Alexandre EGON

Le Quintette de Stephan et NGC 7331

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 17 minutes, siegfried_M31 a dit :

A prémièr vu je ne vois rien à reprocher

 

il y a 13 minutes, FranckiM06 a dit :

Wahoo, quelle superbe image

Venant de pros comme vous, ça me fait super plaisir :) je suis touché, merci!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, j'aime bien. C'est de l'astrophotographie depuis notre planète dont nous parlons,   non ? 

Top

Alain 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je compatis à ta calvitie précoce mais ça en valait vraiment la peine :)

Malheureusement, je pense qu'il n'y a pas grand chose à améliorer sur cette image car tout est déjà parfaitement réussi ;)

Bonne soirée,

AG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En plus ton traitement est vraiment très bon et avec de très belles couleurs. :x C'est tip top. Félicitations ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, ALAING a dit :

Je compatis à ta calvitie précoce mais ça en valait vraiment la peine :)

 

il y a 3 minutes, FranckiM06 a dit :

C'est tip top. Félicitations ;) 

:$:x Merci les copains!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Alexandre EGON a dit :

Cependant la version couleur en binning x2 me déforme les étoiles en carré..

 

Re.

 

D'après ce que j'ai pu lire çà et là :

 

- Lunette TSA 120 : 900 mm de focale.

- Caméra ST 2000 XM : pixels de 7,4 microns.

 

En binning 2, en utilisant la formule "206 x p / f" ( avec p = 2 x 7,4 et f = 900 ), cela donne un échantillonnage de ~ 3,4 " / pixel.

 

Du coup, cela me semble assez élevé comme valeur, surtout pour une optique de ( très ) bonne qualité  ... ce qui pourrait expliquer le phénomène d'étoiles "carrées".

 

 

A confirmer ou infirmer par des personnes plus compétentes que moi. ^^

 

Edited by fljb67
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, fljb67 a dit :

D'après ce que j'ai pu lire çà et là :

 

T'as tout compris ... même avec un seeing moyen entre 2-4" FWHM, tu es très très largement sous échantillonné :)

 

Regarde ...

 

 

Suitability.jpg

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, fljb67 a dit :

En binning 2, en utilisant la formule "206 x p / f" ( avec p = 2 x 7,4 et f = 900 ), cela donne un échantillonnage de ~ 3,4 " / pixel.

Merci pour l'info, je pressentais bien que ça venait de ça, mais je n'en étais pas certain.. dans le futur je compte changer de caméra pour un capteur avec des pixels plus petits, qui devraient me permettre de "binner" à souhait..! xD

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Marc2b a dit :

Regarde .

 

Sympa ce logiciel. ^^

 

https://astronomy.tools/calculators/ccd_suitability

 

 

 

il y a 23 minutes, Alexandre EGON a dit :

.... dans le futur je compte changer de caméra pour un capteur avec des pixels plus petits, qui devraient me permettre de "binner" à souhait..!

 

Il y a une marque chinoise qui fait des bestioles pas trop chères et qui fonctionnent assez bien. ^^

 

Edited by fljb67
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par exemple dans ton cas, une ASI 1600 MM/MC serait parfaite.

 

 

Suitability-2.jpg

 

- Marc

Edited by Marc2b
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

... et même en Binning 2, ce serait encore dans le "vert". :)

 

Edited by fljb67
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Alexandre EGON a dit :

J'avais pensé à une Atik One 9...

 

Ca le fait aussi :)

 

Suitability-3.jpg

 

- Marc

Edited by Marc2b
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle CCD : clair que ce n'est pas le même tarif que les CMOS. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Laurent51
      Bonsoir à tous,
       
      Retour avec le grand et beau SUD avec cette image de NGC247 en LRVB réalisé avec le T520 Janus Sud.
      Cette image après addition montre un seing de 1.7 sec d'arc! Ca explose la finesse de l'ensemble du champ. C'est juste magnifique.
       
      NGC 247 (Caldwell 62) est une galaxie spirale intermédiaire, donc faiblement barrée (SAB), faisant partie du Filament du Sculpteur, un groupe de galaxies situé à proximité du Groupe local, le groupe abritant la Voie lactée. NGC 247 est située dans la constellation de la Baleine. 
      Elle se trouve à environ 7 millions d'a.l., autant dire la porte à coté:-). Le vide prononcé d’un côté du disque de la galaxie rappelle pour certains son nom populaire, la galaxie "needle’s eye".
      Cette galaxie présente une caractéristique particulièrement inhabituelle et mystérieuse — La partie nord du disque de NGC 247 abrite un vide apparent, un écart dans l’essaim habituel d’étoiles et de régions H II qui s’étend sur près d’un tiers de la longueur totale de la galaxie.
      Il y a des étoiles dans ce vide, mais elles sont très différentes des autres étoiles de la galaxie. Elles sont significativement plus âgés, et par conséquent beaucoup plus faible et plus rouge. Cela indique que la formation d’étoiles qui a lieu sur la majeure partie du disque de la galaxie a été en quelque sorte arrêté dans la région du vide, et n’a pas eu lieu depuis environ un milliard d’années. Bien que les astronomes ne savent toujours pas comment le vide s’est formé, des études récentes suggèrent qu’il pourrait avoir été causé par des interactions gravitationnelles avec une partie d’une autre galaxie.
       
      Les informations techniques:
      Télescope JANUS Sud situé à l'Hacienda des Étoiles au Chili.
      Temps de pose: Couche L en 6h05mn. Couche R, V et B en 1h30mn par couche. 
      Poses élémentaires de 5min.
      Les meilleures images élémentaires présentent un seing de 1.4 sec d'arc, et la moins bonne retenue de 2.1 sec d'arc. l'image finale a un seing d'environ 1.7 sec d'arc.
      Télescope de type Newton de 520mm de diamètre FD 3.5.
      Echantillonnage de 0.4 sec d'arc par pixel.
      Camera ZWO 1600MM Cool.
      Filtres LRVB ZWO avec la roue à filtres de la même marque.
      Motorisation Directdrive Alcor System.
      Conception mécanique de l'ensemble du télescope (tube et monture) de Michel Meunier. Fabrication de la monture TELESCOPECAST.
      Piloté en automatique sous PRISM V10, prétraitement sous PRISM V10 et traitement final sous CS6.
       
      Voici l'image de l'ensemble du champ, biensur à regarder en pleine trame:

       
      Bonne astro à tous!!! comme toujours:-).
       
       
      La JANUS Team
      Michel Meunier et Laurent Bernasconi
      http://team-janus.astrosurf.com/
      https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/

       
       
    • By Haltea
      Salut ,
      voici ngc 3718 et son compagnon , ngc 3729 , prises sous la pleine lune (comme quoi on peut s'amuser quand même dans ces conditions 😇)
      J'ai volontairement évité de tirer sur les curseurs pour conserver l'aspect un peu translucide de la galaxie (elle devient toute blanche en forçant un peu).
      Il y a 2h30 de luminance et 35 minutes par couche couleur , avec une asi 294 mm et un Newton 250/1000
       
      Lien astrobin:  :https://www.astrobin.com/8ji3oj/0/

    • By JO_94
      Salut à tous,
      Cela faisait 1 mois que j'avais pas mis la lunette dehors... c'est chose faite avec ce magnifique week end (et ça continue... je suis claqué !).
      Les résultats de cette M101 sont pas folichons à cause d'une mise au point dans les choux entre les changements de filtre (j'ai ajouté ça à ma routine maintenant ! On apprends de ses erreurs).
      Bonne semaine à tous !
       
      Lien vers la version Astrobin : https://astrob.in/4bul1z/0/


    • By Jean-Claude Mario
      Bonjour, après avoir imagé M 81 dont la taille apparente est très grande, je passe à du très petit et très faible, NGC 2500 est une galaxie spirale barrée distante de 40 Mal, sa dimension est estimée à 33 000 Al, ce qui lui confère une taille apparente de 3' x 3'. Elle est assez difficile à imager car sa magnitude surfacique est faible (13.6). On note de belle régions de formation d'étoiles qui apparaissent en bleu dans les bras, et sa structure barrée est bien visible.
      La couche verte est synthétique (50% de rouge et 50%de bleu), le seeing était excellent pour mon site.
      L'image présentée est une version cropée et réduite à environ 1200 pixels, elle est directement à la taille d'acquisition :

      Les données d'acquisition :


      Jean-Claude MARIO
    • By yapo
      Salut,
       
       
      Je vous propose quelques traces d'observations alpines de la semaine dernière (avant la pleine Lune), avec une récolte assez maigre. En effet, même si la neige n'est tombée que pendant 24h et que les journées étaient presque toutes coronales, un voile de nuages fins de haute altitude s'installait insidieusement et implacablement sitôt la nuit tombée. Dans ces conditions, je n'ai bénéficié que de trois nuits utilisables sur un séjour d'une dizaine de jours.
       

       
      Par contre, dès la première nuit, un orgasme astronomique (qui s'est répété depuis), le truc à vous faire hurler de joie en pleine nuit (enfin, vous voyez le tableau) : la Communauté de Communes du Guillestrois Queyras a décidé de la coupure de l'éclairage publique nocturne (entre 00h30 et 05h30). Enfin, une sage décision attendue pour ma part depuis une trentaine d'année (même si je l'imposais manuellement et localement à une époque, mais chut…). Comme mon télescope est sous le feu de 2 lampadaires dont je le protège des rayons directs par de larges bâches tendues, cette extinction est une bénédiction. Même si, intrinsèquement, cela n'affecte qu'assez peu la vision télescopique, quel gain en ambiance nocturne : enfin des montagnes noires sur fond de ciel, enfin des nuages sombres non éclairés par dessous, enfin une nuit…noire ! Orgasmique, je vous dis.  Ne reste plus que les dômes italiens (Turin, etc.), mais là, ça va être plus compliqué : un jour peut-être…
       
      Je n'ai pas eu le temps d'établir les daaos, alors ce sera du croquis brut de terrain sans Topaze Denoise, désolé.
       
      J'ai commencé par IC 351, une nébuleuse planétaire dans Persée, je ne l'avais pas encore dessiné au T445, c'est chose faite : brillante mais petite (d'ailleurs repérée au spectroscope à prisme à faible G). Sa zone centrale un peu ovale se détache d'une couronne circulaire à peine plus large et plus faible. Par contre, je ne suis pas parvenu à percevoir son annularité, ni son étoile centrale (même sous forme de trait continu au spectroscope), même si elle est plus brillante vers le centre. Sa couleur bleue est évidente à faible G et les filtres NPB et OIII donnent d'excellents résultats.
       

      T445x364, OIII
       
      Ensuite, un couple galaxie-quasar dans le Cancer : NGC 2611 et PG 0832+251. La galaxie est une nébulosité oblongue anodine et très faible et le quasar n'est qu'une étoile très faible (VI5), donc ce n'est pas l'esthétique qui étouffe le champ, mais plutôt comme souvent la vertigineuse mise en perspective cosmique : 264 millions d'années-lumière contre presque 5 milliards respectivement.
       

      T445x271 (le QSO est la dernière étoile en bas à gauche)
       
      Ensuite un petit trio de galaxies hétérogènes dans le Lynx : UGC 4704 accompagnée de LEDA 213556 et 2MASX J08584241+3917473. La principale est vue par la tranche et ses "satellites" assez quelconque si ce n'est que l'une (la dernière de la liste) se mêle subtilement à une étoile qui passe facilement pour un centre stellaire. Elles ne constituent qu'un rassemblement apparent, leurs vitesses radiales étant très disparates.
       

      T445x271
       
      Je suis retourné alors sur deux nébuleuses planétaires dont je voulais vérifier les détails, Minkowski 3-3 (PK 221+5.1) dans la Licorne et Kohoutek 1-11 (PK 215+11.1) dans le Petit Lion. La première m'a montré avec le filtre NPB une zone très légèrement plus brillante sur son côté Nord et la seconde un allongement Est-Ouest difficile à percevoir.
       

      T445x364, NPB en haut
      T445x182, OIII en bas
       
  • Upcoming Events