jm-fluo

C11 vs AP 155 en visuel sur la lune !

Recommended Posts

Il y a 10 heures, Olili a dit :

Je n'ai pas pris le temps de lire tous les posts mais je pense que beaucoup d'intervenants n'ont jamais eu l'occasion d'observer la Lune en VISUEL dans une vraie APO 150 d'excellente qualité (on ne parle de pas de chinoiseries)! Comparer la vision de la Lune avec une AP-155 vs SC 280 n'est pas complètement dénué de sens 

Merci pour ton soutient ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 29 minutes, STF8LZOS6 a dit :

Après se pose la question comment tu le fais,  et avec quoi. Là on peut discuter. Comme APO fluo TEC 250mm ou C11xD

C'est déjà assez compliqué avec une APO de 155 mm alors une APO de 250 mm je t'en parle même pas :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, jm-fluo a dit :

une APO de 250 mm je t'en parle même pas :-)

 

d'autant que ça doit prendre un temps certain pour la mise en température ? A moins de la ventiler comme pour un C11...

Share this post


Link to post
Share on other sites

"C'est assez honteux de parler de tricherie..."

 

Honteux pas du tout, c'est la réalité.

En traitement on augmente les contrastes, etc...

L'image finale en  n'est pas celle vue à l'oculaire même par faible turbulence.

Donc oui respect pour le travail effectué derrière son écran mais surtout ne pas dire à quelqu'un (et surtout un débutant): voilà ce qu'on "voit" avec tel instrument: ça c'est de la tricherie.

Edited by babar001
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, lyl a dit :

D'autre part j'essaie de me caler (temps de pose) sur la vitesse d'échantillonnage de l’œil (persistance rétinienne) vers 40-50ms, elle est bien plus lente que pour passer à travers la turbulence. (et encore pire en scotopique).

Tu expliques comment je peux voir "visuellement"pratiquement sans aucune gène 0.92" de séparation: Ici les comptes rendus visuels:

Pour moi la notion de durée de turbulence "toujours" plus courte que 40ms entre 0.5 et 1" d'arc est fausse.....du moins elle l'est c'est sûr et certain à 0.9" d'arc, avec une différence dans les contrastes en plus.

Idem pour la lune.j'ai pu le vérifier entre mes clichés et une observation visuelle sur le cratère Platon. Je n'ai pas encore fait le même travail avec un 200 mm obstrué...

 

PS: Il commence à me fatiguer ce post...je ne vais pas tarder à jeter l'éponge.

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

.

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, lyl a dit :

ça convient bien donc pour 150mm et moins que je pratique.

Je ne suis pas dans le domaine des gros diamètres en planétaire, je fais de l'observation pour le plaisir, pas pour des actions de niveau "professionnel" : pas le temps ni l'envie en plus du "bricolage" sur lequel je poste.

On est d'accord alors.....et je n'en doutais pas une seule seconde. Donc si le r0 ce jour là était de 15cm, j'aurai été en mesure de travailler avec 25 ou 30, je ne sais pas car je n'ai jamais essayé. 

image.png.9c29e8e4adf089c80d48ef6fbf2f8eb1.png

http://physique.unice.fr/sem6/2015-2016/PagesWeb/PT/Turbulence/introduction.html

Donc la position V avec 150mm, et cela n'a pas l'air d’être aussi rare que cela ici.

 Quelle position avec 30cm? IV ou III pendant combien de temps? j'espère un peu plus que 40ms avec comme avantage d'avoir la tache d'airy nettement plus petite et donc être mesure de choper des détails plus petits que 0.9" d'arc et de les retranscrire sur un dessin.

Maintenant, je n'ai jamais eu de C11. Aussi, peut-on en visuel exploiter et retranscrire des détails sous la seconde d'arc avec cet instrument,  il n'y a que ceux qui en ont un qui peuvent le dire. Personnellement, je n'en sais strictement rien. J'espère pour eux. C'est l'objet de ce post, et ne doivent pas intervenir ceux qui ont des instruments plus gros, ou de 250/300 vraiment optimisés planétaire car je suis persuadé que je saurai probablement aussi tirer profit avec de l'entrainement d'une lunette de 250mm, par rapport à une 152mm entre 0.5" et 0.9".... 

 

PS: En photo, vous avez raison sur le coup, si le gars prend des poses d'une poignée de millisecondes....il peut avoir la chance sur des milliers d'images d'en avoir quelques unes proches du PS de l'instrument soit 0.5" 'arc.

 

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je lis beaucoup de choses surprenantes ici.

On parle de la diffusion d'un télescope... Ah pourquoi plus de diffusion dans un télescope ???

On parle d'observer en bino sur une 150 à 500 fois, c'est à dire avec une image tellement sombre que...

Bon faudrait arrêter la poésie et faire des vraies comparaisons avec de bons télescope.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, JD a dit :

On parle de la diffusion d'un télescope... Ah pourquoi plus de diffusion dans un télescope ???

 

Parce que les optiques super-polies ne courent pas les rues ?

Et je ne parle pas des aigrettes du newton car c'est C11 contre APO 150...

Edited by zeubeu
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il nous emmerde JM-fluo avec ses comparaisonsxDxD....je sens que la prochaine va être:

APO 130mm et Celestron 8 comme celle-ci:

https://www.apm-telescopes.de/de/lagerliste/apm-lzos-teleskop-apo-refraktor-130-1200-3.7zta.html

Elle doit faire mal aux fesses dans son genre celle-cixDxD

il y a 47 minutes, JD a dit :

On parle d'observer en bino sur une 150 à 500 fois

Oui mais sur des doubles. Je m'y risquerai pas trop sur des planètes. Peut-être sur la lune et encore.....je dirai 200X les bons jours, et encore sans bino

Edited by STF8LZOS6
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, JD a dit :

Bon faudrait arrêter la poésie et faire des vraies comparaisons avec de bons télescope.

tu as raison à 100%. Les bons on les connait et ils ne sont pas donnés. Les autres, dès que l'on parle de trier, je fuis.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, JD a dit :

 

Je lis beaucoup de choses surprenantes ici.

On parle de la diffusion d'un télescope... Ah pourquoi plus de diffusion dans un télescope ???

On parle d'observer en bino sur une 150 à 500 fois, c'est à dire avec une image tellement sombre que...

Bon faudrait arrêter la poésie et faire des vraies comparaisons avec de bons télescope.

 

 

Encore un qui n'a jamais observé au travers d'une bonne APO pour ne pas savoir ce que c'est que ne de ne pas avoir de diffusion! Je possède deux télescopes d'excellente facture (Takahashi TSC-225 et Mewlon-300), le contraste et la pureté des images dans la lunette FCT-150 est d'un niveau encore supérieur! Les cratères, les failles, les canyons lunaires sont littéralement coupés au couteau ; pareil pour les anneaux de Saturne et la division de Cassini qui tranche sur le fond du ciel parfaitement noir. Les tempêtes dans les nuages de Jupiter sont délicatement découpées. Les lunes joviennes sont de magnifiques perles colorées parfaitement résolues et les subtiles nuances de couleurs des déserts martiens apparaissent. Tout ça, avec 150mm... un exploit pourtant bien réel! La vision des planètes au travers d'une APO de 150mm est à chaque fois une expérience inoubliable tant les images sont magnifiques.

 

Et visiblement, tu n'as jamais observé non plus au travers d'une bino de qualité. La perte de lumière (en planétaire en tout cas) est largement compensée par la fusion des images par le cerveau. Notre anatomie est excellemment bien faite. Quand on goûte à la bino en planétaire, on ne peut plus faire marche arrière! Sur la Lune, on a en plus cet effet 3D qui nous fait découvrir la surface comme au hoblot d'une fusée. J'ai l'impression que cet effet 3D apparaît également sur Jupiter par moment.

 

Parler de 500x pour un instrument de 150mm peut paraître aberrant... et pourtant. J'ai été le premier surpris de voir que ma lunette de 150mm supportait de telles amplifications sans perte de contraste sur Mars, Jupiter ou la Lune. La lumière ne manquant pas sur les planètes (à l'exception peut-être de Saturne), un instrument de qualité irréprochable permet de ce genre d'exploit, là où des tube de qualité plus "standard" auront rendu les armes depuis longtemps.

Edited by Olili

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, lyl a dit :

On en arrive à des conclusions d'anciens observateurs comme J.Dragesco bien avant les études physiologiques récentes.

Le 1mm de pupille de sortie c'est parfois trop petit suivant les astres observés, pas la peine de pousser mémé avec une bino, on récupérera le nécessaire

 

Ben justement, Dragesco prônait les petites pupilles de sortie, typiquement 0,7mm ou moins, se basant sur les travaux d'Arnulf à propos des défauts de l'oeil.

Sauf que le choix du grossissement est un compromis, certes plus la pupille est petite et plus on masque les défauts de l'oeil (de la même façon qu'on diaphragme un instrument), mais d'un autre côté ce faisant on réduit l'éclairement rétinien ce qui réduit l'acuité (car l'acuité visuelle n'est pas une constante, elle est fonction de l'aspect de l'image et ... de l'éclairement rétinien).

Si la luminance de la planète le permet, descendre sous le mm de pupille peut être très bénéfique, surtout en bino !

Pour ceux que ces considérations intéressent, je conseille la lecture du bouquin "Vision", de Buser et Imbert, qui est un recueil de moultes expérimentations psychophysiologiques.

Et si vous n'avez pas l'envie de vous attaquer à ce pavé, il y a un topo sur tout ça, adapté à notre usage, avec les luminances des planètes, les grossissements, les éclairements rétiniens, l'acuité et la sensibilité aux contrastes qui en découlent etc... dans un bouquin qui s'appelle Astronomie Planétaire ;)

Et en plus même pas besoin de lire l'anglais, elle est pas belle la vie ?

 

Fred.

Edited by fred-burgeot
  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, STF8LZOS6 a dit :

Il nous emmerde JM-fluo avec ses comparaisonsxDxD...

Cela ne t'empêche pas de poster ! ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/11/2019 à 12:29, Olili a dit :

Comparer la vision de la Lune avec une AP-155 vs SC 280 n'est pas complètement dénué de sens

Merci :-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Olili a dit :

Encore un qui n'a jamais observé au travers d'une bonne APO

Je rigole et je laisse le soin à JD de te répondre ;-)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Olili a dit :

Et visiblement, tu n'as jamais observé non plus au travers d'une bino

De nouveau une rigolade et je laisse le soin à JD de te répondre  ;-)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, lyl a dit :

oui mais il ne parlait pas de bino, j'ai pas vu ça moi. Texereau c'est pareil.

Donc pourquoi le citer si tu ne te places que dans le contexte bino ?

Ce qui d'ailleurs ne change rien.

Edited by fred-burgeot

Share this post


Link to post
Share on other sites

En mode Bino avec la 102 mm FL, je suis au top sur Jupiter à 0,7 mm, le 0,5 mm c'est trop ! Il me reste à tester le 0,6mm ;-) Peut-être ce soir ;-) Je testerai aussi le 0,4 mm mais seulement sur la Lune ;-) 

NB : pour le 0,3 mm je n'ai pas les oculaires pour le faire en bino !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, lyl a dit :

En microscopie on éclaire au mieux, c'est pas la source qui manque

 

Une tête bino ne se justifie pleinement qu'en lunaire ou en planétaire, là où la liumière "abonde". Je ne pourrais plus jamais observer les planètes en monoculaire depuis que j'y ai goûté. Des détails furtifs avec un oeil sont confirmés sans doute possible avec une bino, fini d'avoir un oeil fatigué,... Et quel confort d'observer les deux yeux ouverts! Notre cerveau n'est-il pas fait pour ça? En ciel profond, à part sur M13 peut-être, l'expérience est décevante... évidemment.

Share this post


Link to post
Share on other sites

.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Olili a dit :

Je ne pourrais plus jamais observer les planètes en monoculaire

100 % d'accord avec toi :-)

NB  :  la Lune aussi ;-)

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.