Alexandre EGON

Réglage backlash et compensation de température

Recommended Posts

Bonjour tout le monde,

Je possède un PO Moonlite et une motorisation de la même marque  installés sur une TSA 120 depuis quelques mois.

J'en suis content, mais je n'ai pas encore utilisé les fonctions de gestion du backlash et de la compensation de la température. J'aimerais améliorer ma mise au point mais je me perds dans toutes ces données techniques et je ne sais par où commencer..

J'utilise Prism v10, en tant normal je fais une focalisation automatique (belle courbe en U avec 17 itérations) et c'est callé pour la soirée, mais comment paramétrer la gestion du backlash ou les écarts liés à la différence de température? Comment procède-t-on? J'ai cherché sur le net mais je n'ai presque rien trouvé et je patauge dans la mélasse..

Si quelqu'un a déjà vu un post à ce sujet ou si vous aviez quelques infos à partager.. je suis preneur ;) 

Alexandre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

je m’intéresse a ton post pour les mêmes raisons .

concernant ta question " les écarts liés à la différence de température?" , j'ai cru comprendre qu'il faut effectuer des essais sur une soirée en réalisant une focalisation pour chaque décalages de températures (tous les 1°C) . tu obtiens une courbe qui te donnera la valeur à mettre  pour compenser ce décalage. c'est ainsi que je l'ai compris

Edited by aubriot
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello

Les deux sujets doivent être traités à part :

 

Pour le backlash, une série (10 ou 20) de mise au point successives au zenith et tu verras si ton point de focus dérive et si tu as besoin de backlash. Le nombre de pas de correction doit être renseigné dans la fenêtre de configuration du focuser avant connexion. Une fois fait vérifie bien que la compensation du backlash se fait en mouvement rentrant et non l’inverse.
 

pour la compensation de température il faut déterminer la pente de la correction nécessaire. Évidemment il faut un capteur de température ascom qui envoie la donnée à prism. Un soir de nuit moyenne tu peux laisser ta lunette en observation automatique et tu fais des focus toutes les demie heures. La donne température  est dans les entêtes des images. Ensuite tu traces ta courbe et tu détermines le nombre de pas de correction par degré nécessaires.


Évidemment il faut commencer par maitriser le backlash.

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un outils hyper efficace et qui m’a fait connaître parfaitement la dérive de mon instrument : CCDinspector 

soft simple qui analyse les images chargées en quelques secondes. 

Tu pourras y constater la variation de FWHM, mais pour moi le plus précis sera la courbure de champs et le tilt. 

J’en ai déduit sur ma lunette une dérive de 20u par °C.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, tom a dit :

Les deux sujets doivent être traités à part

Merci pour ton aide Tom, encore une fois.. ;)  très bonne idée de pointer le zénith en faisant des essais de MAP,  t'as raison vaut mieux s'occuper du backlash avant la gestion de compensation de la température.. j'ai un capteur qui est reconnu par Prism donc ça devrait le faire, j'ai bien noté tes explications et quand le paramétrage du backlash sera fait, je m'attèlerai à cette pente de correction..!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Loup Lunaire
      BOnjour,
       
      En attendant Sélène donc et que le ciel se dégage et que mon gros rhume me quitte,  j'avais expérimenté un nouveau dispositif optique en 30mm. Il servira pour les conjonctions, il est élaboré  à partir de récupération, 
      un ancien chercheur, un support vixen, un support de barlow sans lentille. Mais que ne ferait ton pas pour la Lune !
      C'est pratique, car cela fonctionne en visuel et avec une barlow aussi.
       
      Expérimentons, avec l'imageur 290C, si j'utilise le format APC  c'est encore plus intintéressant car avec mes 900mm de focale c'est souvent trop juste au niveau des conjonctions.
       
      Bon ciel lunaire
       
       


    • By Jean-Marc_M
      Je regarde "distraitement" les lunettes de 100/700 et j'ai une petite interrogation : pourquoi dépenser 60% de plus sur un pack complet "lunette + correcteur + réducteur + colliers" pour une Taka FC100DF (4115 €) alors qu'il y a la TS Photoline 107/700 (2532 €) ? Si ça se faisait, ça irait avec une AZ-EQ6, ASI183 et ASI1600 + LRVB Optolong et SHO Astrodon 5 nm.
       
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/marques/takahashi/lunettes-takahashi/lunette-takahashi-fc-100df-tube-seul_detail
      http://www.astrosurf.com/heidemann/Test Taka FC 100 DF exp.pdf
       
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/lunettes-astronomiques/lunettes-apochromatiques2015-05-22-16-31-10/lunette-ts-photoline-107mm-f6-5-apo-triplet_detail
       
      Voyez-vous d'autres lunettes de 100 sachant que j'ai écarté la SW Esprit 100/550 (focale unique et trop courte) et la Borg 107/600 (trop chère par rapport à la Taka je trouve, focale un poil trop courte et unique je crois puisque pas vu de réducteur) ?
      J'ai pour quelques heures encore une 102/700 de chez M42 Optic, petit triplet de m... qui s'avère être décolimaté-inréglable et qui va très bientôt servir à ferrailler du béton. Je ne tiens évidemment pas à renouveler cette désagréable expérience avec du matériel.
       
      Merci pour vos avis éclairés
    • By MathieuColegno
      Bonjour, 
       
      Apres avoir reçu ma nouvelle lulu, TS71 SQD voici le premier résultat sur IC1805 en bandes étroites 
       
      Spec techniques : 
      Exposition 12,5h : 
      Sii 9x600 + 24x300 (3,5h) - (Gain 139 - T-10°)
      Ha 18x600 + 24x300 (5h) - (Gain 139 - T-10°)
      Oiii 12x600 + 24x300 (4h) - (Gain 139 - T-10°)
      Caméra : ASI 1600mm Pro refroidie + RAF 5
      Filtre : Astronomik Ha 12nm
      ZWO Oiii et Sii 7nm
      Lunette : TS71 SQD
      Monture : EQ6r-pro
      Guidage : ASI120mm Mini sur lunette KEPLER 60mm
      Focuser : EAF ZWO
      Contrôle et acquisitions via ASIAIR
      Traitement : PIXINSIGHT
      Cosmétiques : Photoshop / Lightroom
       
      N'hésitez pas à donner vos critiques constructives je suis preneur. 
       
      Bon ciel à tous



    • By babar001
      Bonjour,
       
      Quelqu'un a t-il déjà utilisé ce type d'instrument et que vaut-il?
      Il y a bien un test ou deux sur le net mais pas beaucoup de retour d'astram.
      Cette question car je peux en avoir un à très très bon prix.
      Je sais que l'obstruction est importante mais bon...
      Il semblerait aussi que la collim est difficile à réaliser.
      Mon but ne serait que faire du visuel sur une "petite monture" style EQ5.
      Donc maintenant si on me dit qu'en visuel c'est moins bon qu'un C8 et que la collim est pire, je passe mon chemin 
      merci
    • By Astro52
      Bonjour,
       
      Première photo de l'année la nuit dernière avec NGC3344.
       
      Miniature :

       
      Full :
      http://astro52.com/photo/images/NGC3344-20-janvier-2020.bmp
       
      Setup :
      C8 EdgeHD @ 1500mm de focale réelle
      CGEM
      Atik 414ex
      Filtres LRVB Astronomik
      Autoguidage ASI 224MC sur DO fin Orion
       
      Exposition :
      L : 32 x 7 minutes ( 3h44 )
      RV : 6 x 2 minutes en binning 2x2 chacun ( 24 min )
      B : 9 x 2 minutes en binning 2x2 ( 18 min )
      Total : 4h26
       
      Traitement tout Iris
       
      Cette nuit je tente une des plus petites exoplanètes détectables dans un C8.
       
       
  • Images