jm-fluo

C11 vs AP 155 en visuel sur la lune !

Recommended Posts

il y a 14 minutes, Christophe Pellier a dit :

Voilà à quoi ressemblait vraiment la planète au mois d'août sur une image traitée correctement

 

Merci Christophe. Toujours là quand il faut! A l'oculaire, nous savons que la visibilité des détails peut être supérieure. Je me rappelle avoir joué cette nuit-là avec des filtres colorés pour augmenter le contraste et tenter d'apercevoir des détails sur la surface de Mars. 

 

Quoi qu'il en soit, je ne sais pas où jm-fluo a été chercher que j'avais dit avoir vu de fins détails tels qu'en dehors des périodes de tempêtes de sable. J'ai juste affirmé que les images étaient magnifiques et parfaitement tranchées même à fort grossissement. Les principales configurations de la surface de Mars étaient somme toute visibles. Sur Jupiter et Saturne par contre, les détails fusaient, je le confirme! Te rappelles-tu que j'avais envoyé sur la liste une image de Saturne capturée cette nuit-là sur laquelle une tempête polaire avait été identifiée, un exploit pour 150mm avait dit Marc.

 

P.S. Je me suis promis de construire un observatoire pour le Mewlon-300 pour la prochaine opposition de Mars de 2020! J'espère honorer ma promesse et pouvoir me relancer dans l'imagerie planétaire HR. Ca me démanche...

Edited by Olili
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

à l’instant, Olili a dit :

J'ai juste affirmé que les images étaient magnifiques et parfaitement tranchées même à fort grossissement. Les principales configurations de la surface de Mars étaient somme toute visibles. Sur Jupiter et Saturne par contre, les détails fusaient, je le confirme!

Je me souviens très bien de cette nuit-là, c'était pareil en Bretagne, des images hallucinantes même à 15° de hauteur, Saturne sans turbulence au coucher du Soleil...

 

s2018-08-15_20-52_rgb_cp.pngmars2018-08-15_23-19_rgb_cp.png

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Christophe Pellier a dit :

Je me souviens très bien de cette nuit-là, c'était pareil en Bretagne, des images hallucinantes même à 15° de hauteur, Saturne sans turbulence au coucher du Soleil...

 

Ne m'en parle pas! J'ai râlé de ne pas avoir sorti le 300mm cette nuit-là, 300 que j'aurais pu pousser dans ses derniers retranchements. Ce n'est pas tous les jours avec un tel diamètre! Mais trop tard, il aurait mis trop longtemps à se mettre à température et j'ignorais que les conditions allaient durer toute la nuit. Cependant, j'ai découvert (et encore...) les limites d'une APO-150. Quel régal... un truc de fou que cette nuit-là.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout était dit à mon avis dès la présentation du lien expliquant le r0 proposé par D. Vernet. Par contre au vu de la nature physique de la turbulence peut-on imaginer que le r0 varie dans l'espace et dans le temps, de sorte que l'on ne sera pas exactement dans les mêmes conditions avec une 155 et un C11 le même soir, à quelques mètres de distance, ou dans le temps en passant de l'un à l'autre ? Faut-il considérer pour le r0 une connotation statistique ?

Comme déjà dit, les soirs peu turbulents, le 300 reprend facilement l'ascendant, notamment sur Jupiter. Mais en moyenne, la FC-100 semble moins sensible aux conditions en ce qu'elle offre plus fréquemment des images stables, fines, contrastées.

 

Ceci dit, dans les moments calmes à voir ce que peut donner déjà une FC-100 en lunaire ou planétaire je n'ai pas trop de doutes sur les dires de notre ami pour une APO 150.

Edited by etoilesdesecrins
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/11/2019 à 07:18, aubriot a dit :

si quelqu’un a un 10 pouces et qui passe dans le coin  je suis intéresse de savoir à quel grossissement il a pu aller car je voulais perfectionner ma collimation .

 

J'utilise un Zeiss abbe 6mm pour l'obsevation lunaire classique sur mon Newton 250mm F/D 6,3 optique Astam. Ce grossissement de 407x + filtre jaune est très agréable car il m'offre le meilleur rapport finesse / luminosité / résolution. Il m'arrive de pousser l'amplification jusqu'à 580x avec des détails encore tranchés mais subissant une perte de luminosité et une perte de contraste par rapport à G=407x,  bien décelable sur rima Marius par exemple. Il m'arrive souvent de pousser à 480x et plus rarement à 530x sur la Lune. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Olili a dit :

lorsque les conditions sont au top, ce que ne fera pas un C11 de "qualité standard". Et la nuit où les conditions seront optimales, je serais curieux de voir si le "C11 standard" tient la route en VISUEL LUNAIRE et PLANETAIRE face à une APO-150.

 

J'ai eu ça une fois, sur Mars, le C11 était devant la TEC 160 pendant 1h, quand Mars était au plus haut.

Nagler 5T6 sur le C11 et XW 3.5 sur la TEC 160 ED.

 

Les 2 instruments mis dans les meilleures conditions :

- C11 mise en température longue et collimation à la figure d'Airy juste avant l'observation

- TEC 160 stockée à la verticale. Elle n'aime pas trop être stockée à l'horizontale. Les lentilles se décalent un peu et mettent du temps à se recaler.

D'ailleurs on a un peu le même phénomène avec l'AP155, mais elle se recale beaucoup plus vite quand on la pointe vers le ciel.  La TEC peut mettre des jours si elle est fâchée.

Edited by olivdeso
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, olivdeso a dit :

TEC 160 stockée à la verticale. Elle n'aime pas trop être stockée à l'horizontale. Les lentilles se décalent un peu et mettent du temps à se recaler.

D'ailleurs on a un peu le même phénomène avec l'AP155, mais elle se recale beaucoup plus vite quand on la pointe vers le ciel.  La TEC peut mettre des jours si elle est fâchée.

Tu le vois comment car je vais y prêter attention avec la LZOS 152mm. Il ne me semble ne pas avoir observé quoi que soit. Elle est stockée au sol à l'horizontale.

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, olivdeso a dit :

le C11 était devant la TEC 160 pendant 1h, quand Mars était au plus haut

 

Intéressant ton retour d'expérience. Comme quoi, une bonne APO-160 se défend bien par rapport à un C11. On n'est loin du massacre que laissent sous-entendre certains. Et comme tu le précises aussi, il faut vraiment que les conditions soient optimales au niveau des instruments (collimation, mise à température) et surtout au niveau du ciel pour que le C11 marque la différence. 

 

Ca résume bien ce que l'on ne cesse de dire depuis toujours. L'avantage d'une lunette est qu'elle est rapidement opérationnelle et se révélera toujours supérieure en termes de stabilité d'image et de répétabilité des performances. Ce qui est moins vérifiable avec un télescope. 

 

  • Like 2
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, STF8LZOS6 a dit :

 

Il y a 8 heures, olivdeso a dit :

TEC 160 stockée à la verticale. Elle n'aime pas trop être stockée à l'horizontale. Les lentilles se décalent un peu et mettent du temps à se recaler.

D'ailleurs on a un peu le même phénomène avec l'AP155, mais elle se recale beaucoup plus vite quand on la pointe vers le ciel.  La TEC peut mettre des jours si elle est fâchée.

Tu le vois comment car je vais y prêter attention avec la LZOS 152mm. Il ne me semble ne pas avoir observé quoi que soit. Elle est stockée au sol à l'horizontale

 

 

Il y a peut-être encore un autre phénomène dans le cas des lunettes (?) mais si c'est comme pour les miroirs de réflecteurs (Newton...) ça se manifeste par de l'astigmatisme dû au fait que les surfaces en verre se tassent volontiers si elles sont stockées longtemps (plusieurs jours) perpendiculairement au sol...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le point commun avec les deux lunettes citées, c'est qu'elles ont toutes les deux des objectifs triplet "huilé" ;-)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, jm-fluo a dit :

Le point commun avec les deux lunettes citées, c'est qu'elles ont toutes les deux des objectifs triplet "huilé" ;-)

 

Me suis posé exactement la même question! Peut-on s'attendre à un problème similaire avec une FCT qui est un triplet air-spaced? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Olili a dit :

Peut-on s'attendre à un problème similaire avec une FCT qui est un triplet air-spaced? 

Avis personnel, aucun problème de position de stockage avec les triplet air-spaced, style LZOS, TAKA etc ... A confirmer bien sûr ;-)

NB / les triplets "huilés" ne sont pas nombreux, à part : ZEISS, AP, TEC et CFF, j'en vois pas d'autres ! Technique pas facile à maitriser ;-)

 

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites

.

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce post pose presque la question qui consisterai à se trouver un C11 ou C14 d’occase, et de le modifier complètement du point de vu mécanique pour le rendre quasiment 'indécollimatable". J'invente des mots maintenant. Tu vois où tu nous amènes JM.

Refaire une collimation à chaque mouvement du tube pour faire par exemple des étoiles doubles, cela me semble vraiment scabreux, surtout entre 0.5 et 1" d'arc. Est-ce vraiment le cas ce désalignement intempestif, ou de l'intox anti SC? J'ai de plus en plus de mal à y voir clair, bien que j'ai le sentiment que c'est vrai, avec un miroir primaire mobile non collimatable(encore un mot nouveau). Mais un sentiment n'est pas une preuve...

Encore un sujet de réflexion si l'on veut monter en diamètre sans trop se faire suer en HR, et en ayant un tube compact. Sinon, c'est le newton.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, STF8LZOS6 a dit :

un sujet de réflexion si l'on veut monter en diamètre sans trop se faire suer en HR, et en ayant un tube compact. Sinon, c'est le newton.....

 

C'est peut-être aussi pour ça que Takahashi a choisi la formule optique "Dall-Kirkham" :

 

- compact

- moins sensible à la collimation qu'un Cassegrain pur

- meilleure stabilité d'images qu'un Schmidt-Cassegrain

- parfaitement corrigé sur l'axe => adapté à la HR 

- pas de lame de fermeture

- mise à température plus rapide qu'un SC de diamètre équivalent

- plus léger qu'un Schmidt-Cassegrain de diamètre équivalent

- pas (beaucoup moins) sensible à la rosée

- plus économique à réaliser

 

Bref, un excellent compromis! Pas cons les gars de chez Takahashi ;)

 

Edited by Olili
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Olili a dit :

C'est peut-être aussi pour ça que Takahashi a choisi la formule optique "Dall-Kirkham".

 

Il faut surtout que le primaire ne se balade pas... sur un SC le secondaire est aussi sphérique.

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, jm-fluo a dit :

NB / les triplets "huilés" ne sont pas nombreux, à part : ZEISS, AP, TEC et CFF, j'en vois pas d'autres ! Technique pas facile à maitriser ;-)

L'espacement est-il suffisant pour que l'huile s’accumule vers le bas par gravité? Il est bien connu par la théorie que la viscosité des fluides augmente très sensiblement dans le parois minces. Si vraiment un astigmatisme c'est produit du fait d'un stockage prolongé, on doit pouvoir solutionner le problème en positionnant pendant quelques heures avec le tube en position verticale, tube vers le bas, au chaud à l’intérieur, ce qui devrait augmenter sensiblement la remise en forme du fluide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19/11/2019 à 21:50, Olili a dit :

Je ne remets pas en cause les compétences des collègues. Pénible... Peut-être que le seeing était tout bonnement pourri! 

 

 il faut voir aussi la hauteur de Mars , moi elle était à 10° de hauteur ! au chili avec le 1m  elle n'était pas à la même hauteur !

 polo

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, zeubeu a dit :

Il faut surtout que le primaire ne se balade pas... sur un SC le secondaire est aussi sphérique.

C'est le cas aussi sur les mak russe, mais ce n'est pas pour autant que la collimation change....

 

PS: il y a là un sujet de réflexion pour toi ....

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, polo0258 a dit :

 il faut voir aussi la hauteur de Mars , moi elle était à 10° de hauteur !

C'est sûr que mars à 10°, c'est pas le top, la tempête de sable devient même anecdotique ;-) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, polo0258 a dit :

il faut voir aussi la hauteur de Mars , moi elle était à 10° de hauteur ! au chili avec le 1m  elle n'était pas à la même hauteur !

 

Bien sûr Polo, mais dans ce cas précis on parlait d'une nuit exceptionnelle d'août 2018 durant laquelle le seeing était voisin de 10/10 même à 15° de hauteur dans le Nord de la France et en Belgique alors que Mars présentait un diamètre apparent de 23". La photo qui servait de "preuve" que la surface de Mars était couverte de poussière, avait été capturée en novembre alors que Mars présentait un diamètre apparent de 10" et probablement lors de conditions de seeing très moyennes, voire mauvaises. Bref, photo inexploitable et inadaptée aux raisons de la discussion.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, polo0258 a dit :

j'avais fait une animation en ir le 24 juillet :

et en visuel, tu avais quoi? Autant de détails par moment, ou quelques choses de très flou? Car on colporte la rumeur qu'en visuel c'est beaucoup moins bien qu'en imagerie. Ce n'est pas le cas pour une apo de 152mm. c'est totalement faux pour les objets hauts dans le ciel.

 

PS: Je n'ai pas observé Mars en visuel cette année (une seule fois), mais très déçu avec quelques vagues formations et la calotte polaire, mais beaucoup trop basse et je ne sais pas utiliser l'ADC. D'ailleurs, je n'en avais pas à l'époque.

 

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.