Michel Deconinck

Transit de Mercure et calcul de l'épaisseur de la chromosphère

Recommended Posts

5db80ba00c4ec_bandeaualerte.jpg.e0a3d03359c33f7bdce976dbdea05cca.jpg

 

Bonjour à tous

 

Le 11 novembre 2019 aura lieu le passage de Mercure devant le Soleil.   Bon, ok, ça tous les éphémérides en parlent, mais ce qui sera plus original c'est l’exercice que nous vous proposons de réaliser.

 

En Europe, nous sommes en mesure de voir les premiers contacts et depuis l’Amérique Ouest, le "Far West", juste les derniers.

C'est du Québec que les observateurs seront les mieux placés en ayant la possibilité d'observer l'ensemble du passage.

 

Un de mes amis: Jean Bourgeois, nous demande d'essayer de déterminer la profondeur de la chromosphère solaire, chromosphère signifie la sphère de couleur. Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais nous ne connaissons pas encore avec précision la taille de cette chromosphère.

Le prochain passage de Mercure devrait permettre aux observateurs de chronométrer le début et / ou la fin de cet événement dans deux longueurs d'onde différentes: en lumière blanche qui correspond à la photosphère, au rayon plus petit, et en Halpha, correspondant à la chromosphère qui entoure la photosphère. La différence entre ces deux temps donnerait une estimation de l'épaisseur de cette chromosphère aux latitudes solaires concernées. Nous ne prenons pas en compte les  "spikes" qui surplombent la chromosphère, mais uniquement la couche chromosphérique, ce qui correspond en fait à la différence du rayon du soleil dans ces deux longueurs d'onde.

 

Ce type d'observation est rarement organisé. La littérature ne mentionne que trois observations, l’une de Russ Sampson en 1994 (Sky & Telescope, novembre 1994), l’autre de Jean Bourgeois lui-même en 1996 (IOTA / ES, symposium de 1997) et la dernière du mois d’avril 2003 via IOTA et l’association des observateurs solaires, également par Jean Bourgeois. Malheureusement, presque tous les efforts pour chronométrer les événements en H-alpha ont échoués, en raison de nuages, d'images de faible précision ou de problèmes techniques.
Aujourd'hui nous avons à disposition un bon logiciel pour réduire les futures observations, ceci a été fait par un autre de nos bons amis: Jean Meeus.

 

Donc, si vous voulez faire partie de ce nouveau défi, n'hésitez pas à me contacter directement via ce mail.

 

En pièce jointe vous trouverez le document élaboré par Jean Bourgeois en 2003, il y a plus d'explications à propos de ce phénomène ainsi que la manière d'organiser l'observation. 

 

 

NB : Toujours pour plus d’information à propos de ce type d’observation, n’hésitez pas à retourner lire l’excellent article toujours de Jean Bourgeois, dans le déjà très ancien n° 8 de votre AstroSurf Magazine.

J'espère que vous serez nombreux à relever ce nouveau défi et en attendant le 11 novembre, je vous souhaite un beau ciel !

Transit de Mercure.pdf

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

A réfléchir aussi à la possibilité de déterminer l'UA à partir des observations (observateur unique ou multiple).

Ça demande un peu de réflexion et de préparation, mais ça peut être sympa aussi ;).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 29/10/2019 à 10:55, Michel Deconinck a dit :

Aujourd'hui nous avons à disposition un bon logiciel pour réduire les futures observations

Lequel ?

Jean Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

La mesure de la hauteur de la chromosphère est effectivement une manip très intéressante.

En dehors des transits, elle peut se faire également sur la base des images du disque solaire prises en Ha ou en Ca K.

La forme de la chromosphère change au cours du cycle solaire. Elle est plus allongée lors des minima solaires. C'est un phénomène étudié par les pro.

Les manip au long cours sont donc encouragées. Il faut une bonne résolution (lunette de 90 mm ) et surtout une grande rigueur dans les mesures.

On peut aussi faire cela à partir des images de Hinode/SDO.

On en parle dans le bouquin Astro Solaire.

Comme cela a été dit, c'est un domaine où les amateurs peuvent apporter une contribution.

 

Sinon, c'est mort ici pour la météo...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

A Fécamp, en Normandie, échec de la manip', une éclaircie n'ayant pointé son nez que 10 mn après les premiers contacts. Reste la vision du transit de Mercure à la Lunt 80 mm qui a été, par la suite bien sympa, mais par petites tranches de 1 à 3 mn entre les passages nuageux... Mais la mesure de la

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de supprimer quelques interventions sympatiques, mais sans rapport avec le sujet du message.

Pour les messages de type "Alerte", merci de vous en tenir strictement au sujet proposé ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Chrishapha2019
      bonjour à tous..
      Ce matin à travers mon tout petit vélux orienté vers l'est ....
      Il y a de jolies petites protus dont 1 qui est fibreuse.
      J'ai fait un shoot rapide au spectro qui hélas ne rends pas bien le visuel.. j'attends vers 15h ou mon grand vélux sera plus accessible pour que l'objectif soit complètement illuminé.
       
      on voyait super bien les spicules à l'oculaire et sur les vidéos on les voit ; là en statique c'est moins joli mais on devine leur présence sous forme de petits "batonnets" verticaux et brillant dans la bande translucide de la chromosphère.
       
       

    • By CASTOR78
      Ayant reçu mon filtre UV pour Venus, je l'ai essayé sur le soleil, à l'occasion d'une turbulence faible.
      Une facule apparait assez nettement.
       
      Mewlon250, filtre Ircut et UV et mylar.
       

       
       
    • By stéphane
      bonsoir à tous,
       
      cet aprem, pendant une grosse éclaircie, j'ai tenté une toute petite animation de protubérance! ça faisait longtemps que j'en avais pas fait.
      Bon, ça ressemble pas à grand chose mais on voit quand même qu'il y a des trucs qui bougent!
       
      A la fs60 muni de son sm40 double stack, glasspath x1.25, BF10 et zwo178mm sur staradventurer entre 16h59 HL et 17h26 HL
       
      28 films de 30s toutes les minutes
      gif à 3img/s
       

       
      a+
      stéphane
    • By oli14
      Bonjour,
       
      Je vous présente une image du soleil en H-alpha prise  le 8 avril 2020 à 10h29 TU.
      Matériel : lunette de 152 mm + filtre ERF + 2 étalons de la Lunt 80 DSII + BF1800 + glasspath 1,25 + barlow x5 + ZWO 174.
       

       
      Olivier
    • By stéphane
      bonjour à tous,
       
      ciel toujours plutôt nuageux chez moi et pas mal voilé mais quand même des grosses éclaircies pour pouvoir viser le soleil.
      Toujours à la fs60 muni de son sm40 double stack, glasspath x1.25, BF10 et zwo178mm sur staradventurer vers 15h45 HL
       

       

       
      a+
      stéphane
  • Images