jm-fluo

C11 vs AP 155 en visuel sur la lune !

Recommended Posts

Je m'excuse d'intervenir sur cette phrase, mais on ne creuse pas un trou, il est défa creusé non ?  Je blague bien sûr :P  Et qu'est-ce qu'un trou ?     C'est une absence entourée de présence!!! Fallait y penser hein   xD

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

.

Edited by lyl
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on voit la différence de prix entre le triplet 140 ( 1950$) et le doublet de 160 (5500$), je n’ose imaginer le prix d’un 180 ou d’un 200mm !

 

 

Edited by CASTOR78

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, ALAING a dit :

Ben simplement pour la correspondance avec la vision à l'oeil nu :)

Je suis assez d'accord avec @ALAING et @CASTOR78encore une fois. Je dirai même que toutes images ciel profond doit-être aussi bien orientée avec une règle à définir. Ce serait plus facile pour faire des comparaisons entre les images des uns et des autres. Il y a une règle pour les  étoiles doubles, et il devrait y avoir une règle pour le reste, et pourquoi pas la même. J'ai volontairement mis à l'envers car dans le cours ou j'ai extrait l'image ce n'était pas dans le bon sens, et cette orientation peut en perturber plus d'un. Mais elle a le mérite d'exister.

 

 

 

KsiUMabis.jpg

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question pour lyl:

 

Dans le spot diagramme, tous les spots ne sont pas inscrits dans le cercle imaginaire de la tache de diffraction (pour le diamètre, dessiné en noir) y compris "on focus".

Est-ce qu'il serait juste alors de dire que cela correspondrait à un instrument parfait (en tout cas sur la plage 470~650nm) mais de diamètre inférieur (i.e. avec une tache de diffraction plus grosse) ?

Et avec une tache 20% plus grosse (à la louche), cela correspond à un instrument 20% plus petit (de mémoire la tache de diffraction évolue à la même puissance que le rayon). D'où l'importance de filtrer (+focus) pour faire de la HR  en RGB ? Mais en "L" ce sera compliqué.

 

Par contre je suis impressionné par le fait que le spot diagramme évolue peu sur le champ !

 

 

Marc

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, STF8LZOS6 a dit :

Je dirai même que toutes images ciel profond doit-être aussi bien orientée avec une règle à définir.

 

Oula tu va te faire des ennemis toi !! :-)

Parce qu'entre les fausses couleurs psychédéliques fluos du SHO, les inversions miroirs, les mauvaises orientations et même maintenant de la fausse 3D, ya du boulot....

 

Fred

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, zeubeu a dit :

Oula tu va te faire des ennemis toi !! :-)

Non, des contradicteurs bons enfants, oui, un peu moqueurs parfois, mais à juste titre aussi, irrités aussi peut-être parce que je peux toucher un "business model" mais cela reste amical....

 

PS: je suis allé voir le site de ISTAR et j'ai vu que nos pointures françaises en HR ont été adeptes (le sont peut-être encore aussi aujourd'hui) de grosses lulu. Comme quoi les meilleurs ont aussi fait des erreurs. Alors les novices comme moi, on peut les pardonner, ils ne savent pas ce qu'ils font.....par contre, si ils persistent avec du plus gros, là l'erreur mérite sanction, comme disait mon DG à une époque.xD

 

 

Ajout: Et j'irai même jusqu'à penser que si ils sont les meilleurs d'entre nous, c'est parce qu'ils ont eu entre les mains et su exploiter à fond de grosses lulu de qualité, ce qui leur a permis de progresser dans la bonne direction ensuite avec de gros réflecteurs en HR, pour lesquels ils est bien plus complexe d'en extraire « la substantifique moelle » . C'est beau hein comme remarque.

Edited by STF8LZOS6
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, STF8LZOS6 a dit :

Je dirai même que toutes images ciel profond doit-être aussi bien orientée avec une règle à définir.

 

Ben oui . . . mais non :)

Le problème est différent ;) déjà, on a pas de référentiel à l'oeil nu ;)

Il y a souvent des problèmes de cadrage, soit pour orienter au mieux l'objet sur le capteur, soit pour avoir plusieurs objets sur le capteur ou l'environnement de l'objet, soit pour des raisons techniques * ;)

Bonne journée,

AG

* sur ma dernière image du sorcier, j'ai été obligé de stopper les prises de vues à cause de ma roue à filtres qui est venue en contact avec le pied ! Je n'aurais pas eu le problème en retournant la caméra ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, ALAING a dit :

Ben oui . . . mais non :)

Le problème est différent ;) déjà, on a pas de référentiel à l'oeil nu ;)

Il y a souvent des problèmes de cadrage, soit pour orienter au mieux l'objet sur le capteur, soit pour avoir plusieurs objets sur le capteur ou l'environnement de l'objet, soit pour des raisons techniques * ;)

Bonne journée,

AG

* sur ma dernière image du sorcier, j'ai été obligé de stopper les prises de vues à cause de ma roue à filtres qui est venue en contact avec le pied ! Je n'aurais pas eu le problème en retournant la caméra ;)

Argument contre N°1.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, STF8LZOS6 a dit :

Je dirai même que toutes images ciel profond doit-être aussi bien orientée avec une règle à définir.

En général Nord en haut, Est à gauche

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut arrêter ces conneries de nord et de sud ! Une fois pour toutes, le nord, suivant comment on est tourné, ça change tout !

 

perceval.jpg.d72a99871cd42bca27e7603a8ed8be68.jpg

pour ceux qui n'avaient pas la ref xD

Edited by Malik

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas simple effectivement quand toute l'information est repartie sur tout le capteur.

 

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, PETIT OURS a dit :

, merci ;) 

et pour le ciel d'en bas, c'est pareil? 

 

oui par convention dans les papiers scientifiques on met toujours dans le même sens.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, CASTOR78 a dit :

Quand on voit la différence de prix entre le triplet 140 ( 1950$) et le doublet de 160 (5500$), je n’ose imaginer le prix d’un 180 ou d’un 200mm !

Oui tu as raison les grosses APO n'ont jamais été données. Après il reste le marché de l'occasion ;-)

De mémoire sur les PA nous avons vu ; 

TEC 180 FL à 16600 euros

APM LZOS 203 f7  19800euros

APM-LZOS 203 mm f/9 vers 20000 euros je n'ai plus le prix exact, mais cette dernière est partie assez rapidement ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avant de répondre plus précisément, ce témoignage ne concerne qu'un cas particulier (observateur, conditions, objet observé), à un instant T (et ce sans parti pris de mon côté). Il faudrait voir si cela est reproductible.

Ici c'est un C11 mais j'avais cru comprendre que le C9 n'était pas régulier comme tube. son grand frère aurait-il les mêmes défauts ? Faut voir la régularité de la prod.

 

Allez, hop, c'est parti pour 1000 posts sur un réfracteur 4-5 pouces, euh ...6 pouces versus un gros télescope ! :D

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/11/2019 à 19:00, Thierry Legault a dit :

Côté images, il y a aussi ce que sort Dany Cardoen avec son 1m, ce n'est pas fréquent mais quand il sort quelque chose ça dépote grave, les C14 peuvent aller se rhabiller et je ne parle pas d'une 155 !

 

On parle de 1 m ici ? je croyais que c'était 155 vs C11

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, etoilesdesecrins a dit :

je croyais que c'était 155 vs C11

C'est bien de le rappeler. Il doit bien y avoir ici quelqu'un qui a eu les deux types d'instrument?

Si il n'y a pas vraiment à discuter sur le fait que le diamètre prime toujours, même si on peut pinailler sur la qualité standard, et mini/max du C11, c'est surtout sur le fait d’être en mesure de l'exploiter souvent à l'optimum en HR qui est le problème. Cela dépend du site d'observation, comme la turbulence atmosphérique, ainsi que de la maîtrise et de l'expérience de l'utilisateur, qui sont pour moi les deux gros maillons faibles de la chaîne de remontée de l'information.   La sont les questions. Que faut-il faire alors? Sa propre opinion en expérimentant les deux types de tube, et pas sur une journée comme on peut le lire pratiquement tout le temps, mais sur des mois, à moins d’être surdoué, ou chanceux question météo, ou avoir un à priori de départ. Je suis classé comme pro APO, parce que j'ai une 152, mais j'ai aussi un 200 qui me pose un peu plus de problèmes. Si les problèmes de maîtrise de l'instrument deviennent difficiles, et croissent de manière exponentielle avec le diamètre de l'instrument, autant rester avec 150/200.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, STF8LZOS6 a dit :

C'est bien de le rappeler. Il doit bien y avoir ici quelqu'un qui a eu les deux types d'instrument?

j'ai déjà répondu plus haut. j'ai eu chaque tube pendant des années.

 

En visuel je préfère....le dobson 400.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, olivdeso a dit :

En visuel je préfère....le dobson 400.

Sur quoi?

 

https://www.telescope-optics.net/seeing_and_aperture.htm

image.png.4e9bb175235a5653703ab6eba6f30a0c.png

 

FIGURE 77: Illustration of a point source (stellar) image degradation caused by atmospheric turbulence (linear pattern size, identical f-ratio). Left column shows best possible average seeing error in 2 arc seconds seeing (r0~70mm @ 550nm) for four aperture sizes. The errors are generated from Eq. 53-54, with 2" aperture having only the roughness component (Eq. 54), and larger apertures having tilt component added at a rate of 20% for every next level of the aperture size, as a rough approximation of its increasing contribution to the total visual error (the way it is handled by the human eye is pretty much uncharted territory). Columns to the right show the possible range of error fluctuation, between half and double the average error. Best possible average RMS error is approximately 0.05, 0.1, 0.2 and 0.4 wave, from top to bottom (the effect would be identical if the aperture was kept constant, and r0 reduced). The 2" aperture is little affected most of the time;  4" is already mainly below "diffraction-limited", while 8" has very little chance of ever reaching it, even for briefly. The 16" is, evidently, affected the most; D/ro ratio for its x2 error level is over 10, resulting in clearly developed speckle structure (magnification shown is over 1000x per inch of aperture, or roughly 10 to 50 times over the practical limits for 2"-16" aperture range, respectively. Also, since the angular blur size is inverse to the aperture size, the x2 blur in the 16" and 2" aperture are roughly of similar size angularly).

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, etoilesdesecrins a dit :

Allez, hop, c'est parti pour 1000 posts sur un réfracteur 4-5 pouces, euh ...6 pouces versus un gros télescope ! :D

Cool :-) Mais c'est pas sûr ça, ça dépend pas de nous ;-)

NB : on aurait bien fait 2000 posts mais on n'a pas pu ! Et en plus je me suis chopé un avertissement, merci les gas ! re mdr

Edited by jm-fluo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, etoilesdesecrins a dit :

On parle de 1 m ici ? je croyais que c'était 155 vs C11

Non t'inquiètes tu es sur le bon post ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.