Sherkann

Bino Baader Mark V (conseil)

Recommended Posts

Bonjour ,

Je viens vers vous pour avoir quelque avis/conseil .

Je fait de l'astrophoto , et j'ai récemment acheté une lunette de 150/1100 mm F/D 7.3 , je souhaiterai profiter de cette instrument pour faire du visuel , surtout sur la lune .

Accessoirement sans barlow en CP genre M45 , M42 .

Mon but est d'avoir la plus belle et impressionnante image de la lune en entière , pour partager cette vision avec mes proche également .

Je lis sur les forum que la vision à travers une tête binoculaire est impressionnante , j'ai vu que la Baader Mark V à bonne réputation...

J'ai vu que la mise au point n'est pas toujours possible sans barlow et quelle est souvent utilisé avec des glasspath (?) ...

Je voyais sur ma lunette la tête bino , une barlow 2x avec des panoptic 24mm ,

ou tête bino avec glasspath 1.6 et panoptic 19mm  qui reviendrai au même ? (Le relief d'oeil est de 15 mm  pour les pano 24 ce qui est meilleur pour des porteur de lunette ?)

ai je bon dans mon raisonnement pour avoir une image de la lune la plus impressionnante  ?

Et utilisation de la tête bino sans barlow/glasspath pour le CP (M45 , M42)

Pour le renvoi coudé il y en a à miroir ou à prisme , quel serai le plus approprié ?

Merci pour vos conseils/avis ...

Didier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut Didier,

 

Le point important à vérifier est le backfocus de ta lunette, il faut que le foyer soit suffisamment en arrière du tube pour te permettre d'atteindre la mise au point avec la bino.

Ça va aussi être une contrainte pour le choix de ton renvoi coudé. Je te conseille de ce point de vue le T2 de baader, très court (45mm il me semble) avec le T2 quick changer.

Je ne pense pas que les renvois coudés à prisme soient très utilisés, la plupart sont à miroir et n'ajoutent pas de chromatisme.

 

J'utilise une Mak5 sur une lunette 155/1085 avec grand plaisir.

D'après mes notes (de 2010),  j'ai mesuré les longueurs optiques suivantes:

bino Mak5 + glasspath 1,7x  + quick changer + RC T2 baader = 14,1 cm

 

La bino seule fait 11,4 cm de BF et 8,1cm avec le glasspath 1,7x

Sur ma lunette avec 17,5cm de backfocus la MAP ne passe pas avec les Nagler/Panoptic sans glasspath

(il manque quelques mm - et de toute façon ça n'est pas conseillé sans

car il faut fermer un peu le faisceau pour limiter la dispersion chromatique des prismes de la bino).

Avec le glasspath 1,25x ca marche.

Avec le glasspath 1,7x et le Pano 24 la lune est visible en entier mais pas au Nagler 16mm.

Le glasspath est un petit élément optique qui se visse dans la bino (ou dans le RC pour le 2,6x).

A noter, avec la bino et les oculaires grand champ on a souvent un peu de chromatisme visible sur le limbe lunaire.

 

Mon utilisation préférée de la bino est pour le solaire avec un herschell (MAP possible uniquement avec le 1,7x car le RC est beaucoup plus gros) ou en Halpha

Pour les forts grossissements (planètes), les meilleures images que j'obtiens sont avec une barlow AP vissée (en M42) à l'avant du RC,

sans glasspath dans la bino, et une paire de  plossl 11mm (ça fait dans les 300x environ).

J'arrive aussi à mettre un ADC ZWO entre le RC et la bino dans cette config, très appréciable quand on est bas comme pour jupiter et saturne en ce moment.

Le ciel profond est très chouette avec les pano24 ou nagler16 et le 1,7x.

L'image est assez sombre avec seulement 150mm mais sur les classiques brillants ça passe bien (M13, M42, M57, etc)

d'une manière générale; je trouve qu'avec la bino on gagne en résolution (peut être simplement par confort), les détails sont plus accessibles

(et ça fait mal quand on repasse en monoculaire)

 

Note bien que les gens qui utilisent rarement des télescopes peuvent avoir du mal à profiter de la bino (les enfants en particulier),

c'est pas si facile à régler et à se caler en face, ça prend un peu de temps d'après ce que j'en vois aux soirées publiques.

Pas d'expérience avec des lunettes de vue, mais ça ne doit pas aider (et ça m'étonne qu'on arrive à profiter de tout le champ,

il me semble que je dois déjà bien me coller pour voir les bords au nagler).

 

la Baader Mark V qui t'intéresse n'est en tous cas pas un mauvais choix, si elle est compatible avec ta lunette.

selon ton équipement, il y a sans doute aussi d'autres binos très bien et moins longues/lourdes/couteuses.

 

bonnes observations,

Sylvain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Sylvain ,

 

Tout d'abord merci beaucoup pour ta réponse très clair et qui m'aide beaucoup à comprendre les montages pour l'observation visuel et binoculaire .

On m'a dit que pour les lunettes il faut prendre le glasspath 1.8x (pour refracteur et SC) , au final comme tu me dit je peut utiliser le 1,25 ou le 1.7 si je comprend bien ?

Ok pour le renvoi coudé , le Baader T2 à miroir .

J'ai regardé dans les papiers de ma lunette le back focus est de 214 .

Donc au final ça passerai sans glasspath selon ton expérience , mais comme tu dis , pas conseillé .

Glasspath 1.25 alors ça ira très bien , je prendrai de toute façon surement le 1.7 aussi pour le ciel profond ...

Les proche que je veut initier à cette observation on l'habitude de regarder le ciel à travers des jumelles astro , donc ça pourrai peut être jouer sur la facilité à s'adapter à cette tête binoculaire , je l’espère en tout cas ....

 

5db01ed828532_Sanstitre.png.64f11b67dfbabe5491b4fe4e90e35d59.png 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une apo supporte très bien une bino complètement nue. J'ai une Tele Vue et c'est le top. Mais j'ai un gros backfocus.

Le principe de mettre une optique devant la bino c'est d'annuler une bonne partie du tirage. Avec la barlow de la bino, j'annule 100 % du tirage. Mais j'utilise aussi un OCS Denk pour mon Newton où je peux faire du ciel profond à 1,2x

 

Donc, il faut essayer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, JD a dit :

Une apo supporte très bien une bino complètement nue.

Oui et pour le CP, c'est le top.

Par contre en planétaire utiliser des oculaires de courtes focales en bino free, la fusion des images devient de plus en plus difficile à faire. Ma limite c'est 10mm en bino sans barlow. Avec les spl 8mm (G=150x) c'est chaud.

Donc si je veux grossir plus je visse la barlow sur le RC (ma focale est multipliée par 3x dans cette configuration) et j'utilise des oculaires de 18mm j'obtiens un G=200X et là confort total.

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comprends pas bien ce que la focale des oculaires change là dedans.

Sur la mienne que je mette des 35 ou des 8 dans ma bino nue, le confort est exactement le même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

JD , justement  au début j’hésitai entre la Televue et la Mark V , mais je croit que les prismes sont plus gros sur la Baader ... 

Si je peux utiliser la bino sans glasspath , ca serai le top avec des panoptic 24mm pour la lune entiere et pour le CP genre M45 ou M42 !

Le glasspath 1.7 pour la lune plutot ...

Edited by Sherkann

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, JD a dit :

Comprends pas bien ce que la focale des oculaires change là dedans.

C'est une expérience empirique que partage aussi Titix. Je ne saurai trop te l'expliquer.

As-tu essayé d'aller plus loin que le 8mm par exemple, juste pour voir ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

non car je n'ai pas d'oculaires en-dessous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la bino sans Glass Path Corrector, ça passe en effet très bien en ciel profond. Je viens d'ailleurs de refaire ce soir quelques essais avec la Mak5 et les panoptic 24 et la 155/1085. L'image est bonne même sans le GPC, c'est sûr. Après avoir passé un moment à enlever et remettre le 1,25x, il me semble que l'image est meilleure avec, même à ce faible grossissement: rien de flagrant, ça me semble un poil plus piqué et on perçoit mieux les subtiles différences de couleur des étoiles. Mais ça reste tout à fait utilisable sans (quand le backfocus le permet), on est d'accord.

Et avec le 1,25x et les 24mm, le champ est un peu plus petit, mais on a quand même le double amas en entier.

 

Pas de problème particulier de confort pour moi (avec ou sans GPC) avec des oculaires de 24,16, 11 et 6.7mm de focale.

 

Didier, je ne connais pas le GPC 1,8x. Ca à l'air d'être un gros bout d'optique par rapport aux petits à visser dans la bino.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok , merci beaucoup Sylvain me voila décidé , je vais lancer la commande ! 

Je vais surement testé le GPC 1.8x , qui est effectivement un sacré morceau comparé aux autre , mais apparemment il est fait pour les refracteur ...

Des Panoptic 24mm et le GPC 1.25 pour être sur , rapport au back focus .

Le 1.25 se visse directement dans la bino du coup ?

Avec la bino il y le quick changer , je prend le RC Maxbright T2 male et femelle , le GPC 1.25x et du coup je doit rajouter un "nez" T2 vers 50.8mm si j'ai tout bien suivi ?

Il devrai rien me manquer si je ne me trompe pas ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca me semble pas mal :-) oui pour ce RC il faut un nez T2-2" si tu n'en as pas déjà. tiens nous au courant de tes essais !

Sylvain

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous tiendrai au courant dès que j'aurai le materiel et une belle nuit sans nuages ....

Merci pour toutes les infos !

Didier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/10/2019 à 00:20, S.Chapeland a dit :

Après avoir passé un moment à enlever et remettre le 1,25x, il me semble que l'image est meilleure avec, même à ce faible grossissement:

"La présence de ces prismes (ceux présents dans les têtes binoculaires) dans le chemin optique d'apos super corrigés engendre un certain chromatisme et une aberration de sphéricité notable, ruinant la qualité d'un objectif très couteux. Ce problème est éliminé par la barlow, mais certains constructeurs proposent des lentilles spécialement calculées pour éliminer ces défauts, et qui servent en même temps de lentilles de transfert permettant d'atteindre la mise au point." ....."Il ne faut donc pas accorder trop d'importance au fait que la lunette apo peut arriver à la mise au point sans ces lentilles supplémentaires, sauf si l'on n'observe qu'à de faibles grossissements."..."Le problème ne se pose pas ou moins avec des instruments moins ouverts (F/8)."

André VAN DER ELST, "ASTRO-GUIDE - Guide du matériel d'observation de l'astronome" Vuibert,  juin 2008, p130.

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

JM, Je pense que ce monsieur dit des conneries... En tout cas pour des bonnes binos.

Je ne vois aucune différence sur ma 185 entre des Delos 17 utilisées avec la barlow sur la bino, et des Delos 8 utilisées sur la bino nue. Aucune !

 

Par contre, rajouter du verre à traverser est toujours préjudiciable, surtout en ciel profond.

D'autre part, une bino peut être ramenée à un tuyau cylindrique de 27 mm de diamètre et de 10 à 13 cm de long.

Plus le faisceau optique arrive avec un angle ouvert (F/D courts) plus il est tronqué sur les bords dans ce tuyau de 10 à 13 cm de long.

Il faudrait une bino conique pour bien faire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, JD a dit :

rajouter du verre à traverser est toujours préjudiciable

J'utilise depuis longtemps une Max Bright avec un C8, que je préfère sans glasspath, mais elle doit être nécessaire sur des lunettes qui ont un backfocus insuffisant à moins de scier le tube... C'est une bonne bino mais à la longue, la charnière centrale est devenue un peu trop souple et mériterait d'être resserrée, Qui sait comment faire ?

Avez vous vu testé la Max Bright II dont je viens de voir une pub dans AM, elle à l'air d'être entre la Max Brignt et à la Mark V ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, Adlucem a dit :

C'est une bonne bino mais à la longue, la charnière centrale est devenue un peu trop souple et mériterait d'être resserrée,

Avec mes têtes binoculaires Denkmeier Standard et  Denkmeier II Premium, qui datent de 10 ans, aucun problème de ce côté là, les charnières centrales sont toujours aussi fermes ;-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Suite du texte :" Les apos TMB sont dans ce cas, mais à fort grossissements l'image est dégradée et il faut tout de même ajouter une lentille de correction. (essai sur une TMB 105/650 avec une bino Baader/Zeiss)"

André VAN DER ELST, "ASTRO-GUIDE - Guide du matériel d'observation de l'astronome" Vuibert,  juin 2008, p130.

 

Perso, j'ai aperçu un très très très léger chromatisme visible au niveau du limbe lunaire, en Bino free avec la FS152, la Denk II et les SPL de 10 mm à G=120x qui apparaissait et disparaissait plus ou moins suivant la position des yeux. Impossible de faire une comparaison au même grossissent  avec la BarCon AP, car la focale est multipliée par 3x en mode Bino.(pas d'oculaires de 30 mm sous la mains) J'ai jamais remarqué ce phénomène avec la Bino associée à la  BarCon sur la Lune.

NB : et 120x sur la Lune on ne peut pas parler de forts grossissements ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/10/2019 à 17:47, JD a dit :

Par contre, rajouter du verre à traverser est toujours préjudiciable, surtout en ciel profond.

Une petite photo de mon montage, "parfois", pour te faire rigoler ;-)

Bino.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • advertisement_alt
  • advertisement_alt
  • advertisement_alt