Anton et Mila

Transit Mercure 11/11/2019

Recommended Posts

Pour les malchanceux comme moi on peut suivre le transit ici

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Prêt ! 80 ED installée et smartphone chargé xD

Peu de nuages ici en pays Nantais, nickel.

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

A Marseille c'est bouché aussi, mais je vois quelques éclaircies vers l'ouest, j'espère qu'elles vont venir par ici dans l'après-midi ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'ai eu, je l'ai eu...!!! :x

 

Capture d’écran 2019-11-11 à 14.04.24.png

Edited by Toutiet
  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yes ! Vu à l'oculaire pendant un trouée. Turbu de ouf et voile de nuage, mais c'est mieux que rien.

Edited by PascalD
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Montpellier, aux alentours de 15 heures légales. Jumelles sur trépied, projection sur le bas de l'armoire. Tout le monde n'a pas une armoire :

 

Merc-1.jpg

 

 

Merc-2.jpg

Edited by Pierre-Marie
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon... 1er et second contact sans problème... deux images au Smartphone + 80 ED + ES 14mm 82° + AZ Twilight I (le smartphone ce n'est pas ce qui a de mieux mais bon)  xD

Bon vent et turbulence aussi...

 

IMG_20191111_141300.png

 

IMG_20191111_141653.png

Edited by zirkel 2
  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu ici dans le 77 - Pringy. Gros coup de bol entre les passages de gros nuages gris, et entre les arbres. Pour les photos, on attendra la prochaine....xDxD

Edited by STF8LZOS6
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Respect à ceux qui arrivent à photographier ce genre de truc au smartphone. J'ai essayé en projection oculaire (mak 127 plossl 20), le résultat est une daube floue. Faut dire qu'avec le vent l'image en visuel n'était pas vraiment stable (trépied manfrotto sous dimensionné qui vibrait de partout)

Edited by PascalD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pendant que j'allais chercher mon APN, ma fille  Maeva a pris la photo à main levée avec son smartphone directement sur l'oculaire du C6xDxDxD... quand  je suis revenu, il y avait les nuages...:/
Mercure à 16h05

20191111_160522_HDR1.thumb.jpg.66e0e098a00342bcf5a6cc357f9bed42.jpg

Edited by jmr
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, PascalD a dit :

Respect à ceux qui arrivent à photographier ce genre de truc au smartphone.

 

J'utilise un support dédié c'est plus facile et j'ai pas mal de déchets, faut pas trop regarder de prés non plus ;)

Pour le Solaire en digiscopie, le smartphone a du mal à gérer la luminosité intense....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit ou gros, avec ou sans nuages... à vous de choisir ! :)

Tout cela, au smartphone, en afocal sur un Mak 100/1000 + oculaire DCL28 24 mm.

Pied photo - One shot - Filtre Astrosolar

Capture d’écran 2019-11-11 à 18.42.08.png

Capture d’écran 2019-11-11 à 18.42.33.png

Capture d’écran 2019-11-11 à 18.43.17.png

Edited by Toutiet
  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Photo de mon premier maître astro, Philippe Moussette, qui a réussi à capturer Mercure devant le Soleil dans un ciel très nuageux. 

Il y a le comparatif de deux transits de Mercure qui nous permet de constater une nette différence de taille de Mercure, sur la photo. 

Je suppose que cela s'explique par la différence de distance entre Mercure et le Soleil ou entre la Terre et le Soleil au moment des prises de photos.

 

Pour la petite histoire, Philippe a un grave problème de vision ce qui ne l'empêche pas de vivre pleinement sa passion pour la photo et l'astrophoto, d'être président et fondateur d'un club astro de ma région, d'être souvent en entrevue à la télé et à la radio et d'avoir écrit un livre dédicacé par Hubert Reeves.

 

Philippe :

"Et voila ce que j'ai pu sortir j'ai réussi à prendre une seul image de chez nous vers 9H et après je suis aller a l'observatoire de la découverte pris avec mon 90 D + un 2X + une 500mm F4 j'ai pas beaucoup d,image puisque les image que j'ai pu prendre sont surtout au milieu du phénomène Bref sa été tof mais j'ai réussi quelque chose dans un voile nuageux. Le soleil est pas super net du au petit voil nuageux que nous avions j'ai traité l'image et diminuant la brillance et en coloriant l'image par après donc réduisant le voile nuageux tout un défis......."

FB_IMG_1573561076644.jpg

Edited by MCJC
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, MCJC a dit :

 

FB_IMG_1573561076644.jpg

Modifié il y a 3 heures par MCJC

L'explication de la différence de taille de Mercure, l'ellipse de Mercure :

 

FB_IMG_1573572663935.jpg

De Thomas Collin

Edited by MCJC
De Thomas Collin

Share this post


Link to post
Share on other sites

A propos de la taille minuscule de Mercure (Diam. app. 10") devant le disque solaire, j'ai suivi en lumière blanche le début du phénomène jusqu'au milieu du transit pour les tests qui suivent depuis ma terrasse à La Palma. L'instrument était une J45x141 mais ça turbulait sévère même avec ce petit G si bien que le 1er contact ainsi que l'effet de goutte d'eau furent rapidement passés à l'as. Une vision que j'ai vite abandonnée au profit de celle de son chercheur correctement filtré, une petite lunette de chasse de qualité autrichienne (mais pas Swaro !) zoom aux mensurations 1,1-4x24, de très petit diamètre donc. Le jeu, vous l'aurez compris, était d'essayer de percevoir en mono le disque mercurien (ou du moins un vague point noir) avec le plus petit G possible. Sauf que là, j'ai tout de suite attaqué fort avec seulement 4x max de disponible. Il a fallu l'aide de quelques poussières dans le plan focal pour aider mon oeil à tenir l’accommodation et cela m'a permis dans un premier temps de détecter difficilement la petite planète avec mon oeil directeur. Le zoom avec ces graduations, c'est bien pratique, je bascule alors à 3,5x. Avec l'expérience des 4x, je commence à me roder, je place au mieux la planète dans le champ de la lunette, décalée du centre, telle est ma préférence. L'observation est concluante mais peut être qualifiée de très difficile car le point noir est décelé par moments seulement. A 3x, je suis exclu du jeu. Roger Sinnott avait pratiqué ce jeu lors d'une conjonction inférieure plus rapprochée et avec des petites binoculaires, certainement que ces dernières apportaient une détection plus confortable qu'avec un seul oeil. Ce dernier avait qualifié de difficile sa détection à 4x et n'avait rien vu à 3x dans ses jumelles. Maintenant, déceler le disque mercurien même par effet de contraste sans l'aide d'aucun instrument d'optique, me semble peu crédible, c'est pourtant l'assertion d'un amateur très connu en France, mi photographe, mi-observateur qui pense la chose possible dès qu'un transit mercurien se présente...

Fabrice M.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'ai vu lors du transit de 2016 et pendant celui-ci au chercheur 6x30 et cela se faisait aisément, mais je  n'ai pas d'instrument permettant de plus faibles grossissements ;)

J'ai vu dans le même chercheur Arcturus de jour, alors que je n'avais pas trop d'espoir de l'y distinguer,  mais qu'est-ce que c'était minuscule et faible...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now