Galileo242512

Stage de seconde

Recommended Posts

Il y a 5 heures, Motta a dit :

Dans l'un des papiers que j'ai lus suite à cette discussions, les coordonnées sont posées clairement : deux théories s'affrontent (avant la démonstration de Hubble),

 

"Démonstration?"

Non découverte est le mot approprié.

Jusque là l'univers était la voie lactée. Tout ce qui était observe était dans notre galaxie. Et le soleil était au centre de notre galaxie, d'après Herschel. Tout ça pour expliquer que jusqu'à Hubble l'univers et ses dimensions n'étais pas compris.

 

Ce débat (instructif) me fait penser à celui de la découverte  de l'atome? non il n'y'a pas plus ou moins de 2.000 ans--et pourtant?)

 

Oh non! pas un autre débat.  ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 35 minutes, roul a dit :

Jusque là l'univers était la voie lactée. Tout ce qui était observe était dans notre galaxie.

 

Ce qu'il y a de bien Roul avec toi (entre autres), c'est comment tu prends toujours la peine de lire les posts précédents avant d'intervenir, comment tu te donnes toujours la peine d'une compréhension si fine des discussions en cours, c'est pour ça que tu élèves toujours si soudainement les débats..........

 

  • Like 3
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Motta a dit :

la peine d'une compréhension si fine des discussions en cours,

 

Pas sûr de te comprendre Motta, mais ce sujet m'avait intrigué. Lu  un certain nombre de livres à ce sujet et d'avoir visité Mount Wilson.

 

Un autre sujet du même genre était d'avoir établi la longitude. De même lire et visiter l'observatoire de Greenwich, un autre "commoner"  a contribué autant  à la science avec beaucoup de percévérece pour être reconnu.

Edited by roul

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voir par exemple mon post plus haut où j'ai attaché des photos d'un livre de 1870 qui contredit complètement ce que tu as écris pour comprendre la remarque de Motta.
Ou bien encore son post juste après

Ou ceux de plusieurs autres avant...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense qu'on ne confond pas ici. Simplement Roul nous affirme qu'avant Hubble personne n'imaginait qu'il puisse y avoir d'autres galaxies et que l'hypothèse scientifique acceptée était celle de l'unicité de la voie lactée et du Soleil en son centre.

 

Les différents papier qu'on a pu présenter ici montre le contraire. J'ai même l'impression que sur la fin du XIXème, l'hypothèse la plus largement répandue était justement celle de l'existence d'une multitude de galaxies, jusqu'à la démonstration formelle d'Hubble.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Kaptain a dit :

Ne confondons pas intuition géniale et preuve définitive...

 

Pas vraiment d'accord @Kaptain...

 

Chez Kant, chez Herschel aussi certainement (mais je connais moins), ce n'est pas de l'intuition, c'est une vraie hypothèse, basée sur des faits puis du raisonnement.

 

Sur les galaxies, d'abord il écarte les hypothèses débiles et irrationnelles, style trou dans le ciel, etc.

 

Ensuite il examine l'idée de l'étoile unique et donc gigantesque. Ce n'est pas par intuition qu'il rejette cette idée, mais par le raisonnement : si c'était le cas, pourquoi des astres si gigantesques tels que nous les voyons brillent si faiblement au lieu de briller davantage que les étoiles, pourtant plus petites, voilà exactement ce qu'il dit.

 

De là il en vient à l'idée d'une multitude d'étoiles, mais très lointaines, dont aucune ne serait visible individuellement mais dont l'ensemble parvient, malgré la distance considérable, à produire la faible lueur que nous voyons.

 

C'est vraiment un raisonnement, basé sur des connaissances (les observations effectuées). 

 

Donc on est dans le cadre de l'hypothèse qu'on appellerait aujourd'hui "scientifique", basée sur des données et une réflexion rigoureuse, pas dans celui de l'intuition (qui ne suppose pas le raisonnement).

 

Donc le passage, c'est plutôt de l'hypothèse (rigoureuse) à la preuve à proprement parler (avec Hubble).

 

C'est un peu la même chose, mutatis mutandis, qu'avec les trous noirs par exemple (sauf que ça supposait des hypothèses mathématiques beaucoup plus complexes, évidemment) : ça a longtemps été une hypothèse (rigoureuse) avant la preuve définitive.

 

Edited by Motta
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Motta a dit :

Donc le passage, c'est plutôt de l'hypothèse (rigoureuse) à la preuve à proprement parler (avec Hubble).

 

Objection acceptée. :)

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Kaptain a dit :

Objection acceptée. :)

 

C'est appréciable @Kaptain de la discussion dans serenity et precisely quand on a visité Mount Wilson.

 

Un autre est la physique des plasmas, mais regarder in my custom les vidéos sans écouter, donc j'ignore si j'ai le souvenir, mais lu des livres, surtout à Mount Pic du Midi. 

 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors, pour cette histoire de galaxies, on oublie une contribution décisive, c'est celle de James Keeler, qui fut le premier à photographier des milliers de galaxies à la fin du XIX e siècle, avec le fameux télescope Crossley de 91 cm de Andrew Common, télescope déménagé à l'observatoire Lick où il est toujours. Keeler fut halluciné de découvrir que le fond de ciel était couvert de "nébuleuses spirales" dont il estimait le nombre accessible à son télescope à plus de 100 000... Que ce travail ait été fait avant le XX e siècle me fascine...

  • Like 3
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Superfulgur a dit :

James Keeler

 

(1857-1900)

 

Et ça donnait ça : 

 

 

 

Capture d’écran 2019-12-16 à 18.02.13.png

Capture d’écran 2019-12-16 à 18.01.59.png

Capture d’écran 2019-12-16 à 18.01.48.png

Capture d’écran 2019-12-16 à 18.01.22.png

  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Motta a dit :

Et ça donnait ça

 

Mais James Keeler, pouvait il expliquer ses magnifiques photos?

Par contre ses découvertes sont surtout à propos de Saturne et de ses anneaux.

Edited by roul

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà pourquoi Hubble est reconnu pour ses découvertes:

 

"Quand la distance à mesurer devient trop importante, les astronomes se tournent vers les céphéides."

 

 

 

Henrietta Swan Leavitt est l'auteur de la façon pour calculer les très grandes distances tout au début du XXème siècle..

Edited by roul

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un épisode réalisé récemment par Le Monde est très pédagogique sur ça (je crois que je l'avais déjà mis dans un autre fil, je ne sais plus lequel), avec l'intérêt d'être dans le déroulement chronologique de la découverte aussi, qui a permis à Hubble de réaliser ses mesures :

 

 

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Décidément, les femmes n'ont pas de chance : les hommes se réveillent toujours un peu tard et leur accordent le prix Nobel seulement quand elles ne sont plus de ce monde... Merci pour le lien.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now