Sign in to follow this  
PierreJL

Les galaxies sont elles composées d'étoiles de tout type disposées de manière aléatoire ?

Recommended Posts

Bonjour à tous.

 

Il y a une grande variété d'étoiles aussi bien par la grandeur, l'âge que par la couleur.

Je me demandais si ces étoiles étaient réparties dans les galaxies en fonction de leur taille, couleur, ou leur âge ?

Sait on si certaines galaxies peuvent comprendre davantage d'étoiles rouges ou bleues?

Bonne journée à tous !

 

Pierre Jean 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonjour,

 

Bon désolé, ce n'est pas un papier sorti de Nature ni d'une plateforme internet dédiée... juste un fil de discussion initié par quelqu'un qui pose exactement la même question que toi ;)

 

https://forums.futura-sciences.com/archives/85605-age-etoiles-une-galaxie.html

 

Le message qui me semble résumer le mieux pour y répondre :

 

Citation

Si on laisse de côté le Bulbe, formé d'étoiles plus agées, on trouve de tout et de tout âge dans le disque, avec ceci que les zone de natalités sont situées dans les bras. Donc y'a que la qu'on trouvera les plus jeunes étoiles.

 


Les étoiles les plus massives qui ont une durée de vie courte ne se trouveront donc que là

 

 

(Pour répondre à la première de tes deux questions bien sûr...)

Edited by Cédric Perrouriefh
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement Cédric, je suis allé sur le site et je dois dire que cela "m'a fait drôle" de lire le thème. 😱

Merci pour la réponse. :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il existe un type de galaxie dans laquelle les étoiles se déplacent de manière aléatoire et sont toutes vieilles (population II) : les galaxies elliptiques.

Ce type de galaxie serait formé par collision entre d'autres galaxies  et a une caractéristique particulière qui est le manque de matière/gaz interstellaire ce qui implique qu'il y a très peu (pas)  de création de nouvelles étoiles.

 

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

En astronomie, la séquence de Hubble est une classification des types de galaxies basée sur des critères morphologiques et fut développée en 1936 par Edwin Hubble.

 

390px-Hubble_sequence.png

 

 

 

1/ E : Elliptique

 

À gauche du schéma classique représentant la séquence de Hubble se trouvent les galaxies elliptiques. Ces galaxies présentent une distribution des sources lumineuses douce, régulière et dépourvue de motifs quelconques et ont, comme leur nom l'indique, la forme d'une ellipse. 

Bien qu’il puisse y avoir des exceptions, leurs caractéristiques générales sont : 

 

- Le mouvement des étoiles est aléatoire contrairement aux galaxies spirales où l’ensemble des étoiles est en rotation.

- Elles contiennent une faible proportion de matière et de gaz interstellaire et par conséquent, peu de nouvelles étoiles peuvent s’y former.

- Elles sont constituées de vieilles étoiles (étoiles de population II)

 

 

2/ S : Spirale

 

À droite, la séquence de Hubble se divise en deux branches qui représentent les galaxies spirales. Une galaxie spirale consiste en un disque aplati constitué d'une structure en spirale, où de nombreuses étoiles se forment, et d'un bulbe central. Environ une galaxie sur deux possède aussi une barre centrale qui s'étend à partir du bulbe central, à partir de laquelle les bras commencent. De telles galaxies sont définies comme spirales barrées.

 

Dans le diagramme de Hubble, les galaxies spirales régulières occupent la branche supérieure et sont notées S, tandis que la branche inférieure est occupée par les galaxie spirales barrées, notées SB. Ces deux types sont ensuite subdivisés en fonction de l'apparence de leur structure en spirale. Ces subdivisions sont notées d'une lettre minuscule suivant la dénomination principale comme suit :

Sa (SBa) : des bras diffus et très resserrées, un noyau étendu et lumineux ;

Sb (SBb) : les bras sont moins enroulés que ceux des Sa, et le bulbe est relativement plus faible ;

Sc (SBc) : les bras sont étendus et lâches, permettant de résoudre des amas stellaires et des nébuleuses en leur sein, le bulbe perd encore en importance par rapport à la catégorie précédente.

À ces trois classes élaborées par Edwin Hubble s'ajoute une quatrième établie par le schéma de classification étendu de Gérard de Vaucouleurs :

Sd (SBd) : des bras très faiblement enroulées et fragmentaires, la majorité de la lumière provient des bras et non plus du bulbe.

 

 

3/ S0 : Lenticulaire

 

Au centre du diagramme, entre les elliptiques et les spirales, se trouve une classe intermédiaire, les galaxies lenticulaires, qui sont notées S0. Ces galaxies se composent d'un bulbe central brillant, à la manière des galaxies spirales ; et d'une structure étendue en forme de disque qui l'entoure. À la différence des galaxies spirales, le disque galactique des galaxies lenticulaires ne présente pas de bras spiraux et ne forme pas d'étoiles nouvelles en quantité significative. 

 

 

4/ Irr : Irrégulière

 

Les galaxies qui n'entrent pas dans la séquence de Hubble car elles n'ont pas de structure régulière sont appelées galaxies irrégulières. Hubble définit deux classes de galaxies irrégulières :

Irr I : ces galaxies au profil asymétrique n'ont pas de bulbe central ou de spirale évidente ; au lieu de cela, elle contiennent beaucoup d'amas individuels d'étoiles jeunes.

Irr II : ces galaxies ont une apparence asymétrique plus douce et ne sont pas clairement résolvables en étoiles ou en amas.

   

 

 

Propriétés connues des galaxies

 

Type de galaxie                                             Populations stellaires

 

Spirale et spirale barrée                              Disque : Population I ; halo : Population II

 

Elliptique                                                       Population II

 

Irrégulière                                                     Population I

 

 

 

 

- les galaxies elliptiques sont pauvres en gaz et en poussières et se composent la plupart du temps d'étoiles âgées ;

- les galaxies spirales sont généralement riches en gaz et en poussières et possèdent un mélange d'étoiles jeunes et plus âgées ;

- les galaxies irrégulières sont assez riches en gaz, poussière et en étoiles jeune

 

 

 

 

...................................

 

PS : bien sûr que j'ai tout rédigé, m'enfin, bien sûr que non, j'ai pas fait copier-coller de Wikipédia, rhaaa, ces soupçons à la con parfois....... :PxD

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, PierreJL a dit :

si ces étoiles étaient réparties dans les galaxies en fonction de leur taille, couleur, ou leur âge ?

 

Reste donc, pour compléter la séquence de Hubble, à observer un jour :

 

D : les galaxies Dociles,

 

où les étoiles sont tout bien rangées en ordre comme il faut, où une petite elle va pas nous emmerder à aller s'installer à côté d'une toute grosse, une vieille à côté d'une jeune et toutes ces conneries qui foutent le bordel, ça suffit maintenant !

 

 

 

xD

 

PS : je plaisante hein Pierre.... :)

 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/21/2019 à 08:18, PierreJL a dit :

 

Bonjour à tous.

 

Il y a une grande variété d'étoiles aussi bien par la grandeur, l'âge que par la couleur.

 

 

Bonjour:

 

(Très simplement)

Il y a énormément de facteurs qui influencent la formation  des étoiles. Tout d'abord le nuage de gaz galactique (hydrogen-H79.9% et helium-He 24%)   initial qui formera une galaxie, les premières étoiles éventuellement formeront des nouveaux éléments par leurs transformation en Super Nova ou des étoiles neutrons et autres transformations qui encore formeront d'autres éléments et étoiles.

Ainsi notre soleil est je crois une troisième génération qui comprends pas mal d'éléments.  (Metallicity of stars)

 

Mais hier soir à une présentation - conférence sur les 150 amas globulaires qui orbitent notre galaxie ne font rien de ça (aucune transformation). Les étoiles de ces amas sont en effet "vierge" et leurs masses sont inférieur à notre soleil. De plus ces amas globulaires sont entre un et deux milliards d'années plus vieux que notre galaxie.

 

Enfin comme tu l'écris les couleurs proviennent  non seulement de leur âge mais aussi de leur composition comme les étoiles carbone. (carbon  star-T Lyrae)

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, roul a dit :

Enfin comme tu l'écris les couleurs proviennent  non seulement de leur âge mais aussi de leur composition comme les étoiles carbone. (carbon  star-T Lyrae)

 

Oui oui tout à fait sauf que non, la couleur c'est la température turlututu.

 

Edited by Motta
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/24/2019 à 13:16, Motta a dit :

Oui oui tout à fait sauf que non, la couleur c'est la température turlututu.

 

 

Comment expliquer la couleur de star-T Lyrae?

 

J'ajoute la vitesse--Je m'excuse je suis très mauvais à traduire et je n'ai pas la patience:

 

"Based on the star's spectral type of C8 , T Lyrae's colour and type is carbon red Carbon star. The star has a B-V Colour Index of 5.46 which means the star's temperature is about 0 Kelvin."

 

"here are a couple of ways in which this relates to a star's age: For most of a star's life, it is on the "main sequence", which means that it is undergoing nuclear burning of hydrogen in its center and the energy produced from that process balances it against the force of gravity. When it runs out of hydrogen to burn, the star becomes unbalanced, and its size and temperature can change. For some stars, particularly those that start off very hot, the temperature at this point in the star's life will tend to decrease and therefore the star will become red. So that is one way in which older stars are redder than young stars." 

 

 

 

 

Edited by roul
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, roul a dit :

"Based on the star's spectral type of C8 , T Lyrae's colour and type is carbon red Carbon star. The star has a B-V Colour Index of 5.46 which means the star's temperature is about 0 Kelvin."

 

Bon je pars du principe que même s'il y a peu de bilingues parfaits, personne n'est assez nul en anglais pour ne pas comprendre un minimum... 9_9

 

La phrase que j'ai soulignée établit un lien direct (et exclusif) entre l'indice de couleur et la température, ce qui corrobore les propos de Motta (que je savais de toute façon justes même sans cette démonstration, couleur = température et température = couleur et pis c'est tout ;)). C'est la clé du truc, il n'y a pas à chercher plus loin ! 

 

Après ça n'empêche pas qu'il y ait d'autres corrélations entre la composition chimique et la température de l'étoile (et donc sa couleur), par exemple étoile carbonée = froide donc rouge. Ce n'est pas contradictoire... :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on sait que les étoiles sont des corps noirs on a tout compris sur la relation couleur/température ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Quand on sait que les étoiles sont des corps noirs on a tout compris sur la relation couleur/température"

Roul, j'ai appris en seconde, dans les années 1950.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/25/2019 à 20:50, iblack a dit :

 

Quand on sait que les étoiles sont des corps noirs on a tout compris sur la relation couleur/température

 

 

Mes excuses, je pensais aux analyses spectrales pour définir les composant d'une étoile.

Encore une fois c'est mon erreur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/25/2019 à 18:46, Cédric Perrouriefh a dit :

Bon je pars du principe que même s'il y a peu de bilingues parfaits, personne n'est assez nul en anglais pour ne pas comprendre un minimum... 9_9

 

Peut être plus ou moins "parfait bilingue, par contre très loin d'être parfait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this