hui sont hyper polyvalente, (dans une même soirée on peux faire du lunaire ,passer au ciel profond puis faire les planètes au matin et se finir dans du solaire, houla celui qui arrive à cela il n'a pas de femme!
      Maintenant le plus interessant, les courbes...
      IMX 464 (la neptune color II) (petit rappelle le capteur imx464 c'est un 462 plus grand, donc une hyper sensibilité dans les infrarouges)

       
      vitesse d'acquisition de imx 464:

       
      IMX 585 (Uranus) starvis II

      vitesse d'acquisition de l'imx 585:

      585 vs 464

      et puis un versus 585/290, cela vous dis?

       
      J'ai comparé directement les deux capteurs pour bien comprendre la difference. La 585 possede un Full Well 3x plus important pour le même bruit de lecture (à quelque chose pres) , cool elle va moins saturer , pour les poses assez courtes et le VA ou EAA( 5s environ) c'est bien venu .
      Vitesse de capture entre 3 cameras (imx 464,585 et la 290):

       
      la 585 est vraiment rapide! Mais si ce n'est pas le critère absolue pour une bonne camera astro, cette particularité permet quand même de passer dans les trous de turbulence quand on est dans un site peu coopératif!
      Évidement sur un balcon parisien quand c'est calme (c'est pas un absolue évidement mais...) c'est calme assez longtemps donc la vitesse c'est du secondaire. En plaine le calme dur quelques minutes.Et avoir plus d'image pour l'empilement c'est pas mal...
       
      Ensuite on peut se poser la question des 2 capteurs couleurs, pourquoi je choisirais la 464 ou la 585.
      Selon les besoins , en vrai les desirs, le choix peut se porter sur l'une ou l'autre, ou les deux.
      La difference des QE des 2 cameras est interessant:
       

       
      Ce tableau montre qu'il y a une équivalence entre les 2 capteurs ,avec des petites différences qui se verront dans des situations un peu extrême .
      Chez l'imx 464, le rouge est presque remplacer par de l'infrarouge , dans la situation des poses courtes cela peut être un désavantage car certaine cible (les NP par exemple) deviennent transparente en infrarouge, ce qui oblige à poser plus longtemps ou même de perdre de l'info.
      Par contre en prise de vue dans les infrarouges la 464 est mieux ( à 800-820nm on passe de 100% à 80%). Mais c'est leger.
      En image sur une fleur de géranium:
      iR850 imx 290 expo:6.3ms gain 500

       
      iR850 imx 464 expo:1,7ms gain 500:

      iR850 imx 585 expo: 6ms gain 500:

       
       
      desolé pour les fleurs mais j'avais pas les conditions pour le faire sur Vénus...
       
      LA SUITE DEMAIN....
       
      mais avant de fermer la boutique pour dormir avec un peu d’étoile...
      une petite M57 en pose tranquille de 2s sur presque 2h; traitement 30mn,pas de guidage.
      TN300mm F4
      correcteur de coma
      IMX585
      Vraiment du tranquille...

       
       
       
      Stephane
       
       
       
       
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au nord-est de mon jardin à Fors dans les Deux-Sèvres
       
      12 dessins : 9920 à 9931.

      A cause du ciel de traîne et des risques d'averses vues sur les images radar, je n'ai pas sorti le Dobson 508.
      Et bien sûr au final il ne pleuvra pas.
      Je suis prêt à 22h02 mais des nuages arrivent du Nord.
      Je me tiens prêt à tout rentrer en urgence à la première goutte de pluie.
      L'éclairage du concessionnaire est encore allumé toute la nuit à cause de leur opération portes ouvertes, illuminant le nord-est de la terrasse, et c'est l'autre raison qui m'a refroidi de sortir le Dobson 508, il faudra quand même que je le rende plus mobile pour aller chercher les coins sombres du jardin en pareil cas.
      Heureusement depuis le rythme d'éclairage est revenu à une extinction en début de soirée, si ce n'est même à la fermeture de leur local.

      Au début je m'étais mis au sud-ouest de la terrasse pour m'abriter de ces lumières en attendant l'extinction du village, mais finalement à 22h20 je migre au nord du jardin pendant que le ciel est recouvert, d'autant que l'éclairage de la rue au sud me présente un lampadaire lointain éclairant vers le bas et occulté à hauteur d'observation par les buissons contre le grillage sud du jardin.

      Je dessine quelques amas ouverts des Gémeaux.

      Observation 9920 : NGC2158.
      Vu laiteux, il est partiellement résolu à 75x puis 150X. Il grouille d'étoiles faibles à VI4 sur fond diffus très faible.


      Le village s'éteint précisément à 22h52.
      Je mets les gants à cause du froid.

      Observation 9921 : IC2157.
      Vu dès 75x, il se divise en 2 parties, dont l'une est IC2156 selon certains sites web, mais c'est sujet à caution pour d'autres.
      En tous cas, il est assez fourni en étoiles considérablement faibles à perceptibles.


      La pause goûter survient vers 23h30.
      La mairie éclairée en bleu profond et jaune (soutien à l'Ukraine en guerre) pollue moins du coup.

      Ma cible à venir est une assez connue nébuleuse planétaire des Gémeaux.

      Observation 9922 : NGC2371/2.
      La nébuleuse planétaire est vue à 75x comme une double étoile nébuleuse.
      A 343x, l'étoile centrale apparaît très faible, et la nébuleuse en 2 parties/lobes est considérablement faible côté ouest et faible à l'est. Ces parties sont diffuses, et mieux vues sans le filtre Oxygène 3.


      Je vais visiter une zone que je délaisse souvent, le Sextant entre Lion et tête et cou de l'Hydre en commençant par la plus facile galaxie, NGC3115.

      Observation 9923 : NGC3115.
      La galaxie phare du Sextant est allongée, contrastée et assez brillante à 75x.
      A 150x son centre ponctuel est évident.
      Une bande sombre est soupçonnée à 150x comme un bord plus net mais finalement inexistante.
      Par contre 109x confirme l'évasement des extrémités voire leur courbure.
      218x montre quelques nodosités vers le centre. En résumé c'est une galaxie bien intéressante.


      J'ai un coup de barre à 1h.

      Observation 9924 : NGC3142.
      Aperçue à 75x, elle n'est pas facile à voir à côté d'une étoile brillante.
      Même à 150x, elle peut être prise pour une étoile mais en vision indirecte un halo se révèle autour, vu VI2.
      La turbulence est moyenne, de 3 sur 5.


      Des vaches mugissent à l'Est.

      Observation 9925 : NGC3110.
      Soupçonnée à 75x, elle est sûre à 150x, très faible à VI1, petite, allongée et contrastée.


      A 2h c'est de nouveau la pause casse-croûte au salon.
      J'observe ensuite jusqu'en fin de nuit des galaxies de la Vierge vers M87 en commençant par cette dernière.

      Observation 9926 : M87.
      A 109x, la galaxie supergéante de l'amas de la Vierge est brillante, très diffuse, colorée en bleu ciel.
      Elle est accompagnée dès 75x par la faible NGC4476 et l'assez faible NGC4478.


      Observation 9927 : NGC4491.
      Vue à 75x, elle se montre très faible, allongée. Ca manque d'étoiles autour pour accrocher le regard à 150x.


      Il fait froid. A 3h je suis fatigué, je fais une micro-sieste dans le fauteuil du salon.

      Observation 9928 : NGC4371.
      Elle est facilement vue à 75x. Puis à 150x son noyau considérablement faible se révèle, puis son halo très faible et diffus.


      L'humidité puis du givre atteignent les affaires et la table IKEA.

      Observation 9929 : NGC4351.
      Petite et faible à 75x, elle est diffuse et très faible à 109x.


      Un chien plaintif se fait entendre à l'Est à 4h20.

      Observation 9930 : NGC4305/6.
      Bien qu'elles soient repérées à 109x, il est nécessaire de grossir 150x pour les détailler.
      NGC4305 est très faible et NGC4306 est vue VI2 à 1 (75% à 100% du temps en vision indirecte).


      Les coqs chantent l'arrivée de l'aube vers 4h50, un peu en avance d'une heure quand même.

      Observation 9931 : NGC4267.
      Je l'observe à 75x puis 109x. Elle se révèle très faible, allongée et diffuse.
      Son centre considérablement faible ressort.
      La galaxie finit dans le toit de la salle de bain ce qui l'atténue.


      J'ai froid aux pieds, je dors sur le télescope, allez encore une pause fauteuil!

      Tout est givré au retour sauf les optiques.
      A 5h38 je remballe, plus le courage d'aller pointer une autre zone de ciel à cause de la fatigue.
    • By tosi philippe
      Bonsoir à tous,  toujours  2 H de pose sur une partie des grandes dentelles ...poses unitaires de 30 sec à 3200 iso.
      Newton 510 mm  F/4 "maison" pour la méca + Paracorr 2 + Sony A7S + nouveau filtre Ha/ OIII par forte pollution lumineuse , il s'en sort très bien !!
      A voir en full bien sûr
      Traitement Siril, et CS6.
       
      Phil : site perso : photoastro.com
       
       

    • By Colmic
      Bonjour à tous,
       
      je vous laisse chercher un peu la réf...
      Vous me direz si vous les voyez vous aussi... Et ensuite vous ne les verrez plus jamais pareil
       

       
      FSQ106 + ASI6200MC + EM400 + ASiair Pro + NBZ
      45 x 300s
      Traitement HHO Siril + CS5
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au nord de mon jardin à Fors dans les Deux-Sèvres

      6 dessins : 9913 à 9918.

      Le ciel est redégagé comme attendu après avoir dormi en première partie de nuit, mais le vent du nord-est est assez fort.
      En plus le concessionnaire m'a fait une mauvaise blague pour ce 1er avril : vu qu'il a sorti plein de voitures sur son parking pour des portes ouvertes de l'occasion tout le week-end, il a laissé allumé pour toute la nuit une forte lampe dans sa vitrine, qui éclaire tout le nord-ouest de ma terrasse.
      Je m'abrite de ces 2 nuisances en me mettant contre le mur sud du garage, qui longe le nord du jardin.

      Je suis prêt à 1h45.
      Le ciel est par ailleurs superbe, mais ça kaïlle, je vais vite mettre les gants.

      J'ai égaré le bouchon qui protège la lentille d'oeil du chercheur, mais je le retrouverai bien plus au sud en fin de séance, si loin que je me demande même si je ne l'avais pas laissé là lors de la séance précédente.

      J'observe d'abord une comète dans la Coupe, juste après que le spot du portail du jardin se soit allumé tout seul quelques secondes, m'éblouissant un peu (étrange alors que son capteur est occulté, je suspecte l'aide du vent).

      Observation 9913 : comète C/2019 T4 Atlas.
      Elle est petite au point que je l'ai prise pour une étoile au début à 75x.
      Je l'ai placée sur le dessin à 2h11. Considérablement faible, elle est condensée à 109x.


      Le vent est tombé à 2h20.
      Après avoir par précaution éloigné le télescope du spot récalcitrant, je poursuis ma visite de l'amas de galaxies Abell 1367 dans le Lion, comme les dernières séances.
      Je passe notamment 1h20 sur un groupe de 7 de ses membres.

      Observation 9914 : NGC3859 à NGC3868.
      109x et 150x. J'y ai donc passé du temps pour repérer certaines par faible turbulence de 2 sur 5.
      J'ai vu NGC3862 faible, déjà dessinée mais du fait du cadrage des autres impossible à ignorer, IC2955 VI1 à 2, NGC3859 très faible et petite, NGC3864 VI2 à 3 allongée, NGC3867 faible, NGC3868 très faible à VI1, et PGC36575 vue VI3.


      Le bruit lointain de circulation routière au sud me parvient comme un murmure dans la nuit silencieuse.

      Observation 9915 : NGC3834.
      Elle est vue VI3 à 4 à 150x, pas facile et en plus les étoiles repère sont faibles


      Coqs et oies se parlent vers 4h.
      J'ai froid aux mains malgré les gants.

      Observation 9916 : PGC36401.
      Vue VI2 à 150x, elle montre son centre plus brillant.


      Fatigué à 4h45 alors que l'amas de galaxies va bientôt aborder le toit de la salle de bain, je pars en pause repos dans le fauteuil du salon.

      Puis je termine avec des galaxies des Chiens de Chasse.

      Observation 9917 : NGC4617.
      Elle est déjà vue à 75x. Très allongée à 150x, elle aussi a un centre plus brillant.


      Observation 9918 : NGC4566.
      Très faible, elle ressemble à 150x à une étoile très floue, pas vue à 75x.


      A 6h le fond de ciel s'éclaircit, l'aube arrive, la Voie Lactée d'été est levée, jouant à cache-cache avec les arbres à l'Est.
      La table IKEA est couverte de givre.
      Quelques petits nuages éparses rappellent que la journée sera en partie couverte (et même pluvieuse lors de la visite des tumulus de Bougon).
  • Upcoming Events