• 0

Question

Bonjour,

Je suis en voie d'acheter un telescope 150/750 sur monture EQ5 ou EQ3-2,

Et je me demandais si on pouvait juste monter un appareil sur la monture (pour faire de la voie lactée par exemple) sans qu'il y ait le télescope.

Pourrait-on me l'indiquer ?

Merci d'avance,

Bonne journée/Soirée,

Onhenriquanne..

Share this post


Link to post
Share on other sites

4 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

bonjour,

oui, c'est possible un appareil avec un objectif.

IL y a aussi des montures de voyage comme la Sky-Watcher Star Adventurer qui dans ce cas qui pourraient t'intéresser.(alimentation et trépied en plus .....)

cordialement

Louis

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

Merci pour cette réponse,

En gros j'ai aussi un objo jsp/250mm et un 24/50mm, cela aurait été de le rajouter sur la monture pour faire des longues pause à grands angles (sans acheter une 2e monture, je connaissais déjà la Star Adventurer, d'ailleurs j'avais pensé en acheté une mais j'ai plutôt penché pour une monture pour un telescope...). Donc ce serait possible ?

Cordialement;

Robin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

mon humble avis très personnel ...

t'as pas l'air d'avoir vu beaucoup de telecopes dans ta vie ... C'est pas une critique hein..juste un manque d'experience, légitime quand on débute ;)

Un petit conseil, va faire un tour dans une asso astro de ton coin..... va voir differents telescopes/montures/pratiques!
tu apprendras la mise en station, le reperage dans le ciel, et les astuces pour la photo du ciel ....
tu verras qu'il y a une tonne de points importants a voir ...Bien plus que la surface du trepied ou qu'une simple queue d'aronde avec une vis kodak! 

Edited by xavier2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 02/11/2019 à 19:47, Onhenriquanne a dit :

Donc ce serait possible ?

 

Oui ... et si nécessaire, un peu bricoler. :)

 

Perso, pour ma monture ( qui certes n'est pas une Skywatcher ), j'ai fait plusieurs "plaques" équatoriales ( en contre-plaqué de 15 mm d'épaisseur ) :

 

 

- Une plaque pour objectif de 50 mm. ( je n'ai pas de photo en rapport )

 

- Une autre plaque pour un téléobjectif de 400 mm ( avec chercheur + système de guidage ) :

 

5dcd60dbb53ef_Sanstitre.jpg.a5d47315d345ca9f9e01f51bd83ab408.jpg

 

 

- Et une troisième plaque pour un télescope Maksutov 127/1500 ( avec chercheur + système de guidage ).

 

 

Remarque : veiller à bien positionner les divers organes afin d'avoir un bon équilibrage.

 

Edited by fljb67
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Loup Lunaire
      Bonjour le slunaires,
       
      Juste avant de partir travailler, un beau ciel coupé en partie basse par les nuages et le bleu.
      Pour la lune en gros plan n' ayant pas le temps de faire ce qu'il faut , l'image est brute en one shot sans retouche.
       
      En l'absence de PetitOurs, je vous souhaite un beau ciel et bonne chance aussi.
       

       
       
       

       
       
      Bon ciel lunaire
    • By Alexandre_Itic
      Salut à tous,
       
      Suite au dernier stage AIP et vu la météo, j'ai repris le traitement d'une image que j'avais faite en 2016.
      Je n'étais pas entièrement satisfait de cette image qui accumulait pourtant plus 33h de poses avec 38 x 1200" en Ha, 31 x 1200" en SII et 31 x 1200" en OIII (avec une G4 16000 et une FSQ106)...


      Je n'ai pas repris le prétraitement (j'aurais du mais je n'ai plus les masters...), j'ai juste refait le mixage SHO et travaillé sur la luminance.
      Voilà le résultat (la full en cliquant sur l'image):

       
      J'ai fait une version annotée (visible ici) parce qu'il y a quand même du monde dans le champs (c'est d'ailleurs pour ça que le cadrage est pas top, il fallait caser tout le monde ).
      Il y a même une petite nébuleuse planétaire à droite de M38, PN A66 9 (plus de détails ici)
      Voilà, j'espère que cette nouvelle version vous plaira (même si elle a encore des défauts...)
       
      Amitiés et bon ciel (il faut y croire...) à tous ,
       
      Alexandre
    • By dudugaz
      Lien Astro-Physics : https://astro-physics.info/products/mounts/mach1gto/mach1gto-cp3.htm
                                          https://astro-physics.info/products/mounts/mach1gto/mach1gto-cp4.htm
      Lien Optique et Vision : http://www.ovision.com/AstroPhysics_Mach1GTO.html
       
      Cette monture a été mise sur le marché dans sa première version, avec le boitier GTOCP3, en 04/2007. Avec son poids (13kg), la possibilité de séparer l'axe RA et l'axe DEC et sa capacité de charge de 20kg, elle était parfaitement adaptée à un usage nomade. Sur le superbe trépied Eagle (12kg) de 2008 et avec le viseur polaire RAPAS  de 2015, sa mise en oeuvre est particulièrement aisée. On peut aussi aujourd'hui y adjoindre un routeur Wifi comme le SkyFi3 pour la piloter partiellement avec un smartphone et une application telle que SkySafari.
      Une nouvelle version  avec le boitier GTOCP4 qui, en plus des connexions RS232, permet des connexions RJ45, USB et Wifi  est sortie en mai 2018. Des évolutions au niveau des moteurs et de l'entrainement a permis, entre autres et à poids constant pour la monture, une meilleure capacité de charge à 25kg.
      L'AP Mach1 n'est plus fabriquée depuis 2019 et est remplacée par l'AP Mach2.   
    • By Julien JURCZAK
      Bonjour à tous,
       
      Petit nouveau sur le forum, je ne fais pas d'astro mais je suis concerné par les mêmes problématiques que vous pour le processing des images.
      Je cherche à imager un objet 2D par transmission avec une caméra CMOS, avant et après noircissement. Je soustrairai ensuite les 2 images pour avoir le signal "vrai" en ADU, permettant de remonter à l'information que je souhaite.
      Je corrige avec un flat où je suis la fameuse règle du 50-70% de saturation max de mon capteur 16 bits, soit une valeur comprise entre 30000 et 45000 (je me pose encore la question si le dark est nécessaire car ma caméra est refroidie, j'ai un fort éclairement et mon temps d'expo est très court, de l'ordre de 15ms, mais c'est une autre question).
      Pour un réglage de temps d'exposition donnant un flat de 45000, mon objet avant noircissement à une valeur d'ADU de 25000 environ. Si je divise pixel à pixel, je me retrouve  avec une valeur <1, ce qui réduit très fortement la dynamique. D'autant plus qu'après je dois soustraire par la même chose pour mon objet noirci.
       
      Comment gérez-vous les flats? Vous le normalisez par rapport à une valeur moyenne ou médiane pour ensuite diviser votre image raw par ce mapping, afin de conserver une bonne dynamique?
      Que me conseillez-vous dans mon cas?
       
      Merci d'avance !
       
       
    • By dudugaz
      Lien Astro-Physics : https://www.astro-physics.com/mach2gto
      Lien Optique et Vision : http://www.ovision.com/AstroPhysics_Mach2GTO.html
      Sous réserves des documentations à venir pour la Mach2, le boitier GTOCP5 et le clavier et sur les informations recueillies sur les forums AP, Il semble que cette monture soit totalement nouvelle à bien des égards par rapport aux montures précédentes et même les précédents supports d'encodeur. Là où étaient utilisés auparavant des servomoteurs et des engrenages, sont utilisés des micro-actionneurs sans balais et des entraînements par courroie dans le Mach2. Ils réagissent différemment aux commandes de boucle et il y a différents logiciels pour les contrôler.
      Parallèlement au développement de la monture, il y a également un nouveau logiciel de clavier pour le Mach2 car certaines opérations sont différentes des supports d'encodeur précédents. Certaines fonctions sont désormais automatiques et ne peuvent pas être réglées par le client - comme la reprise depuis ParkX ou de la position actuelle.
      Et ont été également ajoutées de nouvelles fonctionnalités au clavier pour le rendre beaucoup plus facile à utiliser avec  des fonctions de modélisation, de correction de suivi et de correction d’orthogonalité.
      Voici aussi quelques photos complémentaires de cette monture et du clavier
       
       
      APMach2_1.mp4
  • Images