Sign in to follow this  
oli14

Modification PST sur C14

Recommended Posts

Bonjour,


J'essaie de réaliser une modification PST sur un C14 avec un filtre ERF de 160 hors axe, un étalon PST et un BF 1800 Lunt.

 

Voici quelques informations avant de vous exposer mon problème :

 

J'ai déjà réalisé une modification PST : filtre ERF 160 / Lunette 152 Tecnosky (F/D=5,9)/ Glasspath x1,7 (pour remonter le rapport F/D proche de 10)/ Fabry Perrot PST / BF 1800.

 

J'ai également fait la modification suivante  : filtre ERF 160 / Lunette 152 Tecnosky/ Fabry Perrot DSII (le double stack de la Lunt 80) / BF 1800.
La seconde modification me semble mieux fonctionner mais cela manque encore de contraste à mon goût.

 

Pour la modification Lunt, j'aimerai bien double stacker, mais je ne sais pas s'il est possible d'accéder et d'ôter le filtre ERF devant l'étalon de la Lunt 80 d'origine. Car actuellement cela me fait deux ERF celui de 160 et celui devant l'étalon interne de la 80  et je pense que cela devient sombre.
 

Image faite avec la modification 152 DSII,  une barlow 2,5 et une ASI 174 :

 

5dbd84091b96e_soleil_28septembre2019_152_lunt_simplestack_barlow_2.5_2.jpg.21fb3e149e84ce98325690cd98fab97d.jpg

 

 

Image faite avec la modification 152 DSII, une barlow x5 et une ASI 174 :

 

soleil_16octobre10h51tu.jpg.b5149a3e09eefa32a00f1e519fcd1ef7.jpg

 

 

Concernant la modification 152 PST je suis un peu décu, l'explication vient peut-être du fait que je pars d'une lunette à F/D 5,9 même si je lui adjoint un glasspath 1,7 .

Je me suis dit donc dit que ce serait bien d'essayer sur mon C14 qui est à F/D=11.

 

Cela me permettrait certes d'être limité à 160 (un peu moins car une petite partie de l'erf est eclipsée par le support du secondaire) mais de bénéficier de la longue focale et éviter d'utiliser des barlows.

Je suis donc parti sur une modification hors-axe pour le filtre ERF :

 

3.jpg.21af95a0cbbf5f3b01a08e9d7c2fcdf6.jpg

 


J'ai fait un test ce matin : impossible de faire la mise au point. J'ai essayé pas mal de chose (y compris ôter le porte oculaire, des bagues allonges, tourner la molette de réglage du C14 dans un sens ou un autre), je ne parviens pas à la MAP. Je crains que pour y parvenir je doive entrer l'étalon du PST dans le C14 ce qui n'est pas possible.

4.jpg.fdb43a2d150afbc801e404c3007e7728.jpg

 

 

Quand je laisse uniquement l'ERF et le C14 (donc sans l'étalon) pour voir ou est le point focal sur un support, il diminue plus je m'approche de l'entrée du C14, sans jamais parvenir a un point net, mais je ne sais pas si c'est la bonne approche.

 

5.jpg.a65277be069c36ebddcc79820f10a241.jpg


Je respecte sinon les 20 cm entre l'étalon et le BF (et cette distance fonctionne sur ma modification PST 152).

 

Quand je vois des modifications C8 ou C11, j'ai l'impression au contraire qu'ils ajoutent beaucoup de bague a l'arrière or dans mon cas le faisceau semble augmenter plus je m'éloigne j'ai donc l'impression de devoir aller dans  le sens contraire.

 

Merci de votre aide.

 

Olivier

 

 

Edited by oli14

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Déjà un C14 obturé à 160 fonctionne à F/D 24. On est loin du F/D 10 nécessaire pour le PST... Fausse piste.

 

Il y a 6 heures, oli14 a dit :

Concernant la modification 152 PST je suis un peu déçu, l'explication vient peut-être du fait que je pars d'une lunette à F/D 5,9 même si je lui adjoint un glasspath 1,7

 

F/D 5,9 avec un glasspath x1,7 ça donne F/D 10  donc c'est bon. Par contre tu utilises un BF Lunt. Essaye un Coronado, c'est plus lumineux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 19 heures, Bernard Augier a dit :

Déjà un C14 obturé à 160 fonctionne à F/D 24. On est loin du F/D 10 nécessaire pour le PST... Fausse piste.

 

Merci pour ta réponse Bernard.

Un filtre hors-axe agit t'il réellement sur le rapport F/D comme un diaphragme centré ?

Si c'est le cas cela veut dire qu'en faisant une obstruction partielle devant un instrument équipé de la modification PST, le diamètre D diminue donc le rapport F/D augmente et le système ne fonctionnera plus car on s'éloigne trop de F/D=10 ?

Edited by oli14

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi un f'd élevé est plutôt favorable car l'angle rentrant des rayons lumineux seront plus parallèle.

De plus le fd est bien le rapport focale sur diamètre.

 

J'avais tenté ton expérience sur un C8 sans problème de map

 

as tu essayé avec un autre oculaire que le zoom pas toujours très favorable pour le tirage?

As tu tenté de réduire le tirage entre le fp et le bf?

quid de retirer ton crayford et de coller le pst directement au cul du C14?

 

Question BF le lunt présente plus de tirage que les coronado. Peut être une piste supplémentaire...

 

en tout cas le montage est réalisable : https://www.cloudynights.com/topic/577015-sunbeam-14-and-its-close-ups-of-the-mini-ar-and-small-spots/

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour avoir déjà fait plein de bidouilles (certaines avec Dobs...) obtenir la mise au point est pas le truc le plus aisé et intuitif. En solaire, on a vite fait de "confondre" le disque solaire avec le diaphragme de champ de l'oculaire, et on s'obstine vite dans une mauvaise direction.

Autre "inquiétude", cela fonctionne sur d'autres C14, mais l'exemple de l'ukrainien c'est avec un filtre ERF pleine ouverture. Quand on regarde sur le site de Daystar et qu'on prend un filtre excentré pour SC, le filtre Halpha est monté sur une bague biseautée (wedge) et orientée dans le sens du "trou" de l'ERF.

Mais avec un peu de chance, le tilt de réglage de l'étalon viendra compenser en partie cette pièce.

 

Autre piste. Puisqu'on est vers F28, peut-être essayer de mettre l'étalon sans ses lentilles collimatrices...

On avait testé ça avec Christian Viladrich sur sur la lunette Halpha de Serge Deconihout (F10 natif et telecentrique Lille), ça fonctionnait plutôt pas mal.

Edited by Sébastien Lebouc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention, les 20 cm, c'est entre le foyer du C14 et le lentille collimatrice du PST. Autrement dit, la lentille doit se trouver 20 cm avant le foyer du C14.

 

DayStar propose une bague biseauté car ... ils n'utilisent pas de montage télécentrique. Avec un télécentrique, il ne faut pas incliner le filtre. C'est tout l'intérêt du télécentrique. Cela "redresse" les rayons principaux.

 

Si on revient au PST avec sa lentille collimatrice, il faut bien être à F/10 au niveau du PST.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le double stack, ti veux doubler stacker PST + Lunt, ou bien deux Lunt ?

Sinon, les images prises à la lunette  sont représentatives de ce que l'on peut faire dans ce diamètre. Tu vas te compliquer la vie avec le C14. Autant, essayer de bien faire marcher la lunette ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Merci pour vos réponses.

 

Il y a 6 heures, christian viladrich a dit :

Pour le double stack, ti veux doubler stacker PST + Lunt, ou bien deux Lunt ?

 

J'ai essayé de double stacker avec deux étalons Lunt.

Les résultats m'ont semblé moins bon qu'avec un simple stack. Avec la Zwo 174 j'avais des anneaux d'interférence mais si j'ai bien compris cela peut se corriger en tiltant le capteur.

Pour la distance d'après mes calculs il faudrait que le premier étalon (celui de 50mm) se trouve  à 604 mm de la lentille pour que le cône de lumière arrive au bon diamètre sur l'étalon. A quelques centimètres près je dois y être mais il y a des inconnues : épaisseur de la lentille ( je ne sais pas si je dois mesurer après ou avant la lentille) et surtout la présence d'un filtre ERF devant l'étalon. 

Est ce que le fait d'avoir deux ERF : celui de 160 + celui de l'étalon de 50 mm peut dégrader l'image ?

 

 

Il y a 6 heures, christian viladrich a dit :

Tu vas te compliquer la vie avec le C14. Autant, essayer de bien faire marcher la lunette ?

 

Oui, tu as raison je vais essayer d'améliorer la lunette.

 

Merci

 

Edited by oli14

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Michel Deconinck

       
      Bonjour à tous
       
      Le 11 novembre 2019 aura lieu le passage de Mercure devant le Soleil.   Bon, ok, ça tous les éphémérides en parlent, mais ce qui sera plus original c'est l’exercice que nous vous proposons de réaliser.
       
      En Europe, nous sommes en mesure de voir les premiers contacts et depuis l’Amérique Ouest, le "Far West", juste les derniers.
      C'est du Québec que les observateurs seront les mieux placés en ayant la possibilité d'observer l'ensemble du passage.
       
      Un de mes amis: Jean Bourgeois, nous demande d'essayer de déterminer la profondeur de la chromosphère solaire, chromosphère signifie la sphère de couleur. Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais nous ne connaissons pas encore avec précision la taille de cette chromosphère.
      Le prochain passage de Mercure devrait permettre aux observateurs de chronométrer le début et / ou la fin de cet événement dans deux longueurs d'onde différentes: en lumière blanche qui correspond à la photosphère, au rayon plus petit, et en Halpha, correspondant à la chromosphère qui entoure la photosphère. La différence entre ces deux temps donnerait une estimation de l'épaisseur de cette chromosphère aux latitudes solaires concernées. Nous ne prenons pas en compte les  "spikes" qui surplombent la chromosphère, mais uniquement la couche chromosphérique, ce qui correspond en fait à la différence du rayon du soleil dans ces deux longueurs d'onde.
       
      Ce type d'observation est rarement organisé. La littérature ne mentionne que trois observations, l’une de Russ Sampson en 1994 (Sky & Telescope, novembre 1994), l’autre de Jean Bourgeois lui-même en 1996 (IOTA / ES, symposium de 1997) et la dernière du mois d’avril 2003 via IOTA et l’association des observateurs solaires, également par Jean Bourgeois. Malheureusement, presque tous les efforts pour chronométrer les événements en H-alpha ont échoués, en raison de nuages, d'images de faible précision ou de problèmes techniques.
      Aujourd'hui nous avons à disposition un bon logiciel pour réduire les futures observations, ceci a été fait par un autre de nos bons amis: Jean Meeus.
       
      Donc, si vous voulez faire partie de ce nouveau défi, n'hésitez pas à me contacter directement via ce mail.
       
      En pièce jointe vous trouverez le document élaboré par Jean Bourgeois en 2003, il y a plus d'explications à propos de ce phénomène ainsi que la manière d'organiser l'observation. 
       
       
      NB : Toujours pour plus d’information à propos de ce type d’observation, n’hésitez pas à retourner lire l’excellent article toujours de Jean Bourgeois, dans le déjà très ancien n° 8 de votre AstroSurf Magazine.
      J'espère que vous serez nombreux à relever ce nouveau défi et en attendant le 11 novembre, je vous souhaite un beau ciel !
      Transit de Mercure.pdf
    • By stéphane
      suite de mon message :
       
       
      bonjour à tous,
      j'ai enfin fini de traiter toutes mes images prises le 11 novembre dernier, toujours à la fs60 muni de son sm40 double stack, glasspath x1.25, BF10 et zwo178mm
       
      j'étais au taquet pour 13h35m35s, heure prévue du premier contact .... sauf que j'avais oublié un petit détail : le 1er contact est calculé pour la photosphère (lumière blanche) et non pas pour la chromosphère (halpha) !
      Et donc, en déclenchant mon premier film à 13h35m06s, ben, mercure était déjà rentré dans la chromosphère
       
      en résumé:
      1er contact externe chromosphère : non
      1er contact interne chromosphère : oui
      1er contact externe photosphère : oui
      1er contact internet photosphère : euh ... peut-être, mais pas sur (je pense que j'ai arrêté le film un chouia trop tôt)
       

       
      version xvid ( 6 Mo ... moins gros que le gif ci-dessus en fait ) :
      http://www.astrosurf.com/ls35dx/transit2019/S20191111-12h35UT-12h37UT-sm40DS-fs60-gpx1.25-bf10-asi178mm-crop.avi
       
      j'ai fait ensuite des films en jonglant entre les passages nuageux (comme tout le monde) ce qui donne un chapelet de Mercure sur le soleil, tout sauf régulier
      j'ai pris le soleil de 14h45 HL comme référence pour le fond
       

       
      animation du transit version youtube :
       
       
      mais en moins compressé ici en xvid (50% - 70Mo) :
      http://www.astrosurf.com/ls35dx/transit2019/S20191111-sm40DS-fs60-gpx1.25-bf10-asi178mm-12h36UT-16h13UT-r50.avi
       
      A noter que pour celle de 17h13 HL c'était vraiment proche de l'horizon, le soleil se couchant à 17h33 HL.
       
      Une petite dernière à 14h45 HL avec les protubérances, cette fois ci :
       

       
      Et pour les images faites au 1100D muni du samyang 500mm f/6.3 et astrosolar ?
      Et bien rien, ou pas grand chose : je me suis complètement planté dans la mise au point (très sensible au samyang, surtout quand il n'y a pas de tache pour aider) que j'ai du (mal) refaire vers 13h après le passage d'une averse et la mise à l'abri de l'engin (j'avais pas encore tiré le store) et, bête comme je suis, je n'ai pas pensé à la refaire sur mercure!
       
      j'ai bien celle de 11h29 HL mais son intérêt est très limité!
       

       
      ou celle de 17h26 HL (où j'avais refait la MAP sur l'arbre ) sans astrosolar :
       

       
      Mais bon, mon but principal était d'avoir ce transit en halpha, et là, je suis plutôt content de moi
       
      a+
      stéphane
       
       
    • By SLO
      Bonjour,
       
      Ce n'est pas très original mais voici ma participation à l’événement du jour depuis le nord de l'Oise. Après les pluies du matin on a pu bénéficier de quelques éclaircies dans l'après midi et cerise sur le gâteau, le soleil montrait quelques belles protubérances.
      Voici une image prise à 16 h 04 mn à la Lunt 60 mm une barlow et un APN Fuji X-E3.  20 images stakées et traitées avec Capture One, Astrosurface et Photoshop. DSCF6467_pipp.ser
       
       
           
       
       
      Une autre image prise à 14 h 24 mn  en lumière visible au Mak 127 mm, réducteur de focale  x0,7 et Fuji X-E3 en mode vidéo 4K. 450 images stakées et traitées avec Astrosurface et Photoshop.
       



      Stéphane
       
    • By Daniel B
      Bonjour tout le monde,
       
      Sous ce titre délibérément trompeur, je ne résiste pas au plaisir de vous montrer l'animation que j'ai faite d'un des rares moments où j'ai pu voir Mercure... à travers les nuages :-)
      Au moins je l'ai vue! Juste avant de devoir partir pour le travail...
       
      Lunette Lunt H-alpha 60 mm, caméra Point Grey Grasshopper 3. Ça s'est passé exactement à 14h17 TU (9h17 heure du Québec) ce matin-là. 

      Daniel
       

    • By spaceju
      Bonjour à tous,
      Pour faire original...
      Après une pause de plusieurs mois côté astronomie, difficile de résister comme beaucoup, à l'appel de Mercure en transit devant le soleil. Malgré une belle impréparation et surtout des nuages, des averses... une trouée se présente vers 15 heures : j'ai sauté sur l'occasion.
      Voici donc ma petite capture de l'événement de lundi : mes 2 meilleures captures sur les 6 réalisées, un montage commenté et une petite animation. Le tout avec mon setup light : Mak 127 et NEQ3. Opérateur content !
       
      1/ 13h55 T.U.
       

       
      2/ 14h12 T.U.
       

       
      3/ Photomontage commenté de 5 de mes captures entre 13h53 et 14h12 T.U.
      J'estime à environ 183 000 km/h la vitesse de déplacement de Mercure par rapport à l'axe Terre - Soleil !!
       

       
      4/ Et une petite animation de mes 6 captures en tout... de qualité très inégale : des conditions médiocres et un travail mal préparé, mais la chance d'avoir pu capturer le messager
       

       
      Bon ciel.
      Julien
  • Images