Cygnus65

Avis sur la gamme 62° de ES

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Nouveau sur ce forum, je vais d'abord me présenter avant de poser ma question.

J'approche tranquillement de la soixantaine et j'habite un petit village entre Tarbes et Lourdes. J'ai longtemps observé le ciel à l'oeil nu.

En début d'année, j'ai franchis le pas, en achetant un Dobson 200/1200. Et j'y ai pris goût ... Je sors donc régulièrement l'engin sur ma terrasse pour passer un bon moment dans les étoiles.

Je consulte très régulièrement ce forum que j'apprécie particulièrement pour son ambiance et la qualité des réponses.

 

Ma question :

Livré avec le Dobson, j'ai eu deux oculaires. Un 30mm 70° et un 9mm 52° qui me conviennent. Pour compléter, j'ai acheté un ES 5,5mm 62°. Je m'en sert souvent pour les amas globulaires, les planètes, la lune, et même pour détailler les amas ouverts. Et j'en suis très satisfait.

Justement, pour les amas ouverts, j'ai un (très gros) trou entre mon 30mm et le 9mm. Content du ES 5.5mm en 62°, je réfléchi pour prendre un 14 mm 62°, voire le 20mm. J'ai trouvé très peu de retour sur la gamme 62° en général, et rien sur le 14mm. Les 5,5mm et 9mm semblent avoir une barlow intégrée, donc de conception différentes du reste de la gamme (14 à 40mm). La qualité est elle égale sur toute la gamme ???

 

Si vous êtes possesseurs, ou si vous les avez essayés, je suis preneur de votre avis sur ces oculaires.

 

Pour info, même si ils ont très bonne presse, je ne veux pas des 82°. Trop chers et je ne veux pas d'occasion.

Merci d'avance.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Les ES62° c'est la gamme 70° revue pour une meilleure correction, c'est un erflé modifié pour les 14mm et +

 

Les 62° court 5.5 et 9mm sont des konig 1-2-1 avec barlow, comme les pentax XL, paradigm et toute la clique des many brand ED mais meilleur :P

 

Le 30mm 70° ES était déjà bien sur mon dobson perl 203/1200, la coma restait discrète mais tu pouvais la voir.

 

Il passera sans difficulté sur ce dobson f/6, c'est un erflé moderne à champ restreint pour un bon piqué.

 

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Lyl pour ta réponse rapide et argumentée.

Je me tâte un peu entre le 20mm et le 14mm. J'ai peur que le 20mm soit trop proche du 30mm que je possède déjà.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bjr à tous et à toutes et surtout bonne année,

 

Le Père Noël a été sympa et a déposé un oculaire ES 14mm 62° au pied du sapin.

Comme convenu, je vous donne mes premières impressions. Pas un test poussé comme on peut en trouver sur ce forum, je n’en ai pas les compétences. Juste l’avis d’un débutant, avec son télescope de débutant (Dobson 200/1200) et son expérience de débutant. Soyez indulgents.

 

La qualité perçue est bonne, surtout par rapport à mon 9mm Plossl d’origine (ma seule référence). Le packaging est connu, ça doit être le même pour tous les ES quelque soit la gamme. La lentille supérieure (côté œil) est bien plus grande que celle de mon 9mm. L’oculaire est aussi plus lourd. Même si ce dernier critère peut paraître futile, ça participe (à tord ou à raison) à la « qualité perçue ». Ce n’est certainement pas du haut de gamme, mais ça reste assez qualitatif par rapport aux oculaires livrés d’origine.

 

Sur le terrain (ma terrasse), ça donne quoi ? Observation faite pendant 2 heures environ, ciel bien dégagé, un très trés fin croissant de Lune qui ne m’a pas dérangé, et surtout pas d’humidité (rosée).

 

J’ai acquis cet oculaire essentiellement pour les amas ouverts.

J’ai donc pointé la brochette M35, M37, M36, M38 et son copain NGC 1907. Ayant sorti le Dobson (bien collimaté) au dernier moment, je n’ai pas pu apprécier, de suite, les images à l’oculaire. Ce n’est qu’après une heure environ, une fois l’instrument à température.

Et je n’ai pas été déçu. Ces amas rentrent nickel dans le champ. Les étoiles sont bien ponctuelles. Le contraste est bon. Pas de défauts optiques discernables pour un astram peu expérimenté comme moi. Les 62° (0,73° de champ réel) sont, à mon avis, largement suffisants et même confortables.

J’aimerai bien voir ce que ça donne sur les amas globulaires et en planétaire.

Cet oculaire s’intercale bien entre mon 9mm/50° et le 30mm/70°.

 

Je ne manquerai pas de vous en dire plus à ma prochaine sortie (toujours sur ma terrasse…).

 

Bref, merci Père Noël, et merci aux membres du forum pour les conseils.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Loup Lunaire
      Bonjour les astrodessinateurs,
       
      Profitant de ce très beau ciel, avec une excellente stabilité (humidité absente, turbulence faible à nulle), cela valait la peine en attendant le retour de Sélène,  de faire le duo célèbre de la grande ourse. Alcor et Mizar (étoile double).
      Sous un ciel pollué par la PL, c'est l'une des rares constellations visible dans son entièreté.
      Pour séparer davantage, ses deux étoiles j'ai poussé la lunette à son extrême limite (x300), il en résulte deux points bien distinct avec un diamètre moins marqués qu'à faible grossissement, mais l'albédéo est plus faible avec Alcor.
       
      Toujours les même matériel:
      AIRWOLF Bresser Messier AR90/900  -Abbe 26mm TAKAHASHI + barlowx2 TAKAHASHI
      Vue de détail : Abbe 9mm TAKAHASHI + barlowx3 Kepler
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, jaune.
       
       

       
      Bon dessin étoilé & lunaire
    • By lyl
      La petite lampe torche d'Adriano Lolli fonctionne bien pour tester.
      N'étant pas en forme de puis plusieurs mois, je bricole enfin un peu. Un beau jaune 585nm.
      https://www.adrianololli.com/articolo.asp?ID=3563

      Point jaune en haut de la photographie, au-dessus de la boîte blanche à 14m. L'objectif est à .98 de strehl (c'est le 80/1200 qui est monté ici) mais présente un peu d'aberration sphérique qui est annulée à peu près à cette distance.

      10 fois la focale c'est peu pour ce genre de mesure, il me manque un patte sur mon engin collimaté, vive UPS. Le trou aussi est un peu gros.
       
      Le but de la manip et de vérifier la fiabilité du test de Ronchi pour améliorer cet objectif dont je connais la qualité de fabrication, il a déjà un strehl très élevé de 0.98 en H-alpha mais un résiduel d'aberration sphérique. Le calage est estimé à plus loin que 750nm, ce qui n'est pas normal.
      Après reconstitution sur l'outil de conception, il est possible d'arranger ça sans trop perturber le calage chromatique.
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Cette fois-ci je vous propose deux lunes, une première avec deux traitements différents à savoir en colorimétrie "standard" et l'autre "enhanced".
      Pour la deuxième par projection sur ma porte , la barlow x2 Takahashi sert de focalisant.
      Bien sûr les deux images sont traités sous ASTROSURFACE.
       
      Cela vous plait j'espère ?
       

       
      Bon ciel lunaire
    • By Tof63
      Bonsoir, je cherche quelques  infos sur ce micromètre, sachant qu'il n'y a pas de signature , à quel période était il utilisé et sur quel genre d'instruments ? 



    • By oliver55
      Siebert Optics propose des oculaires à trois lentilles champ apparent de 60° au coulant de 24,5 mm.
      Reliefs d'oeil à 10 mm et à 18 mm.
      Ils sont équipés d'une bonnette en caoutchouc.
       
      C'est peut-être la solution pour ré-équiper des anciennes lunettes vintages japonaises à F/D élevé ?
       
       https://www.siebertoptics.com/SiebertOptics-.965in-eyepieces.html
  • Images