jm-fluo

C11 vs AP 155 en visuel sur la lune !

Recommended Posts

Il y a 2 heures, chonum a dit :

Ah bien pour le grand champ il y a le RASA ou un Epsilon :)

Pas dans mes moyens :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, etoilesdesecrins a dit :

mon 300 Mirrosphère et ma Taka FC-100 DF.

Comme tu as les deux on ne peut pas te dire que tu as un parti pris pour l'un ou l'autre, et c'est cool :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, jm-fluo a dit :
Il y a 2 heures, etoilesdesecrins a dit :

mon 300 Mirrosphère et ma Taka FC-100 DF.

Comme tu as les deux on ne peut pas te dire que tu as un parti pris pour l'un ou l'autre, et c'est cool :-)

 

Tu as raté ce petit CROA comparatif , qu'en penses-tu ? ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, polo0258 a dit :

ben moi , j'ai une glycine , mais pas de piscine

Et il ne faut pas confondre glisser dans la piscine et !!!!!!!!!!!!!!!!   xD

  • Like 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, jm-fluo a dit :

Merci je viens de finir sa lecture en intégralité :-)

Et alors, qu'en penses-tu ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super CROA :-)

"Au 300, Jupiter offre une image par à coup, moins stable que dans la lunette quand la turbulence de l'observateur gène, mais plus fine, plus détaillé et contrasté que dans celle ci aussitôt que cette même turbulence se calme. Sur ce point, par son objectif à 3m du sol, loin de la turbulence que génère les observateurs, la lunette possède un avantage incontestable sur le Dobson à tube ouvert."

NB : l'objet de ce post concerne deux  instruments que l'on trouve dans nos boutiques ;-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

On parle de visuel mais personne ne montre des dessins qui rende compte des performances d'un instrument.

Après il y a aussi les conditions bien entendu et les capacités de l'observateur à interpréter ce qui est vue qui rentre en ligne de compte.

 

 

030b36_e6386d004a384871bbc5de153477a8f9~

 

 

Bon ciel à tous les optiques

  • Like 2
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, jm-fluo a dit :

Super CROA :-)

"Au 300, Jupiter offre une image par à coup, moins stable que dans la lunette quand la turbulence de l'observateur gène, mais plus fine, plus détaillé et contrasté que dans celle ci aussitôt que cette même turbulence se calme.

Tout est dit, d'où la nécessité de sélectionner un site d'observation en adéquation avec l'observation planétaire haute résolution.

 

Il y a 2 heures, jm-fluo a dit :

par son objectif à 3m du sol, loin de la turbulence que génère les observateurs, la lunette possède un avantage incontestable sur le Dobson à tube ouvert."

NB : l'objet de ce post concerne deux  instruments que l'on trouve dans nos boutiques

Je reprends l'excellent chapitre du CTA que tu as mis en ligne. Il y est écrit :

"Prévenons une autre erreur qui serait de croire le grand télescope inférieur à
un petit à cause de la turbulence. Le même phénomène destructeur extérieur
existe pour les deux seulement dans le petit, on le distingue très incomplètement
par manque d'énergie et importance de la figure normale de diffraction ; la supériorité en définition du grand télescope, impossible à exploiter par
mauvaises images, est indiscutable par images moins mauvaises " Jean Texereau. Cf : Turbulence.pdf Pages 268 & 269.

 

L'avantage d'un excellent Newton de diamètre supérieur à celui d'un réfracteur de 3 mètres de haut est de pouvoir être amené sur un site d'observation adéquat à l'observation haute résolution poussée. La remarque de Jean Texereau s'applique alors pleinement car le rendement du télescope (cf lunette et télescope de Danjon & Couder) permet l'exploiter son pouvoir séparateur.

 

Il y a 2 heures, jm-fluo a dit :

NB : l'objet de ce post concerne deux  instruments que l'on trouve dans nos boutiques ;-)

 

Bien sûr. Je regarde celles de Terence, Franck, Michel, Fred et quelques autres, excellentissimes, avec les yeux d'un enfant devant le père Noël.

 :x 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, etoilesdesecrins a dit :

 

A noter aussi (réserves) :

- je n'avais pas ce Dob depuis longtemps

- Au Dob, j'observais surtout les planètes et la lune au crépuscule en attendant le CP

- du coup la collim n'était pas vérifiée sur étoile, car le ciel n'était jamais vraiment noir

- c'était l'été sur une dalle chauffée ...hum hum pour le miroir ... et souvent avec la jupe noire

 

tout est dit.

tu as trouvé toi même un paquet de raisons suffisantes pour que ca ne fonctionne pas. turbu interne + turbu externe + miroir pas à température. tu as cumulé toutes les difficultés...

 

et tu as des ventilateurs sur le dob? dessous et latéral?

 

tu observais les planètes au plus haut? ou pas? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://brizhell.org/Occultations/occultation_aldeberan_lune_decembre_courbes_extraites/magisterDaliA.pdf

 

Pour le r0:

Cette expression est définie pour le spectre de Kolmogorov mais elle sera utilisée aussi pour le spectre de Von Kàrmàn. Le paramètre de Fried peut être vu comme le rayon de la zone où le champ complexe associé à l’onde, traversant la turbulence, reste cohérent spatialement et de manière générale il nous donne la force de la turbulence. On verra plus loin aussi ce qu’il représente en imagerie. Avec les mesures expérimentales de r0, on trouve comme ordre de grandeur, dans le visible, 5 cm dans des conditions de grande turbulence, et pouvant atteindre 20 cm pour une faible turbulence, sous de bonnes conditions d’observation comme c’est le cas dans les observatoires situés sur les sommets des montagnes (ESO, Paranal) ou en antarctique (Dôme C).

 

@Jean-Noeltu as combien en r0 en moyenne lors de tes mesures?

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://albedo38.free.fr/uploads/Exposes/turbulence_et_seeing-part2-JLMainardi.pdf

 

Je ne suis pas sûr que cela n'ait pas déjà été mis ici. Les posts sont longs. Je lis cette expression:

 

En présence de turbulence caractérisée par r 0, la résolution devient donc égale à PS = 1,22 λ / r 0 [ et non plus à PS = 1,22 λ / D ! ]

 

On va dire que cette équation est vrai pour ceux qui aiment les images stables, et totalement fausse pour ceux qui savent analyser les images turbulentes. Mais pour la majorité des humains, ils aiment la stabilité je crois.....du moins c'est le ressenti que j'ai lorsqu'une personne regarde pour la première fois dans un tube.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demandais qui avait bien pu lancer ce post. Merde, c'est @jm-fluo. Encore lui. Quel pollueur. Alors, tu es convaincu maintenant que tu dois passer sur le C11, parce que cela commence à faire long.....si tu as peur de faire une relance pour un nombre équivalent de pages en me répondant ici,  tu peux me répondre en message privé. Pour ma part, c'est C11, sans hésitation, si je devais le faire.

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

En tous cas, si cela peut aider, je veux bien échanger mon C11edgeHD qui fonctionne super bien contre une AP155... :D

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

A noter aussi (réserves) :

- je n'avais pas ce Dob depuis longtemps

- Au Dob, j'observais surtout les planètes et la lune au crépuscule en attendant le CP

- du coup la collim n'était pas vérifiée sur étoile, car le ciel n'était jamais vraiment noir

- c'était l'été sur une dalle chauffée ...hum hum pour le miroir ... et souvent avec la jupe noire

 

Et en plus, tu n'avais pas enlevé le couvercle du télescope.

Mince alors ! O.oB|

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, bandido a dit :

En tous cas, si cela peut aider, je veux bien échanger mon C11edgeHD qui fonctionne super bien contre une AP155... :D

Si je commence à avoir de la transmission de pensée avec toi, @bandido, cela va commencer à m’inquiéter. J'avais en tête de faire un sondage AP 155 ou C11, ou papa fait cadeau pour Noël d'un tube, tu prends quoi mon fiston: AP 155 ou C11?

Il y a 1 heure, JD a dit :

Et en plus, tu n'avais pas enlevé le couvercle du télescope.

Hum.....on commence à avoir du bon @JD en forme. J'attends la suite.....cela va être passionnant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, STF8LZOS6 a dit :

papa fait cadeau pour Noël d'un tube, tu prends quoi mon fiston: AP 155 ou C11

 Facile, l’AP, puis tu la revend très cher et achète un newton de 350 :-) désolé je suis loin -> [ ]

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, AlSvartr a dit :

Facile, l’AP, puis tu la revend très cher et achète un newton de 350 :-) désolé je suis loin -> [ ]

Hors sujet....

Non pas du tout finalement. Tu as bien vu que la valeur marchande en seconde main d'une AP 155 est supérieure à celle d'un C11. Rareté du tube, réputation "exagérée" et performance théorique inférieure.....Mais en toute honnêteté, si on te donne l'un ou l'autre avec obligation de ne pas le revendre sous dix ans, tu choisis quoi?

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, STF8LZOS6 a dit :

@Jean-Noeltu as combien en r0 en moyenne lors de tes mesures?

 

Il m'est difficile de répondre à ta question car les conditions sont très variables d'une session d'observation à une autre, cela en fonction des courants-jets, cisaillements des vents, advections d'air froid, évolutions nocturnes, inversions thermiques,sites d'observations.... 

 

Je commence par évaluer la soirée en regardant les vapeurs des réfrigérants de la centrale nucléaire de Chooz. C'est un indicateur précieux pour savoir si je dois où non monter mes télescopes à Aubrives. Voici quelques résultats obtenus (à valeur non scientifique) :

 

- Aubrives : La valeur de R0 descend souvent à 2cm en présence des vapeurs des réfrigérants de la centrale. Le diamètre des cellules turbulentes a néanmoins exceptionnellement atteint la valeur de 38 cm, lors d'une observation effectuée avec le T520 (ζ Bouvier AB résolue à 0.315" de séparation). La moyenne de r0 serait ~ de 7,25cm. Note : Je pourrais activement en conclure que l'ouverture idéale serait de 80mm, il n'en ait rien, heureusement ! (Voir commentaires sur ma page de présentation).

 

- Reims centre ville : valeurs comprises entre 10,4cm et exceptionnellement 41cm (T520x1000). Moyenne entre 16cm et 21cm.

 

- Vireux-Molhain : valeurs comprises entre 11cm et 31cm (êta Crb, rhô 0,54" et une pléthore d'étoiles multiples de 0,6" de séparation angulaire, immobiles et avec de beaux anneaux de diffraction au T300x750). Moyenne à ~21cm.

 

- Givet : valeurs comprises entre 11cm et ~37cm (Lune figée, coupée au laser et ciblée de craterlets et piqûres immobiles au T400x876). Moyenne ~21cm et 23cm.

 

- Observatoire de Dourbes en Belgique :  valeurs comprises entre 9cm et ~19cm une fois 37cm dans un trou de turbulence lors de la séparation de Eta Crb à 0,43" de séparation angulaire. Moyenne ~14cm.

 

L'Observatoire Royal de Belgique à Uccle fait état d'une agitation atmosphérique moyenne de 1 arcsec, elle peut descendre vers 0,5 arcsec lors de certaines nuits.  J'y ai observé Saturne en Septembre dans de très mauvaises conditions au T300x200. Le réfracteur de 46cm, n'est malheureusement plus opérationnel depuis longtemps.

 

 

C'est juste une évaluation du niveau d'agitation atmosphérique, avec une série de diaphragmes multiples et sous multiples de 141/D. Elle ne vaut certainement pas grand chose. Une méthode fiable, afin d'estimer R0, serait d'utiliser un cache percé de deux trous à l'ouverture, dont un muni d'un prisme qui permet de dévier les rayons lumineux et ainsi obtenir un dédoublement de l'image. C'est le principe du seeing monitor dont je ne suis aucunement spécialiste. 

 

Jean-Noël

 

Edited by Jean-Noel

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Jean-Noel a dit :

Je commence par évaluer la soirée en regardant les vapeurs des réfrigérants de la centrale nucléaire de Chooz. C'est un indicateur précieux pour savoir si je dois où non monter mes télescopes à Aubrives. Voici quelques résultats obtenus (à valeur non scientifique) :

Nickel.

Donc si je prend un r0 de 15cm que j'ai déjà eu plusieurs fois ici,  avec de l'habitude et un peu expérience au début, on peut s'adapter au double en diamètre, en sachant que 20 cm au mak avec un r0 de 10 cm, je supporte visuellement, et le verbe "supporter" ce n'est pas en vain que je l'utilise ici.

Comment j'estime mon r0 à 15cm? Premier anneau de diffraction parfait, extrêmement fin avec le strehl de 0.97 de la lunette, à G:3D. Dès que je suis sous le r0 de 15cm, mais je ne sais pas où, il disparaît en visuel pour laisser l'étoile seule au centre. En photo, il revient mais plus épais.....avec l'étoile surexposée.

Je ne me rappelle pas avoir eu 20cm avec le mak 200, mais je ne me mettrai pas la main à couper que cela ne s'est pas produit,  mais comme beaucoup , il faut être sensibilisé, et ce type de post est bien pour que l'on en prenne conscience.

 

J'espère avoir été clair.

 

Claude

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, STF8LZOS6 a dit :

Il y a aussi cette étude sur l'estimation des paramètres de la turbulence atmosphérique :  sce BENNOUI FATIHA.pdf: Elle explique bien la dégradation de la FWHM avec l'augmentation du temp de pose. Elle suggère la possibilité de mieux décoder l'information dans les tavelures que dans une tâche d'Airy non résolue.

 

Screenshot_20191107-114457.png.a6c45356d40e687bbfc2d93312a80534.png

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.