fljb67

M27 - Mak SW 127/1500 - #01

Recommended Posts

Il y a 2 heures, bernard emilien a dit :

tu fais du binning 2, cela revient donc à collecter 4 fois plus de lumière ... C'est ça?

 

Exact : c'est le cas pour ma caméra uniquement en mode Raw8.

 

... mais pas en Raw 16 : à savoir pourquoi, j'avoue ne pas savoir pourquoi.

 

 

 

Il y a 2 heures, bernard emilien a dit :

... donc à augmenter le diamètre du scope d'un facteur 2 donc de diviser par 2 le rapport f/D ...

 

Niveau luminosité : oui.

 

Par contre, le diamètre du "scope" restant identique, la résolution théorique est divisée par 2 en horizontal et vertical ( échantillonnage multiplié par  2 ) --> ce n'est pas comme si on se retrouvait avec un diamètre optique de 254 mm.

 

On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. ^^

 

 

 

Il y a 2 heures, bernard emilien a dit :

Pour les APN au foyer on ne peut pas appliquer ce raisonnement, non?

 

L'idéal, c'est de tester sur une cible ... car certains  { capteurs / logiciels de traitement en rapport }  réagissent différemment.

 

Par exemple - au risque de me répéter - pour ma  ma caméra, le coef de luminosité n'augmente d'un coef ~ 4 qu'en mode Raw 8 ... mais aucune différence en mode Raw 16.

 

Perso : j'avais fait des tests sur un "ciel virtuel", style boite noire en carton avec des trous au fond.

 

 

 

Il y a 1 heure, dfremond a dit :

Je pense que ce n'est vrai que pour la luminosité, mais en fait  en matiere de champ ,ça n'est pas le cas: tu restes avec un champ de focale à 12

 

En effet : en Binning 2, le champ reste identique.

 

Par contre, on se retrouve avec des pixels 2 fois plus gros ... mais en contrepartie, la sensibilité peut être augmentée d'un facteur proche de 4.

 

( à tester comme posté ci-dessus ... sur un ciel réel ou avec la magouille que j'avais effectué ).

 

Edited by fljb67
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Le 27/10/2019 à 20:55, ALAING a dit :

Superbe ce nouveau setup :)et y reste même encore un peu de place

 

J'en ai profité pour ajouter récemment un "oeil électronique".

 

Cela me facilitera le pointage visuel pratiqué à l'ancienne. ( avant de passer éventuellement au "GOTO" avec une nouvelle monture ).

 

... car sinon, ce sera certainement la misère pour les objets "difficilement" localisables.

 

 

Pour M27, j'avoue y avoir été un peu à l'arrache ... et ai eu la chance de capter la bestiole assez rapidement.

 

 

Edited by fljb67
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, archange34 a dit :

Tu as un BF de combien avec l asi ?

 

Environ 58,5 mm.

 

5e051498413f2_P1060959_recadre_1000_annotations.jpg.51ab6aadbe8ab907081c1c38ae79020a.jpg

 

... ce qui donne une focale un peu inférieure à 1400 mm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok merci, je vais faire une tentative sur mon mak 127/1900 bresser avec la 1600, ça va être sportif mais mon AZeq6 suis bien avec une MES au pole master cela peut le faire.   

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, archange34 a dit :

... je vais faire une tentative sur mon mak 127/1900 bresser avec la 1600

 

Questions par curiosité  :

 

- Quoi comme type d'objet ?

 

- Quoi comme système de guidage ? :  lunette en // ou diviseur optique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je pense que certains prétendent que les maks sont nuls en ciel profond... xD

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Kaptain a dit :

Quand je pense que certains prétendent que les maks sont nuls en ciel profond...

 

Clair qu'avec leur rapport f/D élevé, ils ne sont pas prédisposés à ce genre de pratique.

 

Cependant, il faut voir du type de capteur dont on dispose ... et les "récents" permettent de faire des trucs impensables à l'époque de l'argentique.

 

De plus, - au risque de me répéter - le "Binning 2" permet parfois ( uniquement en Raw 8 pour ma ZWO 294 ) d'augmenter la luminosité par un coef ~ 4. ( ce qui revient sur le papier à se retrouver avec un rapport f/D ~ 2 fois inférieur )

 

Alors, ok, la résolution théorique est divisée par 2 en x et y ( donc par 4 en surface ) ... mais avec des focales assez élevées, l'échantillonnage ( " arc /pixel ) reste correct, surtout si le seeing n'est pas top et d'autant plus que les pixels de la caméra sont petits.

 

Edited by fljb67

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/10/2019 à 19:14, fljb67 a dit :

C'est parce que avec ma caméra ( ZWO ASI 294 MC ) , en Raw 16, le mode "Binning 2" ne permet pas d'augmenter la sensibilité par rapport au "Binning 1" ( strictement aucune différence ).

 

En Raw 8, par contre,  la "rapidité" est augmentée d'un coefficient compris en 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable avec un instrument ouvert ( ou plutôt fermé ) à F/D 12.

 

Bon c'est un peu vieux, mais je ne peux pas laisser passer ça ;)

 

Le binning 2 ne va pas non plus t'augmenter la sensibilité en mode 8 bits

Certes ton "niveau de pixel", ta "luminosité" sera 4 fois plus haute mais le rapport signal sur bruit sera augmenté d'un facteur 2 seulement, comme en binning "16 bits" en fait.

L'image apparaitra plus sombre sur l'image 16 bits mais le rapport signal/bruit ne sera pas moins bon... en jouant avec les courbes tu retrouveras le même affichage, avec l'avantage que le 16 bits apporte.

Et si vraiment tu trouves ton image trop sombre, tu peux toujours augmenter le gain, c'est d'ailleurs beaucoup plus intéressant en règle générale...

 

Mais à moins d'être vraiment limité par la place sur le disque ou de vouloir à tout prix accélérer le traitement, shooter en binning ne t'apportera rien et te privera potentiellement d'une meilleure définition d'image.

Qui plus est, si c'est comme sur ma caméra le mode 16 bits est meilleur car il occasionne un bruit de lecture plus faible.

 

Belle image cependant :)

 

Romain

 

Edited by Roch
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Roch a dit :

L'image apparaitra plus sombre sur l'image 16 bits mais le rapport signal/bruit ne sera pas moins bon... en jouant avec les courbes tu retrouveras le même affichage, avec l'avantage que le 16 bits apporte.

 

J'avoue être encore un débutant en astrophoto "CMOS". :ph34r:

 

Problème : pas assez de ciels clairs pour effectuer les divers tests que je voudrais effectuer.

 

Du coup,  j'ai tendance à y aller à l'arrache par manque de temps. :S

 

Merci à toi pour ces remarques. :)

 

Edited by fljb67
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais tenter le coup sur orion et guider au do on verra bien ! 
pas sur qu avec une 120 mono je trouve une étoile . 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, archange34 a dit :

Je vais tenter le coup sur orion et guider au do on verra bien ! 
pas sur qu avec une 120 mono je trouve une étoile .

 

Au plaisir de lire et voir ton retour d'info. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je combats le côté obscur !xDxD

D'ailleurs mon tube n'est pas noir mais blanc !xD

Plus sérieusement , Belle config ! Sympa Dumbbell Nebula au Mak !;)

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Cyp
      Salut à tous !
       
      Voici le troisième et dernier CROA ressorti de derrière les fagots — enfin, je suppose ; j'espère ne pas en avoir égaré d'autres. C'est nettement moins exotique car il s'agit d'une observation de M 57 Observé le même soir de mai 2007 que l'une des deux précédentes NGC 6543.
       
      J'ai eu un peu de mal à remettre l'observation au propre car mes notes n'étaient pas ultra précises, et la nébuleuse pas des plus simples à dessiner, finalement. Une fois terminé, je suis dans l'expectative. Si je le compare à des photos haute résolution ou des dessins fait dans de gros diamètres, mon dessin a l'air retourné à 180° ! Mon coté plus effilé du SO placé au NE, et mon arrondi du NE au SO...
       
      Est-ce que je me serai trompé d'orientation en la dessinant l'œil à l'oculaire ? Aurais-je inventé des détails ? Vue la date, je n'ai évidemment aucun souvenir de cette observation...
       
      Puis, en faisant bien attention, mon observation semble concorder avec certaines autres que j'ai pu trouver, réalisées dans des diamètres instrumentaux plus semblables au mien. D'ailleurs, pour les photos ou dessins fait dans de plus grands diamètres, l'étoile proche semble presque collée à la nébuleuse, ce qui ne semble pas être le cas de mon observation. Certes, j'ai pu me tromper dans le placement de l'étoile ; et, encore une fois, je n'ai plus le champ observé en tête. Mais cela peut aussi être le signe que les détails vus dans de plus grands diamètres et qui donnent l'impression que mon dessin est inversé m'étaient tout bonnement invisibles au T200, car trop ténus ?...
       
      Du coup, je vous livre cette observation sans la moindre certitude. À vous de me dire
       
      C'est quand même fou que ce soit l'un des objets que j'ai le plus souvent vu passer à l'oculaire qui m'interroge autant ! Comme quoi, on ne connaît jamais vraiment un objet avant de chercher à l'observer en détail.
       
      Page web : https://www.cypouz.com/croa/070511/m-57-nebuleuse-lyre-t203
       
      Objet : M 57, la nébuleuse de la Lyre
      Type : NP
      Constellation : Lyre
       
      AD : 18h 53' 35"
      Déc. : +33° 01' 45"
       
      - Date, heure, durée : 10/05/2007, 23:20 TU, 10'
      - Lieu, altitude : La Roque d'Anthéron (13), 175 m
       
      - Vent nul, 16 °C
      - T1 (mvlonUMi 6,17), P1, S3/400×
       
      - Instrument : Lx90, 203/2000, F/10
       
      Observations :
          400×, H = 45°. Brillante NP annulaire ovalisée vue V1, aux dimensions estimées à 1,2' × 0,7', PA 60.
          
          Un anneau ovalisé encercle une zone bien plus sombre. Les extrémités de l'anneau sont également plus sombres, et de forme légèrement différentes. Alors que l'extrémité NE est plutôt bien arrondie, l'extrémité SO paraît légèrement triangulaire. La portion NO de l'anneau apparaît plus lumineuse.
          
      Remarque :
          Une étoile toute proche de mV 12,9 est située à 1', PA 88, du centre de la nébuleuse.
       

    • By JMBeraud
      Cramé mon hibou?... non pas cramé mais pas loin (EDIT: non c'est juste que je ne sais pas la traiter - cf plus bas)
       
      Bonjour, bonsoir à tous,
       
      Bon disons le tout de suite j'en ai bavé à essayé de sortir quelque chose de ce hibou alias M97 ou NGC3587. Je vous passe cette fois-ci les considérations astrophysiques profondes tellement l'objet est connu. 
       
      Par contre il est bon de rappeler que cette NP a été découverte par Pierre Méchain le 16 février 1781. Elle est aussi célèbre pour avoir été dessinée par Lord Rosse le 11 Mars 1848, la décrivant comme suit: "deux étoiles bien séparées dans la région centrale: pénombre autour de chaque zone en spirale". Son fameux dessin:
       

       
      J'ai donc essayé de lui tirer le portrait mais je me suis vite rendu compte que mon rendu allait être différent des copains. 
       
      J'ai voulu laisser les couleurs "naturelles", et n'ai pas tenté de tirer le rouge comme on le lit souvent. A ma grande surprise aussi le rendu est plus blanc que bleu comme on le voit partout, et c'est très certainement dû au filtre Ha OII utilisé, mais je me demande quand même pourquoi elle n'est pas comme on la voit souvent, beaucoup plus bleue. Peut-être qu'une partie du bleu du spectre blanc est filtré et que la partie OIII n'est qu'à l'extérieur? Car on voit bien un anneau autour en OIII. Je crois qu'un jour j'essaierai de rajouter des poses sans filtre et additionner le tout pour voir.
       
      Au final donc sur mon image le bleu au centre est assez discret, le rouge aussi d'ailleurs, et j'ai assez (trop?) de signal pour que les 3 étoiles "intérieures" sont presque noyées (mais on les voit sur le "gros zoom" plus bas)… 
       
      Donc pas super content du résultat, mais étant toujours débutant en traitement, je n'ai pas réussi à en tirer mieux que ça sans massacrer les étoiles autour… Là déjà c'est pas la fête elles étaient plus belles au départ, j'ai limité la casse
       
      Bref, pour cette image j’ai cumulé un peu plus de 3 heures de pose (pour en fait boucher les temps d'attente des autres images déjà postées dernièrement), avec le matériel et conditions suivantes :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré par Richard, refiltré Astrodon, Filtre Duo Narrowband (STC)  OIII Ha
      - Echantillonnage 1.18"/pix
       - ciel urbain
      - 3200ISO – DOF
      - 367x30" = 3h03’30" – les soirs des 15, 18, 31 mars et 1er Avril
      Acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril
       
      Une brute:

       
       L'image finale:

       
      Un petit zoom:

       
      Un gros zoom:

       
      Et c'est de bon cœur, pour en avoir pour votre argent je vous rajoute sans frais une version avec les histogrammes bien tranchés pour arriver à lui sortir quelque chose de bleu et rouge, du coup sans la couronne extérieure, mais c'est vraiment parce qu'on est en confinement, normalement je ne le fais pas !
       

       
      Bonne suite à tous, et restez bien au chaud, frais.
       
      Jean-Marc
       
    • By JMBeraud
      Bonsoir/bonjour à tous,
       
      Pour la seconde véritable image depuis que le matériel est fonctionnel et après Jones Emberson, j’ai voulu tenter un objet faible. Comme vous le verrez je n’ai pas été déçu de ce côté-là.
       
      Il s’agit donc de PuWe1, diminutif de Purgathofer-Weinberger 1, autrement nommée PNG 158.9 + 17.8.
       
      Pour ceux qui ne la connaissent pas, c’est une nébuleuse planétaire de la constellation du Lynx, distante d’à peine 1200AL, de 4AL de diamètre, soit d’une taille de 20’ vue de notre petite boule bleue pour la partie Ha. Elle est même plus grosse que la pleine Lune si on compte le halo OIII qui l’entoure et qui n’est que très rarement attrapé…
       
      Elle n’a été découverte par Purgathofer et Weinberger qu’en 1980 sur des clichés du Palomar Deep Sky Survey. Le papier de la découverte : http://articles.adsabs.harvard.edu//full/1980A%26A....87L...5P/L000005.000.html
       
      L’objet est donc faiblard, en Ha sa magnitude surfacique est estimée à 23.7mag/arcsec², et en OIII à 26.3 mag/arcsec².
       
      Une brute de 30 sec monochrome des trois couches pour vous en rendre compte :

       
      A titre de comparaison je rajoute une brute du Hibou (M97), 30sec aussi:

       
      En tirant un peu les curseurs on arrive à distinguer fébrilement quelque chose…

       
      Pour arriver à la voir un minimum, j’ai cumulé 10 heures de pose, avec le matériel et conditions suivantes :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré par Richard, refiltré Astrodon, Filtre Duo Narrowband (STC)  OIII Ha
      - Echantillonnage 1.18"/pix
       - ciel urbain (le filtre est top pour ça)
      - 3200ISO – DOF – acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril.
      - 1205x30" = 10h2'30" – les soirs des 15, 17, 18, 19, 20, 21, 22 et 26 mars (gêné par un arbre pour poser plus… et elle devenait basse, donc 1h30 par soir environ – elle serait idéalement à attaquer plus tôt dans l’année, et sous un ciel plus noir voire avec un meilleur filtre pour mieux choper le 0III).
       
      Version avec photométrie (VizieR) de Siril et courbes de base - on devine des trucs rougeâtres autour mais il faudrait traiter ça correctement pour les faire ressortir. J'ai enlevé environ une centaine de pose pour selectionner les meilleures FWHM/rondeurs mais les étoiles sont encore améliorables. Il reste des trucs blanchâtres il faut que je regarde ça...
       

       
      Version réhaussée, fond de ciel plus sombre:

       
       
       
       
      La couche rouge :

       
      La couche verte :

       
      La couche bleue (centre de la nébuleuse et autour), sans commentaire après 10h de pose...:

       
      Je dois régler un petit souci avec mon ftp sur ma page Astrosurf et je mets la fit pour que ceux qui maitrisent le traitement (pas mon cas) puissent faire parler la poudre si ça leur chante, je n'attends que ça. Au moins pour qu’Alain puisse la retravailler à son goût 😊. Je dois avouer qu'après 10h je m'attendais à en voir un peu plus, mais à 20m du premier lampadaire c'est déjà satisfaisant, incroyable ces filtres... J'étais prévenu de la faiblesse de l'objet, et je ne doute pas qu'un meilleur traitement la fera mieux ressortir...
       
      J'ai pris beaucoup de plaisir à la voir à l'écran… en espérant qu'elle vous plaira.
      Jean-Marc
       
       
       
       
    • By APO_Team
      Bonsoir,
       
      Une nouvelle image du Chili, avec un joli champ situé dans le Sud de la constellation de la Carène, peu photographié par rapport aux autres nébuleuses plus connues de la Carène  mais c'est un très joli champ qui montre ici deux objets : la nébuleuse RCW 58 autour de l'étoile de Wolf-Rayet WR40 située à 13000 AL et la nébuleuse sombre Sandqvist 126 en forme d'anneau, une de plus de ce catalogue dans notre besace   
       
      Pour la technique:
      Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili
      TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' 
      Alta U16M ( KAF16803) à -20°
      Filtre HaLRVB Gen2. Astrodon
      Pour l'image :
      Ha = 15 x 40 min
      L= 24 x 20min 
      R=V=B= 6 x 20min par couche soit 24h au total  
      Monture Mini-OHP et MCMT
      Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec
      25 Darks
      25 Bias
      9 Flats 
      Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9
      Traitement: Prism, Iris et CS6.
       
      La vignette est cliquable vers la full que nous vous recommandons comme chaque fois :

       
       
      Bon ciel
      @+, Thierry
      APO_Team
      Thierry Demange, Richard Galli, Thomas Petit
       
       
    • By Merope
      Bonjour à tous
       
      Je vous présente ce dessin inachevé du résidu de SN observable dans la constellation des Voiles,  et réalisé à la Réunion
       
      Il s'agit d'une nébuleuse qui s'étend sur plusieurs degrés et dont l'étoile génitrice aurait explosé il y a 12 000 ans.
      Une portion de ce résidu porte un numéro NGC, il s'agit de NGC 2736, aussi appelée la nébuleuse du crayon (flèche bleue sur l'image)
       
       
       
       
      J'ai réalisé cette observation sur plusieurs nuits au T400 muni du panoptic 24mm, filtre UHC.
      Malgré un champ apparent d'un peu plus d'un degré dans le panoptic, je manquais de champ pour délimiter les portions les moins contrastées. Le filtre UHC m'a semblé plus efficace que le filtre OIII
       Ce dessin est inachevé car il manque la partie sud (en haut de l'image qui est inversée). Je n'ai pas vu ces filaments depuis mon jardin, il faudra migrer vers des cieux plus sombres, ce qui me semble bien compromis pour cette année
       
      Voici donc le dessin
      Le croquis a été fait sur deux champs pré-étoilés au format A3, c'est donc une mosaïque de 2 dessins;
       
               
       
      J'en profite aussi pour vous remettre un dessin de la neb du crayon que j'avais réalisé en 2018
       

       
  • Images