Hyperfocale

Monture mécanique traditionnelle

Recommended Posts

D'un autre coté, avec un C11 (plutôt taillé pour faire du planétaire), le suivi manuel c'est rapidement une galère. Et avec le Gr qui augmente vite, toucher a la molette d'AD c'est l'assurance de voir sa cible se balader dans le champ. Alors que je trouvais déjà cela très compliqué avec un mak 127 (devoir recadrer de façon incessante).

Un simple moteur a pile sur l'axe AD c'est un confort infini, si en plus tu a les deux axes tu te retrouve dans ma configuration : pointage manuel freins desserrés au chercheur, freins, recentrage au chercheur a la raquette, ... observation.

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Une G11 stepper, electronique basique... Si t'aimes pas les pas à pas tu peux encore monter un moteur synchrone, extrêmement régulier; le variateur de vitesse ça se construit. Tu t'affranchis des servitudes modernes, tu peux l'utiliser sans moteurs, y' a des cercles gradués pas mal du tous (pas comme la njp dont je rêve cependant), elle porte sans prob un C11, et tu la trouves désormais pour pas trop cher !...

Ah les Unitron...avec leurs mouvements manuels micrométriques à portée de mains même avec les longues lunettes ! Mais c'est vrai, ça porte pas un C11 !

Jean Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 1/11/2019 à 16:17, Hyperfocale a dit :

Éventuellement, je pourrais aller jusqu'aux deux moteurs contrôlés par quartz, avec les raquettes de commandes et deux ou trois vitesse étalonnées (sidéral, lune...),

 

Il y a 9 heures, patry a dit :

Un simple moteur a pile sur l'axe AD c'est un confort infini, si en plus tu a les deux axes tu te retrouve dans ma configuration : pointage manuel freins desserrés au chercheur, freins, recentrage au chercheur a la raquette, ... observation.

Oui il a envisagé cette solution :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, et merci pour ces avis et conseils.

J'ai été voir la G11, et c'est une belle bête, qui correspondrait tout à fait à mes besoins, en version simple (sans GoTo).

Son prix en neuf (plus de US$ 3000) me fait simplement espérer la trouver en occasion.

Sinon, la monture à fourche, conseillée par ailleurs, c'est moins d'encombrement qu'une monture allemande, aussi, et comme le pointe un rédacteur.

Effectivement, le pointage par cheminement, aidé par une chercheur de qualité, est une solution, avant d'enclencher les commandes lentes, ou bien les moteurs de poursuite (pour un meilleur confort, comme vous le soulignez), plutôt que de pointer directement, via les cercles gradués.

Dans une telle logique, les cercles gradués verraient leur intérêt réduit au relevé précis des coordonnées d'une objet particulier, pour les communiquer à un tiers.

Rien ne m'oblige à utiliser une monture pourvue d'un GoTo en mode GoTo, comme le souligne un rédacteur, en envisageant de n'utiliser que les possibilités mécaniques de la monture, mais alors, pourquoi payer pour de l'électronique inutile (sauf si l'on envisage une future revente, qui sera toujours plus facile à conclure, avec une version GotTo, qu'avec une version mécanique).

Je ne dois pas perdre de vu, sinon la portabilité, au moins la maniabilité de l'instrument, de sa monture, de son pied, en considérant que, tout seul, il vaut mieux éviter de dépasser le port de plus de 20 kilogrammes à la fois, surtout s'il faut enfourner et puis extraire d'un coffre et/ou d'une banquette arrière, pour déplacement du tout.

J'aurai dû préciser, aussi, que ce n'est pas le planétaire, mon objectif principal, mais plutôt le ciel profond, sans savoir si cela a de l'importance sur le choix de la monture (ce dont je doute), et le télescope envisagé, et cité dans un de mes messages précédent, c'est ce qui m'a été conseillé, par un fournisseur connu, qui vend sur Internet, pour ce type d'observation.

Cordialement,

MBS

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jutilise une GM-8 Stepper avec un contrôleur MTS3-SDI permettant la commande en micro-pas. Je pointe aux coordonnées avec les cercles de la monture, qui sont suffisamment précis pour obtenir la cible, quitte à utiliser la fonction de recherche en spirale du contrôleur.

Les cercles de la G-11 sont plus précis que ceux de la GM-8, de mémoire 1 degré en DEC et 3 min en en AR, contre le double pour la GM-8.

Par contre, l’électronique standard de ces montures n’est pas à la hauteur, notamment à fort grossissement les vibrations dues aux moteurs pas à pas sont perceptibles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, Hyperfocale a dit :

Dans une telle logique, les cercles gradués verraient leur intérêt réduit au relevé précis des coordonnées d'une objet particulier, pour les communiquer à un tiers.

Tu auras, là encore, bien plus de précision en relevant la position sur la carte ou une appli ;) 

 

Un C11 pour faire principalement du ciel profond en visuel  ?

J'ai eu un C8 quelques temps et je n'ai jamais beaucoup apprécié, Je suis vite repassé au newton.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Hyperfocale a dit :

Rien ne m'oblige à utiliser une monture pourvue d'un GoTo en mode GoTo, comme le souligne un rédacteur, en envisageant de n'utiliser que les possibilités mécaniques de la monture, mais alors, pourquoi payer pour de l'électronique inutile (sauf si l'on envisage une future revente, qui sera toujours plus facile à conclure, avec une version GotTo, qu'avec une version mécanique).

Reste que les montures mécaniques répondant à ton cahier des charger reste rare ;-)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Hyperfocale a dit :

Dans une telle logique, les cercles gradués verraient leur intérêt réduit au relevé précis des coordonnées d'une objet particulier, pour les communiquer à un tiers.

ça, ça existait sur les montures professionnelles d'antan. Les cercles gradués d' amateur d'aujourd'hui, et même d'il y a 40/50 ans, te lisent et te pointent à 10', pas mieux, ce qui est déjà pas mal. Sauf réalisations personnelles avec de très grands cercles (40/50 cm de diamètre)...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, scc a dit :

1 degré en DEC et 3 min en en AR,

4 minutes en AR. (ça veut dire 1° d'angle sur l'équateur)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, scc a dit :

Par contre, l’électronique standard de ces montures n’est pas à la hauteur, notamment à fort grossissement les vibrations dues aux moteurs pas à pas sont perceptibles.

Jusqu'à 280x je ne remarque rien. Je regarderai bien à la première occasion à plus fort grossissement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà méthode à l'ancienne, carte, chercheur, faible grossissement à l'instrument et voilà ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça c'était de la monture mécanique !! Dommage qu'elle ne porte que 10/12 kg...

Avec moteur synchrone, electronique de base alimentée en 12 ou 220v, vitesse réglable sur sidéral/lunaire + personnabilisable dans une légère mesure. Corrections manuelles micrométriques sur les deux axes en même temps que le suivi tourne (ou même éteint).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle a 45 ans la dame !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, JML a dit :

ça c'était de la monture mécanique !! Dommage qu'elle ne porte que 10/12 kg...

Oui mais la NJ-P160 fait mieux ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, jm-fluo a dit :

Oui mais la NJ-P160 fait mieux

Oui, sauf pour les cercles gradués  :-))

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec des cercles gradués tu pointes Sirius, Mercure, Procyon etc...en plein jour. Tiens, même un croissant lunaire ultra fin. Essaye de faire ça avec un atlas, un chercheur, ou avec un goto...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout ceci me fait rire comment on faisait avant  le gps  , les gens ne se déplaçaient pas ?

IMG_2323 - copie.JPG

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Essaye de faire ça avec un atlas, un chercheur, ou avec un goto...

 

 

ce qu'il ne faut pas lire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, chonum a dit :

ce qu'il ne faut pas lire...

Pourquoi ? Tu veux dire qu'il est facile de pointer Mercure en plein jour sans cercle gradués ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les graduations sont de 5' en AD et le vernier permet de descendre à 1' d'arc sur une "simple" fourche de mon Celestron 8. C'est un C8 Ultima, mais mon C8 orange était identique en taille et en précision de lecture.

Pour cette précision de lecture, pour moi il faut du diamètre (d'axe) mais c'est peu compatible avec des montures allemandes "normales".

 

Pict3272.jpg

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà en Dec le cercle au degré :

Pict3268.jpg

 

Et sur un C8 orange (revendu il y a des années)

Dsc03588.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Les graduations sont de 5' en AD et le vernier permet de descendre à 1' d'arc sur une "simple" fourche de mon Celestron 8."

 

Un petit rappel : en AD, ce sont des minutes de temps (min) et non des minutes d'arc ( ' ), une min de temps équivalant à 15 ' d'arc. Sur le C8, les graduations en AD sont de 5 en 5 minutes. Une division équivaut donc 75 ' d'arc, soit environ 2.5 diamètres de lune.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
21 hours ago, JML said:

Pourquoi ? Tu veux dire qu'il est facile de pointer Mercure en plein jour sans cercle gradués ?

Avec un goto bien sûr 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, astrocapel a dit :

Un petit rappel : en AD, ce sont des minutes de temps (min) et non des minutes d'arc ( ' ), une min de temps équivalant à 15 ' d'arc. Sur le C8, les graduations en AD sont de 5 en 5 minutes. Une division équivaut donc 75 ' d'arc, soit environ 2.5 diamètres de lune.

 

Tu a tout à fait raison (honte à moi).

Ce sont des minutes d'angle horaire en AD. Mais cela n'enlève rien au propos sachant que les montures traditionnelles sont souvent à dix minutes (d'AD) et vu leur espacement et sans vernier on appréciera pas beaucoup mieux que la moitié en pointage (le tiers grand max) ... soit 5' minute d'AD, ou 75' d'arc.

 

Le C8 avec le vernier, appréciera la minute d'AD en pratique, soit 15' d'arc soit encore le demi diamètre de la lune. Avec un oculaire de longue focale (Paragon 40mm pour moi), cela permet d'avoir la cible pas loin du centre du champ en toute circonstance. En pratique et compte tenu du défaut de MES, la cible a toujours été dans le champ (mais pas forcément au centre). Là un pointage différentiel à partir d'une cible connue proche (n'importe quelle étoile identifiable à 4 ou 5° de là) améliore très grandement le pointage.

 

A l'ère du tout numérique, on a perdu cette facilité de pointer aux coordonnées je trouve, et c'est bien dommage. Désormais on appuie sur 2 ou 3 boutons pour pointer n'importe quelle cible ... même si elle n'est pas visible (paradoxe de l'ETX 70 avec x dizaine de milliers d'objets en mémoire, mais beaucoup moins que cela visibles dans l'instrument).

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now