xavierc

Rencontres Astrociel 2019 de Valdrôme Nuit 5

Recommended Posts

 Dans le virage du fond du parking.
 Nuit du 3 au 4 août 2019
 Dobson 508/1920
 
 12 dessins : 8909 à 8920.
 
 Je commence par un peu d'animation pour le public de la Nuit des Etoiles.
 Puis j'observe M54, un amas globulaire un peu délaissé du Sagittaire mais un arbre sur son parcours au sud-est contrecarre mes plans.
 Du coup je bascule sur un autre amas globulaire plus haut que cet arbre dans cette constellation, et rebascule sur M54 pour finir son dessin.
 
 Observation 8909 : Palomar 8.
 85x, 201x, 276x. Ce doit être l'un des plus faciles Palomar avec NGC6717. Je le vois de suite à 85x, considérablement faible, et à 201x j'ai la bonne surprise de le résoudre en étoiles faibles à perceptibles malgré la turbulence pas favorable de 4 à 5 sur 5. Ce n'est certes pas courant de résoudre un globulaire Palomar! C'est le second pour ma part avec NGC6717, tous deux seulement avec ce télescope.
 Pal8obs8909.jpg
 
 Observation 8910 : M54.
 85x, 201x, 276x. Au chercheur c'est une petite tache floue considérablement faible. Changement d'échelle avec le Nagler 26 à 85x, il devient brillant et bleuté, et en poussant le grossissement je constate un début de résolution limité par la forte turbulence de 5 sur 5.
 Son centre est très marqué.
 C'est amusant, le Palomar précédent bien plus faible était bien mieux résolu, il ne faut pas négliger l'indice de concentration des amas globulaires pour espérer les résoudre!
 M54obs8910.jpg
 
 La turbulence est pourrie si bas aujourd'hui(4 à 5 sur 5 échelle Ciel Extrême).
 
 J'aperçois des cirrus au nord sous la Grande Ourse. Qu'ils y restent!
 
 Je change de coin de ciel et de type d'objet pour m'offrir quelques pépites avec des galaxies du Bouvier.
 
 Observation 8911 : NGC5660.
 201x, 276x. La galaxie considérablement faible dévoile ses spires à 201x, mieux qu'à 276x qui atténue trop.
 Le bras Est se voit VI1 à 2 (entre 75% et 100% du temps en vision indirecte). Le bras Ouest est VI1 avec une condensation plus marquée.
 Le noyau est faible à très faible. Une bien belle surprise.
 NGC5660obs8911.jpg
 
 Des chiens aboient dans la montagne de l'Aup au sud, ceux du berger actuellement en pâturage là-bas?
 
 Observation 8912 : NGC5676.
 201x, 276x. Assez brillante et bleutée à 85x, c'est un autre digne représentant des incurvées! Son bras Est est marqué et vu VI1 tandis qu'à l'opposé le bras Ouest est indistinct.
 NGC5676obs8912.jpg
 
 Malik qui se gelait hier a trouvé de quoi se réchauffer, un plaid léopard! Il a profité de l'obscurité complice de sa dernière nuit ici pour s'en couvrir, craignant peut-être des photos diurnes compromettantes.
 
 Observation 8913 : NGC5673.
 85x, 201x.  Je la vois faible à très faible à 85x, très allongée. Dans celle-là, c'est de la nodosité en pagaille!
 NGC5673obs8913.jpg
 
 Ce que je craignais arrive à 2h, les voiles du nord débordent sur ma zone d'observation, à savoir le Bouvier et la Grande Ourse.
 
 Observation 8914 : NGC5794 à 5805.
 201x. Ce quatuor est constitué de galaxies condensées, NGC5794 assez faible, NGC5797 et NGC5804 assez brillantes, NGC5805 très faible. Les voiles contrarient leur observation.
 NGC5794_5805obs8914.jpg
 
 Observation 8915 : NGC5820/21.
 201x, 276x. NGC5820 assez brillante est escortée de la très faible NGC5821 dont le centre apparaît en vision décalée.
 NGC5820_1obs8915.jpg
 
 A 2h40, Bruno T., compagnon du dernier voyage chilien, bâche sa lunette astrophoto TS130. Il s'était positionné sur le haut du talus à l'emplacement laissé libre par le départ de Jean-Pierre B.
 
 Je rebascule de l'autre côté du ciel pour dessiner des nébuleuses planétaires de Cassiopée.
 
 Observation 8916 : IC1747.
 85x, 631x. L'idée de cette cible m'a encore été soufflée par les fiches de Michel Nicole, une vraie mine d'or.
 Elle ressemble à une étoile floue plutôt brillante à 85x.
 Je saute directement à 631x malgré la turbulence de 4 sur 5 pour attraper assez facilement son anneau sans filtre OIII.
 La nébuleuse répond bien à ce dernier. C'est marrant, il y a comme un effet de scintillation de l'anneau. Le filtre OIII accentue l'anneau.
 Je n'ai pas confirmé de couleur. La nébuleuse est presque invisible au filtre HBêta.
 IC1747obs8916.jpg
 
 Observation 8917 : PK136+4.1.
 85x. Avec celle-là, on change de registre parmi les nébuleuses planétaires. Je ne vois rien sans filtre ou avec le HBêta.
 Je peux dire qu'elle répond bien au filtre OIII, mais elle reste dure, à la limite VI5 de la vision décalée, le fond de ciel est alors plus clair à l'emplacement de la nébuleuse. J'ai dessiné le champ stellaire avec le filtre OIII sauf pour ce qui est de leur couleur.
 PK136+4.1obs8917.jpg
 
 Je sens la fatigue passer à 3h50.
 
 Je dessine une nébuleuse diffuse dans Cassiopée.
 
 Observation 8918 : VdB 8.
 Van den Bergh 8. A 138x, elle est très faible, et sa forme dissymétrique en boomerang est dévoilée en vision indirecte, écartant tout risque de confusion avec un halo stellaire (par ailleurs peu probable avec cette optique à moins de buée).
 VdB8obs8918.jpg
 
 Le tintement des cloches du troupeau de moutons sur l'Aup perce la nuit à 4h.
 
 Je m'attelle au dessin d'un amas ouvert de Cassiopée, mais le genre faible.
 
 Observation 8919 : IC166.
 Vu dès 85x, il est partiellement résolu à 201x en étoiles faibles à perceptibles.
 IC166obs8919.jpg
 
 Je termine par la comète Africano C/2018 W2 dans la Girafe.
 
 Observation 8920 : comète Africano.
 138x et 201x. Je la repère à 85x. Elle est très diffuse et faible. Je note sa position à 4h49. Elle s'efface dans l'aube sans avoir bougé par rapport aux étoiles pendant le dessin.
 comete_Africano_C_2018_W2obs8920.jpg
 
 Ca y est, j'ai vu les 3 comètes prévues dans mon programme pour ces vacances!
 
 A 5h, je range les affaires et bâche le Dobson, le ciel est trop clair et je suis bien fatigué.
 Encore une nuit jusqu'au-boutiste!

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bravo encore une fois Xavier ! Ben oui M54 doit faire partie des globulaires connus les plus serrés : Pas trop étonnant que tu arrives à mieux résoudre Pal 8, d'autant qu'il m'a été accessible (non pas résolu !) à bien plus petit diamètre que 500

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      5 dessins : 9236 à 9240.

      Quand je sors de la voiture à 23h30, je vois la comète Neowise assez basse vers l'horizon nord-nord-ouest dans la Grande Ourse.
      Je me gare plus loin des hauts ballots pour pouvoir la pointer au télescope.
      La Station Spatiale Internationale ou ISS passe.
      Je m'active pour être prêt à observer en un quart d'heure, au point d'en avoir chaud.

      Je dessine d'abord à l'oeil nu puis au télescope la comète.

      Observation 9236 : comète Neowise à l'oeil nu.
      Assez faible à considérablement faible au centre, sa queue s'étend assez loin en vision indirecte.


      Observation 9237 : comète Neowise au télescope.
      75x, 109x. Le noyau a été placé à 23h57. La comète est bleu ciel, avec son centre brillant et flou. La coma ou chevelure est assez brillante.
      La queue est assez faible à perceptible et diffuse. Les structures de cette comète sont subtiles, j'y vois comme un noeud papillon dans la coma.
      Elle est énormissime cette visiteuse devenue circumpolaire qui va bientôt se coucher derrière les ballots de foin.


      J'entends le bruit d'un engin agricole vers la ferme au nord, j'espère qu'il va y rester cantonné.

      J'observe 2 objets voisins dans le ciel et pourtant dans 2 constellations différentes, une nébuleuse planétaire d'Hercule et une galaxie du Serpent.

      Observation 9238 : IC4593.
      Cette nébuleuse planétaire est repérée un peu floue à 75x, confirmée par blinking avec le filtre Oxygène 3 auquel elle réagit fortement, alors que sa réponse en HBêta reste faiblarde.
      Elle est vue comme une étoile floue assez faible à 343x par turbulence moyenne.


      Un peu de vent se lève mais pas gênant.

      Observation 9239 : NGC6065.
      150x. Elle est petite et dure, aperçue 25% du temps en vision indirecte (VI4).


      Je pars manger et me reposer un peu dans la voiture car la fatigue est arrivée.

      j'observe enfin une autre galaxie, dans Hercule.

      Observation 9240 : NGC6078.
      150x. Elle est diffuse et vue la moitié du temps en vision indirecte (VI3).


      A 2h, à cause de la fatigue insistante, je pars dormir jusqu'à l'aube à 5h30. Moi qui espérais revoir la comète se relever des ballots, c'est foutu.
      Je tente alors Mars mais elle est trop turbulente.

      Je pars à 6h.
    • By yves65
      Bonjour à tous
       
      Cette nouvelle période de confinement est propice à la reprise d'observations visuelles depuis chez soi.
      Voici un petit CROA réalisé lors de la nuit du 21 au 22 novembre . J'ai dessiné quatre cibles ce soir là, au T305 :
       
      NGC 7048
      Nébuleuse planétaire dans le Cygne de magnitude 12,1 :
      Cette nébuleuse est située toute proche d'une étoile de mag 9. Au premier abord, elle semble avoir la forme d'un triangle dont l'une des pointes touche presque l'étoile. Ce triangle est quasiment visible en vision directe. Mais après une longue accoutumance, et en figeant la vision décalée assez loin de la nébuleuse, un liseré parfaitement circulaire apparaît autour du triangle, et la forme ronde de la nébuleuse devient perceptible. L'étoile centrale de la nébuleuse est invisible. J'ai fait cette observation avec filtre OIII, au Plossl 8mm et Nagler 9mm. Grossir davantage assombri trop la nébuleuse. Les étoiles du champ sont dessinées sans le filtre OIII.
       

       
      NGC 7814
      Galaxie dans Pégase de magnitude 10,6 :
      C'est une galaxie elliptique allongée, qui forme un fuseau aux pointes effilées, avec un bulbe circulaire assez brillant au milieu. Cette galaxie ressemble un peu à M102 et possède une bande de poussières visible sur les photos. Mais malgré mes efforts, je n'ai pas réussi à voir cette bande de poussières au T305.
       

       
      NGC 908
      Galaxie dans la Baleine de magnitude 10,2 :
      J'ai pointé cette galaxie dans le but de tenter de voir le bras spiral qui se détache du coté est, et qui est bien visible sur les photos. La structure spirale de cette galaxie est très difficile à appréhender en visuel au T305, mais il m'a tout de même semblé apercevoir de temps en temps une zone plus sombre à l'est, entre le bras spiral et le centre de la galaxie.
       

       
      M 34 (NGC 1039)
      Amas ouvert dans Persée de magnitude 5,2 :
      Cet amas ouvert est décrit dans un article du magazine "L'Astronomie" de ce mois-ci. Comme je ne l'avais jamais dessiné, j'ai comblé cette lacune. C'est un joli amas qui possède quelques alignements caractéristiques. J'ai compté une cinquantaine d'étoiles environ, dont 12 qui brillent assez fortement (avec une magnitude comprise entre 8 et 9.)
       

       
      Voilà pour ma moisson d'automne ,
      Bon ciel à tous,
      Yves
    • By guilaume
      Bonjour,
      Observation un peu vite fait, avant le dîner, à la tv 85, en bino, à 120x.
      La première chose qui ressort, c'est la grande surface blanche brillante qui contourne une forme un peu triangulaire, la calotte est difficile à trouver. Étant donné que c'est mon principal repère, j'ai du mal à comprendre ce que je vois.
      Une fois celle-ci trouvée ça va mieux, j'arrive àun peu mieux accomoder ma vue. 
      Mars est devenue bien gibbeuse, en tout cas c'est assez visible.
      Ça a été fait un peu vite, l'observation à durée assez peu de temps, je n'ai pas eu le temps de me concentrer sur les formes et les proportions. La formation au centre, c'est solis lacus.

      Bon ciel.
       
       
    • By xavierc
      Strock 254/1200
      Vers Crécy (Seine et Marne)

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      NGC890
      Observation numéro 6942


      comete_Lovejoy_C2014Q2 oeil nu
      Observation numéro 6939


      DoDz4
      Observation numéro 6941


      comete_Lovejoy_C2014Q2
      Observation numéro 6940


      NGC1999
      Observation numéro 6943

  • Upcoming Events